formats

Tom, Lou et Gibby

octobre
7
par dans Baseball, Potins

GUY LAFLEUR SOUFFRE ENCORE DU CANCER: En dernière heure, on apprend qu’il y a récidive dans le CANCER DU POUMON pour notre Ti-Guy National. Comment ne pas être inquiet pour lui? «C’est game over!», aurait-il confié à un proche, mardi soir. J’unie mes prières aux vôtres.

En l’espace d’à peine quelques semaines, les amateurs de baseball ont vu partir trois grandes légendes: Tom Seaver, Lou Brock et Bob Gibson. TROIS GRANDS CHAMPIONS, trois joueurs plus grand que nature.

CLAUDE RAYMOND, de Saint-Jean-sur-Richelieu, a bien connu les trois hommes et leur voue une admiration sans bornes.

«J’ai joué contre Gibson pendant une dizaine d’années,

Claude Raymond, qui en a vu d’autres, place Bob Gibson et Sandy Koufax dans une classe à part.

raconte-t-il. Ce gars-là n’entendait pas à rire dans le feu de l’action. Il se présentait au monticule pour lancer les 9 manches et pour gagner. Tous les membres de l’équipe adverse étaient ses ennemis. Il a déjà dit que si sa propre mère se présentait au bâton contre lui, il n’hésiterait pas à la repousser du marbre avec un tir à l’intérieur!

«Gibby ne lésinait pas au monticule. Il était toujours prêt à

Warren Spahn était un lanceur différent. Il maîtrisait parfaitement cinq ou six lancers pour tenir le frappeur hors d’équilibre. Il a remporté 23 victoires à l’âge de 43 ans.

défier le frappeur. Face aux Expos, il a souvent remporté la victoire en moins de 2 heures (ou presque). Je le place sans hésiter dans une classe à part avec SANDY KOUFAX. Si j’avais besoin d’un lanceur pour gagner le 7e match de la Série mondiale, ces deux-là seraient en tête de liste».

Pas très loin derrière, Frenchie place Warren Spahn, son ancien coéquipier à Milwaukee, Nolan Ryan, Tom Seaver, Randy Johnson et Steve Carlton. «Je ne peux pas parler de ceux que je n’ai pas vus à l’oeuvre, les Bob Feller, Carl Hubbell, Lefty Grove, Christy Mathewson, Lefty Gomez et cie. J’avais aussi un faible pour Robin Roberts, ex-lanceur étoile des Phillies», ajoute-t-il.

Pas un mot sur ROGER CLEMENS à cause de ses histoires de dopage.

AU POLO GROUNDS

Au sujet de LOU BROCK, l’ancien marchand de vitesse des

Lou Brock: 3023 coups sûrs, 938 buts volés et 900 points produits! Impossible de trouver mieux comme bougie d’allumage.

Cards de Saint-Louis, Claude m’a dit ce qui suit: «Il s’installait près du marbre et il était très difficile à retirer. Un jour, il m’a servi le plus beau compliment en déclarant qu’il ne pouvait jamais voler le deuxième but contre moi à cause de mon positionnement au monticule. Bien sûr, il a causé des ennuis à une multitude de lanceurs. Il savait déceler la moindre faille avant de s’envoler vers le deuxième ou le troisième but. Brock était un joueur électrisant au possible».

Frenchie précise que Brock est l’un des quatre joueurs à avoir

Tom Seaver a été longtemps le coeur et l’âme des Mets de New York.

 

cogné la balle par-dessus la clôture du champ centre au POLO GROUNDS de New York. Une claque de 467 pieds. C’était à ses débuts chez les Cubs de Chicago. Joe Adcock et Hank Aaron ont aussi réalisé l’exploit, mais il ne se souvient pas du quatrième.

Bien sûr, Claude voue également le plus grand respect à TOM SEAVER, un parfait gentilhomme à l’extérieur du losange. Tu ne remportes pas 300 victoires sans avoir un talent exceptionnel. À son apogée, Seaver était «le coeur et l’âme» des Mets de New York. Il a aussi connu du succès à Cincinnati et chez les White Sox avant de prendre sa retraite et de devenir viticulteur.

Toujours est-il que le baseball pleure en peu de temps le départ de TROIS GRANDES LÉGENDES. La grande horloge tourne trop vite…

MAX EST PARTI, WELCOME JOSH

Je suis de ceux qui ne croyaient pas que MAX DOMI serait de retour avec le Canadien la saison prochaine. Je ne le connais pas et je n’ai surtout pas envie de passer Noël en sa compagnie, mais je lui souhaite tout le succès possible sous le ciel de Columbus.

