formats

Absolument pathétique!

Rien ne va plus pour le Bleu Blanc Rouge, blanchi 4-0 à Boston

Quand ça va mal à shop, ça va mal à shop et je connais un entraîneur qui doit avoir beaucoup de mal à trouver sommeil par les temps qui courent.

Le Canadien a fourni une autre performance pathétique, dimanche soir, et il a encaissé un revers de 4-0 contre les Bruins. Ce qui fait que l’équipe de Michel Therrien a remporté une seule victoire dans ses sept dernières parties (un gain de 5-4 à Glendale, en prolongation). Pis encore, le CH n’a marqué que 10 buts dans ces sept rencontres. Ça fait pas une grosse moyenne!

Que doit faire Marc Bergevin pour secouer son club? Une transaction? Un changement d’entraîneur?

Le Canadien multiplie les gaffes dans son territoire et n’arrive pas à s’imposer en zone adverse, même en avantage numérique. Méchant cocktail! Et comme si ça ne suffisait pas, Carey Price est souvent pris hors position et battu du côté du bouclier. On ne se souvient pas de l’avoir vu aussi fragile.

Qui plus est, le Canadien est souvent appelé à jouer du hockey de rattrapage et il n’a pas suffisamment de talent offensif pour le faire. Dimanche soir, le vieux Zdeno Chara a cassé les reins de ses rivaux avec un but en désavantage numérique, puis David Krejci a fait 3-0 sur un jeu de puissance. Fin des émissions!

Il serait totalement injuste de blâmer un seul joueur pour cette débandade, mais il est évident que les déboires d’Alex Galchenyuk pèsent lourd dans la balance. Il joue tellement mal qu’on ne sait plus s’il deviendra un vrai joueur de centre ou s’il faudra se résigner à le faire jouer à l’aile. Le kid a l’air perdu sur la patinoire.

La balle est dans le camp de Marc Bergevin. Ou bien il fait une transaction dans l’espoir de secouer l’équipe, ou bien il confie son club à un nouvel entraîneur, comme l’ont fait les Bruins, les Islanders et les Blues. Le problème, c’est que la valeur de ses joueurs est présentement à la baisse. D’autre part, il a toujours été dans le coin de son ami Michel, mais il commence à faire chaud dans la cuisine.

Le CH est en congé jusqu’à samedi. Il recevra alors la visite des Jets de Winnipeg. La semaine s’annonce longue.

Post Scriptum

Quand le Canadien joue comme il le fait depuis le début de

Quand est-ce qu’on va voir au Centre Bell un joueur qui ressemblerait à Guy Lafleru?

l’année, maudit que je m’ennuie de Flower, du Big Three et du vieux Forum. J’imagine que je ne suis pas le seul. Les sièges étaient plus durs, mais le spectacle était pas mal meilleur!

AILLEURS DANS LA LNH

  • BRENT BURNS, dit Le Barbu, a inscrit ses 23e et 24e filets de la saison dans un gain de 4-1 au New Jersey. Le défenseur des Sharks mène la ligue avec 228 tirs au but et il n’est qu’à deux points de CONNOR McDAVID dans la course au trophée Art Ross. «Brent est notre meilleur joueur à tous les soirs, peu importe contre qui on joue», dit son coéquipier JOE THORNTON.

    Brent Burns mène la ligue avec 228 tirs au but. Il est seul dans la course au trophée Norris.

