formats

Les dieux du golf

Le 83e tournoi des Maîtres débute ce matin. Rory McIlroy est mon choix pour l’emporter

AUGUSTA, Géorgie— Après avoir écouté et analysé les commentaires de tous et chacun, c’est le temps que la fête commence. Après la cérémonie protocolaire avec Jack Nicklaus et Gary Player, 87 magiciens de la PGA se disputeront le veston vert.

J’aimerais vous garantir que Tiger Woods sera dans la course dimanche après-midi et qu’il livrera bataille à Rory McIlroy pour le trophée, mais ce n’est pas aussi simple que ça. Le tournoi

des Maîtres ne se gagne pas dans la salle d’entrevues, mais sur un parcours de 7475 verges, long et exigeant, avec des verts capables de faire perdre la tête au golfeur le plus patient.

On peut rêver d’une finale entre Tiger et Rory, mais ce n’est pas si simple.

Justin Rose a raison de dire qu’il faut non seulement bien jouer, mais aussi avoir la chance de son côté pour gagner un tournoi de cette envergure. Autrement dit, il faut que «les dieux du golf» soient de ton bord.

Les exemples sont nombreux. Arnold Palmer a été favorisé par une décision des officiels pour battre Ken Venturi en 1958. Dix ans plus tard, Bob Goalby a gagné parce que Roberto De Vicenzo a signé involontairement une carte erronée. En 1983, Seve Ballesteros a envoyé sa balle à l’eau au 15e trou et Greg Norman a raté son coup de fer au 18e. Jack Nicklaus en a profité pour se faufiler et remporter une victoire totalement inattendue. En 1961, Arnold Palmer avait le trophée dans la poche gauche, mais il a perdu sa concentration au dernier trou et il a commis un double-bogey pour offrir la victoire à Gary Player sur un plateau d’argent. En 1989, Scott Hoch a raté un roulé d’environ deux pieds avant de se faire battre par Nick

Nick Faldo n’aurait pas gagné en 1989 sans l’aide de Scott Hoch.

Faldo en prolongation. Et ceteta, et cetera.

Quoi qu’il en soit, voici quelques mots sur les joueurs les plus susceptibles de gagner dimanche:

  • TIGER WOODS a retrouvé une grande partie de ses moyens et il se croit capable, à 43 ans, de faire reculer l’horloge du temps après sa belle victoire de l’automne dernier à East Lake. Il aura l’appui d’une foule considérable et il adore être le centre d’attraction.
  • RORY McILROY a terminé dans le Top-10 durant les cinq dernières années et sa récente victoire au Championnat des joueurs ne peut que le stimuler. Son attitude est meilleure que jamais.
  • JUSTIN ROSE n’est pas numéro un mondial par hasard. Il a cogné deux fois à la porte durant les 3 dernières années et il sait exactement quoi faire pour l’emporter ici.

    Jordan Spieth a l’habitude de très bien jouer à Augusta.

  • JORDAN SPIETH: ses déboires des derniers mois sont inquiétants, mais il a l’habitude de très bien jouer à Augusta. L’an passé, il a fini le tournoi avec une ronde de 64. Il pourrait profiter de ce tournoi pour relancer sa carrière. Spieth n’a que 25 ans.
  • PHIL MICKELSON aura 49 ans à la mi-juin, mais le Masters demeure son tournoi préféré. Il se sent chez lui à Augusta. Nous réserve-t-il une surprise?
  • JUSTIN THOMAS: un élan à faire rêver et une grande détermination, mais il n’a jamais fait mieux qu’une 17e place ici.
  • PATRICK REED: un «bulldog» impopulaire, capable de

    Rickie Fowler a fini à seulement un coup de la tête, l’an passé.

    performer sous pression. Seulement 3 joueurs ont réussi à gagner deux années de suite: Nicklaus, Faldo et Woods.

  • DUSTIN JOHNSON frappe la balle «au bout du monde», mais il est rarement menaçant à Augusta.
  • BROOKS KOEPKA: un autre champion de la longue balle. Il a déjà gagné 3 tournois majeurs, dont les deux derniers U.S. Opens. Un joueur à surveiller.
  • FRANCESCO MOLINARI n’a jamais fait mieux qu’une 20e place sur les terres de Bobby Jones.
  • JASON DAY semble avoir du mal à retrouver sa touche magique.
  • SERGIO GARCIA: sa victoire en 2017 a été le couronnement de sa carrière. Il connaît très bien les lieux.
  • BRYSON DECHAMBEAU: un golfeur pas comme les autres, très méthodique. Le physicien du golf. On a très hâte de voir ce qu’il pourra faire en fin de semaine.
  • RICKIE FOWLER: un des favoris de la foule. Il a terminé à un coup de la tête, l’an passé. À 30 ans, il est dû pour parader dans le cercle des vainqueurs.

