formats

La première aux Astros

octobre
14
par dans Baseball, Général, Potins
  • Le barbu DALLAS KEUCHEL a mystifié les frappeurs des Yankees pendant 7 manches, puis KEN GILES a complété le travail avec sa puissante balle rapide pour mener les Astros à une victoire de 2-1 sur les Yankees dans le premier match de la série de championnat de la Ligue américaine.

    Dallas Keuchel a été sans pitié pour les frappeurs des Yankees. Il a maintenant une fiche de 6-2 contre les Newyorkais.

  • Keuchel a réussi 10 retraits sur des prises et il a été sans pitié pour les visiteurs avec des tirs à la hauteur des genoux. Une performance magistrale pour l’as lanceur des Astros.
  • CARLOS CORREA et YULI GURRIEL ont donné une avance de 2 points aux locaux avec des simples opportuns aux dépens de MASAHIRO TANAKA en fin de 4e manche. GREG BIRD a évité le jeu blanc aux Yankees avec un long circuit contre Giles en 9e manche. Par contre, il a été retiré au marbre sur un relais parfait du voltigeur de gauche MARWIN GONZALEZ en milieu de partie. S’il avait été juste un peu plus rapide sur le jeu, peut-être que le résultat final aurait été différent.
  • Si on se fie à ce qu’on a vu hier soir, cette série sera palpitante du début à la fin. JUSTIN VERLANDER, qui présente un dossier de 7-0 depuis son arrivée à Houston, sera au monticule dans la deuxième partie. Il fera face à LUIS SEVERINO.
  • AARON JUDGE est une menace chaque fois qu’il se présente au bâton, mais il a mordu la poussière 17 fois depuis le début des séries.
  • DANS LA LNH:
  • Les Capitals de Washington ont remporté une victoire de

    Nicklas Backstrom: un but et 3 passes dans un gain de 5-2 au New Jersey.

    5-2 au New Jersey. NICKLAS BACKSTROM (1-3) et T.J. OSHIE (2-1) ont dirigé l’attaque pour les visiteurs et ALEX OVECHKIN a inscrit son 9e but de la campagne. Une première défaite pour les Devils.

  • Les Rangers ont encaissé un revers de 3-1 à Columbus. ARTEMI PANARIN, obtenu des Blackhawks durant l’été, a réussi le but gagnant en 3e période. SETH JONES a obtenu un but et une passe.
  • À Calgary, les Sénateurs ont blanchi les Flames 6-0. Six marqueurs différents pour la troupe de GUY BOUCHER. Craig Anderson a repoussé 25 rondelles pour mériter le jeu blanc.

Le WILD du Minnesota sera privé de 3 bons joueurs durant les prochaines semaines: CHARLIE COYLE, Nino Niederreiter et Marcus Foligno. Ils sont tous sur la liste des joueurs blessés.

  • Les rumeurs vont bon train dans la Ligue nationale. Parmi les joueurs susceptibles de changer d’adresse, il y a: ALEX GALCHENYUK (CH), Matt Duchene (Colorado), Kyle Turris (Ottawa) et Andreas Athanasiou (Détroit).

    Sylvie Fortier quitte le département de marketing du Phoenix de Sherbrooke. Elle est associé à la LHJMQ depuis 18 ans.

  • SYLVIE FORTIER quitte son poste de directrice du marketing pour le Phoenix de Sherbrooke. C’est CHARLINE DURAND qui prend la relève. Mme Fortier a travaillé dans la LHJMQ pendant 18 ans, d’abord à Baie-Comeau, puis à Drummondville et Sherbrooke. La nièce du regretté MARIUS FORTIER, fondateur des Nordiques, restera membre du conseil d’administration du Phoenix.
  • CHARLINE DURAND est l’épouse deTOBY LAFRANCE, ancien joueur de la LHJMQ. Elle a travaillé pour les Brûleurs de Loups à Grenoble.

Les MAPLE LEAFS sont au Centre Bell ce soir. Ils n’ont pas gagné à Montréal depuis 4 ans. Un match important pour la troupe de CLAUDE JULIEN.

  • À Boston, la rumeur veut que BRAD AUSMUS devienne le prochain gérant des Red Sox. Ausmus est disponible depuis qu’il a été remercié de ses services par les Tigers et il est un ancien protégé de DAVE DOMBROWSKI à Détroit. Dans le monde du sport professionnel, «qui tu connais» est très important.

    La grande plage de York Beach, à quelques kilomètres d’Ogunquit. Je suis de retour au Québec, mais j’ai encore le coeur en Nouvelle-Angleterre.