  • Au Minnesota, le Wild a doublé les Red Wings 6-3. ZACH PARISE a été le meilleur avec deux buts. Le match a été marqué par un geste sauvage de GUSTAV NYQVIST à l’endroit du défenseur JARED SPURGEON. Il l’a atteint au visage avec un violent coup de bâton et Spurgeon a été chanceux de ne pas subir une blessure très sérieuse. Il faut s’attendre à ce que Nyqvist soit suspendu.
  • À Nashville, les Predators ont effacé un déficit de trois buts pour vaincre Dallas 5-3. ROMAN JOSI a réussi deux buts et FILIP FORSBERG celui de la victoire.
  • À Brooklyn, ANDERS LEE  et JOHN TAVARES ont mené les Islanders à une victoire facile de 5-1 contre l’Avalanche. JEAN-FRANÇOIS BÉRUBÉ était devant le filet. Les Islanders ont gagné 9 de leurs 13 derniers matchs et ils sont au plus fort de la course aux séries.
  • À Buffalo, les Canucks ont battu les Sabres 4-2. MICHAEL CHAPUT, un colosse de l’Ile-Bizard, a dirigé l’attaque avec deux buts. BO HORVAT a ajouté son 17e.

    Éric Lindros a été excellent à «Tout le monde en parle».

  • ERIC LINDROS a bien fait les choses lors de son passage à Tout le monde en parle. Il a répété qu’il n’avait pas voulu jouer pour les Nordiques pour une seule et unique raison: Marcel Aubut. À la fin de l’émission, bon prince, il n’a pas hésité à enfiler le chandail des Nordiques que lui a tendu Dany Turcotte. L’ancien joueur étoile des Flyers, nouveau membre du Panthéon du hockey, sera l’objet d’un documentaire à RDS, lundi soir.
  • L’homme d’affaires Bernard Gendron, de Valleyfield, repose dans un état critique après avoir été victime d’un accident de vélo en Nouvelle-Zélande.
  • JORDAN SPIETH n’a pu faire mieux que 70 en ronde finale à Pebble Beach, mais cela a été suffisant pour gagner le tournoi AT&T, quatre coups devant Kelly Kraft. Le grand Dustin Johnson a pris le 3e rang. La majorité des meilleurs joueurs de la PGA seront au club Riviera de Los Angeles, cette semaine.
  • Mario Tremblay: «Je suis inquiet, comme tous les partisans du Canadien. Il va sûrement y avoir des changements, mais quand?»
  • ÉRIK GUAY ajoute à sa gloire avec la médaille d’argent en descente à Saint-Moritz. Seulement 12 centièmes de seconde derrière le favori local Beat Feuz. C’est pas long 12 centièmes de seconde!

    À 35 ans, Érik Guay, de Mont-Tremblant, écrit son nom en lettres d’or dans les annales du ski alpin.

  • L’Impact a déjà vendu 28 000 billets pour son match d’ouverture contre Seattle, le 11 mars. Notre club de foot a aussi vendu 9000 abonnements pour un taux renouvellement de 85%. Bravo à Richard Legendre et à toute son équipe..
  • L’équipe du Québec l’a emporté 21-15 sur les Américains dans le tournoi de la Ryder Cup au club Boca Pointe, en Floride. L’équipe championne était formée des joueurs suivants: Jean-Guy Savard et Michel Poirier, du club Summerlea; Robert Turgeon, ancien membre du Country Club de Montréal; André Fortier, de Kanawaki; Claude Keable, ancien membre de La Vallée du Richelieu; Jean-Luc Caron, du club LongChamp; Robert Chrétien, du club Lac Saint-Joseph et Pierre Lemaire, ancien membre du club Val-Morin.
  • Les Yankees ont embauché le joueur autonome Chris Carter. Il devrait joueur au premier but et agir comme frappeur de choix. Carter a frappé 41 circuits pour les Brewers de Milwaukee, la saison dernière, mais il a aussi mordu la poussière plus de 200 fois. Avec lui, c’est tout ou rien.
  • La neige et la poudrerie ont forcé l’annulation de la course ultime, mais le 35e Grand Prix de Valcourt a quand même été couronné de succès avec de très belles foules et des machines qui roulaient parfois à plus de 100 milles à l’heure. Bravo à Marie-Pier Lemay et à toute son équipe.
  • Benoît Côté, un des grands champions de l’histoire de Blue Bonnets, s’est rendu à Sherbrooke pour assister aux funérailles de son ami Aimé Choquette. Il en a profité pour jaser de trot et amble avec Mutt Dussault, ex-annonceur à l’Hippodrome de Sherbrooke.
  • Saint-Léonard a vaincu Donnacona 4-3 pour prendre une avance de 2-0 dans la série. Alex Guilbault a tranché en prolongation.
  • L’ancien p’tit gars de Baie-Comeau vole au secours de Justin pour les relations avec les USA. Les bons contacts, ça n’a pas de prix.
  • L’Expo Golf de Laval aura lieu du 17 au 19 mars à la Place Forzani. Cet événement est très couru par les amateurs de golf.
  • Dure saison pour les Voltigeurs de Drummondville. Onze défaites dans leurs 12 dernières parties.
  • Le maire Bertrand Lamoureux a décidé de participer au défi des têtes rasées pour la Fondation de l’hôpital de Coaticook. Son objectif est de 20 000$. Bertrand en à sa 30e et dernière année en politique municipale.
  • Au début des années 1900, un certain Nikola Tesla avait prédit l’invention de l’Internet. C’est ce qu’on appelle avoir de la vision.
  • Je suis tombé trois fois en-bas de l’escabeau en voulant déneiger le gazébo. Oh, Jacques Cartier!

