formats

Reed, le mal-aimé, est champion

AUGUSTA, Géorgie— Il ne peut y avoir qu’un seul gagnant et le nouveau champion du Masters s’appelle Patrick Reed.

Jouant sous une pression constante du début à la fin, le golfeur de San Antonio a repoussé les attaques répétées de Jordan Spieth et de Rickie Fowler pour remporter la plus grosse victoire de sa carrière.

Patrick Reed a repoussé les attaques de Jordan Spieth et de Rickie Fowler pour gagner le 82e tournoi des Maîtres.

S’il était joueur de hockey, on dirait que Reed a joué la trappe pour se sauver avec le trophée. Une ronde conservatrice de 71 lui a valu de l’emporter par un coup sur Rickie Fowler (67) et par deux coups sur Jordan Spieth, auteur d’un magistral 64.

Spieth était à 9 coups de la tête avant la ronde finale et il a réussi neuf birdies pour s’approcher du miracle. Un bogey au 18e a mis fin à ses espoirs.

Quant à Fowler, il a réussi 6 birdies dans les 11 derniers trous, mais c’était trop peu trop tard pour le populaire golfeur de la Californie.

De toute évidence, Reed a gagné le tournoi durant les trois premières rondes durant lesquelles il a multiplié les exploits sur les pars 5, retranchant pas moins de 14 coups à la normale. Ses deux aigles en fin de ronde, samedi, ont fait la différence.

Rory McIlroy, qui tentait de compléter le grand chelem du golf, s’est avéré la grande déception de la journée. Il n’est jamais parvenu à se mettre en marche et il a joué 74 pour finir en cinquième place, sur un pied d’égalité avec Cameron Smith (66), Bubba Watson et Henrik Stenson.

LES COMMENTAIRES DU CHAMPION

«Comme tant d’autres, mon premier rêve était de gagner à Augusta, a déclaré Patrick Reed devant une cinquantaine de journalistes. Je savais que la journée serait difficile. Je regardais le tableau et je voyais bien que Jordan et Rickie étaient à mes trousses. Mon caddie m’a dit d’oublier le tableau et de me concentrer sur mon jeu.

«Je savais aussi qu’une bonne partie de la foule était derrière Rory. C’est normal parce que les gens veulent le voir compléter le Grand Chelem. Ça m’a servi de motivation additionnelle».

RICKIE FOWLER: «J’ai donné tout ce que j’avais, mais je me suis mis en marche un peu trop tard. Chapeau à Patrick. Il a très bien joué cette semaine et il nous a tous battus. Il mérite le veston vert. Je continuerai de me battre pour atteindre mon but»,

JORDAN SPIETH: «Je n’ai pas gagné, mais ce fut une journée phénoménale. Je pense avoir prouvé à tout le monde que je ne lâche jamais».

SOUS LES GRANDS PINS

  • PAUL CASEY a joué la ronde de sa vie à Augusta. Il a réussi 7 birdies et un aigle en route vers un 65. Il a même menacé le record du parcours (63) avant de commettre des bogeys sur les deux derniers trous.

    Paul Casey a failli égaler le record du parcours avant de commettre deux bogeys en fin de ronde.

  • TIGER WOODS a joué sous la normale pour la première fois de la semaine (69) et il termine le tournoi à «plus 1», très loin des meneurs. «J’ai eu des ennuis avec mes fers durant toute la semaine, a-t-il déclaré avant de rentrer à la maison. J’aurais également pu mieux faire avec mon putter. Je prendrai un peu de repos, puis je retournerai au gymnase pour garder la forme». Pas facile de retrouver la magie d’antan après une si longue absence.
  • PHIL MICKELSON a aussi sauvé la face avec un 67. Il s’est sorti du tournoi avec un 79, vendredi. À 47 ans, ses chances de gagner une autre fois à Augusta diminuent de jour en jour.
  •  Pas besoin de vous dire que y’avait DU MONDE À MESSE. C’était noir de monde partout sur le terrain et les gens se déplaçaient de leur mieux pour suivre l’action.
  • BUBBA WATSON portait des souliers roses pour «matcher» son bois-1. Ah, ces gauchers!
  • JON RAHM est bâti comme une armoire à glace. Je l’ai baptisé le MATADOR DE BARRIKA (Espagne).
  • THOMAS LEVET, vice-champion du British Open au début des années 2000, fait la promotion du prochain tournoi de la COUPE RYDER, lequel aura lieu en banlieue de PARIS. Il aimerait beaucoup être choisi comme adjoint au capitaine.

Le mot d’humour

Si tu veux réellement changer le monde, fais-le pendant que t’es encore célibataire. Une fois marié, tu ne pourras même pas changer le poste de télévision!

Les anniversaires du 9 avril

  • JEAN-PAUL BELMONDO, un grand nom du cinéma français, 85 ans.

    Jean-Paul Belmondo faisait presque toutes ses cascades.