  • Un bel après-midi d’octobre au club LongChamp de Sherbrooke avec mon frère Bill, Normand Dugal et son fils Francis. Normand nous en a mis plein la vue avec le «putter» qu’il a trouvé lors de son récent voyage aux Iles-de-la-Madeleine. Il est aussi un grand amateur de sport. Quand je lui ai demandé si le CH avait des chances de gagner la coupe Stanley, il m’a répondu sans hésiter: «Va donc voir ton médecin pour faire changer ta médication!»
  • BRYCE HARPER, joueur étoile des Nationals de Washington, aura le droit de devenir joueur autonome à la fin de la prochaine saison. On peut imaginer qu’il exigera la lune. D’autre part, JAYSON WERTH a probablement joué son dernier match avec les Nationals. Il termine un contrat de 7 ans qui lui a rapporté la jolie somme de 126M$. Il a 38 ans.
  • DANS LA RÉGION DE SAINT-EUSTACHE: FRANÇOIS SAINT-ONGE a eu un été fort occupé sur

    Sylvain Beaulne a reçu un beau cadeau de Denis Savard pour le club Le Champêtre.

    son vélo. Il a participé à des compétitions en FRANCE, à Syracuse, à Chattanooga et à Old Orchard. Il se rendra prochainement à HAWAï pour une autre épreuve internationale… JEAN-GUY LÉGER, d’Oka, n’est pas que ceinture noire en karaté. Il est aussi très habile avec une raquette de tennis… SYLVAIN BEAULNE a reçu la visite de DENIS SAVARD au club de golf Le Champêtre. L’ancien joueur étoile lui a fait cadeau de son chandail des Blackhawks qu’il pourra exposer fièrement dans le pavillon du club. Sylvain possédait déjà le chandail de BOBBY ORR.

Le mot d’humour

Un jeune Musulman demande à son papa: «Pourquoi j’ai un grand nez?»

-«C’est pour bien sentir les dangers du désert, mon garçon».

-«Pourquoi j’ai de grandes oreilles?»

-«C’est pour bien entendre les dangers du désert, mon garçon».

-«Et pourquoi j’ai de si grands pieds?»

-«C’est pour marcher sans caler dans le sable du désert, mon garçon».

-«Alors, papa, pourquoi on reste à Saint-Jérôme?»

Les anniversaires du 14 octobre

  • YVES TREMBLAY, du club de golf Boucherville, trois fois 20 ans.
  • DAVE SCHULTZ, ancien matamore des Flyers, 68 ans.

    Un gentilhomme à l’extérieur de la patinoire, Dave Schultz a été un des matamores des Broad Street Bullies. Il a passé plus de 2700 minutes au cachot (séries éliminatoires comprises).

  • AL OLIVER, ancien des Pirates et des Expos, 71 ans.
  • JOE GIRARDI, gérant des Yankees, 53 ans.
  • CLAUDE FERRAGNE, champion en athlétisme, 65 ans.
  • SYLVAIN LEFEBVRE, entraîneur-chef du Rocket de Laval, 50 ans.
  • DORIS PICHÉ, championne de badminton, 52 ans.
  • DANIELLE RAINVILLE, ex-animatrice, 52 ans.
  • ALEXEI KASATONOV, ex-défenseur des Red Wings, 58 ans.
  • PAUL VILLENEUVE, journaliste à la retraite et écrivain à ses heures, 73 ans.
  • ROBERT LAFLEUR, ex-hockeyeur de Saint-Eustache, 58 ans.
  • SYLVIE LEBLANC, de Saint-Jean-sur-Richelieu.
  • BETH DANIEL, ex-championne de la LPGA, 61 ans.

    Joe Girardi mène bien sa barque chez les Yankees.

  • TOMMY HARPER, ancien des Expos, 77 ans.
  • NORMAND BOUTIN, de Drummondville.
  • MARTIN JACQUES, de Joliette.
  • SYLVAIN (Sly) RICHARD, guitariste, 53 ans.
  • JEAN-CLAUDE BERGERON, ex-gardien du CH, 49 ans.
  • FRANÇOIS OUIMET, ex-hockeyeur à Sir George Williams, 66 ans.
  • ED FIGUEROA, ex-lanceur des Yankees, 69 ans.
  • MARTIN DION, de Location Windsor.
  • PAUL MARENTETTE, soccer, 77 ans.
  • PIERRE FEX, de Trois-Rivières, 67 ans.
  • CHARLIE JOYNER, ex-vedette des Chargers, 70 ans.
  • J.C. SNEAD, ex-golfeur de la PGA, 77 ans.
  • ANNIE LANGUEDOC et Michel Langlois, des JSH.
 
formats

Toasts & Café

octobre
13
par dans Général
  • GALCHENYUK, C’EST PAS DRÔLE DU TOUT: Au bout de 5 ans, on se demande encore ce qu’il faut faire avec ALEX GALCHENYUK. Bout de ciarge! Cette saga est de moins en moins drôle. Le surdoué est-il encore un marqueur de 30 buts ou est-il en train de devenir une «patate

    Alex Galchenyuk est rendu sur le 4e trio: triste à mourir!

