formats

Un seul trio et une autre défaite

Montoya accorde deux mauvais buts dans un revers de 4-2 contre Saint-Louis

Maudit que «chu tanné» d’entendre Michel Therrien et son capitaine nous expliquer les déboires du Canadien!

Ça ne prend pas un cours classique pour comprendre que cette équipe-là ne va nulle part après un début de saison (13-1-1) qui a créé de fausses attentes.

Al Montoya a mal paru sur deux buts des Blues.

Samedi soir, c’était au tour d’Al Montoya d’être le bouc émissaire d’une défaite de 4-2 contre Saint-Louis. Le vétéran gardien (il aura 32 ans lundi) a perdu pied sur le premier but des Blues et il a eu l’air fou sur celui de David Perron.

Après avoir vanté son premier trio (Pacioretty-Danault-Radulov), Therrien a dit: «Ça prend une plus grande contribution de la part de tous les autres. On fait de bonnes choses. Si on continue à travailler comme ça, le vent va finir par tourner». Ah oui?

Le pauvre homme est à court d’explications. Le Canadien joue du mauvais hockey depuis le début de la nouvelle année. Il faudrait que Marc Bergevin «brasse la soupe», mais a-t-il les éléments pour le faire?

Un dernier mot: quand est-ce qu’on pourra se fier à Carey Price match après match?

AILLEURS DANS LA LNH

  • À Edmonton, les Blackhawks ont signé une 5e victoire de

    Patrick Kane: avec un joueur comme lui, tu peux toujours espérer la victoire.

    suite en battant les Oilers 5-1. RICHARD PANIK a réussi deux buts pendant que PATRICK KANE marquait son 19e et récoltait deux passes. Aussi, le jeune ARTEM ANISIMOV a atteint le cap des 20 buts. Les Blackhawks ont le don de trouver des Panik, Panarin, Anisimov et Kjalmarsson pour seconder les Toews, Kane, Keith et Hossa.

  • À Kanata, le gardien de but CRAIG ANDERSON a salué son retour au jeu en blanchissant les Islanders 3-0. Il était absent depuis le 5 décembre pour venir en aide à son épouse NICHOLLE, victime du cancer. Stone, Smith et Pageau ont marqué les buts des Sénateurs.

    Craig Anderson a salué son retour au jeu en blanchissant les Islanders 3-0.

  • À Boston, DAVID PASTRNAK a marqué à deux minutes de la fin pour procurer un gain de 4-3 aux Bruins contre Vancouver. Deuxième victoire en autant de parties pour le nouvel entraîneur BRUCE CASSIDY. Les Bruins accueillent le Canadien, dimanche soir.
  • Au Madison Square Garden, HENRIK LUNDQVIST a atteint le plateau des 400 victoires dans un gain de 4-2 sur l’Avalanche. Il devient le 12e gardien à réussir ce tour de force et seulement le 3e avec la même équipe. Avant lui, il y a eu TONY ESPOSITO et MARTIN BRODEUR. Kevin Klein a dirigé l’attaque des Blue Shirts avec un doublé et RICK NASH a inscrit le but gagnant.
  • À Toronto, les Sabres ont marqué trois fois au premier tiers et ils ont vaincu les Maple Leafs 3-1. EVANDER KANE a marqué deux buts et ROBIN LEHNER a stoppé 43 rondelles. MITCH MARNER a réussi le seul but des Leafs, son 15e de la campagne.

    Une 400e victoire pour King Henrik.

  • À Philadelphie, WAYNE SIMMONDS a subtilisé la rondelle à BRENT BURNS au centre de la patinoire avant d’aller déjouer Aaron Dell et les Flyers ont battu San Jose 2-1 en prolongation. C’est le 23e but de Simmonds.
  • À Washington, les Capitals ont pris une avance de 4-1 et ils ont finalement défait les Ducks 6-4. NICKLAS BACKSTROM a été le meilleur avec son 17e filet et deux passes.
  • En Arizona, les Coyotes ont surpris les Penguins 4-3. Le défenseur CONNOR MURPHY a réussi le but gagnant en prolongation. MARTIN HANZAL en a ajouté deux. SID THE KID a encore été blanchi. Il lui manque encore deux points pour en avoir 1000.
  • Les Panthers ont gagné 7-4 à Nashville. VINCENT TROCHECK a réussi deux buts et JONATHAN HUBERDEAU (1-2) a récolté trois points. Le but de JAROMIR JAGR était aussi le 1899e point de sa carrière.
  • À Columbus, les Blue Jackets ont vaincu les Red Wings 2-1. CAM ATKINSON (27e) a réussi le but gagnant. BOONE JENNER (1-1) et le gardien SERGEI BOBROVSKY (35 arrêts) ont été les autres étoiles de la rencontre.
  • À Winnipeg, BEN BISHOP a repoussé 32 rondelles dans un gain de 4-1 du Lightning contre les Jets. Hedman, Point et Palat ont terminé la partie avec un but et une passe.
  • À Dallas, PATRICK EAVES a marqué deux fois (20e et 21e) dans un gain de 5-2 sur les Hurricanes.

