formats

Les anniversaires du 17 février

février
16
par dans Anniversaires
  • MICHAEL JORDAN, le plus grand nom du basketball, 54 ans.
  • LUC ROBITAILLE, président des opérations chez les Kings, 51 ans.
  • JIM BROWN, ex-vedette de la NFL, 81 ans.

    Meilleur joueur de la ligue à cinq reprises, Michale Jordan a mené les Bulls de Chicagoà six championnats de la NBA. Il a aussi tenté sa chance au baseball, mais sans succès.

  • LINDY RUFF, entraîneur des Stars de Dallas, 57 ans.
  • JIM RUTHERFORD, d.g. des Penguins, 68 ans.
  • LUC DENIS, de Sports-Québec.
  • CLAUDE (Ti-Bi) CARDIN, ancien des Castors Seniors, 76 ans.
  • MARIANNE SAINT-GELAIS, championne de patinage de vitesse, 27 ans.
  • SERGE CLOUTIER, chroniqueur sportif du Saguenay, 69 ans.
  • FRANÇOIS LEFEBVRE, roi du tennis à Rock-Forest, 55 ans.
  • MAURICE BARRETTE, ancien des Remparts, 61 ans.
  • SYLVAIN LOCAS, ancien des Saguenéens, 59 ans.
  • ROGER CRAIG, ex-lanceur des Mets et des Dodgers, 86 ans.
  • DARREN PANG, ex-gardien des Blackhawks, 53 ans.
  • RAYNALD CASTONGUAY, homme d’affaires et hockeyeur de Sherbrooke, 71 ans.
  • LUCIE BOIVIN, de la Fondation du CH pour l’Enfance.
  • JEAN-LUC WISTAFF, du Marriott de l’aéroport de Montréal.
  • DENIS FRANCOEUR, ex-entraîneur des Cataractes, 54 ans.
  • MICHAEL FROLIK, des Flames de Calgary, 29 ans.
  • VACLAV PROSPAL, ancien du Lightning, 42 ans.
  • VINCENT LAVOIE, ski alpin, 40 ans.
  • PAUL SIMIER, globetrotter.
  • MICHEL DUFOUR, de Sorel, trois fois 20 ans.
  • JOHNNY MONTI, musicien, 81 ans.
  • MONIQUE MOUTON, veuve de Claude Mouton.
  • BUDDY RYAN, ex-entraîneur des Eagles, 83 ans.
  • PAUL MEGER, ancien du CH, 88 ans.
  • HERVÉ VALLIÈRES, conseiller municipal à Windsor, 75 ans.
  • DICK BOSMAN, ex-lanceur des Indians, 73 ans.
  • DENIS HOGUE, trot et amble, 54 ans.
  • LISE JOMPHE, partisane du CH.
 
formats

Java du jeudi

février
16
par dans Potins
  • Serge Savard, qui a encore le CH tatoué sur le coeur, applaudit l’embauche de Claude Julien pour les cinq prochaines années. Il parle même de «coup de circuit» de la part de Marc Bergevin.
  • Mon voisin: quand ça va mal dans un club de hockey, c’est toujours la faute du coach ou du gardien de but.
  • Gustav Nyqvist, des Red Wings, s’en tire à bon compte pour son coup de bâton au visage de Jared Spurgeon, du Wild du Minnesota. Seulement 6 matchs de suspension.
  • MERCREDI SOIR DANS LA LNH:
  • À San Jose, JONATHAN HUBERDEAU a déjoué Martin Jones en prolongation pour procurer un gain de 6-5 aux Panthers de la Floride. ALEKSANDER BARKOV, auteur de deux buts, a aussi mérité une passe sur celui d’Huberdeau. JOE PAVELSKI a marqué deux fois pour les Sharks et JAROMIR JAGR a récolté son 1900e point dans la LNH. Les Panthers ont une fiche de 5-1-1 dans leurs sept dernières parties et ne sont plus qu’à 3 points des Maple Leafs et d’une place dans les séries.

    Le jeune Matthew Tkachuk, un autre ancien des Knights de London, fait sensation à Calgary. Il a 19 ans.

  • À Calgary, le jeune MATTHEW TKACHUK a obtenu un but et une passe dans une victoire de 3-1 sur les Flyers. BRIAN ELLIOTT a été l’autre étoile des Flames avec 33 arrêts. Tkachuk a de qui tenir. Son père KEITH a marqué 538 buts dans la Ligue nationale. Il a connu ses meilleures saisons à Winnipeg, Phoenix et Saint-Louis.
  • À Columbus, les Blue Jackets ont pris une avance de 4-0 et ils ont finalement vaincu les Leafs 5-2. Les défenseurs ZACH WERENSKI et SETH JONES ont obtenu chacun deux passes et JOONAS KORPISALO a repoussé 31 rondelles. NAZEM KADRI a marqué les deux buts des visiteurs. Le jeune MITCH MARNER a quitté la partie après avoir s’être blessé à l’épaule droite. Une grande source d’inquiétude chez les Leafs qui bataillent fermement pour se tailler une place dans les séries.
  • À Détroit, CARTER HUTTON, des Blues, a stoppé 25 tirs pour blanchir les Red Wings 2-0. C’est son deuxième jeu blanc consécutif. Avant la partie, on a rendu hommage à l’ancien propriétaire MIKE ILITCH, décédé la semaine dernière à l’âge de 87 ans.

    La belle Eugénie n’a pas fini de faire jaser avec ses photos en bikini…

  • Eugénie Bouchard fait sensation en bikini dans la revue Sports Illustrated. C’est à se demander si elle n’a pas plus d’avenir comme mannequin
  • Stéphane Lebeau a raison quand il dit que le Canadien paye trop cher pour des joueurs de soutien comme Tomas Plekanec et Andrew Shaw. Si on avait une meilleure relève à Terre-Neuve, ça réglerait le problème.
  • Les Blue Jackets de John Tortorella montrent un dossier de 9-10-1 depuis leur fameuse série de 16 victoires consécutives.
  • Bruce Cassidy, successeur de Claude Julien derrière le banc des Bruins, a grandi à Ottawa et il a été défenseur pour les 67’s d’Ottawa dans la Ligue Junior de l’Ontario. Il

    Bruce Cassidy a fait ses classes à Kingston et à Providence. Il a 51 ans.

    a dirigé les Capitals de Washington pendant une centaines de matchs au début des années 2000. Il a ensuite travaillé pour les Bruins de Providence pendant 8 ans.

  • Jean-Luc Brassard aimerait que la télé québécoise accorde plus d’attention à nos étoiles du ski.
  • Jean-Luc Ouimet, le joyeux pistolet de Rythme-FM, a été fêté au resto Houston de Laval par ses amis Michel Laurendeau, