formats

SCULLY: la crème de la crème

août
3
par dans Golf, Potins

«Bonjour à tous et bon après-midi, peu importe où vous êtes actuellement. Tirez-vous une chaise et passez une partie de la journée en notre compagnie», répétait VIN SCULLY à ses

Vin Scully a marqué l’histoire des Dodgers et du baseball en général.

auditeurs dès qu’il s’installait derrière le micro.

Scully, qui vient de nous quitter à l’âge de 94 ans, était «la crème de la crème» parmi les commentateurs sportifs. Aussi populaire, sinon plus, que tous les grands joueurs de l’histoire des Dodgers. Tellement que SANDY KOUFAX a déclaré un jour: «J’ai autant de plaisir à écouter Vin décrire le jeu que j’en ai lorsque je m’installe au

Vin Scully entre Don Drysdale et Sandy Koufax durant le camp d’entraînement à Vero Beach. Trois légendes des Dodgers.

monticule!»

Quatre fois gagnant du trophée remis au commentateur de l’année, Scully a également reçu un EMMY pour l’ensemble de sa carrière. Synonyme de baseball à travers tout le sud de la Californie, il a décrit les matchs des Dodgers pendant 67 ans, toujours avec talent et passion. Voilà un record qui ne sera jamais menacé.

«VIN SCULLY parlait plus que les autres commentateurs, mais

Bob Costas: «Vin avait mérité le droit de parler plus que les autres».

il avait le droit de le faire car il parlait si bien. Il maîtrisait la langue et savait utiliser les bonnes expressions», a dit BOB COSTAS, un autre géant du sport au pays de l’Oncle Sam.

STAN KASTEN, président des Dodgers, a ajouté: «Nous venons de perdre une des plus belles voix, tous sports  confondus. Vin était humain et il aimait les gens. Il aimait aussi le baseball, les Dodgers et sa famille. Sa voix résonnera encore longtemps dans nos têtes».

FAN DES GIANTS

Fils d’immigrants irlandais, Vincent Edward Scully a grandi dans le BRONX et est vite devenu partisan des GIANTS DE NEW YORK. Il détestait les Dodgers et était loin de se douter que son nom serait associé à cette équipe pendant sept décennies.

J’ai eu le plaisir de le croiser plusieurs fois durant les années 1970. Toujours affable, jamais condescendant. Il a amorcé sa carrière au micro des Dodgers en 1950. Alors âgé de 23 ans, il a fait ses classes comme troisième homme, derrière RED

Duke Snider a mené les Dodgers à la conquête de la Série mondiale en 1955. Vin Scully a décrit tous ses exploits au bâton et au champ centre.

BARBER et CONNIE DESMOND. En 1954, Barber a été embauché par les Yankees et Vin a pris les choses en mains à Ebbets Field.

Les DODGERS formaient alors une des meilleures équipes de tous les temps avec des joueurs comme DUKE SNIDER, Jackie Robinson, Pee-Wee Reese, Roy Campanella et Don Newcombe. Ils ont gagné leur première Série mondiale en 1955, puis ils ont déménagé à LOS ANGELES où leur popularité n’a jamais cessé de grandir avec de nouveaux

Kirk Gibson: son circuit en Série mondiale de 1988 et été un des faits saillants dans la carrière de Vin Scully.

héros  comme MAURY WILLS, Sandy Koufax, Don Drysdale, Steve Garvey, Orel Hershiser, Fernando Valenzuela, Clayton Kershaw et j’en passe.

KOUFAX ET GIBSON

Durant sa carrière, Scully a décrit des milliers de parties. Avec sa voix de ténor, il avait le don d’agrémenter ses reportages avec un tas d’images et d’anecdotes. Il était aussi capable de se taire lorsque la situation le commandait. Par exemple lorsque HANK AARON a frappé son 715e circuit pour passer devant BABE RUTH, en 1974. Après avoir laissé parler l’image, il a dit: «C’est un grand moment pour Hank, pour les Noirs d’Amérique et pour le baseball en général, tant en Géorgie que partout à travers le pays».

En 1965, Scully a choisi les bons mots pour décrire la partie parfaite de KOUFAX contre Chicago. Au début de la 9e manche, il a dit: «Il y a 29 000 spectateurs dans les gradins et des millions de papillons dans l’estomac».

En 1988, il était encore au micro lorsque KIRK GIBSON a frappé un circuit dramatique sur une seule jambe dans le premier match de la Série mondiale. «L’impossible vient de se produire. Je ne crois pas encore ce que je viens de voir!»,

LE ROCKET AURAIT 101 ANS: S’il était encore parmi nous, Maurice Richard fêterait aujourd’hui son 101e anniversaire de naissance. Il détestait le golf, mais il était un grand amateur de pêche. Comme Guy Lafleur.

a-t-il laissé tomber.

