formats

Ti-Paul a 20 buts

Week-end parfait pour le Canadien contre Ottawa

Paul Byron, un joueur dont les Flames ne voulaient plus, a marqué son 20e filet de la saison dans une victoire de 4-1 sur les Sénateurs au Centre Bell. Il a aussi mérité la première étoile, laissant les deux autres à ses compagnons de trio Brendan Gallagher et Tomas Plekanec.

Le rapide Paul Byron est devenu un joueur indispensable au sein du CH.

Les hommes de Claude Julien ont ainsi balayé la série aller-retour contre Ottawa et ils ont maintenant une avance de 4 points au sommet de la division Atlantique.

«Paul vient d’Ottawa, raison de plus pour le faire jouer, a dit Julien à la blague. Sérieusement, il patine très bien et il joue avec confiance. Je suis content de voir que nous obtenons la contribution d’un peu tout le monde. C’est ce que ça prend en fin de calendrier».

Ti-Paul aide tellement la cause du Bleu Blanc Rouge que Guy Carbonneau a senti le besoin de se mettre à genoux pour s’excuser. Il ne le croyait pas capable d’atteindre le cap des 20 buts, mais il l’a fait avec panache et il est devenu un joueur indispensable.

«Ce n’est pas la fin du monde, mais c’était quand même un week-end important, a ajouté l’entraîneur du Canadien. Je pense que nous allons dans la bonne direction. Toutefois, il y a encore de la place à amélioration, notamment en ce qui concerne le jeu de puissance».

Carey Price était devant le filet pour un deuxième match en 24 heures. Si vous voulez mon avis, il pourrait se permettre de le faire beaucoup plus souvent. Il a réussi son plus bel arrêrt aux dépens de Kyle Turris.

  • Le but de Tomas Plekanec était son premier depuis le 24 janvier.
  • Jordie Benn, impliqué malgré lui dans le seul but des Sénateurs, s’est racheté en faisant scintiller la lumière rouge. Claude Julien semble très content de l’avoir dans son club.
  • Paul Byron a réussi 6 buts et récolté deux passes sous la gouverne de Julien. Il a aussi marqué trois buts victorieux. Il aurait marqué un deuxième but, dimanche soir, s’il n’avait pas franchi la ligne bleue trop rapidement.
  • Le Tricolore recevra la visite des Red Wings, mardi soir.

CHAPEAU DE CROSBY

  • À Pittsburgh, SIDNEY CROSBY a réussi le 10e tour du chapeau de sa carrière pour mener les Penguins à une

    Sidney Crosby a réussi le tour du chapeau pour rejoindre le jeune Connor McDavid au premier rang des marqueurs. Il a 40 buts et autant de passes pour un total de 80 points.

    victoire de 4-0 sur les Panthers. Avec 40 buts et 40 passes, il rejoint CONNOR McDAVID au premier rang des marqueurs. Les deux joueurs ont 80 points, un de plus que Marchand et Kane. MARC-ANDRÉ FLEURY a mérité le jeu blanc, son premier de la campagne.

  • À Columbus, les BLUE JACKETS ont atteint le cap des 100 points et rejoint Washington en battant New Jersey 4-1. BOONE JENNER a dirigé l’attaque avec deux buts.
  • À Winnipeg, les Jets ont gagné 5-4 en prolongation contre Minnesota… après avoir perdu une avance de 4-0. Le but gagnant appartient à JOSH MORRISSEY. Cinq défaites de suite pour la troupe de BRUCE BOUDREAU.
  • À Chicago, les Blackhawks ont marqué cinq fois en 3e période pour doubler l’Avalanche 6-3. JONATHAN TOEWS en a marqué deux pour atteindre le cap des 20 buts et PATRICK KANE a ajouté son 32e.
  • À Philadelphie, BRAYDEN SCHENN a donné une victoire de 4-3 aux Flyers contre Caroline en prolongation. SEAN COUTURIER a récolté deux passes.

Rapido du lundi

  • L’Australien Marc Leishman a réussi un aigle avec un coup roulé magique au 16e trou et il a gagné le tournoi invitation Arnold Palmer, un coup devant Kevin Kisner

    Marc Leishman: sa victoire à Bay Hill lui vaut une invitation à Augusta pour le tournoi des Maîtres. Il a 33 ans.

    et Charley Hoffman. C’est seulement sa 2e victoire sur le tournoi de la PGA, mais elle lui vaut une invitation au Masters (6 au 9 avril).

