formats

Rapido du lundi

décembre
4
par dans Baseball, Hockey, Potins
  • Les Kings de Los Angeles ont le vent dans les voiles. Ils ont battu les Blackhawks 3-1, dimanche soir, pour inscrire une 5e victoire de suite. ANZE KOPITAR a réussi son 14e but, Dustin Brown son 11e et JONATHAN QUICK a fait le reste du boulot.

    Anze Kopitar joue un rôle important dans les succès des Kings de Los Angeles.

  • Les Sénateurs ont encaissé un revers de 5-0 à Winnipeg. BLAKE WHEELER a dirigé l’attaque des Jets avec un but et trois passes. Scheifele a ajouté son 14e et Laine sont 13e. Une septième défaite en 8 parties pour la troupe de GUY BOUCHER.
  • Les Stars de Dallas ont défait l’Avalanche 7-2. TYLER SEGUIN et BRETT RITCHIE ont marqué deux fois chacun pour les visiteurs. Radulov a récolté deux passes. Les Stars ont gagné 7 de leurs 8 dernières parties.
  • Les Golden Knights ont eu raison des Coyotes 3-2 sur un but de REILLY SMITH en prolongation. JONATHAN MARCHESSAULT a réussi son 10e filet en plus de mériter une passe sur le but gagnant.

WILSON BAT LES EAGLES

  • RUSSELL WILSON est tout un joueur de football. Il l’a

    Russell Wilson a lancé 3 passes de touché dans un gain de 24-10 sur les Eagles.

    prouvé encore une fois en menant les SEAHAWKS à un gain de 24-10 sur les Eagles de Philadelphie, dimanche soir. Wilson a lancé trois passes de touché en plus de fuir les attaques des visiteurs avec ses jambes très rapides.

  • Les PATRIOTS ont poursuivi leur marche victorieuse, mais tout indique que ROB GRONKOWSKI sera suspendu pour avoir attaqué inutilement un joueur des Bills de Buffalo sur les lignes de côté.

TIGER SATISFAIT

  • RICKIE FOWLER a joué 61 en ronde finale pour gagner le Hero World Challenge à Nassau. TIGER WOODS a dû se contenter du 9e rang, mais il s’est dit satisfait de son rendement (8 coups sous la normale) à son premier tournoi depuis presque un an. Il n’a plus mal au dos et il frappe solidement la balle. On l’a même vu courir sur le terrain. «Je vais m’asseoir avec mon entourage et étudier mon calendrier pour 2018, a-t-il dit. Je veux jouer assez souvent, mais pas trop non plus». Il est évident que les 4 tournois du GRAND CHELEM sont dans sa mire.
  • TOMMY JOHN AURAIT SA PLACE AU PANTHÉON: N’entre pas qui veut au Panthéon du baseball. Parlez-en à ROGER CLEMENS, Barry Bonds, Sammy Sosa ou Mark McGwire. Ce matin, j’aimerais vous parler de TOMMY JOHN, un lanceur que je connais depuis ses beaux jours chez les Dodgers.

    Tommy John: sa carrière a failli prendre fin au stade Jarry.

  • Malgré ses 288 victoires, ses 4700 manches lancées et ses 46 blanchissages, John n’a pas réussi à convaincre les chroniqueurs de baseball qu’il avait sa place parmi les grands. À sa 15e et dernière année d’admissibilité, il n’a recueilli que 31,7% des votes, même pas la moitié du total nécessaire. Pourtant, il a connu une carrière exceptionnelle et il a prolongé la carrière de CENTAINES DE LANCEURS en étant le premier homme à subir avec succès l’opération au coude qui porte son nom.
  • La carrière de Tommy John a failli prendre fin lors d’un match au stade JARRY, le 17 juillet 1974. Son coude a flanché alors qu’il faisait face à HAL BREEDEN, ancien joueur de premier but des Expos. «J’ai poursuivi mon élan et c’est comme si mon bras gauche s’était envolé vers le champ droit», a-t-il déclaré quelques années plus tard.
  • Au lieu de se laisser aller au découragement, l’athlète de l’Indiana a choisi de faire confiance au docteur FRANK JOBE, de Los Angeles. Le chirurgien spécialiste a pris un ligament dans son poignet droit pour reconstruire son coude gauche. La récupération a duré 21 mois, mais l’opération a si bien réussi que Tommy John a ensuite connu trois saisons de 20 victoires en plus de poursuivre sa carrière jusqu’à l’âge de 46 ans. Ce seul fait d’armes devrait lui ouvrir les portes du temple. Les chroniqueurs ont dit NON, mais ça pourrait changer maintenant que son dossier se trouve entre les mains du COMITÉ DES VÉTÉRANS.

    Rocky Colavito a été impliqué dans un échange avec Tommy John au début des années 1960.

