formats

Victoire teintée de questions

Le dossier de Drouin continue de faire jaser

Trois jours après avoir livré un bel effort pour vaincre le Lightning de Tampa Bay, le Canadien a suffisamment bien joué pour vaincre les Canucks qui étaient visiblement fatigués suite à leur match de la veille à Toronto. C’est le but de BRENDAN GALLAGHER, son 16e de la campagne, qui a fait la différence en troisième période.

Brendan Gallagher a marqué le but gagnant contre les Canucks, mais c’est Jonathan Drouin qui alimentait les conversations.

Une victoire qui permet aux hommes de Claude Julien de quitter sur une bonne note avant de profiter de cinq jours de congé (mérités ou pas). À la reprise des activités, le Tricolore jouera cinq matchs en 8 jours: trois contre les BRUINS, un contre les Islanders et un autre contre Washington. Un grand test qui pourrait sceller le sort de l’équipe en deuxième moitié de saison.

Quoi qu’il en soit, il était surtout question des propos de MARC BERGEVIN sur la galerie de presse et dans les médias sociaux.

En fin d’après-midi, le patron du Canadien s’est défendu de son mieux devant les journalistes, mais plusieurs questions restent en suspens, notamment l’utilisation de JONATHAN DROUIN au centre et ses déboires en attaque depuis le début du calendrier.

«Ce n’est pas ma décision, a répété Drouin après le match contre Vancouver. On m’a placé au centre et je vais faire de mon mieux pour m’améliorer. Je savais que ça serait difficile». Peut-il dire autre chose?

Drouin présente un taux d’efficacité de 40 % sur les mises en jeu et un différentiel de «moins 17». Pendant ce temps, le défenseur MIKHAIL SERGACHEV connaît une saison du tonnerre à Tampa Bay sous la tutelle de Victor Hedman.

Invité à commenter, Julien a dit, en gros: «Présentement, c’est notre meilleure option. Jonathan n’est pas un champion sur les mises en jeu et il doit s’améliorer en défense, mais je pense que cette expérience fera en sorte qu’il sera un meilleur joueur quand il retournera à l’aile». Ouin…

En d’autres mots, Julien serait très heureux si Bergevin pouvait lui trouver un excellent JOUEUR DE CENTRE pour alimenter les Drouin, Pacioretty et Galchenyuk.

Cinq jours sans entendre parler du CH. Ça vous tente?

POINT DE PRESSE DE M.BERGEVIN

Comme il se doit, MARC BERGEVIN a rencontré les journalistes pour dresser son bilan de mi-saison. Voici ce que je retiens… avec un grain de sel ou deux.

  1. «La chimie ne passe pas entre Drouin et Pacioretty», a-t-il dit. Ma question: est-ce que ce n’était pas PRÉVISIBLE entre deux joueurs qui lancent de la gauche?
  2. «Dans un monde idéal, on va chercher le CENTRE

    Marc Bergevin se défend de son mieux et tente de garder espoir…

    NUMÉRO UN et le tour est joué, mais ça n’arrivera probablement pas». C’est en plein ça qui est inquiétant. Tant qu’on n’aura pas trouvé ce joueur-là…

  3. «Le CAP SALARIAL complique la situation». C’est vrai pour tout le monde, mon cher Marc. N’y a-t-il pas un surplus dans ton budget?
  4. «Il faut avoir la PEAU ÉPAISSE pour être directeur général du Canadien». J’espère que ce n’est pas une surprise.
  5. «Drouin est plus à l’aise comme AILIER, mais on a besoin de lui au centre et c’est un gars d’équipe». Ça va donner quoi en bout de ligne?
  6. «On voulait garder MARKOV à Montréal et sa perte nous a fait mal, mais on ne lui a jamais manqué de respect». Impossible de ne pas se demander si ce dossier aurait pu être mené différemment.
  7. «Nous nous sommes placés dans une situation inconfortable dès le début de la saison et nous avons manqué de CONSTANCE. Certains joueurs n’ont pas répondu aux attentes». Ça semble assez évident.
  8. «On prendra les décisions qui s’imposent en temps et lieu, mais il n’est pas question de sacrifier notre FUTUR». Quel futur?
  9. «On est capable de rivaliser avec les équipes de MILIEU DE PELOTON». Aussi bien oublier la coupe durant quelques années!
  10. «Je suis un fighter et je vais me battre jusqu’à la fin. Je garde espoir». Tant mieux!

