formats

Spieth s’écroule et Danny Willett se sauve avec la victoire

Fin de tournoi dramatique à Augusta

AUGUSTA, Géorgie— Danny Willett est le nouveau champion du tournoi des Maîtres… gracieuseté de Jordan Spieth.

Le Texan de 22 ans se dirigeait tout droit vers son deuxième sacre de suite à Augusta lorsque le ciel lui est tombé sur la tête, dimanche après-midi. Pour ses millions de partisans, c’était triste à mourir. Pour lui aussi, bien sûr.

Fort d’une avance de cinq coups avec neuf trous à jouer, le champion en titre a commis deux bogeys d’affilée avant de se présenter au fameux petit par 3 qui porte le nom de Golden Bell. Il a alors expédié deux balles à l’eau et commis un quadruple-bogey (7) devant une foule incrédule. En l’espace de quelques minutes, il est passé de super héros à «choker» de la pire espèce.

Les dieux du golf ont des raisons que la raison ne connaît pas. Spieth n’a pas baissé les bras et il a tenté de se racheter par la suite. Il a réussi un birdie au 13e, puis un autre au 15e, mais il a ensuite raté son coup au 16e sur une courte distance et il a perdu tout espoir de l’emporter quand il a expédié sa balle dans la fosse de sable au 17e.

Pendant ce temps, l’Anglais Danny Willett continuait d’accumuler les birdies en route vers un triomphe que personne ne pouvait imaginer une heure ou deux plus tôt.

Âgé de 28 ans, Willett était très peu connu avant de réaliser le plus grand exploit de sa carrière. Il est né en Angleterre et il joué pour l’Université de Jacksonville pendant deux ans avant de remporter quatre victoires sur le circuit européen entre 2012 et 2016.

Il est seulement le deuxième Anglais à gagner le Masters. Avant lui, il y a eu Nick Faldo, trois fois champion entre 1989 et 1996.

Lee Westwood et Dustin Johnson ont eu leurs chances en fin de partie, mais ils ont tous les deux manqué d’essence. C’est la huitième fois que Westwood termine parmi les trois premiers dans un tournoi majeur. Avec un meilleur fer droit, il aurait sans doute paradé deux ou trois fois dans le cercle des vainqueurs.

Pour ce qui est de Rory McIlroy et de Jason Day, ils n’ont jamais réussi à se mettre en marche. Dans les deux cas, c’est un week-end à oublier.

Trois trous d’un coup au 16e

  • DAVIS LOVE, Shane Lowry et Louis Oosthuizen ont soulevé la foule en réussissant des trous d’un coup au 16e trou. Oosthuizen a réussi le sien d’une drôle de façon. Sa balle a frappé celle de J.B. Holmes avant de pénétrer dans la coupe.
  • Avant la ronde finale, NICK FALDO a déclaré: «On devrait faire venir MICHAEL BUFFER pour leur dire «Let’s get ready to rumble!» Le classement est serré et on devrait assister à tout un combat». Finalement, il y avait un seul boxeur dans l’arène!
  • Je ne me souviens pas d’un tournoi des Maîtres où il a fait AUSSI FROID. Le matin, le mercure était souvent dans les 40 degrés Farenheit. Pas chaud en culottes courtes! En après-midi, c’était un peu mieux, mais le VENT a causé des ennuis aux golfeurs durant toute la semaine.
  • SERGIO GARCIA a eu une pensée pour son idole SEVERIANO BALLESTEROS, samedi. C’était son jour de fête. S’il était encore parmi nous, Seve aurait 59 ans. Il est décédé en 2011.
  • GRAEME McDOWELL: «Le Masters est le seul tournoi que je regarde à la télévision une fois que j’ai raté la coupure».
  • Le jeune SMYLIE KAUFMAN habite encore chez ses parents en Alabama et il roule dans une Nissan 2008.
  • On entend maintenant des gens crier «Get in the hole!» à Augusta. Sans doute parce que la foule est plus jeune que par le passé.
  • JORDAN SPIETH avant la finale: «J’aurais une solide avance en tête si je n’avais pas si mal joué sur les trois derniers trous (5 over par) vendredi et samedi».
  • BERNHARD LANGER: «Le golf est un sport différent. Tu peux prolonger ta carrière si tu gardes la FORME et si tu y mets les efforts». Langer s’est sorti de la course avec un affreux double-bogey au troisième trou, une normale quatre de 350 verges avec un très petit vert. Il a raté son coup d’approche, puis il a eu besoin de trois coups roulés. Fin des émissions!
  • Mon ami Labbé a croisé PASCAL GRIZOT, président du comité organisateur du tournoi de la COUPE RYDER qui sera présenté en banlieue de PARIS en 2018. Nos cousins Français vont y mettre toute la gomme pour en faire un succès retentissant.
  • Les RED WINGS dans les séries, mais pas les BRUINS. En tout cas, ce n’est pas la faute de CLAUDE JULIEN.
  • Si quelqu’un voit JACQUES DEMERS, dites-lui que je prie pour lui.
  • Victime du cancer, BRYAN MURRAY prend une sage décision en quittant la direction générale des Sénateurs. PIERRE DORION peut-il le remplacer adéquatement?
  • Je reprends la route lundi matin. À bientôt.

Le mot d’humour

Un gars s’est fait prendre en défaut en arrivant aux douanes canadiennes. Il a raconté à l’officier qu’il s’en venait voir les séries de la coupe Stanley!

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Spieth s’écroule et Danny Willett se sauve avec la victoire  comments