Domi n’est pas mon genre de joueur. Trop égoïste à mon goût. On a refusé de lui donner le contrat qu’il croyait mériter après sa première grosse campagne dans la LNH et il a boudé

Josh Anderson: un gros ailier droit qui pourrait aider la cause du Canadien.

durant toute la saison dernière. Il semblait aussi évident que CLAUDE JULIEN et lui n’étaient pas sur la même longueur d’ondes.

En retour, le Canadien obtient JOSH ANDERSON, un gros ailier droit qui a connu une saison de 27 buts il y a deux ans. Depuis le temps qu’on se plaint que le Canadien «doit se grossir», on ne va pas commencer à rouspéter. Si on l’utilise avec les bons joueurs, peut-être qu’il deviendra un joueur de premier plan. Ça reste à voir en temps et lieu.

P.S. J’ai hâte de voir si MAX DOMI sera plus heureux sous les ordres de JOHN TORTORELLA. Il risque de se faire parler dans le «kisser» s’il ne suit pas les consignes.

LAFRENIÈRE CHEZ LES RANGERS

Tel que prévu, les RANGERS ont fait d’ALEXIS LAFRENIÈRE le

Le New York Post s’est empressé de souhaiter la bienvenue au jeune Alexis Lafrenière. Le futur prince du Big Apple?

tout premier choix à la séance de repêchage. Un bel honneur pour le jeune homme de SAINT-EUSTACHE. Le temps nous dira s’il a la couenne assez dure pour suivre les traces de VINCENT LECAVALIER et de SIDNEY CROSBY, deux autres produits de l’Océanic de Rimouski. Lafrenière aura 19 ans la semaine prochaine.

Le CANADIEN choisissait au 16e rang et il a jeté son dévolu sur KAIDEN GUHLE, jeune défenseur des Raiders de Prince Albert. On croit qu’il lui faudra trois ou quatre ans pour se développer et devenir un bon

MESSAGE DE BIENVENUE des Rangers sur Times Square. Bravo, Alexis, et bonne chance!

joueur de la LNH.

BASEBALL MAJEUR

  • Les Dodgers ont croisé le marbre 4 fois en fin de 6e manche pour gagner leur premier match contre San Diego 5-1. Seulement 7 petits coups sûrs durant toute la partie. WALKER BUEHLER s’est permis  8 retraits sur des prises en 4 manches, puis les releveurs des Dodgers se

    Tyler Glasnow a réussi 10 retraits au bâton, mais il a été victime de 2 circuits de la part de Giancarlo Stanton. La série est égale 1-1.

    sont moqués des frappeurs des Padres durant le reste du match.

  • Les RAYS DE TAMPA ont frappé 4 circuits dans une victoire de 7-5 sur les Yankees. La série est égale 1-1. Leurs quatre lanceurs ont réussi pas moins de 18 strikeouts, dont 10 par le partant TYLER GLASNOW. Ce dernier a toutefois été victime de deux longues balles du puissant GIANCARLO STANTON. Les Rays sont tenaces et la série devrait se rendre à la limite de 5 parties.
  • Les Braves ont croisé le marbre 6 fois en fin de 7e manche pour vaincre les Marlins 9-5. TRAVIS D’ARNAUD a fait la différence avec un circuit de 3 points. Marcell Ozuna et Dansby Swanson ont aussi cogné la longue balle pour Atlanta et les releveurs ont

    George Springer est à son mieux dans les séries de championnat. Les Astros mènent la série 2-0.

    brillé durant les 5 dernières manches.

  • GEORGE SPRINGER, généralement à son mieux dans les séries de championnat, a frappé 2 circuits et il a fait compter 3 points dans la victoire de 5-2 des Astros contre Oakland. FRAMBER VALDEZ a été l’autre étoile de la rencontre. Il a lancé 7 bonnes manches. Une autre victoire et les Astros passeront en finale de la Ligue américaine.

JE ME SOUVIENS: En 1992, GEORGE BUSH, Brian Mulroney et Carlos Salinas signent l’accord de LIBRE-ÉCHANGE entre

Brian Mulroney a signé l’accord de libre-échange avec George Bush père et Carlos Salinas.

les États-Unis, le Canada et le Mexique… En 1968, LOU BROCK est épinglé au marbre par un tir parfait du voltigeur de gauche WILLIE HORTON. Un jeu qui fait basculer la Série mondiale en faveur de DÉTROIT…. En 1998, CLAUDE BROCHU remet sa démission comme président des EXPOS. Il était en poste depuis 12 ans… En 1984, WALTER PAYTON, porteur de ballon des Bears de Chicago, fait tomber le record

Walter Payton filait comme un train sur le gridiron.