  • JACQUES VILLENEUVE, ex-vedette de la F-1, 47 ans.
  • SERGE THIVIERGE, le p’tit tigre d’Alma, 62 ans.
  • MICHEL PARIZEAU, ancien des Nordiques, 70 ans.
  • RICK TOCCHET, ancien des Flyers, 54 ans.
  • NORMAND AINSLIE, ex-champion quilleur, 79 ans.
  • MICHELINE HOULE, épouse de Réjean Houle.
  • NATE COLBERT, ancien des Padres, 73 ans.
  • CHUCK LEFLEY, ancien du Tricolore, 68 ans.
  • DIANE DESGROSEILLIERS, ex-employée du Journal de Montréal.
  • DAVID ROBERTSON, lanceur des Yankees, 33 ans.
  • GASTON LEBLANC Jr., notaire de Windsor, 31 ans.
  • HENRI HERBINIA, sportif de l’Outaouais.

    Robert Legault est l’homme à tout faire des Expos de Sherbrooke. Il s’implique aussi dans le hockey amateur.

  • ALEX PONIKAROVSKY, ancien des Leafs et des Kiongs, 38 ans.
  • ROBERT LEGAULT, des Expos de Sherbrooke.
  • BRIAN ELLIOTT, gardien des Flames, 33 ans.
  • MARC-HUGO DUPRÉ, animateur de radio.
  • DANIEL DORÉ, ancien des Nordiques, 48 ans.
  • KIRK McCASKILL, ex-lanceur des White Sox, 57 ans.
  • MICHEL BRIEN, retraité du Journal de Montréal, 78 ans.
  • HAL MORRIS, ancien des Reds, 53 ans.
  • LEFTY PÉPIN, ancien de la Ligue Snowdon, 93 ans.

P.S. Je suis sur le chemin du retour, lundi et mardi. Je vous reviens dès que possible. Merci de me suivre sur le web.

 

 
formats

Reed s’accroche; Spieth est en feu

AUGUSTA, Géorgie— Au moment d’écrire ces lignes, PATRICK REED vient de compléter le premier neuf et il détient une avance de 2 coups sur JORDAN SPIETH en finale du tournoi des Maîtres.

Spieth joue du golf extraordinaire depuis le début de la journée. Il a inscrit 31 sur le premier neuf et il vient d’ajouter trois autres birdies sur le «back nine». La question est de savoir si ce sera «trop peu trop tard».

La grande déception est RORY McILROY. Il a commis 3 bogeys sur le premier neuf pour glisser en troisième place avec Rickie Fowler et Jon Rahm.

Il faut aussi souligner la performance de PAUL CASEY, auteur d’un 65. Il a menacé le record du parcours (63) avant de commettre des bogeys sur les deux derniers trous.

À suivre.

Tout un spectacle en perspective dimanche!

AUGUSTA, Géorgie— Patrick Reed a poursuivi sa domination sur les normales 5 pour jouer 67 et il amorcera la ronde finale du 82e tournoi des Maîtres avec une avance de 3 coups sur Rory McIlroy.

Les deux jeunes hommes formeront le dernier duo de la journée et on pourrait assister à une guerre de tranchées, comme ce fut le cas en coupe Ryder, il y a deux ans, à Hazeltine. Reed avait alors triomphé au dernier trou pour aider les Américains à gagner le tournoi.

Reed est un ancien étudiant de l’Université d’Augusta et il tente de remporter sa première victoire dans un tournoi majeur. McIlroy est dans une position différente. Une victoire dimanche lui permettrait de compléter le Grand Chelem et d’avoir une place de choix dans l’histoire du golf.

Reed et McIlroy ne sont pas seuls à avoir les yeux sur le trophée. Rickie Fowler et Jon Rahm, deux autres joueurs de la nouvelle génération, ont joué 65 samedi et sont relativement près du sommet. Henrik Stenson, Tommy

Rory McIlroy a joué 65 pour s’approcher à 3 coups de Patrick Reed avant la ronde finale du 82e Masters.

Fleetwood et Bubba Watson complètent la liste des plus sérieux aspirants.

Voici les commentaires recueillis après la 3e ronde:

RORY McILROY: «Je suis très content de cette ronde sans un seul bogey. C’est important que je fasse partie du dernier groupe, dimanche. Je veux effacer le souvenir de 2011 (ronde de 80). Toute la pression sera sur Patrick!»

PATRICK REED: «Ce sera excitant de jouer la ronde finale avec Rory. J’espère que nous produirons des feux d’artifices pour les spectateurs. Je ne crois pas qu’il y aura autant d’intensité qu’à Hazeltine. La coupe Ryder, c’est autre chose. Je suis à l’aise sur ce parcours et mon système nerveux se porte très bien». À noter que Reed a réussi deux aigles et 8 birdies sur les normales 5 depuis le début du tournoi. Tout simplement génial! On verra si la chance continuera de lui sourire sous «pression extrême».

Rickie Fowler a joué 65, mais il est encore à 5 coups de la tête.

RICKIE FOWLER: «J’avais besoin de jouer aussi bien pour revenir dans la course. J’ai bien commencé la ronde et ça m’a donné confiance. Je sais que Patrick joue très bien, Rory aussi, mais je pense qu’on ne connaîtra pas le vainqueur avant le neuf de retour, dimanche».

