formats

Patriote Landry

janvier
17
par dans Général

CAYO LARGO, Cuba— Sous le palapa, face à la mer déchaînée, j’ai dévoré le livre de Jean-Yves Duthel sur la vie et la carrière de BERNARD LANDRY. Le sujet m’intéressait beaucoup et je n’ai pas été déçu. Voici ce que j’en retiens:

  • L’ancien premier ministre a grandi sur une ferme de SAINT-JACQUES-DE-MONTCALM et il est vite devenu un étudiant modèle dans son village natal.
  • Premier de classe, scout et leader naturel, il a adoré ses années au SÉMINAIRE DE JOLIETTE où il était pensionnaire à 300$ par année.
  • À l’Université de Montréal, il s’est impliqué à fond dans les activités de l’Association des étudiants et s’est lié d’amitié avec des personnes comme PIERRE MAROIS, Stéphane Venne, Jacques Girard, Paule Beaugrand-Champagne et

    Bernard Landry: un de nos plus grands politiciens.

    DENYS ARCAND.

  • Au début des années 1960, inspiré par le discours et le charisme de RENÉ LÉVESQUE, alors ministre dans le gouvernement Lesage, il s’est rendu compte qu’il était beaucoup plus attiré par la POLITIQUE que par le droit.
  • Il a été battu deux fois dans le comté de JOLIETTE avant d’être élu député en 1976 (dans Fabre). Il a ensuite gravi très rapidement les échelons dans le gouvernement Lévesque parce qu’il était un champion de L’ÉCONOMIE et des FINANCES.
  • Il a vécu difficilement l’échec de son parti au RÉFÉRENDUM de 1980 et soutient que René Lévesque ne s’en est jamais remis.
  • M. Landry était un maître et un grand défenseur de la LANGUE FRANÇAISE. Orateur brillant, il a fait des centaines de discours dans tous les coins de la province, ailleurs au pays et ailleurs dans le monde, pour soutenir la cause SOUVERAINISTE.
  • Il détestait PIERRE TRUDEAU et JEAN CHRÉTIEN à s’en confesser. Pour lui, le MULTICULTURALISME était une aberration et une doctrine perverse qu’Ottawa tentait et tente encore de nous imposer.
  • Il salue les efforts de BRIAN MULRONEY qui a trimé dur dans l’espoir de voir le Québec entrer dans Constitution canadienne «dans l’honneur et la dignité». Une bataille qui a été perdue (et gagnée par les Libéraux) parce que Mulroney a attendu trop longtemps pour faire entériner l’Accord du LAC MEECH.
  • Il a participé activement à la bataille référendaire de 1995 avec JACQUES PARIZEAU, Lucien Bouchard et le jeune Mario Dumont. Un dur combat où la victoire aurait pu aller d’un bord comme de l’autre après la DÉCLARATION D’AMOUR du Canada anglais et les fausses promesses de M. Trudeau.
  • Il a subi un très dur coup lors de la mort de son épouse en 1999, mais le bonheur est réapparu lorsque CHANTAL RENAUD est entrée dans sa vie une couple d’années plus tard. Lors de sa demande en mariage, il lui a dit: «Chantal, si j’ai le choix entre ton âme et ton corps, je choisirai toujours ton âme. Mais si je peux avoir les deux, je serai le plus beau des hommes!» Difficile de faire une plus belle demande.
  • Il a commis une grave ERREUR quand il a quitté la direction d’un PQ malgré un appui de 76,2%. Il s’en est rappelé ou se l’est fait rappeler chaque jour jusqu’à sa mort.
  • Pour toutes sortes de raisons, il avait du mal à faire bon ménage avec PAULINE MAROIS. Après sa cuisante défaite aux élections de 2014, il a déclaré: «Pauline a réalisé son rêve et tué le nôtre».
  • Il n’a jamais cru au programme et aux idées marxistes-léninistes de QUÉBEC SOLIDAIRE.
  • Il a été déçu qu’ANDRÉBOISCLAIR ne devienne pas un meilleur chef et il s’est rangé derrière PIERRE-KARL PÉLADEAU parce que le parti était alors en ruines.
  • Il n’avait pas une très haute opinion de JEAN-FRANÇOIS LISÉE, ancien bras droit de Jacques Parizeau et de Lucien Bouchard. «Lisée est intelligent, mais son jugement est inversement proportionnel», disait-il.
  • Au sujet de FRANÇOIS LEGAULT, il a déclaré: «Éventuellement, devant les refus d’Ottawa à ses demandes, il devra faire de lui un RENÉ LÉVESQUE ou un PHILIPPE COUILLARD!»
  • Il a négocié très habilement la PAIX DES BRAVES avec les Cris et il a formé un duo du tonnerre avec LUCIEN BOUCHARD.
  • Professeur émérite à l’UQAM, il a été invité partout à travers le monde pour prononcer des conférences. Il pouvait aussi le faire en espagnol.
  • M. Landry avait un grand AMOUR DU QUÉBEC. Il voyait «son pays» accueillant, métissé, solidaire, FRANCOPHONE et surtout pas multiculturel.