    chaude» dans les mains de MARC BERGEVIN? Est-ce qu’on s’y prend de la bonne manière pour lui permettre d’étaler son talent? Est-il remis à 100% de sa blessure à un genou? Est-ce qu’il est un joueur de centre ou un ailier? (Faudrait se brancher). Est-ce qu’il y met tous les efforts nécessaires? Est-il sérieux en-dehors de la patinoire? Est-ce qu’il est en forme? Est-ce qu’il est malheureux? Est-ce qu’il boude? Alouette en fausses notes…

  • Je ne connais pas Galchenyuk, mais je sais une chose: SA VALEUR MARCHANDE est présentement à ZÉRO. S’il ne se met pas en marche très bientôt, la situation ne fera qu’empirer. Le jeune homme vient de signer un contrat de 14,7M$ pour 3 ans. Ayoye!
  • En 340 parties dans la LNH, le patineur de Milwaukee totalise 89 buts et 115 passes pour un total de 204 points. Il a 23 ans et il a été le premier choix du CH (3e au total) en 2012. On serait pas mal mieux avec un CONNOR McDAVID ou un Auston Matthews!
  • J’ajouterai ceci: tant et aussi longtemps que TOMAS PLEKANEC sera le 2e joueur de centre du CH, oubliez la parade!
  • LES CUBS S’EN VONT À LOS ANGELES: Après avoir tiré de l’arrière 4-1 en début de match, les CUBS DE CHICAGO ont sorti l’artillerie lourde et ont profité de quelques bévues de leurs rivaux pour l’emporter 9-8 et éliminer les NATIONALS DE WASHINGTON, jeudi

    Addison Russell a été le héros des Cubs avec 4 pp. Ils affronteront les Dodgers en finale de la Ligue nationale.

    soir. ADDISON RUSSELL a mené l’attaque avec 4 points produits et WADE DAVIS, appelé en relève dès la 7e manche, a mis fin au match en retirant BRYCE HARPER sur trois prises devant une foule de 43 849 spectateurs.

  • C’est la Xième fois que les Nationals se font battre dans un match d’une telle importance. Le point tournant est survenu en 5e manche. DUSTY BAKER, jouant le tout pour le tout, a cru bon de faire appel à MAX SCHERZER en

    Max Scherzer a failli à la tâche en relève.

    relève. Son artilleur numéro un a failli à la tâche après avoir retiré les deux premiers frappeurs à lui faire face. Les Cubs ont alors marqué 4 points, dont deux sur un double de Russell. Ils ont aussi profité de trois bévues du receveur MATT WIETERS et d’un cadeau de Scherzer qui a atteint Jon Jay avec un tir à l’intérieur alors que les sentiers étaients bondés. Le match a duré 4h.37, une éternité!

  • MICHAEL TAYLOR a réussi un circuit de 3 points dans une cause perdante. Ça lui fait 7 pp en deux parties, mais il est maintenant en vacances.
  • Pour la deuxième année de suite, les Cubs ont rendez-vous avec les DODGERS en finale de la Ligue nationale. Le premier match aura lieu samedi soir à Chavez Ravine.

DANS LA LNH

  • Les PANTHERS de la Floride ont eu raison des Blues 5-2. ROBERTO LUONGO a stoppé 37 rondelles pour

    Roberto Luongo rejoint Curtis Joseph au 4e rang sur la liste des victoires en carrière.

    enregistrer la 454e victoire de sa carrière et rejoindre CURTIS JOSEPH au 4e rang sur la liste de tous les temps. L’excellent AARON EKBLAD a cassé les jambes des Blues avec son premier but de la campagne en début de troisième.

  • Les Penguins ont encaissé un revers de 5-4 à Tampa. La recrue SLATER KOEKKOEK a dirigé l’attaque avec 2 buts, dont le filet gagnant. STEVEN STAMKOS a réussi son premier but en 11 mois et NIKITA KUCHEROV a ajouté son 4e cette saison.

    Samuel Girard: son premier but dans la Ligue nationale.

  • Nashville l’a emporté 4-1 contre Dallas. P.K. SUBBAN, Filip Forsberg et le jeune SAMUEL GIRARD ont obtenu un but et une passe chacun. PEKKA RINNE a ét solide devant le filet des Preds.
  • Le Wild du Minnesota a triomphé 5-2 à Chicago. CHRIS STEWART a été le meilleur avec 2 buts et DEVAN DUBNYK a repoussé 36 tirs. Jonathan Toews a marqué son 3e filet.
  • Les Jets ont gagné 4-2 à Vancouver. En vedette: TYLER MYERS (but gagnant), Patrik Laine et Nikolaj Ehlers.
  • Les Red Wings ont doublé les Coyotes 4-2. LUKE GLENDENING a rompu l’égalité en désavantage numérique.
  • Les Sharks ont battu Buffalo 3-2 sur un but de TIMO MEIER. JASON POMINVILLE a réussi les 2 buts des Sabres.
  • Le pavillon du club de golf Le Maître, à Tremblant, a été rasé par les flammes.
  • DOMINIQUE DUCHARME, grand patron des Voltigeurs de

    Dominique Ducharme, de Joliette, sera de retour derrière le banc de l’équipe canadienne.