JOH RAHM: «Retrancher 7 coups à la normale sur ce parcours, c’est comme jouer «moins 15» sur un autre terrain. C’est mon meilleur résultat dans un tournoi majeur et je continuerai d’y mettre tout mon coeur».

Toute une finale en perspective!

EN BREF

  • La tragédie des BRONCOS DE HUMBOLDT n’est pas sans nous rappeler celle des CASTORS DE SHERBROOKE au milieu des années 1970. Les voies du Seigneur sont impénétrables…

    Alain Vigneault: quel métier que celui-là, particulièrement pour un gars du Québec!

  • J’apprends le congédiement d’ALAIN VIGNEAULT par les Rangers. Quel métier que celui-là! Parlez-en à son ami MICHEL THERRIEN. Vigneault quitte le Madison Square Garden avec une excellente fiche de 226 victoires, 147 défaites et 37 parties nulles. Une seule saison sous la barre de ,500 et on lui montre la porte.
  • Plus de 500 personnes ont assisté aux funérailles de l’épouse de ROGER DUBOIS à Drummondville. Il y avait notamment GUY LAFLEUR, Yvon Lambert, Réjean Bergeron, Denis Baillargé et leurs épouses, de

    Roger Dubois: on est venu de partour au Québec pour assister aux funérailles de son épouse (Darling).

    même que DENIS CODERRE, Jacques Ménard (président de BMO) et mon ancien collègue Bertrand Raymond. Président de CANIMEX, Roger a tenu à souligner le départ de sa DARLING avec grandes pompes. Ils faisaient équipe depuis 57 ans.

  • RORY McILROY a frappé les plus longues balles, samedi. Il a conservé une moyenne de 319 verges sur ses coups de départ. Il a aussi excellé avec le fer droit. Ses 23 coups roulés l’ont beaucoup aidé à jouer 65.
  • JUSTIN THOMAS a été le meilleur pour atteindre les verts en coups réglementaires, mais son «putter» l’a laissé tomber et il a dû se contenter d’un 70.
  • PATRICK REED occupe le 24e rang au classement mondial.
  • On est dimanche matin et je viens d’arriver au club. Le mercure indique 8 degrés Celsisus et on se croirait au BRITISH OPEN. Heureusement, il fera un peu plus chaud cet après-midi pour la grande finale. Quelque chose comme 60 ou 65 degrés Farenheit.
  • Sous les grands pins de la Géorgie, j’ai ouï dire que la saison du CANADIEN était enfin terminée. Une bonne affaire!
  • Les chances du CH de réclamer RASMUS DAHLIN seraient de 9,5%. Aussi bien dire qu’elles sont quasiment nulles…
  • ÉPHÉMÉRIDES du 8 avril: En 2012, BUBBA WATSON gagne son premier tournoi des Maîtres. Il triomphe de Louis Oosthuizen en prolongation avec un

    Les amateurs de sport automobile n’ont pas oublié Gilles Villeneuve.

    coup miracle au 10e trou… En 2009, MONIQUE JÉRÔME-FORGET, dame de fer du gouvernement Charest, quitte la vie politique… En 1979, GILLES VILLENEUVE gagne le Grand Prix de Long Beach… En 1981, CLAUDE DUBOIS est appréhendé par la GRC. On l’accuse de trafic et de possession d’héroïne et de cocaïne… En 2001, TIGER WOODS gagne à Augusta et détient les 4 trophées du Grand Chelem en même temps. C’est ce qu’on appelle le TIGER SLAM… En 1986, CLINT EASTWOOD est élu maire de Carmel,

    Réal Caouette a été chef du parti Créditiste de 1963 à 1971. Tout un personnage!

    près de Pebble Beach… En 1963, RÉAL CAOUETTE réussit à faire élire 24 candidats créditistes à Ottawa… En 1973, décès du légendaire PABLO PICASSO à l’âge de 91 ans… En 1969, les EXPOS l’emportent 11-10 au stade Shea à leur premier match aux États-Unis… En 2007, ZACH JOHNSON gagne le Masters grâce à son brio autour des verts… En 2015, décès de Mgr JEAN-CLAUDE TURCOTTE, ex-archevêque de Montréal, et chaud partisan du CH… En 1994, JEAN-PAUL II inaugure la chapelle Sixtine rénovée… En 1993, CARLOS BAERGA, des Indians de Cleveland, devient le premier joueur de baseball à frapper un circuit des deux côtés du marbre pendant la même manche… En 1994, décès du comédien

    Frank Robinson a été le premier Afro-américain à diriger un club des ligues majeures de baseball. Il a été gérant des Expos en fin de carrière.

    FRANÇOIS ROZET. Il a 95 ans… En 1975, FRANK ROBINSON devient gérant des Indians de Cleveland. Il est le premier Afro-américain à obtenir un tel poste… En 2013, décès de MARGARET THATCHER, ex-première ministre de Grande-Bretagne… En 1974, HANK AARON réussit son 715e circuit aux dépens d’Al Downing, des Dodgers, pour devancer le légendaire BABE RUTH. Sa maman est dans les estrades pour l’applaudir… En 1978, décès de FORD FRICK. Il a été commissaire du baseball de 1951 à 1965… En 1943, les Red Wings blanchissent les Bruins 2-0 pour gagner la coupe Stanley… En 1963, LAURENCE D’ARABIE est proclamé film de l’année… En 2008, décès du Sherbrookois ROCK GUERTIN, fondateur du Panier de l’Espoir… En 2000, le gardien de but GRANT FUHR annonce sa retraite du hockey. Il a aidé les Oilers à gagner 5 coupes Stanley… En 1997, décès du juge ALBERT MALOUF.