MON CHOIX: McIlroy.

RAYMOND NE SE SOUVIENT PAS

  • Je suis allé voir RAYMOND FLOYD sous le grand chêne

    Ray Floyd: un des meilleurs golfeurs de sa génération. Il a participé au Masters 45 fois.

    pour lui demander s’il se souvenait d’ADRIEN BIGRAS, son rival à Miami au début des années 1960. «Désolé, ce nom ne me dit rien, a-t-il répondu. À mon âge (76 ans), j’ai la mémoire qui flanche».

  • Floyd a été un des meilleurs golfeurs de sa génération. Il a gagné le Masters par 8 coups en 1976 et il a terminé deuxième à 3 reprises. Il a aussi gagné le championnat de la PGA et le U.S. Open.
  • J’ai écouté les explications de MARC BERGEVIN pendant une quinzaine de minutes et j’en ai eu assez. La prochaine saison sera cruciale pour lui et pour son équipe. Revenir avec le même club ne sera pas suffisant.
  • MATT WALLACE a gagné la compétition Par-3 mercredi après-midi. Il a battu son compatriote SANDY LYLE en prolongation…. Il y a eu 4 trous d’un coup. Wallace en a réussi un. Les autres appartiennent à MARK O’MEARA, Devon Bling et Shane Lowry… Le trio de Nicklaus, Player et Watson totalisait 231 ans.
  • À plus.

ÉPHÉMÉRIDES du 11 avril: En 2016, JEAN-LUC BRASSARD remet sa démission comme chef de mission de l’équipe canadiennne olympique… En 2006, LUC ROBITAILLE annonce sa retraite du hockey… En 1970, les BEATLES sont en tête du palmarès pour la 19e fois avec la chanson Let It Be Me… En

Le coloré Louis Laberge a présidé la FTQ pendant 27 ans.

2018, PHILIPPE BOUCHER remet sa démission comme entraîneur et d.g. des Remparts… En 1991, LOUIS LABERGE quitte la présidence de la FTQ après avoir tenu le fort pendant 27 ans… En 1954, les Cards échangent le vétéran ENOS SLAUGHTER aux Yankees en retour du jeune BILL

Carl Yastrzemski: meilleur voltigeur de l’histoire des Red Sox. Il a dominé son sport pendant 23 ans.

VIRDON et de deux autres joueurs…. En 1961, CARL YASTRZEMSKI dispute son premier match dans l’uniforme des Red Sox… En 1979, première de l’opéra-rock STARMANIA à Paris. En vedette: FABIENNE THIBEAULT et DIANE DUFRESNE… En 1988, le film Le dernier empereur de BERNARDO BERTOLUCCI gagne 9 statuettes à la soirée des Oscars… En 2010, PHIL MICKELSON devance Lee Westwood par 3 coups et gagne le Masters pour la 3e fois… En 1961, ouverture du procès du criminel de guerre ADOLF EICHMANN à Jérusalem…. En 1962, les METS de New York jouent le premier match de leur histoire et encaissent un revers de 11-4 contre les Cards. L’équipe est dirigée par le légendaire CASEY

Fabienne Thibeault: une voix exceptionnelle.

STENGEL… En 1975, Radio-Canada annonce que la populaire émission APPELEZ-MOI LISE ne sera pas de retour… En 1966, FRANK SINATRA enregistre Strangers in the Night… En 2005, JEFF FILLION et ses coanimateurs de CHOI-FM sont condamnés à verser 340 000$ à SOPHIE CHIASSON…. En 1952, sortie du film Singin’ In The Rain, un classique du cinéma américain. GENE KELLY est magistral…. En 2003, dernier match des CASTORS DE SHERBROOKE, éliminés par les Olympiques de Hull. L’équipe déménagera à LEWISTON, Maine… En 1997, MARIO LEMIEUX atteint le cap des 50 buts pour la 6e fois… En 1989, RON HEXTALL, des Flyers, devient le premier gardien à marquer un but durant les séries de la coupe

Harold Ballard: un propriétaire très controversé.

Stanley… En 1974, GOLDA MEIR remet sa démission comme première ministre d’Israël…. En 1963, publication de l’encyclique PACEM IN TERRIS… En 1909, fondation de la ville de TEL AVIV… En 1814, NAPOLÉON abdique devant les troupes des nations européennes qui ont envahi PARIS…. Nous ont quittés le 11 avril: ED SNIDER, fondateur de Comcast Spectator et propriétaire des Flyers; HAROLD BALLARD, controversé propriétaire des Maple Leafs; BUNNY AHEARNE, promoteur de hockey d’origine irlandaise; ADHÉMAR RAYNAULT, maire de Montréal; JAMES A. BAILEY, du cirque Barnum & Bailey.