DIMANCHE EXPRESS

  • Jordan Spieth détient une avance de 6 coups sur Brandt Snedeker avant la ronde finale à Pebble Beach.

    Le lanceur étoile Justin Verlander est parmi ceux qui ont rendu hommage à Mike Ilitch.

  • En apprenant le décès de Mike Ilitch, le lanceur étoile Justin Verlander a déclaré: «M. Ilitch était ce qu’on appelle un «self-made man». Il était aussi un homme de famille et un être généreux. Une icône pour notre ville et pour le pays». «Il était le coeur et l’âme de Détroit», a renchéri son coéquipier J.D. Martinez.
  • Steve Yzerman en est un autre qui a rendu un vibrant hommage à Mike Ilitch. Stevie Y avait seulement 18 ans quand il a amorcé sa carrière à Détroit.
  • Les Reds de Cincinnati sont sur le point d’échanger le vétéran Brandon Phillips aux Braves d’Atlanta en retour de deux lanceurs des ligues mineures (McKirahan et Portuondo). Il ne manque que l’approbation du bureau du commissaire. Phillips a 35 ans et les Reds ont deux jeunes qui sont prêts à le remplacer au deuxième but: Jose Peraza et Delson Herrera.
  • Miguel Cabrera, joueur étoile des Tigers, s’est entraîné avec Pablo Sandoval, des Red Sox, durant les derniers mois. Il lui a conseillé de rester «en équilibre» dans le rectangle du frappeur et de ne pas essayer de «tirer» toutes les balles vers la clôture du champ gauche. Sandoval tente un retour au jeu au «coin chaud» après avoir connu de sérieux problèmes de santé. Les Red Sox seront contents s’il peut leur donner une quinzaine de circuits et 70 points produits.

    Eddie Shack n’avait rien à son épreuve.

  • Eddie Shack, qui vient de fêter ses 80 ans, était tout un pistolet. On le surnommait Crazy Eddie ou encore The Entertainer. Après l’avoir échangé à une autre équipe, le propriétaire Harold Ballard s’était permis de le critiquer publiquement. Il avait même déclaré qu’il n’était pas très intelligent en plus de ne savoir ni lire ni écrire. À son match suivant contre Toronto, Shack a marqué un but. Il s’est alors dirigé tout droit vers Ballard et lui a dit simplement: «Harold, this is a goal. G-O-A-L. Bye, bye!»
  • Il n’y a pas longtemps, Tiger Woods a déclaré: «Même si je ne gagne jamais un autre tournoi, je pourrai être fier de ce que j’ai accompli durant ma carrière. 79 victoires, dont 14 dans les tournois majeurs, ce n’est pas rien». Que faut-il en déduire?
  • L’ancien policier Alain Guay, de Sherbrooke, a joué des rondes de 77, 78 et 79 sur le parcours The Lakes à Punta Cana. De quoi bomber le torse!
  • Le comédien Bill Murray porte fièrement le veston des Cubs sur le parcours de Pebble Beach. Bill a chanté «Take me out to the ballgame» à Wrigley Field durant la dernière Série mondiale et il a célébré la victoire avec ses favoris.

    Mario Lemieux: une fois les patins lacés, pas de problème!

  • Pierre McGuire, de TSN, se souvient que Mario Lemieux avait du mal à lacer ses patins à la fin des années 1990 à cause de son mal de dos chronique. C’est un des employés des Penguins qui devait s’en charger. Une fois sur la patinoire, le grand Mario était aussi dangereux pour l’équipe adverse.
  • Ligue Senior de la Mauricie: Des victoires pour La Tuque, Windsor et Louiseville. En vedette: Sébastien Savoie (4 buts), Cody Linteau (2), Julien Gagné (2) et Charles Lachance, de même que les gardiens de but Kevin Ladouceur (Windsor) et Joël Quirion (Louiseville).
  • J’ai fait un saut au tournoi Mousquiri de Richmond, samedi après-midi, et j’en ai profité pour discuter avec l’ex-défenseur Stéphane Robidas. Tous les échos dans une prochaine chronique.

Le mot d’humour

Morgan Freeman: «Si on disait aux gens que le cerveau est une application mobile, peut-être qu’ils s’en serviraient plus souvent!»