Le mot d’humour

La femme dit au pharmacien: «Donnez-moi du cyanure tout de suite. J’en ai de besoin pour tuer mon mari».

-«C’est impossible, madame. Je ne sais pas ce que votre mari a fait de mal, mais il n’est pas question que je vous donne ce produit. Je pourrais perdre ma licence et me retrouver en prison, comme vous d’ailleurs».

La femme fouille alors dans sa sacoche et sort une photo où on voit son mari au lit avec la femme du pharmacien.

Le pharmacien examine la photo et dit: «Ah! bon. Là, c’est différent. Vous ne m’aviez pas dit que vous aviez une prescription!»

 
formats

Les anniversaires du 13 février

février
13
par dans Anniversaires
  • MATS SUNDIN, ancien joueur étoile des Nordiques et des Maple Leafs, 46 ans.
  • SAL BANDO, ex-capitaine des Athletics, 73 ans.
  • AL MONTOYA, adjoint de Cary Price, 32 ans.

    Sal Bando était le capitaine des Athletics au début des années 1970. Il a aidé son équipe à gagner 3 Séries mondiales de suite (1972-74).

  • GASTON GINGRAS, ex-défenseur du CH et des Leafs, 58 ans.
  • MARC CRAWFORD, ex-entraîneur de l’Avalanche et des Canucks, 56 ans.
  • RANDY MOSS, ex-vedette de la NFL, 40 ans.
  • LUC DUFOUR, ancien des Nordiques, 54 ans.
  • CLAUDE LANDRY, du club de golf Du Moulin et du curling de Trois-Rivières, 59 ans.
  • KATE PACE, championne de ski alpin, 48 ans.
  • GILBERT LEPAGE, ancien pro de golf au club Hériot, 68 ans.
  • EVERETT SANIPASS, ancien du Canadien Junior, 49 ans.
  • BERNARD GALLANT, ancien des Castors Juniors, 57 ans.
  • NATHAN EOVALDI, des Yankees, 27 ans.
  • RAYMOND RACETTE, ex-matamore des Cardinaux de Saint-Michel, 64 ans.
  • NIKLAS BACKSTROM, ex-gardien du Wild, 39 ans.
  • MICHEL STAX, chanteur et golfeur, 69 ans.
  • DON HAY, ex-entraîneur des Flames, 63 ans.
  • JEAN-MARC DESJARDINS, de Gatineau.
  • DIANE et YVAN PÉLOQUIN, de Saint-Hyacinthe.
  • RICHARD CREVIER, ancien professeur d’athlétisme du Vert & Or, 67 ans.
  • MARIO DIONNE, ancien boxeur, 62 ans.
  • JEAN FONTAINE, de Sherbrooke, 61 ans.
  • VÉRONIQUE FORGET et RITA DiVITO, de Montréal.
  • TONY DESPRÉS-COUILLARD, de Laval, 85 ans.
  • ALAIN PROVENCHER, des JSH.
 
formats

Un seul trio et une autre défaite

Montoya accorde deux mauvais buts dans un revers de 4-2 contre Saint-Louis

Maudit que «chu tanné» d’entendre Michel Therrien et son capitaine nous expliquer les déboires du Canadien!

Ça ne prend pas un cours classique pour comprendre que cette équipe-là ne va nulle part après un début de saison (13-1-1) qui a créé de fausses attentes.

Al Montoya a mal paru sur deux buts des Blues.

Samedi soir, c’était au tour d’Al Montoya d’être le bouc émissaire d’une défaite de 4-2 contre Saint-Louis. Le vétéran gardien (il aura 32 ans lundi) a perdu pied sur le premier but des Blues et il a eu l’air fou sur celui de David Perron.

Après avoir vanté son premier trio (Pacioretty-Danault-Radulov), Therrien a dit: «Ça prend une plus grande contribution de la part de tous les autres. On fait de bonnes choses. Si on continue à travailler comme ça, le vent va finir par tourner». Ah oui?

Le pauvre homme est à court d’explications. Le Canadien joue du mauvais hockey depuis le début de la nouvelle année. Il faudrait que Marc Bergevin «brasse la soupe», mais a-t-il les éléments pour le faire?

Un dernier mot: quand est-ce qu’on pourra se fier à Carey Price match après match?

AILLEURS DANS LA LNH

  • À Edmonton, les Blackhawks ont signé une 5e victoire de

    Patrick Kane: avec un joueur comme lui, tu peux toujours espérer la victoire.

    suite en battant les Oilers 5-1. RICHARD PANIK a réussi deux buts pendant que PATRICK KANE marquait son 19e et récoltait deux passes. Aussi, le jeune ARTEM ANISIMOV a atteint le cap des 20 buts. Les Blackhawks ont le don de trouver des Panik, Panarin, Anisimov et Kjalmarsson pour seconder les Toews, Kane, Keith et Hossa.

  • À Kanata, le gardien de but CRAIG ANDERSON a salué son retour au jeu en blanchissant les Islanders 3-0. Il était absent depuis le 5 décembre pour venir en aide à son épouse NICHOLLE, victime du cancer. Stone, Smith et Pageau ont marqué les buts des Sénateurs.

    Craig Anderson a salué son retour au jeu en blanchissant les Islanders 3-0.

  • À Boston, DAVID PASTRNAK a marqué à deux minutes de la fin pour procurer un gain de 4-3 aux Bruins contre Vancouver. Deuxième victoire en autant de parties pour le nouvel entraîneur BRUCE CASSIDY. Les Bruins accueillent le Canadien, dimanche soir.
  • Au Madison Square Garden, HENRIK LUNDQVIST a atteint le plateau des 400 victoires dans un gain de 4-2 sur l’Avalanche. Il devient le 12e gardien à réussir ce tour de force et seulement le 3e avec la même équipe. Avant lui, il y a eu TONY ESPOSITO et MARTIN BRODEUR. Kevin Klein a dirigé l’attaque des Blue Shirts avec un doublé et RICK NASH a inscrit le but gagnant.
  • À Toronto, les Sabres ont marqué trois fois au premier tiers et ils ont vaincu les Maple Leafs 3-1. EVANDER KANE a marqué deux buts et ROBIN LEHNER a stoppé 43 rondelles. MITCH MARNER a réussi le seul but des Leafs, son 15e de la campagne.

    Une 400e victoire pour King Henrik.

  • À Philadelphie, WAYNE SIMMONDS a subtilisé la rondelle à BRENT BURNS au centre de la patinoire avant d’aller déjouer Aaron Dell et les Flyers ont battu San Jose 2-1 en prolongation. C’est le 23e but de Simmonds.
  • À Washington, les Capitals ont pris une avance de 4-1 et ils ont finalement défait les Ducks 6-4. NICKLAS BACKSTROM a été le meilleur avec son 17e filet et deux passes.
  • En Arizona, les Coyotes ont surpris les Penguins 4-3. Le défenseur CONNOR MURPHY a réussi le but gagnant en prolongation. MARTIN HANZAL en a ajouté deux. SID THE KID a encore été blanchi. Il lui manque encore deux points pour en avoir 1000.
  • Les Panthers ont gagné 7-4 à Nashville. VINCENT TROCHECK a réussi deux buts et JONATHAN HUBERDEAU (1-2) a récolté trois points. Le but de JAROMIR JAGR était aussi le 1899e point de sa carrière.
  • À Columbus, les Blue Jackets ont vaincu les Red Wings 2-1. CAM ATKINSON (27e) a réussi le but gagnant. BOONE JENNER (1-1) et le gardien SERGEI BOBROVSKY (35 arrêts) ont été les autres étoiles de la rencontre.
  • À Winnipeg, BEN BISHOP a repoussé 32 rondelles dans un gain de 4-1 du Lightning contre les Jets. Hedman, Point et Palat ont terminé la partie avec un but et une passe.
  • À Dallas, PATRICK EAVES a marqué deux fois (20e et 21e) dans un gain de 5-2 sur les Hurricanes.

DIMANCHE EXPRESS

  • Jordan Spieth détient une avance de 6 coups sur Brandt Snedeker avant la ronde finale à Pebble Beach.

    Le lanceur étoile Justin Verlander est parmi ceux qui ont rendu hommage à Mike Ilitch.

  • En apprenant le décès de Mike Ilitch, le lanceur étoile Justin Verlander a déclaré: «M. Ilitch était ce qu’on appelle un «self-made man». Il était aussi un homme de famille et un être généreux. Une icône pour notre ville et pour le pays». «Il était le coeur et l’âme de Détroit», a renchéri son coéquipier J.D. Martinez.
  • Steve Yzerman en est un autre qui a rendu un vibrant hommage à Mike Ilitch. Stevie Y avait seulement 18 ans quand il a amorcé sa carrière à Détroit.
  • Les Reds de Cincinnati sont sur le point d’échanger le vétéran Brandon Phillips aux Braves d’Atlanta en retour de deux lanceurs des ligues mineures (McKirahan et Portuondo). Il ne manque que l’approbation du bureau du commissaire. Phillips a 35 ans et les Reds ont deux jeunes qui sont prêts à le remplacer au deuxième but: Jose Peraza et Delson Herrera.
  • Miguel Cabrera, joueur étoile des Tigers, s’est entraîné avec Pablo Sandoval, des Red Sox, durant les derniers mois. Il lui a conseillé de rester «en équilibre» dans le rectangle du frappeur et de ne pas essayer de «tirer» toutes les balles vers la clôture du champ gauche. Sandoval tente un retour au jeu au «coin chaud» après avoir connu de sérieux problèmes de santé. Les Red Sox seront contents s’il peut leur donner une quinzaine de circuits et 70 points produits.

    Eddie Shack n’avait rien à son épreuve.