    Drummondville, sera entraîneur-chef de l’équipe canadienne lors de la série Canada-Russie CIBC, du 6 au 16 novembre. Il sera secondé par Tim Hunter (Warriors de Moose Jaw) et Trevor Letowski (Spitfires de Windsor). Les 6 matchs seront présentés à Moose Jaw, Swift Current, Owen Sound, Sudbury, Charlottetown et Moncton. Depuis la naissance de cette série en 2003, le Canada mène avec 58 victoires et 19 défaites.

    POUR LA RELÈVE: Le 11e tournoi bénéfice de Golf-Québec a permis d’amasser 67 477$ pour initier les jeunes à la pratique de ce sport. Parmi les intervenants, il y avait Jean-Pierre Beaulieu, Constant Priondolo, Patrice Forcier et François Roy. On aperçoit aussi Yvan Martin (Petrie Raymond), Germain Bureau et François Armand (RBC), Stéphane Dubé et André Hébert (Vallée du Richelieu) et Normand Barabé (Groupe Park Avenue). Le tournoi avait lieu à la Vallée du Richelieu, un des clubs les plus en santé de la province.

  • Les Kings de Los Angeles ont aussi entrepris un virage jeunesse. Parmi leurs jeunes espoirs, il y a Alex Iafallo, Oscar Fontenberg et Kurtis MacDermid.
  • DEREK JETER, copropriétaire des Marlins de Miami, n’empêcherait pas ses joueurs de mettre le genou au sol pendant l’hymne national en guise de protestation contre la violence policière envers les Noirs. «Tout le monde a droit à son opinion et je ne suis pas contre la protestation quand elle est faite de façon pacifique», a déclaré l’ancien joueur étoile des Yankees.

    L’épreuve X-TRAIL du Mont Orford aura lieu samedi. L’organisateur Nico Taillefer a recueilli plus de 1700 inscriptions.

  • Le vieux C.C. Sabathia en a surpris plus d’un en gagnant le match décisif contre Cleveland. Le bonhomme connaît le tabac et ne tente jamais d’en faire trop. TERRY FRANCONA a fait son éloge avant et après la partie.
  • Max Pacioretty: «Nous travaillons fort, mais ça ne clique pas encore».

    HOME AWAY FROM HOME: Trois jours dans le Maine, ça n’a pas de prix. Ici, une vue du centre-ville à Kennebunkport. On y accueille les touristes 12 mois par année.

  • Jean Charette, du club de golf de l’Ile-de-Montréal, fête aujourd’hui ses 80 ans. Il est en grande forme pratique son sport favori trois ou quatre fois par semaine. Bonne fête, Monsieur Jean!
  • Rafael Devers, des Red Sox, a frappé 2 circuits dans deux matchs consécutifs lors de la série contre Houston. Il devient le troisième joueur de 20 ans à réussir un tel exploit. Avant lui, il y a eu Jimmie Foxx (1929) et Mickey Mantle (1952).
  • Les Flyers ont érigé une statue de 9 pieds de hauteur en mémoire d’ED SNIDER, fondateur de l’équipe à la fin des années 1960. Elle sera dévoilée la semaine prochaine (19 octobre), avant le match soulignant le 50e anniversaire des Flyers.
  • À Boston, on raconte que les carottes étaient cuites pour John Farrell peu importe la tenue des Red Sox dans les séries de championnat.
  • Jack Lafond, de Trois-Rivières, est en deuil de son gendre Michel Boisvert.

    Une photo vaut 1000 mots. N’est-ce pas, M. Coderre?

  • La 100e édition de la coupe Memorial aura lieu à Regina du 17 au 27 mai.

Le mot d’humour

Le petit garçon dit à sa maman qu’il ne veut plus aller à l’école.

-«Comment ça?», demande-t-elle.

-«Aux infos, ils ont dit qu’un homme avait été abattu parce qu’il en savait trop».

Les anniversaires du 13 octobre

  • BOB BAILEY, ancien joueur de 3e but des Expos, 75 ans.

    Jerry Rice: un des plus grands joueurs de l’histoire de la NFL.

  • JERRY RICE, fameux receveur de passes des 49ers, 55 ans.
  • JAKOB SILFVERBERG, des Ducks d’Anaheim, 27 ans.
  • JERRY JONES, patron des Cowboys de Dallas, 75 ans.
  • MARIO LIRETTE, animateur-golfeur, 66 ans.
  • DAVID BILODEAU, champion nageur de Sherbrooke, 40 ans.
  • JOHN STROHMAYER, ex-lanceur des Expos, 71 ans.
  • MARC-ANDRÉ BERGERON, ex-défenseur du CH, 37 ans.
  • NANA MOUSKIRI, vedette internationale de la chanson, 83 ans.