Le mot d’humour

-«Docteur, mon mari ne peut pas faire l’amour sans avoir un journal sous l’oreiller»

-«Madame, tout le monde a ses fantasmes. C’est quoi le problème?»

-«Au début, c’était un quotidien, puis un hebdomadaire. Maintenant, c’est une revue mensuelle!»

Les anniversaires du 8 avril

  • RICHARD DAVID, ancien joueur étoile des Draveurs, 60 ans.
  • SERGE ARSENAULT, fondateur du Marathon de

    Serge Arsenault: la passion du vélo. Il avait seulement 40 ans quand il a quitté le Service des sports de Radio-Canada.

    Montréal, 70 ans.

  • FELIX HERNANDEZ, lanceur étoile des Mariners, 32 ans.
  • JOHN HAVLICECK, ex-vedette des Celtics, 78 ans.
  • JOCELYN ROBICHAUD, champion de tennis, 40 ans.
  • MARIE-ANNICK L’ALLIER, relationniste pour les athlètes amateurs.
  • MARCO BARON, ex-gardien des Bruins, 59 ans.
  • JEAN-PAUL CHARLEBOIS, de Rouyn-Noranda, grand ami des Huskies.
  • CLAUDE ROMPRÉ, de la LHJMQ, 49 ans.

    Jean-Paul Charlebois a écrit un livre sur l’histoire des Huskies.

  • CARLOS SANTANA, des White Sox, 32 ans.
  • KOFI ANNAN, ex-secrétaire général des Nations Unies, 80 ans.
  • GAÉTAN DÉSY, ancien des Citadelles de Québec, 82 ans.
  • SERGE BUCHANAN, golfeur de Trois-Rivières, 62 ans.
  • MARC SAUMIER, ancien joueur étoile des Olympiques de Gatineau, 49 ans.
  • ANDRÉ SAVARD, frère de Denis Savard.
  • LISE BACHAND, la plus vieille des filles à Maurice!
  • JOHN HILLER, ex-lanceur des Tigers, 75 ans.
  • JOHN NEWBERRY, ancien du Tricolore, 56 ans.
  • MONIQUE DESROSIERS, des JSH.
  • ALAIN BARBE, de Montréal.
 
formats

Avalanche de birdies à Augusta

AUGUSTA, Géorgie— Profitant de conditions de jeu idéales (aucun vent et verts plus réceptifs), les champions de la PGA se livrent actuellement à un festival d’oiselets sur les allées du club Augusta National.

Les joueurs les plus «hot» sont TOMMY FLEETWOOD (5 de suite), Rickie Fowler, Rory McIlroy et Jon Rahm. PATRICK REED est toujours en tête, deux coups devant McIlroy.

Tous les échos dans ma prochaine chronique.

REED FAIT LA FÊTE

AUGUSTA, Géorgie— Patrick Reed, un des héros de la coupe Ryder en 2016, a réussi six oiselets sur le premier neuf en route vers une ronde de 66 et il détient la pôle position après 36 trous à Augusta. Le golfeur de San Antonio a une avance de deux coups sur l’Australien Marc Leishman, auteur d’un 67.

Reed n’avait jamais eu de succès ici, mais il est visiblement

Patrick Reed a joué comme un champion, spécialement sur les normales 5, pour s’emparer de la tête après 36 trous. Il est en quête de sa première victoire dans les tournois majeurs.

plus à l’aise sur les terres de Bobby Jones. Il a inscrit pas moins de 14 birdies durant les deux premières rondes, dont 8 sur les normales 5.

«Tu ne participes pas à ce tournoi si tu ne crois pas à tes chances de victoire, a dit Reed. Je crois réellement que je peux gagner un tournoi majeur si je joue à la hauteur de mon talent».

Cela dit, ce tournoi est loin d’être fini et il serait étonnant qu’on couronne le champion avant l’heure du souper, dimanche. Parmi les poursuivants, il y a des golfeurs aussi renommés que Rory McIlroy, Jordan Spieth, Henrik Stenson, Dustin Johnson, Justin Thomas, Bubba Watson et Justin Rose, tous des joueurs qui ont gagné au moins un tournoi majeur.

Tiger Woods, lui, continue de faire courir les foules, mais son

Tiger Woods n’a pu faire mieux que 75 et il est très loin des meneurs. Il n’a pas encore retrouvé tous ses moyens.

jeu n’est pas suffisamment à point pour espérer gagner une épreuve du Grand Chelem. Il s’est battu toute la journée pour obtenir des normales et son total de «plus 4» le laisse très loin des meneurs. En fait, il a eu besoin de tout son p’tit change pour éviter la coupure.

«Mon jeu de fers n’était pas très bon et la balle a refusé de tomber sur quelques coups roulés, a dit Tiger. Il y a 6 mois, je ne savais pas si je pourrais participer au tournoi. Je suis loin de la tête. Ça va me prendre un week-end spécial et un peu d’aide!»

Et que dire de Phil Mickelson, auteur d’un affreux 79? L’imprévisible vétéran s’est tiré dans le pied avec un triple-bogey au 9e trou. Il participera aux rondes du week-end, mais ses chances sont nulles. Pour sa part, le champion en titre Sergio Garcia qui a déçu ses admirateurs avec des rondes de 81 et 78. Rarement a-t-on vu un champion s’écraser de la sorte.

Le Canadien Adam Hadwin a de nouveau bien joué, sauf son double-bogey au dernier trou. Il est à 9 coups du sommet.

On annonce de la pluie et des orages, samedi. Ça pourrait compliquer la vie aux joueurs et aux organisateurs.

SPIETH PHILOSOPHE

JORDAN SPIETH était déçu d’avoir joué 74 après une ronde initiale de 66, mais il a avalé sa pilule en champion. «Je suis capable d’encaisser les coups et de rebondir, a dit le jeune

Jordan Spieth: «Je suis encore en excellente position».

Texan. J’aurais aimé mieux jouer sur le premier neuf (40), mais je suis encore en excellente position»… Ce n’est pas la première fois que Spieth doit faire face à l’adversité à Augusta. En 2016, il se dirigeait vers la victoire quand il a expédié deux balles à l’eau au 12e trou… Spieth est un jeune homme très intelligent et il possède aussi le sens de l’humour.

SOUS LES GRANDS PINS

  • PATRICK REED sera jumelé à MARC LEISHMAN en troisième ronde (samedi). Le dernier départ est prévu à 14h.30.
  • RORY McILROY jouera avec HENRIK STENSON; JORDAN SPIETH prendra le départ avec DUSTIN

    L’Australien Marc Leishman est de plus en plus à l’aise sur le parcours d’Augusta.

    JOHNSON; JUSTIN THOMAS se frottera à Tony Finau; RICKIE FOWLER fera équipe avec LOUIS OOSTHUIZEN; JUSTIN ROSE jouera avec BUBBA WATSON. Tous ces joueurs sont susceptibles de quitter Augusta avec le veston vert.

  • Parmi les joueurs qui ont raté la coupure, il y a le grand THOMAS PIETERS, Jason Dufner et les ex-champions Danny Willett et Trevor Immelman…. en plus de Sergio, évidemment.
  • Chez les plus âgés: ANGEL CABRERA, Mark O’Meara, Mike Weir, Ian Woosnam et Larry Mize. O’Meara en était à sa dernière participation. «Ce terrain est rendu trop difficile pour un gars de 61 ans, a-t-il dit. Je me considère chanceux d’avoir gagné ici en 1998 et d’avoir mon nom dans le livre des records».
  • Woosnam joue encore très bien du tertre de départ jusqu’au vert et il tentera de nouveau sa chance en 2019. Il vient de fêter ses 60 ans. SANDY LYLE sera lui aussi de retour.
  • FRED COUPLES, Bernhard Langer et Vijay Singh ont réussi à éviter la coupure.
  • Vendredi, j’ai enfilé mes nouveaux souliers de golf et ma casquette de Pebble Beach pour aller voir jouer les magiciens de la PGA. J’ai vu plusieurs bons

    Une journée à oublier pour Phil Mickelson. Il a commis un triple-bogey au 9e trou et il a ramené une carte de 79, le pire résultat de sa carrière à Augusta.

    coups, spécialement au 8e trou, une normale 5 de 570 verges que certains joueurs parviennent à atteindre en deux.  Par contre, j’ai vu PHIL MICKELSON et TIGER WOODS en arracher sur un terrain qu’ils connaissent mieux que quiconque. Le 79 de Mickelson est le pire résultat de sa carrière. Il est évidemment déçu, quelques semaines après sa victoire à Mexico. Il tentera de se reprendre au U.S. Open, en juin. C’est le seul tournoi majeur qu’il n’a pas gagné, terminant 2e à six reprises.