  • La première fois que j’ai vu lancer TOMMY JOHN, c’était à Fenway Park face aux Yastrzemski, Petrocelli, Harrelson et cie, à l’été 1967. Si ma mémoire est bonne, il avait blanchi les Red Sox 5-0. On ne se doutait pas alors qu’il connaîtrait une si longue carrière. Ce que j’ignorais avant d’écrire cet article, c’est les Indians l’avaient échangé aux White Sox avec TOMMIE AGEE en retour de ROCKY COLAVITO, au milieu des années 1960. C’était une transaction très compliquée impliquant également les Athletics de Kansas City. En 1971, le grand gaucher est passé aux Dodgers en retour de DICK ALLEN, l’ex-enfant terrible des Phillies. Il n’aurait jamais été échangé pour Colavito ou Allen s’il n’avait pas été un excellent lanceur.
  • Finalement, laissez-moi vous rappeler que TOMMY JOHN, en dépit de ses 2245 retraits au bâton, était d’abord un champion de la BALLE TOMBANTE. Durant sa carrière, il a forcé ses adversaires à frapper dans 605 doubles-jeux. Il a aussi compilé une fiche de 6-3 dans les séries de championnat avec les Dodgers et les Yankees. Dans mon esprit, il n’y a aucun doute possible: TOMMY JOHN a sa place à Cooperstown. Ce serait un beau cadeau pour ses 75 ans.

EN BREF

  • Les Giants et les Mariners travaillent fort pour

    Shohei Otani, la grande vedette du baseball au Japon.

    embaucher SHOHEI OTANI, la grande vedette du baseball au Japon. Âgé de 23 ans, Ohtani excelle au monticule en plus de jouer au champ extérieur. Un peu comme BABE RUTH. Depuis 2013, il a remporté 42 victoires comme lanceur et maintenu une moyenne au bâton de ,286 avec 48 circuits. Encore une affaire de gros sous.

  • MAUDE-AIMÉE LEBLANC n’a pu faire mieux que 72 et 75 dans les deux dernières rondes de qualification de la LPGA à Daytona Beach. Elle obtient une «place conditionnelle» et devra se battre pour rester dans le circuit.
  • GUY BOLDUC, un ancien de TVA et de Radio-Canada, est en deuil de son ami NOËL BURLON qui partageait sa passion pour le vélo.
  • Mon ami DUKE DOUCET n’oubliera jamais ses parties de golf avec ELMER LACH et HENRI RICHARD à

    Duke Doucet adorait jouer au golf et discuter de hockey avec Elmer Lach, ancien pivot de la Punch Line.

    Summerlea. Même s’il était pas mal plus vieux, Lach frappait la balle plus loin qu’Henri et Duke ne se gênait pas pour le taquiner à ce sujet. Faut dire qu’Henri était capable d’en prendre et d’en donner!

  • J’aime beaucoup le diminutif PAUL BYRON. Il travaille fort et il est conscient de sa situation. «Je n’ai pas le choix de patiner vite si je veux survivre dans cette ligue», dit-il.
  • ALEX OVECHKIN utilise souvent 5 bâtons dans un même match. C’est ce qu’il a confié à MIKE BOSSY à TVA Sports. Il faut croire que ses bâtons sont pas mal tous bons!
  • CLAUDE JULIEN: «Nous avions besoin d’une telle séquence (5 victoires de suite) après un début de saison très difficile». Les BLUES sont au Centre Bell, mardi soir.
  • ROGER HERVIEUX, ancien joueur de crosse en Estrie, est en deuil de son frère CLAUDE, retraité du Service des sports l’Université de Sherbrooke. Mes condoléances à Roger et à toute la famille.

Le mot d’humour

Si l’eau de javel vient de Javel et si l’eau de cologne vient de Cologne, pourquoi les gens insistent-ils pour utiliser de l’eau de toilette?

Les anniversaires du 4 décembre

  • ALEX DELVECCHIO, longtemps capitaine des Red Wings, 86 ans.

    Gilles Bourassa: le père du golf en Mauricie. Il s’est aussi beaucoup impliqué dans le hockey mineur.

  • GILLES BOURASSA, Monsieur Golf à Shawinigan, quatre fois 20 ans.
  • RICK MIDDLETON, ancien des Bruins, 64 ans.
  • DAVE TAYLOR, ancien joueur et dirigeant des Kings, 62 ans.
  • SERGEI BUBKA, ancien roi du saut à la perche, 54 ans.
  • STÉPHANE WAITE, instructeur de Carey Price et des gardiens du CH, 52 ans.
  • CLAUDE CARIGNAN, sénateur à Ottawa, 53 ans.
  • JEAN-FRANÇOIS DESBIENS, vétéran de TVA-Estrie.

    Rick Middleton a marqué 448 buts dans la Ligue nationale, dont 412 dans le chandail des Bruins.

  • FRAN HUCK, ancien des Blues, 72 ans.
  • GILLES CORBEIL, photographe, 78 ans.
  • LEE SMITH, ex-releveur des Cards, 60 ans.
  • WAYNE MOSDELL, ex-hockeyeur à Roanoke Valley, 73 ans.
  • ANKE HUBER, tennis, 43 ans.,
  • MARK DORION, palefrenier, 53 ans.
  • PIERRE AUBIN, du tournoi Pee-Wee Olympique de  Montréal.
  • DONALD SURETTE, du club Venise, 83 ansé
  • ROB SHICK, ex-arbitre de la LNH, 60 ans.