BOB GIBSON, aussi talentueux que Koufax, était reconnu pour ne pas perdre son temps au monticule. Il a souvent liquidé les EXPOS en moins de deux heures. Ce qui a fait dire à Scully: «Il lance comme s’il était stationné en double!»

Durant les années 1960, Scully a refusé une offre des YANKEES, préférant rester sur la Côte du Pacifique, et il a continué d’exercer son métier jusqu’en 2016. Père de 6 enfants, il a alors pu consacrer plus temps à sa famille.

(Sources additionnelles: David Wheaton, du Los Angeles Times)

VICTO ATTEND SES CHAMPIONS

JERRY SÉGUIN, Alain Danault et leur amis de Victoriaville sont prêts à accueillir les meilleurs golfeurs au pays dans le cadre de la COUPE CANADA Sani Marc-Fenergic, du 11 au 14 août.

Jerry Séguin et ses amis de Victoriaville attendent la visite des meilleurs golfeurs au Canada.

Le tournoi est appuyé par la Ville de VICTORIAVILLE et les 144 participants se disputeront une bourse de 125 000$, dont une somme de 25 000$ au champion. Quelques notes:

  1. Trois anciens champions seront de la fête: ERIC BANKS, de la Nouvelle-Écosse, et les Ontariens LEE CURRY et BRENDAN LEONARD.
  2. Parmi les Québécois susceptibles de se sauver avec le

    Étienne Papineau sera parmi les golfeurs à surveiller à Victo, du 11 au 14 août.

    gros trophée, il y a ÉTIENNE PAPINEAU, Yohann Benson, Kevin Fortin-Simard, Max Gilbert, Sonny Michaud et VINCENT BLANCHETTE.

  3. Il faudra également surveiller les MAX GILBERT, Raoul Ménard, Louis-Pierre Godin, MARC HURTUBISE, Iannick Lamarre, Marc-Étienne Bussières, BRANDON LACASSE, Marc-Olivier Plasse, Jérôme Blais et Thomas Vallières.
  4. JERRY SÉGUIN en est déjà à sa 9e année comme président du comité organisateur. Il mise sur la collaboration d’ALAIN DANAULT, de PIERRE CHAMPEAU et de nombreux bénévoles.
  5. À noter que l’admission est GRATUITE. On accueille habituellement plus de 8000 spectateurs.
  6. L’OMNIUM DU QUÉBEC débute aujourd’hui sur les allées du BLAINVILLIER.

BASEBALL EN BREF

  • Les Dodgers ont blanchi les Giants 3-0 derrière JOSÉ URIAS et un trio de releveurs. Le jeune Cubain MIGUEL

    Brandon Drury, acquis des Reds avant la date limite des échanges, a réussi un grand chelem pour mener les Padres à la victoire.

    VARGAS a produit 2 points.

  • Les Padres ont démoli Colorado 9-1. BRANDON DRURY, récemment acquis des Reds, a réussi un grand chelem et JAKE CRONENWORTH a produit 3 points. JUAN SOTO a été 1 en 3 à son premier match à San Diego.
  • Oakland a battu les Angels 3-1. SEAN MURPHY a fait compter 3 points, dont deux avec la longue balle.
  • Les Pirates ont disposé des Brewers 8-7 sur un circuit de BRIAN REYNOLDS en fin de 9e manche.
  • Les Mariners ont frappé 4 circuits dans une victoire de 7-3 sur les Yankees. EUGENIO SUAREZ a sonné la charge

    Eugenio Suarez sonne la charge contre les Yankees.

    avec une claque de 3 points dès la manche initiale. Soirée de congé pour AARON JUDGE.

  • Tampa a défait Toronto 3-2. DAVID PERALTA a produit le point victorieux.
  • Les Mets ont gagné 9-5 à Washington. DAVID VOGELBACH a réussi un grand chelem au profit de CHRIS BASSITT.
  • Les Marlins ont blanchi les Reds 3-0 derrière le grand SANDY ALCANTARA (10e victoire).
  • Houston a battu Boston 6-1. JOSÉ URQUIDY a été le

    Jose Abreu: les White Sox misent sur lui pour le dernier droit.

    héros avec 10K.

  • Les Phillies ont gagné 3-1 à Atlanta sur le circuit de NICK CASTELLANOS. Une 10e victoire pour ZACH WHEELER.
  • JOSE ABREU a réussi un circuit de 3 points pour mener les White Sox à une victoire de 4-1 sur K.C.
  • Cleveland a battu Arizona 7-4 au profit de SHANE BIEBER. AMED ROSARIO a mené l’attaque avec un circuit de 3 points.