  • Message téléphonique de mon ami PIERRE BOUCHARD, ex-défenseur du Canadien: «J’ai toujours rêvé de jouer comme SERGIO GARCIA. Maintenant, c’est lui qui joue comme moi!»
  • C’est la première fois en 15 ans que nous ne sommes pas accueillis par MARTHA WALLACE au Centre de presse du Masters. Mme Wallace nous a rendu de précieux services au fil des ans. Elle a cédé son poste à MELISSA LYLES et s’occupe maintenant de ses petits-enfants.
  • Il faisait un temps magnifique pour la deuxième ronde du tournoi. «Une belle journée pour jouer 36 trous», aurait dit le regretté ERNIE BANKS.
  • En route vers AMEN CORNER, deux «poupées» du Texas m’ont demandé de leur indiquer le chemin. Ne le dites pas à madame-mon-épouse, mais je les aurais suivies à pied jusqu’à Houston!
  • Il y avait 31 anciens champions au SOUPER DES CHAMPIONS. Les seuls absents étaient DOUG FORD, un ami du notaire Lamarre, et JACKIE BURKE Jr. Ils ont tous les deux 95 ans.
  • TOM WATSON a une nouvelle passion: monter à cheval. À 68 ans, il participe rarement aux tournois du circuit senior.
  • MATT KUCHAR: «Tu es toujours sur le qui-vive à Augusta. Il y a des endroits où tu peux te montrer plus audacieux, mais jamais trop».
  • SERGIO GARCIA établit un record peu enviable avec son 13 au numéro 15, jeudi. L’ancienne marque était de 11.
  • L’Espagnol RAFAEL CABRERA-BELLO a des allures d’acteur de cinéma.
  • Mes RED SOX vont très bien. Les Astros aussi.
  • Bravo à ROBERTO LUONGO pour ses 1000 matchs dans la LNH. Tout un exploit pour un gardien de but.
  • Vous pouvez aussi voir mes articles en cliquant sur: golfcanada.ca
  • ÉPHÉMÉRIDES du 7 avril: En 1977, les BLUE JAYS disputent le premier match de leur histoire au stade de l’Exposition nationale et l’emportent 9-5 sur les White Sox. J’y étais avec les regrettés JULES DUMOUCHEL (Rustik) et MAURICE LEGAULT (Labatt) et il

    Jack Nicklaus avait seulement 23 ans quand il a remporté la première de ses 6 victoires à Augusta.

    neigeait en début de match… En 1963, JACK NICKLAUS gagne le Masters pour la première fois. Il a seulement 23 ans et devient le plus redoutable adversaire d’ARNOLD PALMER… En 1947, décès du constructeur automobile HENRY FORD… En 1963, le maréchal TITO est nommé président à vie de la nouvelle République socialiste de YOUGOSLAVIE… En 1987, JACQUES LAPERRIÈRE est élu au panthéon du hockey avec BOBBY CLARKE et ED GIACOMIN. Lappy a gagné 6 coupes Stanley avec le Canadien, plus un

    Jacques Laperrière a porté fièrement les couleurs du CH de 1962 à 1974, puis il a été entraîneur-adjoint dans la LNH pendant 26 ans.

    trophée Norris et le trophée Calder. «BOBBY ORR est arrivé et je n’ai jamais revu le trophée Norris!», m’a-t-il dit un jour… En 1981, première du film LES PLOUFFE mettant en vedette GABRIEL ARCAND, Anne Létourneau, Pierre Curzi, Serge Dupéré, Émile Genest et Juliette Huot. Un classique du cinéma québécois… En 1995, MIKE KEANE est nommé capitaine du Canadien… En 1965, décès de ROGER LÉGER, ancien joueur étoile du Canadien et des Cataractes de Shawinigan. Roger était une force de la nature…  En 2009, la ville de SHERBROOKE obtient la présentation des Jeux du Canada en 2013… En 2012, décès de MIKE WALLACE, journaliste vedette de l’émission «60 minutes» à CBS… En 1974, l’ailier gauche RICHARD MARTIN devient le premier joueur des Sabres à marquer 50 buts… En 2007, GREG RUSEDSKI annonce sa retraite du tennis… En 1999, SHANIA TWAIN reçoit un disque de diamant pour avoir vendu

    Les Plouffe, de Gilles Carle: un classique du cinéma québécois.

    10 millions d’albums Come On Over… En 1993, décès d’ACE BAILEY, ancien joueur étoile des Maple Leafs… En 1991, la BEAUCE est aux prises avec les pires inondations depuis 1917… En 2010, KEITH TKACHUK prend sa retraite du hockey avec 538 buts et 1065 points… En 2011, décès de PIERRE GAUVREAU, peintre, producteur, auteur et réalisateur québécois… En 1980, plus de 15 000 femmes participent au rassemblement des YVETTES au Forum de Montréal… En 1933, fin de la PROHIBITION aux États-Unis.

Le mot d’humour

Ian Woosnam, ex-champion du Masters: «Je déteste les spectateurs qui crient «Get in the hole!». Ce sont souvent des gens qui ont trop bu. On devrait les expulser du terrain le pied au cul».

Les anniversaires du 7 avril

  • BILL STONEMAN, ex-lanceur des Expos, 74 ans.
  • PASCAL DUPUIS, ancien des Penguins, 39 ans.

    Bill Stoneman a lancé deux matchs sans point ni coup sûr dans l’uniforme des Expos.

  • ADRIAN BELTRE, des Rangers du Texas, 39 ans.
  • CLARK GILLIES, ancien ailier gauche des Islanders, 64 ans.
  • TED NOLAN, ex-entraîneur des Sabres, 60 ans.
  • MICHEL MARCOUX, grand amateur de ski, 67 ans.
  • CAROLE BERGERON, du club La Tempête.
  • MICHEL GERMAIN, la voix de l’Océanic, 58 ans.
  • DENIS COURVILLE, de Sorel, 64 ans.
  • RUSSELL CROWE, acteur américain, 54 ans.
  • BUSTER DOUGLAS, champion boxeur, 58 ans.

    Denis Courville se passionne pour le hockey senior et le baseball.