  • Eddie Shack, qui vient de fêter ses 80 ans, était tout un pistolet. On le surnommait Crazy Eddie ou encore The Entertainer. Après l’avoir échangé à une autre équipe, le propriétaire Harold Ballard s’était permis de le critiquer publiquement. Il avait même déclaré qu’il n’était pas très intelligent en plus de ne savoir ni lire ni écrire. À son match suivant contre Toronto, Shack a marqué un but. Il s’est alors dirigé tout droit vers Ballard et lui a dit simplement: «Harold, this is a goal. G-O-A-L. Bye, bye!»
  • Il n’y a pas longtemps, Tiger Woods a déclaré: «Même si je ne gagne jamais un autre tournoi, je pourrai être fier de ce que j’ai accompli durant ma carrière. 79 victoires, dont 14 dans les tournois majeurs, ce n’est pas rien». Que faut-il en déduire?
  • L’ancien policier Alain Guay, de Sherbrooke, a joué des rondes de 77, 78 et 79 sur le parcours The Lakes à Punta Cana. De quoi bomber le torse!
  • Le comédien Bill Murray porte fièrement le veston des Cubs sur le parcours de Pebble Beach. Bill a chanté «Take me out to the ballgame» à Wrigley Field durant la dernière Série mondiale et il a célébré la victoire avec ses favoris.

    Mario Lemieux: une fois les patins lacés, pas de problème!

  • Pierre McGuire, de TSN, se souvient que Mario Lemieux avait du mal à lacer ses patins à la fin des années 1990 à cause de son mal de dos chronique. C’est un des employés des Penguins qui devait s’en charger. Une fois sur la patinoire, le grand Mario était aussi dangereux pour l’équipe adverse.
  • Ligue Senior de la Mauricie: Des victoires pour La Tuque, Windsor et Louiseville. En vedette: Sébastien Savoie (4 buts), Cody Linteau (2), Julien Gagné (2) et Charles Lachance, de même que les gardiens de but Kevin Ladouceur (Windsor) et Joël Quirion (Louiseville).
  • J’ai fait un saut au tournoi Mousquiri de Richmond, samedi après-midi, et j’en ai profité pour discuter avec l’ex-défenseur Stéphane Robidas. Tous les échos dans une prochaine chronique.

Le mot d’humour

Morgan Freeman: «Si on disait aux gens que le cerveau est une application mobile, peut-être qu’ils s’en serviraient plus souvent!»

 
formats

Les anniversaires du 12 février

février
11
par dans Anniversaires
  • ALEX GALCHENYUK, du Canadien, 23 ans.
  • MAURICE FILION, ancien patron des Nordiques, 85 ans.
  • BILL RUSSELL, une légende de la NBA, 83 ans.
  • BOBBY SMITH, ancien joueur de centre du CH et des North Stars, 59 ans.

    Maurice Filion a joué un rôle majeur dans l’histoire des Nordiques.

  • OWEN NOLAN, ancien des Nordiques et de l’Avalanche, 45 ans.
  • KEVEN FORTIN SIMARD, du club de golf Lac Saint-Jean, 31 ans.
  • GREGORY CHARLES, chanteur et animateur, 49 ans.
  • RENAUD LEFORT, des 4 Chevaliers Toyota.
  • DEANO CLAVET, ancien boxeur.
  • ARMAND ROUGEAU, ancien lutteur, 58 ans.
  • PIERRE BERNATCHEZ, du club de golf L’Auberivière, 53 ans.
  • MIKE ROBITAILLE, ancien des Sabres, 69 ans.
  • DON STANHOUSE, ancien des Expos, 66 ans.
  • RUBEN AMARO Jr., des Red Sox, 52 ans.
  • JEAN MARTIMBEAULT, de Drummondville, 63 ans.
  • YVON VILLENEUVE, de la Ligue des Bons Vivants, 63 ans.
  • FRANÇOIS GABIAS, as golfeur de la Mauricie, 57 ans.
  • CHET LEMON, ancien des Tigers, 62 ans.
  • MICHEL PETIT, ex-défenseur des Nordiques et de neuf autres équipes, 53 ans.
  • CLÉMENT BÉLANGER, trot et amble, 77 ans.
  • LISE GENDRON, amie FB.
  • TODD FRAZIER, des White Sox, 31 ans.
  • FRANÇOIS LAVOIE, de Vape Shop.
  • KEN STILL, vétéran de la PGA, 82 ans.
  • GILLES PERREAULT, partisan du CH, 86 ans.