Merci à Guy Champoux et à son ami Irénée Goulet.

LE MOT D’HUMOUR

Le regretté Dan Jenkins, célèbre chroniqueur de golf, a eu la chance d’avoir Ben Hogan comme professeur et il est devenu «scratch golfer». Il a eu plus de veine que moi avec Roger Bouchard et André Maltais!

ANNIVERSAIRES du 11 avril

  • JENNIFER HEIL, championne de ski acrobatique, 36 ans.
  • JASON VARITEK, ancien capitaine des Red Sox, 47 ans.

    Jason Varitek a été longtemps capitaine des Red Sox. Il a frappé 11 circuits dans les séries de championnat.

  • BRET SABERHAGEN, ex-lanceur étoile des Royals de K.C., 55 ans.
  • PIERRE LACROIX, ex-défenseur des Nordiques, 60 ans.
  • TREVOR LINDEN, ancien du CH et des Canucks, 49 ans.
  • ANDRÉ BURNS, professionnel de golf, 79 ans.
  • MICHEL MAHEU, président de Maheu & Maheu, 58 ans.
  • MARK TEIXEIRA, ancien des Yankees, 39 ans.
  • CARL TARDIF, du journal Le Soleil, 55 ans.
  • CHRIS PRIDHAM, champion de tennis, 54 ans.
  • ALEXANDRE MESSIER, ancien gérant des Expos de

    Alex Burrows, de Pincourt, a vécu ses meilleurs moments dans le chandail des Canucks. Il a même connu une saison de 35 buts.

    Sherbrooke, 47 ans.

  • ALEX BURROWS, ancien des Canucks, 38 ans.
  • PHILIPPE (Feller) GRAVEL, sportif de Rouyn-Noranda.
  • SYLVIE PION, du journal La Tribune.
  • KELVIM ESCOBAR, ex-lanceur des Angels, 43 ans.
  • JEAN-LOUIS LOOF, sportif de la Rive-Sud, 74 ans.
  • ANGEL COSTELLO, de Montréal-Concordia.
  • RICHARD SÉVIGNY, gardien de but des Anciens Canadiens, 62 ans.
  • BRUNO LAPOINTE, de Châteauguay.
  • GUY LAPIERRE, des JSH.

 

 
formats

RORY: pas juste champion golfeur

AUGUSTA, Géorgie— Récent vainqueur du championnat TPC à Ponte Vedra, Rory McIlroy aimerait fêter ses 30 ans en gagnant le tournoi des Maîtres, mais il n’en fait pas une question de vie ou de mort.

«Si je joue aussi bien que j’en suis capable, je serai dans la course, dimanche après-midi, dit-il. Sinon, je reviendrai l’an prochain et l’année suivante. C’est sûr que je veux gagner à Augusta et compléter le Grand Chelem du golf, mais je place

Rory McIlroy et sa belle Erica.

les choses en perspective depuis quelques mois. Je ne me concentre pas sur un seul tournoi. Mon objectif est de continuer de m’améliorer durant les 20 prochaines années et de faire un succès de ma carrière, du métier que j’ai choisi de faire».

Le champion d’Irlande du Nord parle avec une maturité qu’on ne lui connaissait pas. Son mariage semble en avoir fait un autre homme. Il a aussi appris beaucoup de choses en discutant avec Brad Faxon, un ancien roi du fer droit qui a joué plus de 600 tournois sur le circuit de la PGA.

«Les fois où je n’ai pas gagné lorsque j’étais près du but, j’ai manqué de patience ou de détermination, avoue-t-il. Je pense avoir maintenant une meilleure attitude. Ma perception des choses est différente».

McIlroy a aussi parlé de méditation. «Ne vous inquiétez pas, je n’ai pas l’intention d’entrer au monastère! J’ai autre chose à faire, mais je peux prendre 10 minutes par jour pour méditer et mettre les choses en perspective», a-t-il conclu.