CINQ JUIFS QUI ONT INFLUENCÉ LE MONDE

  1. MOÏSE a dit: «Respectons les commandements de Dieu»
  2. JÉSUS-CHRIST a dit: «Tout est amour».
  3. KARL MARX: «Tout est argent».
  4. SIGMUND FREUD: «Tout est dans le sexe».
  5. ALBERT EINSTEIN: «Tout est relatif».

HIER ENCORE: En 1978, la FAMILLE MOLSON rachète le CH pour la somme de 20 millions de dollars… En 1990, les NEW KIDS ON THE BLOCK attirent 57 000 jeunes au STADE

Faye Dunaway et Warren Beatty dans le film «Bunny & Clyde».

OLYMPIQUE… En 2010, ALEX RODRIGUEZ frappe son 600e circuit… En 1984, le Canadien ALEX BAUMANN gagne le 200m/4 nages aux J.O. de LOS ANGELES… En 1996, JOHN LENNON soulève la controverse en déclarant que les BEATLES sont plus populaires que JÉSUS-CHRIST… En 1967, sortie du film BUNNY & CLYDE avec Warren Beatty et Faye Dunaway… En 1999, SAPUTO achète Culinar et les gâteaux JOS LOUIS… En 1985, ROD CAREW réussit son 3000e coup sûr… En 1956, les PLATTERS chantent My Prayer…En 2007, la

Rod Carew a été 7 fois champion frappeur de la Ligue américaine avec les Twins et les Angels.

première course NASCAR à Montréal attire 69 000 personnes au circuit GILLES-VILLENEUVE… Nous ont quittés un 4 août: LUDGER TREMBLAY, joueur étoile des As de Québec; NORMAND GIRARD, chroniqueur politique; ROY THOMSON, magnat de la presse; FABIOLA, meneuse de revues; OLIVIER MAURAULT, recteur de l’Université de Montréal; PIERRE CLAVEAU, comédien; PIERRE DE RIGAUD, Marquis de Vaudreuil, dernier gouverneur de la Nouvelle-France; RENÉ LEPAGE DE SAINTE-CLAIRE, fondateur de Rimouski.

ANNIVERSAIRES du 4 août

  • ROGER CLEMENS, 7 fois vainqueur du trophée Cy Young,

    Barack Obama en aurait fait davantage si les Républicains ne lui avaient pas mis les bâtons dans les roues.

    60 ans.

  • BARACK OBAMA, ex-président des USA, 61 ans.
  • JOHN RIGGINS, ex-vedette des Redskins, 73 ans.
  • GERRY COONEY, ancien boxeur, 66 ans.

    Roger Clemens a lancé pour les Blue Jays vers la fin de sa carrière.

  • JOSÉE TREMBLAY, conjointe de Michel Therrien.
  • JEAN-PIERRE PAQUETTE, du tournoi Pee-Wee Anjou, 76 ans.
  • JOHN FARRELL, ex-gérant des Red Sox, 60 ans.
  • TERRY HUMPHREY, ancien des Expos, 73 ans.
  • PAUL HUDON, sportif de Châteauguay, 67 ans.
  • DOUG DAIGNEAULT, ancien des Alouettes, 85 ans.

    Jean-Pierre Paquette a dirigé longtemps le tournoi Pee-Wee d’Anjou.

  • WAYNE CARLETON, ancien des Bruins, 76 ans.
  • RICHARD LACROIX, de Sherbrooke, 63 ans.
  • LIONEL ROBERT, ancien lutteur, 85 ans.
  • LILIANNE DALLAIRE, du club de golf LongChamp.
  • PIERRE ARVISAIS, de la Banque Royale.
  • JOHNNY GRUBB, ancien des Padres, 74 ans.
  • CLEON JONES, ancien des Mets, 80 ans.

    Philippe Mongeau, de Sorel, est d.g. du club de golf Beloeil.

  • ILYA SOROKIN, des Islanders, 27 ans.
  • JEAN-FRANÇOIS TREMBLAY, de RDS, 40 ans.
  • MARIO DESROCHERS, de Shawinigan, 56 ans.
  • PHILIPPE MONGEAU, d.g. du club de golf Beloeil.
  • DOMINGO GERMAN, des Yankees, 30 ans.
  • CHANTAL MURRAY, retraitée du Journal de Montréal.
  • RICH NYE, ancien des Expos, 78 ans.
  • B.J. SURHOFF, ancien des Brewers, 58 ans.
  • PIERRE-LUC BLUTEAU, gardien de but de St-Lambert, 33 ans.
  • MIKE SOROKA, des Braves d’Atlanta, 25 ans.
 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur SCULLY: la crème de la crème  comments