  • ROCKY FARR, ex-gardien du Canadien Junior, 71 ans.
  • FRANCE CUSSON, as golfeuse de D’Ville.
  • EMMANUELLE GIRARD, de Montréal, 38 ans.
  • NORMAND BOLDUC, ex-aubergiste de Sherbrooke, 82 ans.
  • JULIA MAUGHAN, de la firme Nike.
  • FRANCIS FORD COPPOLA, réalisateur du film Le Parrain, 79 ans.
  • STEVE SALOIS, de Domtar-Windsor.
  • BOBBY DEL GRECO, ancien des Royaux, 85 ans.
 
formats

Tigermania à Augusta

AUGUSTA, Géorgie— Tiger Woods n’a pu faire mieux que 73 en première ronde du Masters. Si ça peut le consoler, c’est huit coups de moins que le pointage du champion en titre Sergio Garcia!

En tout cas, la popularité du Tigre n’a pas diminué d’un iota. Lorsque j’ai fait un détour par le 16e trou en milieu d’après-midi, il devait y avoir 10 000 personnes pour accueillir l’ex-numéro un mondial. Et quand il s’est installé au-dessus de sa balle, on n’entendait rien d’autre que le gazouillis des oiseaux. Silence presque total pour le roi du golf. On ne peut quand même pas empêcher les oiseaux de chanter!

Tiger Woods possède encore un magnétisme extraordinaire. C’est LUI que les gens veulent voir.

Comme il l’a fait si souvent durant les 20 dernières années, Woods a calé son roulé d’une quinzaine de pieds pour inscrire le birdie et faire bondir la foule. Ce diable d’homme possède un magnétisme extraordinaire et les gens ont vite oublié ses écarts de conduite des dernières années. Je dirais même qu’ils sont prêts à lui donner l’absolution sans confession!

Maintenant que son dos est guéri, on dirait que les gens veulent le voir se frotter aux jeunes magiciens de la PGA pendant quatre ou cinq ans. Et ils sont des millions à souhaiter qu’il fasse tomber le record de Nicklaus dans les tournois du Grand Chelem. Méchant contrat!

Quelques trous plus loin, Phil Mickelson, trois fois champion à Augusta, s’exécutait devant une poignée de spectateurs. C’était frappant. Le vieux Phil possède sa légion d’admirateurs, mais ça n’a rien à voir avec la popularité de Tiger. Le jour et la nuit. C’est Tiger que les gens veulent voir, point final.

Cela dit, il serait drôlement plaisant de voir les deux hommes s’affronter en finale d’un tournoi majeur, ne serait-ce qu’une seule fois.

SPIETH EN FEU

  • JORDAN SPIETH, champion ici en 2015, semble avoir retrouvé son putting et c’est une mauvaise nouvelle

    Jordan Spieth: cinq birdies de suite entre le 13e et le 17e trou. Plus un aigle au 8e. Son 66 lui vaut le premier rang après 18 trous.

    pour les autres participants. Le jeune Texan a réussi cinq birdies de suite en fin de parcours pour ramener une carte de 66 et s’emparer du premier rang après 18 trous… Spieth détient une avance de deux coups sur le grand TONY FINAU qui a failli se casser une cheville durant la compétition Par-3, mercredi, et MATT KUCHAR, un des favoris de la foule. Kooooooch!

  • Spieth a raté son coup de départ au 18e, mais il s’est racheté avec un superbe coup d’approche pour s’en tirer avec un bogey. Il a également réussi un aigle facile au 8e trou. Le jeune homme est bourré de talent.
  • Parmi les meneurs, il y a aussi HENRIK STENSON, Patrick Reed, Charley Hoffman, le jeune Chinois Haotong Li, le Canadien Adam Hadwin, l’Espagnol Rafael Cabrera-Bello et RORY McILROY, toujours en quête de son premier veston vert. Mickelson a joué 70 et JUSTIN ROSE 72.

13 sur une normale 5

  • SERGIO GARCIA ne savait pas trop quoi dire quand il s’est présenté devant les journalistes après sa ronde de 81. Il n’a pas si mal joué dans l’ensemble, mais il a

    Sergio Garcia: une erreur impardonnable.

    commis un compte de 13 au quinzième trou, une erreur impardonnable pour un joueur de ce calibre.

  • «Une de ces choses inexplicables, a dit Sergio. C’est la première fois de ma vie que j’inscris un pointage de 13 sans rater un seul coup. C’est malheureux, mais c’est comme ça». Mon cher Sergio, tu as peut-être joué de malchance, mais personne n’obtient un tel pointage sans rater un coup ou deux!
  • TIGER WOODS a déclaré: «Je n’ai pas très bien joué sur les normales 5, mais je suis satisfait de mon 73. Je pense qu’il y aura plusieurs joueurs dans la course aux grands honneurs en fin de semaine. Les gens sont extraordinaires avec moi. Ils m’ont applaudi dans le «driving range» et durant toute la journée. Le tournoi ne fait que commencer».

    Adam Hadwin se sent à l’aise sur le parcours d’Augusta.