    Jerry Jones, des Cowboys de Dallas, ne laisse personne indifférent.

  • BILL LOCHEAD, ancien des Red Wings, 63 ans.
  • SIMON PLEAU, trot et amble, 82 ans.
  • FRANCINE THERRIEN, d’Aloha Bikini.
  • ANDREJ MESZAROS, ancien des Flyers et du Lightning, 32 ans.
  • DAVID CRAIG, soccer.
  • ROD SCHUTT, ancien du Tricolore, 61 ans.
  • MARIE-PAULE BROWN, la belle de Milby, 25 ans.
  • PAUL CAVALLINI, ancien des Blues, 52 ans.
  • RANDY MOFFITT, ex-lanceur des Giants et frère de Billie Jean King, 69 ans.
  • SUZANNE LACHANCE, de Sorel.
  • ANDRÉE FOURNIER, du club Médaille d’or.
  • JACQUES VALOTAIRE, de Montréal.
  • MICHEL VILLANDRÉ, des JSH.
 
formats

La succession de Sam

OGUNQUIT, Maine— Le chant des goélands et les reflets argentés de la mer n’arrivent pas à me faire oublier le hockey et le triste début de saison du Canadien. Pas drôle de «venir au monde» avec une maladie semblable…

L’autre nuit, j’ai rêvé à Sam Pollock et à Bob Gainey. Allez donc savoir pourquoi. J’aurais pu rêver à Romy Schneider, Sophie Marceau ou Jennifer Lopez et je ne m’en porterais que mieux!

Sam Pollock avait les meilleurs chevaux et savait comment tirer les ficelles.

Il en a coulé de l’eau sous les ponts depuis le temps où le vieux Sam était ni plus ni moins que le «parrain» de la Ligue nationale. Futé et bien entouré, il avait le don d’embaucher presque tous les meilleurs joueurs du Québec et de l’Ontario. Claude Ruel veillait  ensuite à polir le jeu de ceux qui avaient un peu moins de talent au point de départ. Sam savait aussi échanger ses joueurs vieillissants pour accumuler des choix de première ronde.

Cette recette a donné 9 coupes Stanley en 14 ans, un record qui ne sera jamais battu ou même approché… à moins que les Maple Leafs ou les Oilers soient aussi bons qu’on le dit.

Toujours est-il que je me suis amusé à analyser brièvement le travail des directeurs généraux qui ont suivi les traces de Pollock. Voici ce que ça donne:

IRVING GRUNDMAN: Il n’avait pas d’affaire là et Pierre Larouche avait raison quand il a dit de lui qu’il n’était rien d’autre qu’un «gérant de bowling».

SERGE SAVARD: Bien servi par son jugement et son expérience de joueur, le grand Serge a été un des meilleurs patrons de sa génération et il a gagné deux coupes Stanley grâce aux exploits de Patrick Roy entre les poteaux. Ronald Corey a pris sa meilleure décision le jour où il l’a embauché et la pire le jour où il l’a congédié. Un dossier noir: celui de la retraite de Guy Lafleur.

André Savard serait devenu un très bon directeur général si on lui avait laissé le temps.

RÉJEAN HOULE: Mon ami «Peanut» a été garroché là-dedans sans aucune préparation et il avait de trop grands souliers à chausser. Il a été forcé d’agir trop vite dans l’épineux dossier de Patrick Roy et cet échange a fait très mal au Bleu Blanc Rouge. Il a aussi laissé partir Turgeon et Damphousse.

ANDRÉ SAVARD: Il serait probablement devenu un très bon directeur général si on lui avait laissé le temps. George Gillett, qui ne connaissait absolument rien au hockey, voyait Bob Gainey dans sa soupe et l’ancien joueur des Bruins, des Sabres et des Nordiques a vu le tapis lui glisser sous les pieds.

BOB GAINEY: Bo a été un fameux ailier gauche, un excellent capitaine et un leader incontesté. À sa manière, il a joué un rôle important dans les 4 conquêtes consécutives à la fin des années 1970. Il a même gagné le trophée Conn Smythe en 1979. Il a ensuite fait du bon boulot au Minnesota et à Dallas. Pour toutes sortes de raisons, dont la mort tragique de sa fille, il n’a pas fait de miracles à la barre du Canadien. Lors de son intronisation au Panthéon des sports du Québec, il a d’ailleurs admis que son plus grand regret était de ne pas avoir gagné une coupe Stanley comme patron du CH. Un triste épisode avec son ami Carbo.

PIERRE GAUTHIER: N’insistons pas. M. Gauthier est un bon recruteur, point à la ligne.

Marc Bergevin peut-il livrer la marchandise?