P.S. Impossible de vous envoyer les PHOTOS depuis Cuba. Retour de la chronique régulière durant le week-end. Ciao!

LE MOT D’HUMOUR

Lucien, de Longueuil: «Faire l’amour régulièrement améliore votre mémoire. Je vous souhaite à tous une très bonne année 2015!»

ANNIVERSAIRES du 17 janvier

  • JEREMY ROENICK, ancien des Blackhawks, 50 ans.
  • SYLVAIN TURGEON, ancien du CH et des Whalers, 55 ans.
  • TREVOR BAUER, lanceur étoile, 29 ans.
  • AARON WARD, ancien des Bruins, 47 ans.
  • YVES CHABOT, gouverneur du club Médaille d’or, 70 ans.
  • JOEY MANDANICI, as golfeur de Laval, 56 ans.
  • ROXANE FORGET, championne de taekwondo, 48 ans.
  • JIM CARREY, comédien, 58 ans.
  • FRANÇOISE HARDY, chanteuse, 76 ans.
  • CHILI DAVIS, ancien des Yankees, 60 ans.
  • CLAUDE TRUDEL, du club de golf Val-Mori, 63 ans.
  • RAYMOND DUQUETTE, champion du bénévolat à Sherbrooke.
  • SYLVIE GRANGER, de Lorraine.
  • DENNIS VITAL, de Laval, 73 ans.
  • PRESTON PEARSON, ancien des Cowboys, 75 ans.
  • TIM BERNHARDT, ex-gardien des Royals de Cornwall, 62 ans.
  • JULIEN COUSINEAU, champion skieur, 39 ans.
  • GISELLE DUVAL, de Windsor, une paire de 7.
  • GILLES GAGNÉ, des JSH, 61 ans.
  • MARK LITTELL, ex-lanceur des Royals, 67 ans.

ANNIVERSAIRES du 18 janvier

  • MARK MESSIER, ancien joueur étoile des Oilers et des Rangers, 59 ans.
  • ALEX PIETRANGELO, défenseur des Blues, 30 ans.
  • BRIAN GIONTA, ex-capitaine du CH, 41 ans.
  • JERE GILLIS, ex-vedette des Castors Juniors, 63 ans.
  • JIM DEVELLANO, ancien patron des Red Wings, 77 ans.
  • RICHARD OUELLET, ex-maire de Saint-Simon-de-Rimouski, 86 ans.
  • MARIE-JOSÉE CHAMPAGNE, avocate.
  • MAX FRIED, lanceur des Braves, 26 ans.
  • ANGÉLIQUE KERBER, championne de tennis, 32 ans.
  • MICHEL COMEAU, golfeur de Trois-Rivières, 68 ans.
  • DOMINIC FUGÈRE, d.g. du Grand Prix de Trois-Rivières, 47 ans.
  • JEAN-YVES LAFLAMME et JEAN-MARC GOSSELIN, de Sherbrooke.
  • PIERRE CHARETTE, de Saint-Jean-sur-Richelieu.
  • MICHÈLE DELSEMME, de Longueuil.
  • ALAIN BOUCHER, d’Asbestos, 60 ans.
  • RÉGIS VALLIÈRES, ancien des Castors Juniors.
  • PETE LAFRAMBOISE, ancien des 67’s d’Ottawa.
  • MARIE DUBOIS, ex-employée de TVA.
  • KEVIN COSTNER, acteur américain, 65 ans.
  • MARC DELORME, partisan du CH, 59 ans.
  • FRANÇOIS MOREAU, ancien joueur des Orioles d’Ahuntsic, 52 ans.
  • JANICK SAINT-LAURENT, de Windsor, 46 ans.
  • ANDRÉ MARCEAU, de Lachute, 83 ans.
  • GARY MASLANKA, arbitre, 51 ans.
  • ANDREW McBAIN, hockey, 55 ans.
  • JASON LaBARBERA, ex-gardien des Kings, 34 ans.
  • DENISE BOMBARDIER, écrivaine et analyste, 79 ans.
  • PAUL CLOUTIER, de Lorraine, 66 ans.
 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Patriote Landry  comments