LE PETIT ITALIEN: Malgré ses succès durant les derniers mois, sa victoire au British Open et ses exploits en coupe Ryder, l’Italien FRANCESCO MOLINARI ne figure pas parmi les grands favoris pour gagner le Masters, cette semaine. Ça ne l’empêche pas de dormir. «Le succès engendre la confiance, dit-il. Je ne peux pas nier que ma situation est différente

Francesco Molinari: «Le succès engendre la confiance».

depuis que je parade plus souvent dans le cercle des vainqueurs. À Augusta, le deuxième coup est le plus important. Si tu rates ton coup, il faut que tu rates du bon côté. L’autre facteur, c’est la vitesse des verts et leurs ondulations. Plus tu connais le terrain et plus tu as des chances d’avoir du succès».

Il y a quelques années, Molinari a joué à Royal Liverpool avec Rory McIlroy et Dustin Johnson, deux des plus longs frappeurs de la planète. «Je n’avais aucune chance de les battre, avoue-t-il. J’ai alors réalisé que je devais améliorer mes coups de départ et mon jeu en général si je voulais atteindre de nouveaux sommets. C’est ce que j’ai fait».

Molinari a grandi à Turin, dans un pays où le golf n’est pas le sport le plus populaire, loin derrière le soccer ou le vélo. C’est en voyant jouer CONSTANTINO ROCCA dans l’Open de Grande-Bretagne, en 1995, qu’il a attrapé la piqûre du golf. On se souviendra que Rocca a calé un roulé d’une soixantaine de pieds au 18e trou, à Saint.Andrews, pour rejoindre JOHN DALY et forcer la prolongation. C’est toutefois Daly qui a triomphé pour se sauver avec la Claret Jug.

KOEPKA LES GROS BRAS: Bâti comme une armoire à glace ou un joueur de la NFL, Brooks Koepka, double champion du

Brooks Koepka a gagné 2 tournois majeurs en 2018.

U.S. Open, est content d’être retour à Augusta après avoir raté le tournoi de l’an passé à cause d’une blessure au poignet gauche.

«Le Masters n’est pas un tournoi comme les autres, dit-il Je n’oublierai jamais la première fois que je suis venu ici avec mon père. C’était en 1998 ou 1999. Je pouvais enfin voir mes idoles de près et je suis reparti avec plusieurs autographes, mais pas celui de Phil Mickelson. Je dois être le seul garçon à qui Phil a refusé un autographe!».

Le golfeur de West Palm Beach participe au Masters pour la 4e fois. Même s’il n’a pas l’intention de lui faciliter la tâche, il avoue que ce serait «cool» si Tiger parvenait à mettre fin à une disette qui dure depuis 14 ans. «De la façon dont il joue depuis quelques mois, je ne serais pas surpris de le voir

Justin Rose a failli gagner 2 fois durant les trois dernières années.

cogner à la porte», a-t-il ajouté.

ROSE PHILOSOPHE: Numéro un mondial, JUSTIN ROSE a l’intention d’y mettre toute la gomme après avoir fendu l’air trois fois durant les dernières années. «Je dois avouer que ma défaite contre Sergio en 2017 a été difficile à avaler. Il m’a fallu quelques mois pour oublier. Ça fait partie du métier. Il m’est arrivé d’être de l’autre côté de la clôture. Je pense aussi qu’il faut un petit peu de chance pour remporter la victoire. Sergio a vu la chance lui sourire au 13e trou et il a su en profiter».

TRIOS À SURVEILLER: TIGER WOODS jouera les deux premières rondes avec Jon Rahm et le Chinois Haotong Li…. RORY McILROY prendra le départ avec Rickie Fowler et Cameron Smith…. DUSTIN JOHNSON jouera les 36 premiers trous avec Jason Day et Bryson DeChambeau… PHIL MICKELSON jouera avec Justin Rose et Justin Thomas… BROOKS KOEPKA sera jumelé à Jordan Spieth et Paul Casey… Parmi les «vieux de la vieille», il y aura FRED COUPLES, Ian Woosnam, Bernhard Langer, Vijay Singh, Larry Mize, Angel Cabrera  et Jose Maria Olazabal… Le Canadien COREY CONNERS amorcera le tournoi avec deux inconnus, Adam Long et Andrew Landry. Conners a pris part au tournoi comme amateur en 2015. Il avait joué 80 et 69 et il avait raté la coupure.

CONNERS À LA SOIRÉE DE GOLF CANADA

  • L’Ontarien COREY CONNERS, récent vainqueur du Valero Open

    Charlie Beaulieu a présidé la soirée de Golf Canada en banlieue d’Augusta.

    à San Antonio, a fait une visite très appréciée à la soirée annuelle de GOLF CANADA, en banlieue d’Augusta. J’ai profité de l’occasion pour lui souhaiter bonne chance en fin de semaine. Conner est un partisan des MAPLE LEAFS, mais les Bruins lui font très peur. Il choisit TAMPA BAY pour gagner la coupe.

  • La soirée était animée par CHARLIE BEAULIEU, nouveau président de Golf Canada, et LAURENCE APPLEBAUM, directeur général de l’association. Parmi les invités, il y avait MIKE DAVIS, patron de la USGA, JEAN-PHILIPPE MOFFET, Pascal Leblond et Pascal Girard, du Manoir Richelieu, SYLVAIN COURCELLES, du Château

    Jean-Philippe Moffet, du Manoir Richelieu, visite le club Augusta National avec ses amis Pascal Leblond et Pascal Girard.

    Montebello, DAVE LÉVESQUE, du Château Bromont, et DIANE BARABÉ, arbitre au Masters.

  • La populaire compétition PAR-3 débutera sur le coup de midi. JACK NICKLAUS sera de la fête avec TOM WATSON et GARY PLAYER. Parmi les inscrits, il y a aussi RAY FLOYD, Fuzzy Zoeller, Craig Stadler, Ben Crenshaw, Fred Couples et la majorité des champions de la PGA. Pas vu le nom de Tiger.
  • Les séries de la COUPE STANLEY débutent ce soir. Mes choix en première ronde: BOSTON, Columbus, Washington et Pittsburgh dans l’Est; CALGARY, Winnipeg, Nashville et Vegas dans l’Ouest.
  • Les partisans des RED SOX et des CUBS commencent à s’inquiéter. C’est beaucoup plus drôle à Seattle, Tampa, Los Angeles et Milwaukee.

VOIR AUSSI la chronique suivante sur TIGER WOODS.

ÉPHÉMÉRIDES du 10 avril: En 1956, le CANADIEN bat les Red Wings 3-1 et remporte la première de ses 5 coupes Stanley consécutives, un record imbattable… En 2011, JACQUES

Jacques Lemaire a mené les Devils à leur première conquête de la coupe Stanley en 1995.

LEMAIRE met un terme définitif à sa carrière d’entraîneur… En 2002, accusé d’harcèlement psychologique par certains de ses musiciens, CHARLES DUTOIT remet sa démission comme chef de l’OSM… En 2005, TIGER WOODS vient à bout de CHRIS DiMARCO en prolongation pour remporter sa 4e et dernière victoire à Augusta… En 1964, le POLO GROUNDS, ancien domicile des Giants, des Yankees et des Mets, tombe sous le pic des démolisseurs… En 1998, un accord de paix est signé entre catholiques et protestants en IRLANDE DU NORD… En 2014, CAT STEVENS entre au panthéon du Rock’N’Roll avec LINDA RONDSTADT, Kiss et Nirvana… En 1989, KEN GRIFFEY Jr. frappe son premier circuit dans les majeures. Il terminera sa carrière avec 630… En 2016, THOMAS MULCAIR subit un cinglant désaveu par 52% des délégués du NPD… En 1956, le chanteur NAT KING COLE est attaqué sur scène en Alabama par 3 partisans de la ségrégation raciale… En 1962, les Dodgers jouent leur premier match dans leur nouveau stade de Chavez Ravine et encaissent un revers de 3-1 contre Cincinnati… En 1972, THE FRENCH CONNECTION est proclamé film de l’année. En vedette: GENE HACKMAN… En 2008, la parolier JEAN-LOUP DABADIE est élu à l’Académie française… En 1948, 14 membres des SS sont condamnés à la peine de mort pour crimes de guerre, mais seulement 4 d’entre eux seront exécutés… En 1912, le TITANIC quitte Southampton en

Le Titanic était le plus beau paquebot du monde.

direction de New York…. En 1996, CÉLINE donne le premier spectacle au Centre Molson… En 1928, WILFRID PELLETIER est nommé chef d’orchestre du Metropolitan Opera de New York… En 1734, le feu détruit L’HÔTEL-DIEU et 45 maisons de Montréal…. Nous ont quittés le 10 avril: PAUL DUMONT, pionnier de la LHJMQ; JIM FLAHERTY, politicien; AUGUSTE LUMIÈRE, inventeur du cinéma avec son frère Louis; JOSEPH SAUCIER, baryton, maître de chapelle et professeur; CHARLES PHILIPPE LEBLOND, biologiste.

Merci à Irénée Goulet et à Guy Champoux.

LE MOT D’HUMOUR

Quand le téléphone était attaché à un fil, les gens étaient plus libres.

ANNIVERSAIRES du 10 avril

  • JOHN MADDEN, légende de la NFL, 83 ans.
  • DON MEEHAN, agent de joueurs de hockey, 68 ans.
  • FRANÇOIS GODBOUT, champion de tennis, 81 ans.