MARC BERGEVIN: Il y a cinq ans, Geoff Molson lui a confié le mandat de bâtir une organisation solide et stable. Jusqu’ici, c’est loin d’être un grand succès. Il est vrai qu’il est plus difficile de «manoeuvrer» dans une ligue à 31 équipes avec un plafond salarial, mais Bergevin n’a pas encore fait la preuve qu’il était capable de remplir son mandat dans un marché aussi exigeant que celui de Montréal. Le dossier Galchenyuk est particulièrement gênant. Je souhaite de tout coeur que Marc nous fasse mentir, mais il devra y mettre les bouchées doubles.

Voilà pour la succession de Sam.

YANKEES VERSUS ASTROS

  • Un peu tout le monde attendait CLEVELAND en Série mondiale, mais la troupe de TITO FRANCONA est en vacances après avoir perdu le match décisif contre les

    Didi Gregorius a frappé deux circuits aux dépens de Corey Kluber pour mener les Yankees à la victoire.

    «Maudits Yankees». DIDI GREGORIUS, qui était 1 en 13 jusque là, a frappé deux circuits aux dépens de COREY KLUBER et le vieux C.C. SABATHIA a réussi 9 retraits au bâton dans un gain de 5-2. «Nous avons une excellent mélange de jeunes et de vétérans», a déclaré le gérant JOE GIRARDI après la partie. Les Yankees sont la 7e équipe depuis l’invention du «wild card» à effacer un déficit de 0-2 pour gagner une série 3 de 5. Une défaite très difficile à avaler pour les Indians qui avaient tous les éléments pour se rendre jusqu’au bout.

  • Les Yankees se mesureront maintenant aux Astros de HOUSTON en finale de la Ligue américaine.

PREMIÈRE DÉFAITE DES MAPLE LEAFS

  • Les Maple Leafs ont encaissé leur premier revers de la saison, une défaite de 6-3 contre New Jersey au Air Canada Center. MILES WOOD et PAVEL ZACHA, deux inconnus, ont marqué deux buts chacun pour les visiteurs. AUSTON MATTHEWS a réussi son 3e pour Toronto.
  • Les Penguins ont eu raison des Capitals 3-2. Letang, Hornqvist et Sheary ont marqué en avantage numérique pour les Penguins. Ovechkin a réussi son 8e pour Washington.

    Kris Letang a participé à la vicfoire des Penguins avec un but en avantage numérique.

  • Colorado a doublé les Bruins 6-3. SVEN ANDRIGHETTO, un ancien du Tricolore, a marqué deux fois pour les locaux.
  • Les Flames ont gagné 4-3 à Los Angeles. SEAN MONAHAN a marqué le but gagnant en prolongation. DUSTIN BROWN a réussi deux des trois buts des Kings et JAROMIR JAGR a été blanchi à son premier match avec les Flames.
  • JOHN GIBSON a stoppé 39 rondelles dans la victoire de 3-2 des Ducks contre les Islanders. ANDREW COGLIANO a été le meilleur à l’attaque avec un but et une passe.

JAVA DU JEUDI

  • Comme il fallait s’y attendre, de nombreux journalistes et amateurs réclamaient la tête du gérant JOHN FARRELL suite à l’élimination des Red Sox et il a été congédié hier. Farrell a gagné 186 parties durant les deux dernières années, mais son équipe présente un dossier de 1-6 dans les séries de championnat depuis la victoire de son équipe en Série mondiale en 2013. Il part la tête haute. Un gérant n’est jamais meilleur que ses joueurs.

    John Farrell travaillait dans un milieu très exigeant.

  • Les PENGUINS sont allés à la MAISON BLANCHE dans la controverse. Plusieurs auraient voulu qu’ils refusent l’invitation de DONALD TRUMP. Ils étaient dans une «no-win situation».
  • Les Nationals se sont relevés de balle façon dans un gain de 5-0 au Wrigley Field. STEPHEN STRASBURG a réussi 12 retraits au bâton et MICHAEL TAYLOR a assommé les Cubs avec un grand chelem en début de 8e manche. Les champions en titre sont menacés de tomber en vacances.
  • Il y a 65 ans hier, La Soirée du Hockey nous présentait le premier match du CANADIEN sur les ondes de Radio-Canada. RENÉ LECAVALIER était derrière le micro. Merci à Guy Champoux pour le rappel.

    René Lecavalier: une voix inoubiable pour les gens de ma génération.

  • DUSTIN PEDROIA, un de mes favoris, est rendu à la croisée des chemins. Ennuyé par un genou gauche en mauvais état, il n’a pas réussi à jouer comme d’habitude en 2017. Pis encore, il n’a obtenu que 5 petits coups sûrs dans ses 52 dernières apparitions au bâton. Il a 34 ans. Toute bonne chose…
  • Les DODGERS ont le vent dans les voiles après avoir subi 16 défaites en 17 parties à la fin septembre et au début octobre. Ils n’ont pas gagné la Série mondiale depuis 1988.
  • À plus.