du légendaire JIM BROWN pour le nombre de verges gagnées au sol…. En 1970, lecture du MANIFESTE DU FLQ est lu à la radio (CKAC) et à la télévision (Radio-Canada)…. En 1998, le jeune VINCENT LECAVALIER signe son premier contrat avec le LIGHTNING…. En 1959, premier épisode du téléroman EN-HAUT DE LA PENTE DOUCE. Une oeuvre de ROGER LEMELIN…. En 1996, FOX NEWS entre en ondes…. En 1972, ED WESTFALL marque le premier but de l’histoire des ISLANDERS sur la patinoire du Colisée Nassau… En 2002, fermeture définitive de la MINE JEFFREY à Asbestos… En 1995, le Canadien retire le numéro 1 de JACQUES PLANTE…. En 1938, JUDY GARLAND enregistre la chanson Over The Rainbow…. En 1990, premier but du jeune

Ed Westfall, un ancien des Bruins, a été le premier capitaine des Islanders et il a marqué leur premier but au Colisée Nassau.

JAROMIR JAGR, des Penguins… En 1976, EMILE FRANCIS fait ses débuts comme entraîneur des BLUES…. En 2016, JEAN-FRANÇOIS LISÉE, de Thetford-Mines, est élu chef du PQ avec 50,6% des voix. ALEXANDRE CLOUTIER est deuxième avec 31,7%…. En 1959, premier but de STAN MIKITA dans le chandail des Blackhawks… En 2014, ALEXANDRE BILODEAU met un terme à sa brillante carrière de skieur acrobatique… En 1960, début de la télésérie ROUTE 66…. En 2003, ARNOLD SCHWARZENEGGER entre en fonction comme gouverneur de la CALIFORNIE… En 2001, BARRY BONDS frappe son 73e circuit de la saison, RICKEY HENDERSON cogne son 3000e coup sûr et TONY GWYNN joue son dernier match avec les Padres…. En 1922, ouverture de l’École des BEAUX-ARTS de Québec… En 1919, naissance de la compagnie aérienne

Marcel Paillé, de Shawinigan, a joué 107 parties devant le filet des Rangers entre 1957 et 1965. Il fait ici la vaisselle en présence de son ancien coéquipier Camille Henry, perdu dans ses pensées.

KLM…. Nous ont quittés le 7 octobre: LEO DUROCHER, gérant des Dodgers, des Giants, des Cubs et des Astros; MARCEL PAILLÉ, légendaire gardien de but de la Ligue américaine; RENÉ LEMYRE, d.g. des Braves de Québec et des Royaux de Montréal; CHRISTY MATHEWSON, fameux lanceur des Giants; ALPHONSE-MARIE PARENT, président de la Commission d’enquête sur notre système d’éducation; GRIM NATWICK, dessinateur; HONORÉ BEAUGRAND, journaliste, écrivain et politicien; EDGAR ALLAN POE, auteur de contes, poète et éditeur.

Des souvenirs recueillis par MM. Goulet et Champoux.

LE MOT D’HUMOUR

Une année qui s’écrit «deux fois 20» sent forcément la quarantaine.

ANNIVERSAIRES du 7 octobre

  • MOOKIE BETTS, joueur étoile des Dodgers, 28 ans.

    Mookie Betts: le favori des amateurs de baseball.

  • EVAN LONGORIA, vétéran des Giants, 35 ans.
  • GILLES COURTEAU, commissaire de la LHJMQ, 63 ans.
  • JEAN-MARC FOURNIER, politicien.
  • SERGE SAVARD Jr., ancien patron du Rocket, 53 ans.
  • MARCO SAVARD, avocat, 50 ans.
  • BENOÎT MORIN, professeur de golf, 59 ans.
  • BRIAN SUTTER, ancien capitaine des Blues, 64 ans.

    Serge Savard Jr. avec son ami Pépé durant les années 1980.

  • BENOÎT GORDON, as golfeur de Delson, 36 ans.
  • JOSE CARDENAL, ancien des Cubs, 77 ans.
  • MANON LALONDE, conjointe de Michel Beaudry.
  • HERMAN HERBERS, maire du canton de Cleveland, 66 ans.
  • JACQUES BRUYÈRE, trot et amble, 75 ans.
  • CHARLES WOODSON, ancien des Packers, 44 ans.
  • CHARLES DUTOIT, ancien chef de l’OSM, 84 ans.
  • SCOTTIE UPSHALL, ancien joueur de la LNH, 37 ans.
  • DANIEL BOUCHER, chanteur et fan du CH.

    Gilles Courteau s’interroge lui aussi sur l’avenir du hockey junior dans un tel contexte.

  • PIERRE-ANDRÉ HAMEL, de Sherbrooke.
  • RAYMOND LÉVESQUE, chanteur-compositeur, 92 ans.
  • MICHEL PICARD, ancien joueur de la LNH, 51 ans.
  • JEAN-RENÉ LOSIER, ex-hockeyeur à Omaha, 72 ans.
  • LINDA SAINT-PIERRE, Walter Turchet et Michel Weinstein, des JSH.