  • Le Canadien ADAM HADWIN en a surpris plusieurs avec son 69. «Je me sentais très à l’aise, a dit le golfeur de Moose Jaw. J’aime «faire travailler» la balle des deux côtés et ce parcours convient parfaitement à mon jeu. J’ai grandi en Colombie-Britannique et j’ai souvent joué sur des parcours où les allées sont étroites».
  • WAYNE GRETZKY, ancien joueur étoile des Oilers et des Kings, est à Augusta pour encourager son gendre DUSTIN JOHNSON. Le grand D.J. n’a pu faire mieux que 73 en premier parcours.
  • GARY PLAYER, encore en forme à 82 ans, considère ARNOLD PALMER et SEVE BALLESTEROS comme les deux joueurs les plus charismatiques de l’histoire du golf. Il a une bonne raison de sourire cette semaine: il frappe maintenant la balle plus loin que son ami JACK NICKLAUS!
  • ÉPHÉMÉRIDES du 6 avril: En 1972, RUSTY STAUB est échangé aux Mets en retour de trois jeunes joueurs: KEN SINGLETON, Tim Foli et Mike Jorgensen… En

    Eddy Melo a été un grand nom de la boxe à Montréal avant d’être assassiné sur un terrain de stationnement en banlieue de Toronto.

    1968, PIERRE TRUDEAU est élu chef du Parti libéral du Canada… En 2001, le boxeur EDDY MELO est assassiné près d’un centre commercial de Toronto. Il a seulement 40 ans… En 2017, divorce douloureux entre CÉLINE DION et son gérant ALDO GIAMPAOLO… En 2016, JACQUES DEMERS est hospitalisé d’urgence après avoir été victime d’un AVC à sa résidence du West-Island… En 1991, DIEGO

    Aldo Giampaolo a géré la carrière de Céline Dion durant une couple d’années. Il a aussi été gérant du Forum de Montréal. Un grand ami de Denis Savard.

    MARADONA est suspendu pour 15 mois par la Ligue italienne pour usage de cocaïne… En 2014, décès de l’acteur MICKEY ROONEY. Durant sa carrière de 80 ans, il a joué dans plus de 250 films… En 1965, les BEACH BOYS enrgistrent la chanson California Girls… En 1926, les MAROONS DE MONTRÉAL blanchissent Victoria 2-0 pour gagner la coupe Stanley… En 1987, SUGAR RAY LEONARD triomphe de MARVIN HAGLER pour remporter un 3e titre

    Sugar Ray Leonard: un mini Ali.

    mondial… En 1917, les États-Unis déclarent la guerre à l’Allemagne… En 2010, MARTIN BRODEUR remporte la 600e victoire de sa carrière… En 2012, décès de SERGE GRENIER, ancien membre du groupe Les Cyniques… En 1972, JEAN DRAPEAU présente les esquisses d’un futur stade olympique. On prévoit qu’il coûtera 55 millions de dollars. Allô?… En 1962, le quotidien PRAVDA met ses jeunes lecteurs en garde contre les dangers de danser le TWIST!… En 1973, RON BLOMBERG, des Yankees, devient le premier frappeur de choix de l’histoire du baseball… En 1893, ANDY BOWER et JOHN BURKE se livrent un combat de boxe de 110 rounds à La Nouvelle-Orléans. Le combat dure plus de 7 heures et se solde par un verdict nul!… En 1199, RICHARD COEUR DE LION, roi d’Angleterre, meurt au combat.

Le mot d’humour

Entendu sur l’Arche de Noé: «Surveillez bien les gens qui entrent. J’ai su que ma belle-mère voulait faire le voyage!»

Les anniversaires du 6 avril

  • HAL GILL, ex-défenseur du CH, des Bruins et des Leafs, 43 ans.
  • BERT BLYLEVEN, ex-lanceur des Twins, 67 ans.
  • JEAN-DENIS TALON, ancien président d’AXA Canada, 74 ans.
  • NICOLAS GOSSELIN, Monsieur Rogers à Gatineau, 33 ans.
  • GÉRALD JEANNETEAU, fondateur de RDS.
  • BOB CRAWFORD, ancien joueur des Royals de Cornwall, 59 ans.
  • MONIQUE BÉRARD, as golfeuse de Sorel, 57 ans.
  • MARIE-HÉLÈNE LANTHIER, championne de ski nautique, 40 ans.
  • PHIL REGAN, ex-lanceur des Cubs et des Tigers, 81 ans.
  • NATHALIE RICHARD, fille de Lise et Henri Richard, 51 ans.
  • RICHARD GARNEAU, ex-employé de la FIPOE, 74 ans.
  • NANCY GAUDET, de Sainte-Julie, 53 ans.
  • DIDIER DUBOIS, de Montréal.
  • TONY SCIONE, de Montréal-Concordia.
  • TRAVIS MOEN, ancien du Tricolore, 36 ans.
  • TOMMY GREENE, ex-lanceur des Phillies, 50 ans.
  • CLÉMENT PATRY, pionnier du club Médaille d’Or, 71 ans.
  • MATHIEU BEAUDOIN, ex-hockeyeur à Ohio State, 34 ans.
  • JEAN-FRANÇOIS LEBLOND, fils de Robert Leblond, 34 ans.