P.S. Par un mot sur RADULOV, un «digger» qui n’a pas été remplacé.

AILLEURS DANS LA LNH

  • Les Golden Knights ont eu raison des Rangers 2-1 sur un but du jeune WILLIAM KARLSSON en troisième période. JAMES NEAL a réussi l’autre but des vainqueurs et Zibanejad a évité le jeu blanc aux Rangers. MARC-ANDRÉ FLEURY a repoussé 28 rondelles pour mériter la victoire. Vegas présente le meilleur dossier de la ligue à domicile: 18-2-1. Phénoménal!
  • Les Penguins ont effacé un déficit de 5-3 pour vaincre les

    Evgeni Malkin donne la victoire aux Penguins en prolongation.

    Bruins 6-5 en prolongation. EVGENI MALKIN a tranché avec son deuxième but du match. Kessel, Letang et Crosby (0-2) ont aussi participé à la fête.

  • Le Lignhtning a triomphé 5-2 à Détroit. YANNI GOURDE a réussi deux buts et NIKITA KUCHEROV a ajouté son 27e.
  • Les Blue Jackets ont trimé dur pour vaincre les Panthers 3-2. Il y a eu 16 tireurs en fusillade et c’est JOSH ANDERSON qui a donné la victoire à l’équipe de John Tortorella. Huberdeau a réussi son 15e pour les visiteurs.
  • Les Blackhawks ont été plus opprotunistes et ils ont vaincu les Oilers 4-1. Est-ce qu’ils seraient en train de redevenir une grande équipe?

    Sean Couturier: en route vers une saison de 40 buts.

  • Les Flyers ont gagné 4-1 contre Buffalo. SEAN COUTURIER en a profité pour ajouter deux buts à sa fiche. Ça lui en fait 23.
  • Les Islanders ont eu raison des Devils 5-4 en tirs de barrage. C’est BROCK NELSON qui a réussi le but gagnant au 5e tour. ANDERS LEE a marqué son 25e but et TAYLOR HALL son 15e.
  • Winnipeg a disposé des Sharks 4-1. MATHIEU PERREAULT a été le meilleur avec un doublé.
  • Les Capitals ont battu les Blues 4-3 sur un but de NICKLAS BACKSTROM en prolongation. Ovechkin a réussi son 27e et Tarasenko son 18e.

RAPIDO DU LUNDI

  • DUSTIN JOHNSON a joué 65 en ronde finale et il a

    Dustin Johnson l’emporte par 8 coups à Hawaii.

    gagné le tournoi des Champions une main dans le dos à Kapalua. Le puissant cogneur de Myrtle Beach a failli réussir un trou d’un coup sur une normale 4 de 440 verges et il a devancé l’Espagnol JON RAHM par 8 coups. Un homme à surveiller en 2018. J’y reviendrai.

  • Les JAGUARS de Jacksonville ont non seulement éliminé les Bills de Buffalo, mais ils les ont limités à 3 petits points. On a hâte de les voir à l’oeuvre contre PITTSBURGH. La dernière fois qu’ils ont affronté les Steelers, ils ont réussi 5 interceptions aux dépens de BIG BEN pour l’emporter par 21 points.
  • Les Saints de La Nouvelle-Orléans ont résisté à la poussée des Panthers en fin de match et ils ont finalement gagné 31-26. Ils tenteront maintenant d’aller battre les Vikings au Minnesota. Le vétéran DREW BREES vaut encore son pesant d’or.
  • BOBBY HULL a assisté à la victoire des Blackhawks contre Edmonton. Durant les années 1960, il était le joueur le plus ÉLECTRISANT de toute la Ligue nationale.
  • Bravo à ALEX HARVEY pour sa 3e place en Italie. Un vrai de vrai!
  • ÉPHÉMÉRIDES du 8 janvier: En 1981, PHIL ESPOSITO prend sa retraite du hockey. Il a marqué 717 buts dans la Ligue nationale (la plupart avec les Bruins)

    Phil Esposito, de Sault-Sainte-Marie, a eu quatre saisons de 60 buts et plus à Boston, dont une de 76 buts. Il a remporté 5 championnats des marqueurs et deux trophées Hart en plus d’aider les Bruins à gagner deux coupes Stanley.

    en plus d’être un des héros de la SÉRIE DU SIÈCLE… En 1977, les NORDIQUES causent une surprise en infligeant une défaite de 6-1 aux Soviétiques sur la patinoire du Colisée. CURT BRACKENBURY mérite la première étoile… En 1991, CHARLIE FRANCIS est suspendu pour au moins 7 ans par Athletisme-Canada pour avoir administré des stéroïdes anabolisants à BEN JOHNSON… En 1994, DINO CICCARELLI, des Red Wings, atteint le cap des 500 buts… En 1976, L’ARMÉE ROUGE l’emporte 5-2 au vieux Garden de Boston grâce aux exploits de VLADISLAV TRETIAK devant le filet… En 1986, WILLIE McCOVEY est élu au panthéon du baseball…. En 2002, OZZIE SMITH a droit au même honneur… En 2008, RICH GOSSAGE devient le 5e releveur à être admis à Cooperstown.

  • Je ne comprendrai jamais les ITINÉRANTS qui réussissent à vivre à l’extérieur par des températures de «moins 25» ou «moins 30». C’est fort, L’INSTINCT DE SURVIE.
  • Bonne semaine tout le monde!

Le mot d’humour

Un vieux couple se perd de vue dans un vaste centre commercial. Paul téléphone à Cécile et lui dit: «Tu te souviens de la bijouterie que nous avons visitée l’an passé? Tu étais tombée en amour avec un joli collier de perles».

-«Oui, mon amour. Je me souviens très bien».

-«Alors, tu peux me trouver dans la taverne en face!»

Les anniversaires du 8 janvier

  • WILLIAM KARLSSON, jeune vedette des Golden Knights de Las Vegas, 25 ans.
  • ANNE-CATHERINE TANGUAY, recrue de la LPGA, 27 ans.

    Marian Stastny a eu une belle carrière chez les Nordiques avant de devenir hôtelier et directeur d’un club de golf à Saint-Nicolas.

  • MARIAN STASTNY, ancien des Nordiques, 65 ans.
  • RON ELLIS, ancien des Maple Leafs, 73 ans.
  • DAN PESANT, copropriétaire du club The Village à Royal Palm Beach, 71 ans.
  • BRUCE SUTTER, ex-releveur des Cards, 65 ans.
  • PAUL REINHART, ancien des Flames, 58 ans.
  • BENOÎT LÉTOURNEAU, champion de ski de fond, 51 ans.
  • GARTH BUTCHER, ex-défenseur des Canucks, 55 ans.

    Jane Duval, reine de la galette de sarrazin!

  • FATHI MISSAOUI, ancien boxeur, 44 ans.
  • JANE DUVAL, soeur de Lionel Duval et veuve de Jean-Pierre Roy.
  • JASON GIAMBI, ex-vedette des Athletics, 47 ans.
  • JEFF FRANCOEUR, ancien des Braves, 34 ans.
  • LISA GIRARD, professionnelle de golf, 59 ans.
  • JOCELYN PERREAULT, ex-gardien des Canadiens de Sherbrooke, 52 ans.
  • ROGER (Pee-Wee) CÔTÉ, ancien des Aigles de D’Ville, 73 ans.
  • ALFRED LANCTÔT, photographe.
  • MARC TOUGAS, journaliste.
  • DENIS TOUCHETTE, de Saint-Sauveur, 65 ans.
  • ANDRÉE MEILLEUR, des JSH.