Le mot d’humour

Message d’une femme à sa belle-mère: «Surtout, ne me dites pas comment élever mes enfants. Je vis avec l’un des vôtres et il y a place à amélioration!»

Les anniversaires du 12 octobre

  • SEAN MONAHAN, des Flames de Calgary, 23 ans.
  • TONY KUBEK, ancien joueur des Yankees, 81 ans.
  • JEAN-JACQUES DAIGNEAULT, responsable des défenseurs du CH, 52 ans.

    Sean Monahan: un des bons jeunes joueurs des Flames de Calgary.

  • PIERRE ARSENAULT, des Marlins de Miami, 54 ans.
  • STEVEN BROSSEAU, d.g. du club Laval-sur-le-Lac, 39 ans.
  • FRANÇOIS OUIMET, hockeyeur de Lorraine, 31 ans.
  • DWAYNE ROLOSON, ancien des Oilers, 48 ans.
  • MIKE GREEN, défenseur des Red Wings, 32 ans.
  • BERNIE RUOFF, football canadien, 66 ans.
  • JOËL BLAIN, ancien des Olympiques de Gatineau, 46 ans.
  • MARIO BOYER, restaurateur de Laval, 57 ans.
  • SALLY LITTLE, ex-golfeuse de la LPGA, 66 ans.
  • DAVE BROWN, ancien des Flyers, 55 ans.
  • GLENN BECKERT, ancien des Cuba, 77 ans.
  • GERRY GUY, ancien des Saints de Laval, 84 ans.
  • GARTH IORG, ancien des Blue Jays, 63 ans.
  • GUY MONETTE, sportif de la Rive-Sud.
  • GILLES LÉTOURNEAU, de la Ligue des Bons Vivants, 73 ans.
  • MARCEL HOSSA, ancien du CH et des Rangers, 36 ans.
  • CLAUDIA COUTURE, de Saint-Lambert.
  • MARIO LONGPRÉ, de Magog, 65 ans.
  • SID FERNANDEZ, ex-lanceur des Mets, 55 ans.
  • BRIAN STEMMLE, ski alpin, 51 ans.
  • JACQUES BLANCHETTE, golfeur, 68 ans.
  • VÉRONIQUE JEAN et Normand Pallascio, des JSH.
 
formats

Ogunquit, Maine

octobre
10
par dans Baseball, Hockey, Potins

OGUNQUIT, Maine— Un des plaisirs de l’automne, c’est de rouler sur la vieille 26 en direction du Maine. La vie en kaléïdoscope!

Après Canaan, Grafton Notch, Bethel, South Paris et Gray, il suffit de 45 minutes à pleine allure sur la 95 pour atteindre la sortie de Wells et Ogunquit.

La mer bleu azur donne contre les rochers près de Marginal Way. De toute beauté!

Ogunquit est un mot indien qui signifie «très bel endroit près de la mer». Faut croire que les Indiens ont besoin de moins de mots que nous pour exprimer les beautés de la nature.

La journée d’hier a été fort bien remplie: quelques achats dans les «outlets» de Kittery, balade le long de la mer, dîner sur une superbe terrasse à York Beach, visite des châteaux de la région et du vieux phare, une couple d’heures à la plage et souper à Perkins Cove. Une grosse journée d’ouvrage sous un soleil de plomb. Pas facile, la vie d’artiste!

Un seul accroc: les mouches d’octobre m’ont mangé les chevilles. J’espère que ça ne dérangera pas trop mon «swing» à mon retour au Québec!

Prochaine étape: Portsmouth. À plus.

CRAWFORD EST ROI AU CENTRE BELL

  • En voyage dans le Maine, j’ai vu seulement la 3e période du match CANADIEN-CHICAGO, mais j’en ai vu assez

    Corey Crawford: une fiche quasi parfaite contre le Canadien.

    pour comprendre que l’équipe de Claude Julien n’est pas au bout de ses peines. Comment veux-tu avoir du succès lorsque tu as du mal à marquer un but par match? Comment veux-tu faire trembler l’ennemi avec un jeu de puissance tout à fait impuissant?

  • Toujours est-il que COREY CRAWFORD, de Châteauguay, a porté sa fiche à 8-0-2 contre le Tricolore. Mieux, encore, il affiche une moyenne de ,962 sur la patinoire du Centre Bell où il se sent comme un poisson dans l’eau.
  • La saison est encore très jeune, mais MARC BERGEVIN aura une immense pression sur les épaules si la situation ne change pas bientôt. Si vous voulez mon avis, GEOFF MOLSON a mis la charrue devant les boeufs en prolongeant son contrat jusqu’en 2021 ou 2022.
  • On me dit que JONATHAN DROUIN et Carey Price ont eu droit aux plus belles ovations lors de la présentation des joueurs.
  • Prochain match: TORONTO  (19 buts en 3 parties)!

