formats

Un gros point ramassé par terre

Le Canadien n’a pas gâté ses partisans à son retour au Centre Bell et il peut se compter très chanceux d’avoir arraché un point dans la dernière minute de jeu. Un cadeau du ciel.

Michel Therrien a défendu ses joueurs en disant qu’il faudra un certain nombre de parties avant que tout le monde ait retrouvé sa cohésion. Pourtant, les Red Wings étaient dans le même bateau après le long congé olympique et ils ont offert une bien meilleure performance.

Même s’ils seront privés de l’excellent Henrik Zetterberg d’ici la fin du calendrier régulier, les Red Wings trouveront le moyens de participer aux séries pour une 22e ou une 23e année consécutive. Ils ont encore beaucoup de fierté et de très bons leaders: Datsyuk, Franzen, Alfredsson, Kronwall et Bertuzzi. Ils ont aussi un excellent entraîneur en Mike Babcock. L’ancien joueur des Redmen de McGill connaît le tabac.

L’Express du Centre Bell

  • JEAN BÉLIVEAU a dû être admis à l’hôpital Général de Montréal après avoir fait une vilaine chute et s’être fracturé le bassin. RÉJEAN HOULE lui a déjà rendu visite à l’hôpital et il sera suivi par d’autres membres des Anciens Canadiens, dont GUY LAFLEUR. Le Grand Jean ne l’a pas facile depuis une couple d’années. Nous lui envoyons tous des ondes positives.

    Jean Béliveau éprouve encore des problèmes de santé.

    Jean Béliveau éprouve encore des problèmes de santé.

  • Tel que prévu, les clients du Centre Bell ont réservé la plus belle ovation à CAREY PRICE. Ils ont aussi chaleureusement applaudi MIKE BABCOCK, P.K. Subban et la hockeyeuse MARIE-PHILIP POULIN.
  • MICHEL LACROIX était de retour comme annonceur-maison après avoir passé une couple de semaines en RUSSIE. Il a trouvé le voyage de retour passablement long. Il lui a fallu 29 heures pour voyager de Sotchi à Montréal en passant par Moscou et Paris.
  • Il est facile de voir qu’ALEX GALCHENYUK possède un potentiel illimité. C’est autour de lui qu’il faut rebâtir l’attaque. Le plus vite sera le mieux.
  • ANDREI MARKOV a réussi un très beau jeu défensif sur une attaque à deux contre un en fin de partie.
  • Le Canadien n’avait que NEUF TIRS sur Jimmy Howard après 40 minutes de jeu. Nettement insuffisant.
  • L’ex-défenseur GILBERT DELORME a vendu son resto Tim Horton de Saint-Basile-le-Grand. Il travaille maintenant dans le monde de la construction en plus de jouer régulièrement pour les ANCIENS CANADIENS et de participer à L’Antichambre.

    Après 10 ans, Gilbert Delorme a vendu son resto de Saint-Basile-le-Grand.

    Après 10 ans, Gilbert Delorme a vendu son resto de Saint-Basile-le-Grand.

  • JACQUES L’ESTAGE, du Groupe Royal, a assisté au match avec son petit-fils Émile, jeune joueur des Aigles du Richelieu. Émile a autant d’appétit que son papi!
  • PETER BUDAJ a été si solide devant le filet du Canadien qu’il aurait mérité une étoile.
  • JUSTIN ABDELKADER et TOMAS TATAR, des Red Wings, travaillent sans relâche.
  • GUY LAPOINTE, ancien membre du Big Three, était content de revoir YVAN COURNOYER, Guy Lafleur, Yvon Lambert et Réjean Houle. Il y avait aussi GUY CARBONNEAU, Benoît Brunet et Patrice Brisebois.
  • La musique au Centre Bell est abrutissante. Du tapage, encore du tapage!
 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Un gros point ramassé par terre  comments