  • Rory McIlroy était dans la course, mais son fer droit l’a laissé tomber en fin de match. McIlroy est le golfeur le plus excitant depuis Tiger Woods. Il devra cependant améliorer son putting s’il veut s’imposer davantage.
  • C’était la première fois que le tournoi de Bay Hill (Orlando) était présenté en l’absence de M. Palmer. Sam Saunders, son petit-fils, a bien fait les choses pour honorer la mémoire du King.
  • Les exploits d’Alex Harvey ont attiré plus de 60 000 personnes à Québec. Un grand moment dans sa vie d’athlète.
  • Le mystère continue de planer en ce qui concerne Tiger Woods et ses chances de participer au prochain tournoi des Maîtres. Son agent Mark Steinberg dit qu’il travaille fort pour améliorer sa condition physique, mais personne ne l’a vu frapper des balles dans la région d’Orlando.
  • L’increvable Roger Federer a gagné le tournoi d’Indian Wells en battant son compatriote Stan Wawrinka 6-4 et 7-5. C’est son 5e titre en Californie.
  • Georges Guilbault, ancien patron des Castors Juniors, se dit impressionné par le travail de Claude Julien derrière le banc du Canadien. Il vante aussi le défenseur Erik Karlsson, des Sénateurs d’Ottawa. Il le compare à Paul Coffey, ancien joueur étoile des Oilers. «Karlsson est une machine», a dit Guy Boucher au cours du week-end.
  • Jacques Sévigny, du Panthéon des sports de Sorel, a rendu un bel hommage à Gilles Cartier dans le dernier numéro de Sorel-Tracy Magazine. Ancien joueur étoile

    Gilles Cartier (à droite) joue encore au hockey avec les Old Timers de Sorel. Il pose ici avec les «jeunes» Robert Gagné et Michel Latour.

    des Royaux de Sorel, Cartier a aidé les Castors de Sherbrooke à gagner la coupe Allan en 1965. Il a aussi fait sa marque à Victo et à Saint-Hyacinthe avant de terminer sa carrière de hockeyeur avec les Voyageurs de Berthierville et l’équipe des Loisirs Bond, championne de plusieurs tournois intermédiaires. À 74 ans, l’ami Gilles pratique encore son sport favori au pays du Survenant.

  • Jean Laforce a raté son coup en Floride, mais il ne lâche pas prise. À la fin mai, il se rendra à Boston dans l’espoir de se classer pour l’Open Senior des États-Unis.

    Dave Lévesque est le nouveau professionnel du club de golf Château Bromont et Martin Ducharme est fier de l’accueillir dans son équipe. (Photo P.Y.Pelletier)

  • Albert Camus avait raison quand il disait: «Il faut informer bien au lieu d’informer vite». Dans un monde où tout se passe à la vitesse de l’éclair, les journalistes oublient trop souvent leur mission première: rapporter les faits et rechercher la vérité. Ils préfèrent «faire plaisir» au public.
  • Ligue Nord-Américaine: L’équipe de RIVIÈRE-DU-LOUP a pris une avance de 3-1 dans sa série contre les Éperviers de Sorel-Tracy… THETFORD-MINES détient aussi une avance de 3-1 face à Saint-Georges-de-Beauce… La série JONQUIÈRE-LAVAL est égale 2-2.
  • La compagnie Transport Alexcalibur fête ses 24 ans. Bravo à Alex André et à toute son équipe.
  • Anne-Marie Pisson, de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, a couru le Marathon de Washington en 3h.55 et des poussières. Son rêve est de participer à celui de Boston.

    EXPO-GOLF LAVAL–Marie-Josée Goulet, copropriétaire de la firme Canam, a participé à l’Expo-Golf Laval à la Place Forzani. Elle pose ici entre Ronald Fortin et P.A. Senécal, deux golfeurs des Basses Laurentides.

  • Mario Lanthier, ancien joueur étoile à Saint-Eustache, a été fêté à la Cabane à sucre Lalande à l’occasion de son 50e anniversaire de naissance. La soirée était organisée par son frère Normand et Monia Fleurent avec l’aide de Paul Duclos, Isabelle Couture, Gaétane Claude et Luc Ransonnet.
  • Qui est le meilleur quart-arrière de l’histoire de la NFL? Johnny Unitas, Joe Montana ou Tom Brady? On pourrait en débattre durant des jours. Chose certaine, les trois joueurs ont dominé leur époque.

    Lucie Turpin, la belle skieuse d’Aylmer, a le CH tatoué sur le coeur.

  • Lucie Turpin, championne de l’immobilier dans la région de Gatineau, est la plus chaude partisane du Canadien à Aylmer. Son rêve: assister au défilé le la coupe Stanley avec son chandail tricolore autographié par Jean Béliveau.
  • Par une journée bénie des dieux, le 140e défilé de la Saint-Patrick a attiré des centaines de personnes à Richmond. La fête était organisée par Erika Lockwood, du bar Gunter’s, et c’est Albert Purcell qui jouait le rôle du patron des Irlandais.
  • Georges Marois, propriétaire du Manoir des Sables, pilote un projet immobilier à l’ombre du mont Orford.
  • Daniel Veilleux prépare la 34e saison de la Ligue de balle du Vieux Poêle à Saint-Eustache. Il est secondé par André Langevin, Paul Labelle et Alain Raby.
  • André Binet a été nommé directeur du championnat canadien de tennis junior qui aura lieu au club de l’Ile-des-Soeurs du 22 au 29 mars.

Le mot d’humour

Le livreur de pizza: «J’en ai marre. Toute la journée, je les vois, je les sens et je n’ai pas le droit de les bouffer».

-Moi aussi.

-Tu es livreur de pizza?

-Non. Gynécologue!»