POT-POURRI DU MERCREDI

  • Dix-neuf buts en 3 parties pour les Maple Leafs. Cette jeune équipe nous réserve de grandes choses.

    Hélène Béliveau avec le petit Arthur.

  • HÉLÈNE BÉLIVEAU, file unique du Grand Jean, est grand-maman pour la première fois. Sa fille Magalie a donné naissance à un petit garçon qui s’appellera Arthur, comme son arrière-grand-père.
  • Pas de BIG PAPI et pas de trophée! Mes Red Sox sont morts et enterrés, mais le soleil brille encore sur la Nouvelle Angleterre. Pas facile de remplacer un tel leader…
  • ANTHONY POULIN, de l’Armada BB, est le joueur de la semaine dans le circuit Courteau. Il a inscrit 4 buts, dont deux filets gagnants, en plus de récolter 3 passes.
  • Brigitte Vincent, de Val-Joli, est la nouvelle championne du club de golf LongChamp. Brigitte a un seul défaut: elle frappe plus loin que moi!
  • Bonne chance à ANNE-CATHERINE TANGUAY sur le circuit de la LPGA. Elle en aura besoin dans une ligue aussi forte.

    Gaston Leblanc a encore le compas dans l’oeil.

  • À 70 ans, le notaire Gaston Leblanc a terminé deuxième au championnat provincial de billard. Champion un jour, champion toujours!
  • Marie-France Hébert, de Laval, croit avoir trouvé le problème du Canadien. «Les joueurs ne sont pas assez bien payés!», dit-elle.
  • Mon ami Jean Larose, du quartier Ahuntsic, a commencé à lire l’autobiographie de Bertrand Raymond. Après 100 pages, il a hâte connaître la suite.
  • ALEX OVECHKIN n’a plus besoin que de 8 buts pour rejoindre MIKE BOSSY (573) sur la liste de tous les temps.
  • Le lutteur ÉRIC DENIS est mort en plein combat. Mes sympathies à ses parents et amis.
  • L’équipe qui gagne la première partie d’une série 3 de 5 l’emporte dans 72% des cas.
  • Savez-vous ce qui manque le plus dans le sport professionnel en 2017? Des barbiers!
  • Marc Poulin, ancien maire de Magog, n’a pas oublié les conseils de Marcel Vaillancourt, un des meilleurs arbitres de l’histoire de la LHJMQ.
  • Ben Roethlisberger a été victime de 5 interceptions à son dernier match contre Jacksonsville. Un sommet personnel.
  • L’affaire Harvey Weinstein: dégueulasse!
  • Quelqu’un m’a dit que nous aurons deux ou trois étés des Indiens. C’est à souhaiter.

Le mot d’humour

Chuck Wepner, ancien rival de Muhammad Ali: «Je mesurais 6 pieds 1 pouce quand j’ai commencé à boxer, mais j’ai encaissé tellement d’uppercuts que j’ai fini ma carrière à 6 pieds 5 pouces!»

Les anniversaires du 11 octobre

  • EL DUQUE HERNANDEZ, ex-lanceur des Yankees, 48 ans.
  • STEVE YOUNG, ex-vedette des 49ers, 56 ans.

    Monique Dépatie a été longtemps relationniste pour la Brasserie Molson. Elle a le CH tatoué sur le coeur.

  • NICK DE SANTIS, de l’Impact de Montréal, 49 ans.
  • MONIQUE DÉPATIE, retraitée de Molson-Coors et chaude partisane du CH, 50 ans et des poussières.
  • MICHELLE WIE, vedette de la LPGA, 28 ans.
  • JOËL DENIS, roi du ya-ya, 81 ans.
  • JENNIFER HEIL, championne de ski acrobatique, 34 ans.
  • CLAUDE LAPOINTE, ancien des Islanders, 49 ans.
  • MARIA BUENO, championne de tennis, 78 ans.
  • JIM MORRISON, ancien des As de Québec, 85 ans.
  • JOCELYN DEMERS, homme d’affaires et golfeur de Valleyfield, 71 ans.
  • LOUISE LAJOIE, conjointe Jean Millaire.

    Jocelyn Demers, ancien président du Port de Valleyfield, passe maintenant ses hivers sous les palmiers.

  • JEAN-MARIE AMADEI, ancien joueur de la LHD, 72 ans.
  • MARTIN BOISVERT, de TVA. 56 ans.
  • MARTIN WOSTENHOLME, tennis, 55 ans.
  • ROBERT MOREAU, de Pointe-aux-Trembles, 46 ans.
  • RICHARD MONTPETIT, ancien gymnaste, 78 ans.
  • MONIQUE HOULE, ex-employée du Journal de Montréal.
  • JASON ARNOTT, ancien joueur de la LNH, 43 ans.
  • LOUISE FAUCHER, du club Milby.

 

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn