formats

Parfaits à Washington

octobre
27
par dans Baseball, Hockey

LES ASTROS AUX PORTES DU PARADIS

Drôle de Série mondiale. Après avoir encaissé deux défaites devant leurs partisans, les Astros se sont présentés à Washington avec le couteau entre les dents et ils ont balayé la série de trois parties pour s’approcher à un seul gain de leur deuxième championnat en 3 ans.

Hier soir, appuyé par 3 longues balles, GERRIT COLE a lancé à la hauteur de son talent et les Astros ont triomphé par la marque de

Gerrit Cole a lancé comme un champion dans un gain de 7-1 sur Washington. Les Astros mènent la série 3-2.

7-1 devant une foule incrédule. En trois parties à Washington, les Astros ont marqué 19 points contre seulement 3 pour les Nationals.

Cole a limité ses adversaires à 3 coups sûrs en sept manches et il a passé 9 frappeurs dans la mitaine. JOE SMITH et RYAN PRESSLY ont fait le reste du travail au monticule.

YORDAN ALVAREZ (3 en 3), Carlos Correa et George Springer ont frappé des circuits de deux points pour les Astros. JUAN SOTO a évité le blanchissage à son équipe avec une claque en solo en fin de 7e manche.

À noter que MAX SCHERZER, ennuyé par un malaise au cou, n’a pas été en mesure de commencer la partie. C’est JOE ROSS qui l’a remplacé. Il s’est bien défendu… si on fait exception des circuits qu’il a accordés à Alvarez et Correa.

Dans toute l’histoire des Séries mondiales, c’est seulement la 3e fois que le club visiteur gagne les 5 premières parties. C’était arrivé en 1996 et en 1906.

Le 6e match aura lieu mardi soir à Houston. STEPHEN STRASBURG (4-0) sera au monticule pour les visiteurs et JUSTIN VERLANDER (1-3) pour les Astros. Malgré son immense talent, Verlander montre un dossier de 0-5 en Série mondiale. Rien ne lui ferait plus plaisir que de gagner le match de mardi. On verra.

CHAPEAU DE BERGERON

  • PATRICE BERGERON a réussi le tour du chapeau pour mener les Bruins à une victoire de 7-4 au Madison Square Garden.

    Patrice Bergeron a réussi le tour du chapeau pour mener les Bruins à la victoire.

    BRAD MARCHAND (2-3) et DAVID PASTRNAK (1-4) ont aussi participé à la fête. Un total de 13 points pour le trio numéro un des Bostonnais.

  • Les Panthers ont pris une avance de 4-0 et ils ont filé vers une victoire de 6-2 à Edmonton. Premier revers des Oilers sur leur patinoire.
  • Les Sénateurs ont surpris San Jose 5-2. NICK PAUL a marqué 2 buts et BRADY TKACHUK (1-2) a amassé 3 points.
  • Les Islanders ont battu les Flyers 5-3 pour inscrire une 7e victoire de suite. Un 5e but pour MATTHEW BARZAL.
  • Les Blackhawks ont défait les Kings 5-1. DYLAN STROME a été le meilleur avec 2 buts et une passe. ROBIN LEHNER a bloqué 38 rondelles.
  • Les Blues ont arraché un gain de 5-4 à Détroit sur un but de DAVID PERRON en prolongation. RYAN O’REILLY a été le meilleur pour les Blues avec 2 buts et 2 passes.
  • Les Golden Knights ont utilisé 5 marqueurs différents dans une victoire de 5-2 sur Anaheim. Un 7e but pour MARK STONE.
  • TALBOT MET LES CHOSES AU CLAIR: JEAN-GUY TALBOT n’a pas du tout apprécié un petit article qui a été publié en fin de semaine et qui raconte qu’il a volontairement mis fin à la carrière de joueur de hockey de SCOTTY BOWMAN au printemps 1952. «C’est complètement faux, dit-il. Voici ce qui s’est produit. Scotty jouait alors pour le Canadien Junior et moi pour les Reds de Trois-Rivières. En fin de partie, il a tenté

    Jean-Guy Talbot a joué sous les ordres de Scotty Bowman une quinzaine d’années après lui avoir accidentellement fracturé le crâne.

    de me contourner et j’ai essayé de le frapper sur le bras avec mon bâton pour lui faire perdre le contrôle de la rondelle. Malheureusement, il a baissé la tête au même moment et je l’ai atteint accidentellement. À l’époque, personne ne portait le casque protecteur. Scotty a été victime d’une fracture du crâne, mais il ne m’en a jamais voulu. La preuve, c’est qu’il est venu me chercher à Montréal quand il dirigeait les Blues de SAINT-LOUIS. Il m’a même demandé d’être le boute-en-train de son équipe. Ensemble, nous avons atteint trois fois la finale de la coupe Stanley, mais nous savions que nos chances de gagner la coupe étaient quasiment nulles contre des puissances comme le Canadien (2 fois) et les Bruins».

  • Talbot, qui n’a jamais été un joueur salaud, précise qu’il téléphone à Scotty à chaque automne pour lui souhaiter bonne fête. Ils en profitent pour discuter de leur passion commune pour le hockey.
  • Même si son geste était accidentel, Talbot a été suspendu pour un an par le Canadien, mais PUNCH IMLACH s’est arrangé pour qu’il joigne les rangs des AS DE QUÉBEC. Il s’est entraîné avec l’équipe de MATANE durant deux ou trois mois, puis il a rejoint les As au mois de janvier. L’année suivante, il a aidé les Cataractes de SHAWINIGAN à gagner la coupe du DUC D’ÉDIMBOURG, puis il a gradué avec le Canadien.
  • Un autre fait intéressant: c’était l’époque où L’UNION NATIONALE faisait la loi au Québec. GÉRALD MARTINEAU, trésorier du parti et membre de l’organisation des As de Québec, s’occupait également des permis d’alcool. Il a avisé les dirigeants du Forum qu’ils feraient bien de libérer Talbot s’ils ne voulaient pas perdre leur permis!» Autre temps, autres moeurs!
  • TIGER REJOINT SAM: TIGER WOODS a salué son retour à la compétition en gagnant le tournoi Zozo en banlieue de TOKYO. C’est sa 82e victoire sur le circuit de la PGA et elle lui permet d’égaler la marque du légendaire SAM SNEAD. J’y reviendrai dans ma prochaine chronique.
  • Dans le livre SCOTTY qui sortira cette semaine, l’ancien coach du Canadien nous racontera son enfance à VERDUN, ses débuts dans l’organisation du Canadien, ses triomphes à

    SCOTTY: un livre très attendu.

    Saint-Louis, Montréal, Pittsburgh et Détroit. Il nous parlera aussi des plus grandes équipes des 70 dernières années: des RED WINGS de Gordie Howe et Ted Lindsay, de la première dynastie du CH (1956-60), des Maple Leafs de PUNCH IMLACH, des GLORIEUX des années 1970, des Islanders d’ALGER ARBOUR, des Oilers, de ses aventures à DÉTROIT, etc… Scotty possède une mémoire phénoménale et il a connu personnellement tous les grands joueurs de la LNH. Le livre est écrit par KEN DRYDEN et il se vendra comme des p’tits pains chauds.

  • NICOLAS OUELLET, des Foreurs de Val-d’Or, est le joueur de la semaine dans la LHJMQ. L’athlète de Mascouche a réussi 2 tours du chapeau pour la formation abtibienne.
  • DENYSE JULIEN, championne de badminton, a

    Pierre Plouffe, 70 ans bien sonnés, a ajouté 3 médailles d’or à sa fiche lors d’un championnat Senior de ski nautique au Pérou. Bravo!

    reçu le prix CAROLE CHARNUTZKY dans le cadre du tournoi des Maîtres qui avait lieu à DRUMMONDVILLE, en fin de semaine.

  • BRYAN PAILLÉ a clôturé sa saison de golf avec un AS au 5e trou du club ISLESMÈRE.
  • DANIEL BERNIER, retraité de Domtar, et BOB PELLERIN, de Sherbrooke, sont partis à la chasse aux birdies en UTAH.
  • DANIEL MELANÇON, le long cogneur de TVA, a frappé ses dernières balles sur le parcours de la VALLÉE DU RICHELIEU avec son ami RICHARD LAFRANCE.

SOUVENIRS, SOUVENIRS:  En 1983, SERGE SAVARD envoie KEITH ACTON et MARK NAPIER au Minnesota en retour du joueur de

Bobby Smith: le premier beau coup de filet de Serge Savard.

centre BOBBY SMITH. Un de ses meilleurs coups comme d.g. du Canadien… En 1956, RENÉ LÉVESQUE anime l’émission POINT DE MIRE pour la première fois… En 1978, BOBBY ORR, des Blackhawks, marque le 270e et dernier but de son illustre carrière…. En 1996, BERNARD GEOFFRION lance son autobiographie au Centre Molson… En 1900, fin des Jeux olympiques de PARIS. Ils ont duré 5 mois… En 1981, les Dodgers de TOM LASORDA battent les Yankees 4 fois de suite pour gagner la Série mondiale…. En 2011, JACQUES DUCHESNEAU est congédié de l’UPAC par Robert Lafrenière. Il en savait trop?…. En 1991, BRIAN MULRONEY refuse le poste de président de l’ONU…. En 2016, les REMPARTS retirent le

André Savard a été un joueur très populaire au Colisée de Québec.

numéro 12 d’ANDRÉ SAVARD…. En 2003, JEAN-PIERRE FERLAND, Guy Provost, Alain Stanké et le linguiste JACQUES LAURIN sont faits officiers de l’Ordre national du Québec… En 1969, ELVIS chante Suspicious Mind… En 2001, GAROU gagne 5 Félix au gala de l’ADISQ…. En 1969, la station CHOM-FM entre en ondes… En 1958, le cardinal GIUSEPPE RONCALLI devient JEAN XXIII…. En 1954, ERNEST HEMINGWAY devient prix Nobel de littérature…. En 1994, lancement du livre JEAN BÉLIVEAU, Une époque, Un regard…. En 1998, WENDEL CLARK marque son 300e but… En 1969, quelque 20 000 étudiants manifestent contre le projet de loi 63…. En 1965, fin de la construction de la GATEWAY ARCH, symbole de Saint-Louis…. En

Patrick Roy avec son ami Carbo lors du retrait de son chandail au Centre Bell.

2003, l’Avalanche du Colorado retire le numéro 33 de PATRICK ROY… En 1926, le train du CN arrive à NORANDA pour la première fois… En 2012, les GIANTS sont champions de la Série mondiale pour la deuxième fois en 3 ans. En vedette: PABLO SANDOVAL…. En 1922, le fascistes de BENITO MUSSOLINI marchent sur Rome et s’apprêtent à prendre le pouvoir… En 1956, ELVIS chante 4 de ses plus grands succès au ED SULLIVAN SHOW et devient une superstar….. En 2003, PAUL McCARTNEY est papa à 61 ans… En

Doris Lussier, philosophe, s’est rendu célèbre dans le personnage du Père Gédéon.

1886, inauguration de LA STATUE DE LA LIBERTÉ dans le port de New York. Un beau cadeau de la FRANCE… En 1636, fondation de l’Université HARVARD, une des plus prestigieuses au monde…. Nous ont quittés le 28 octobre: GEORGES CARPENTIER, champion boxeur; DORIS LUSSIER, professeur, comédien et philosophe; HENRY DELORME, pionnier de la radio à Sherbrooke; CLAIRETTE, alias Claide Oddera; RÉJANE DESRAMEAUX, comédienne et animatrice; MARCEL CERDAN, champion boxeur et amant d’Édith Piaf.

Une création de MM. Irénée Goulet et Guy Champoux.

LE MOT D’HUMOUR

Rod Stewart: «Je suis devenu une rock star parce que je n’étais pas assez bon pour être une star de soccer!»

ANNIVERSAIRES du 28 octobre

  • JACK EICHEL, joueur étoile des Sabres, 23 ans.

    Pierre Boivin aimait les plans de 5 ans!

  • BRUCE JENNER, héros olympique, 70 ans.
  • PIERRE BOIVIN, ancien président du CH, 66 ans.
  • BILL GATES, fondateur de Microsoft, 64 ans.
  • GARY COWAN, champion golfeur, 81 ans.
  • PIERRE DESJARDINS, ancien des Alouettes, 78 ans.

    Jude Drouin, de Murdochville, a connu trois saisons de 20 buts dans la LNH.

  • JUDE DROUIN, ancien des North Stars et des Islanders, 71 ans.
  • BERNIE ECCLESTONE, ex-roi de la F-1, 89 ans.
  • JIM BARRIÈRE, président de la firme BGL, 79 ans.
  • KEVIN DINEEN, ancien des Whalers et des Flyers, 56 ans.
  • BENOÎT HOGUE, ancien des Islanders, 53 ans.
  • CARL CLOUTIER, magicien, 64 ans.
  • JULIA ROBERTS, Lady In Red, 52 ans.
  • LOUISE DESCHÂTELETS, animatrice.
  • BOB MELVIN, ex-gérant des Athletics, 58 ans.

    Jim Barrière, de la firme de courtage BGL, se passionne pour le golf.

  • BOB VEALE, ex-lanceur des Pirates, 84 ans.
  • JUAN GUZMAN, ex-lanceur des Blue Jays, 53 ans.
  • JEAN PASCAL, champion boxeur, 37 ans.
  • YVON LECLAIR, du club Médaille d’or.
  • JEREMY BONDERMAN, ex-lanceur des Tigers, 37 ans.
  • CAMERON GAMACHE, fils de Claude Gamache, 19 ans.
  • MICHEL BEAUDOIN, de Saint-Henri, 55 ans.
  • LENNY HARRIS, ancien des Reds, 55 ans.
  • OLIVIER LACROIX, hockey, 31 ans.
  • NATHALIE LANTHIER, des Étoiles de l’Est, 55 ans.
  • DENIS ROY, professeur de golf.
  • DAVE DESROCHES, des JSH.