    Don Meehan: grand champion dans son domaine.

  • DONALD DUFRESNE, ex-défenseur du CH, 52 ans.
  • ENRICO CICCONE, ex-défenseur du CH et des Blackhawks, 49 ans.
  • DION PHANEUF, des Kings de Los Angeles, 34 ans.
  • KEN GRIFFEY, ancien des Reds, 69 ans.
  • LUCIE TURPIN, skieuse de l’Outaouais, 50 ans et des poussières.
  • GAIL KELLY, ski alpin, 40 ans.
  • MARIE-LISE RAYMOND, tennis, 35 ans.
  • CHRIS HESTON, des Giants de San Francisco, 31 ans.
  • CHRISTIAN HAMEL, du club Val-des-Lacs.
  • BERNARD CAZA, du Vieux-Clocher de Magog.

    Lucie Turpin: championne de l’immobilier à Gatineau.

  • PETE ROY, de Trois-Rivières, 79 ans.
  • MAXIME MORIN, de RDS, 29 ans.
  • RICHARD ÉMOND, ancien gérant au baseball junior, 74 ans.
  • SEAN AVERY, ancien des Rangers, 39 ans.
  • SUZANNE LÉVESQUE, ex-animatrice, 77 ans.
  • MAX VON SYDOW, acteur suédois, 90 ans.
  • CLAUDE DUCHARME, ex-placier au Centre Bell, 76 ans.
  • JACQUES CHARLAND, champion de saut à ski, 89 ans.
  • LAURENCE LABONTÉ, de Soccer-Mauricie.
  • CHRISTIAN GUITARD, des JSH.
  • BOB WATSON, ancien des Astros, 73 ans.
 
formats

TIGER Y CROIT ENCORE

AUGUSTA, Géorgie— Tiger Woods n’a pas gagné un tournoi majeur depuis bientôt 11 ans, une chose absolument impensable en 2008, mais il n’a pas perdu espoir de renverser la vapeur et d’inscrire sa 5e victoire à Augusta, dimanche prochain.

«Non, je n’ai pas besoin de gagner ici, mais je veux vraiment gagner!», a-t-il déclaré avec son plus beau sourire dans une salle d’entrevue remplie à craquer.

«Ma victoire à East Lake l’automne dernier (dans le

Tiger Woods sous les grands pins de la Géorgie.

championnat de fin de saison) m’a fourni la preuve que j’étais encore capable de gagner un tournoi d’envergure après tout ce que j’ai vécu durant les dernières années, a-t-il poursuivi. J’ai beaucoup amélioré mon jeu durant les 12 ou 14 derniers mois et j’ai la certitude que je peux encore gagner un tournoi du Grand Chelem».

À la blague, Tiger a dit qu’il aimerait être capable de frapper la balle 40 verges plus loin que tous les autres joueurs, comme il le faisait à ses débuts, mais ces jours ne reviendront jamais.

Tiger Woods a gagné tous les tournois imaginables, mais rien ne lui ferait plus plaisir que de remporter une 5e victoire à Augusta, dimanche prochain.

Pas plus que l’époque où il calait presque tous les coups roulés de 10, 15 ou 20 pieds. Quoi qu’on en dise, le fer droit était son meilleur bâton.

«Je sais encore quoi faire avec le putter, mais mon dos m’empêche de passer des heures et de heures sur le vert d’exercice, a-t-il ajouté. C’est aussi vrai pour l’ensemble de ma partie».

Du haut de ses 43 ans, l’ancien roi du golf, a aussi déclaré:

  • «Je n’oublierai jamais l’électricité qu’il y avait autour du 16e trou lorsque j’ai réussi mon chip miracle en 2005. Ce sont les spectateurs qui font du Masters un tournoi aussi extraordinaire. Les gens sont très respectueux, peut-être un peu moins en début de semaine, et ils te font sentir comme un roi lorsque tu réussis un bon coup».
  • «Le trou numéro 5, allongé de 40 verges, ne sera pas une sinécure. Si tu expédies la balle dans la fosse de sable (sur la gauche), tu ne peux pas atteindre le vert en 2. Ils savent faire les choses ici. Quand ils effectuent un changement, tu penserais que le trou est dessiné comme ça depuis 100 ans!»
  • «Notre défaite en coupe Ryder a été très frustrante. J’ai perdu mes 4 matchs et n’ai pas été en mesure d’aider l’équipe. Il n’est jamais amusant de perdre, surtout par une aussi grande marge».
  • «En 2019, le Masters est un mélange de tradition et de technologie nouvelle. Un tournoi fascinant».
  • «Bravo aux dirigeants du club pour la création d’un tournoi féminin juste avant le nôtre»
 
formats

Deux champions différents

TOMMY FLEETWOOD ET BRYSON DeCHAMBEAU

AUGUSTA, Géorgie— Tommy Fleetwood et Bryson DeChambeau ont été parmi les premiers golfeurs à se rendre dans la salle d’entrevues avant le 83e tournoi des Maîtres.

Je suis allé les voir parce qu’ils ont tous les temps un style très

Tommy Fleetwood a l’air d’un guitariste du groupe Kiss, mais il sait quoi faire avec un bâton de golf.

particulier. Fleetwood a l’air de Jésus-Christ Superstar ou encore d’un guitariste du groupe Kiss, ce qui n’enlève rien à son talent pour frapper la balle. Quant à DeChambeau, on peut l’appeler le «physicien du golf» par sa façon d’analyser la situation sous tous les angles possibles.

«Il ne fait aucun doute que cette semaine est différente des autres, a dit Fleetwood. Il y a tellement d’options qui se présentent à toi sur ce genre de parcours. L’atmosphère n’est pas la même, d’autant que c’est le premier tournoi majeur de l’année.

«Pour avoir du succès ici, il faut rester dans sa bulle, que tu joues avec Tiger Woods ou avec un autre. Moi, je joue toujours dans le but de finir premier. Plus tard, je ne veux pas

Bryson DeChambeau: le physicien du golf. Aucun détail ne lui échappe.

raconter à mes petits-enfants que j’ai terminé 5e à Augusta ou 3e au TPC. Je sais ce que je dois faire pour gagner. Si mon bois-1 fonctionne bien, ça me facilitera la tâche».

Après avoir expliqué pourquoi tous ses fers avaient la même longueur, DeChambeau a fait une suggestion intéressante pour accélérer le jeu: «Que les gars marchent plus vite pour se rendre à leur balle!»

«La semaine du Masters est absolument unique, a-t-il ajouté. Je me prépare du mieux que je peux et j’étudie attentivement les verts. Je pense que l’expérience est un facteur important à Augusta. J’en apprends plus chaque fois que je joue ici».

Fleetwood a terminé deuxième à l’Omnium des États-Unis, l’an passé. Il s’est même permis une ronde de 63 à Shinnecock Hills. Quand il tombe «dans la slot», il joue du grand golf. DeChambeau a gagné 3 tournois l’an passé et un autre durant les derniers mois. Il est lui aussi capable de grandes performances. Il a remporté sa plus belle victoire quand il a gagné le tournoi de Jack Nicklaus en Ohio. On verra ce qu’ils ont dans le ventre cette semaine.

P.S. Je vous reviens avec d’autres entrevues dans quelques heures.

EN BREF

  • ANDRÉ RAYMOND, d.g. du club de golf La Tempête (près

    André Raymond visite le sanctuaire du golf avec sa belle Carole. (Photo d’Archives)

    de Lévis), visite aujourd’hui le sanctuaire du Masters avec sa belle CAROLE. Ils ont aussi fait un saut à PINEHURST.

  • TIGER WOODS a joué 65 en ronde d’exercice avec JEFF KNOX, membre émérite du club Augusta National. Ça ne veut rien dire, mais il semble complètement remis du malaise au cou qui l’a empêché de participer au tournoi Arnold Palmer,

    Éric Mercier a fait un saut à Augusta avant de retourner au Québec. Il pose ici avec son idole Jean Béliveau.

    le mois dernier.

  • Le grand ÉRIC MERCIER, adjoint-pro au club Hillsdale, est venu faire son tour au Centre de presse avec son frère ANDRÉ, de Sherbrooke. Éric est aussi habile avec un bois-1 qu’avec le volant d’une automobile!
  • GHISLAIN DELAGE a complété sa saison de golf en Floride avec un TROU D’UN COUP au club Eagle Trace. Le 3e de sa longue carrière. Faut croire que ça valait la peine de rater le gala des Rondelles d’Or!
  • À plus.

ÉPHÉMÉRIDES du 9 avril: En 1970, PAUL McCARTNEY quitte les Beatles. La dissolution du groupe sera annoncée le lendemain… En 1964, BERNARD GEOFFRION dispute son dernier match dans le chandail du Canadien lors d’une défaite

Saku Koivu a été capitaine du CH pendant presque 10 ans.

de 3-1 contre Toronto dans le 7e match de la série demi-finale… En 2006, PHIL MICKELSON signe sa 2e victoire à Augusta… En 2002, SAKU KOIVU est l’objet d’une ovation monstre à son retour au jeu au Centre Molson. Il a raté plusieurs mois à cause d’un cancer lymphatique… En 1993, les ROCKIES du Colorado gagnent le premier match de leur histoire, une victoire de 11-4 sur les Expos devant plus de 80 000 spectateurs à Denver… En 1947, LEO DUROCHER, gérant des Dodgers, est suspendu pour un an pour avoir fréquenté des parieurs professionnels…. En 1991, la GÉORGIE se sépare de l’Union soviétique… En 1963, CHURCHILL est fait citoyen d’honneur aux États-Unis… En 1962, le film WEST SIDE STORY gagne 8 Oscars…. En 2003, chute de BAGDAD aux mains des Américains… En 1979, LOU BROCK annonce qu’il amorce sa

Leo Durocher: une vraie légende du baseball majeur.

dernière saison avec les Cards… En 1934, CAMILLIEN HOUDE est de retour à la mairie de Montréal… En 1965, L’ASTRODOME DE HOUSTON accueille le premier match de baseball dans un stade couvert. Les Astros battent les Yankees 2-1 dans un match pré-saison. MICKEY MANTLE frappe le premier coup sûr et le premier circuit dans le nouvel édifice…. En 1982, le lock-out éclate au journal LA TRIBUNE de Sherbrooke. Il durera 4 mois… En 1980, HUGH HEFNER, fondateur du magazine Playboy, est immortalisé sur Hollywood Boulevard… En 1912, les Red Sox gagnent le premier match présenté au FENWAY PARK de Boston. Une victoire de 2-0 contre l’équipe de l’Université HARVARD…

Willie Stargell a frappé le plus long circuit dans l’histoire du Stade olympique.

Nous ont quittés le 9 avril: WILLIE STARGELL, puissant frappeur des Pirates; WILFRID PELLETIER, chef d’orcheste émérite; PAT FLAHERTY, pilote automobile; AMÉDÉE GAUDREAULT, journaliste politique; MARCELLE MALLET, fondatrice de la communauté des Soeurs de la Charité à Québec.

Merci à Guy Champoux et à Irénée Goulet pour les souvenirs.

LE MOT D’HUMOUR

Duke Doucet: «L’ordinateur, c’est comme la prostate. Avec l’âge, t’as des problèmes de connexion et tu n’as plus de débit. La seule solution, c’est de changer de souris!»

ANNIVERSAIRES du 9 avril

  • SERGE THIVIERGE, vétéran de la PGA du Québec, 63 ans.

    Serge Thivierge est arbitre au hockey durant la saison hivernale. Il pose ici avec son ami Ronald Corey.

  • RICK TOCCHET, ancien des Flyers, 55 ans.
  • JACQUES VILLENEUVE, champion de F-1, 48 ans.
  • MICHEL PARIZEAU, ancien des Nordiques, 71 ans.
  • CHUCK LEFLEY, ancien du CH, 69 ans.
  • NATE COLBERT, ancien des Padres, 74 ans.
  • GASTON LEBLANC Jr., notaire en Estrie, 32 ans.
  • MICHELINE HOULE, épouse de Réjean Houle.

    Gaston Junior avec sa soeur Maude-Aimée et son diable de paternel!

  • DANIEL DORÉ, ancien des Nordiques, 49 ans.
  • HAL MORRIS, ancien des Reds, 54 ans.
  • MICHEL BRIEN, ex-employé du Journal de Montréal, 79 ans.
  • CHARLES MALLETTE, échevin de Richmond.
  • ROBERT LEGAULT, sportif de Sherbrooke et animateur de

    Robert Legault: le sport, c’est sa vie.

    radio, 48 ans.

  • DAVID ROBERTSON, lanceur des Phillies, 34 ans.
  • BRIAN ELLIOTT, ex-gardien de la LNH, 34 ans.
  • JEAN-PAUL BELMONDO, géant du cinéma français, 86 ans.
  • DOREEN MARTIMBEAULT, de Drummondville, 70 ans.
  • MARC-HUGO DUPRÉ, animateur de radio.
  • KIRK McCASKILL, ancien des White Sox, 58 ans.
  • JEAN-FRANÇOIS DORAIS, des Castors d’Acton Vale, 51 ans.
  • NORMAND AINSLIE, champion quilleur, 80 ans.
  • ALEX PONIKAROVSKY, ancien des Maple Leafs, 39 ans.
  • DIANE DESGROSEILLIERS, ex-employée du Journal de Montréal.
  • HENRI HERBINIA, sportif de l’Outaouais.
  • RAYNALD GAUTHIER, de Rouyn-Noranda.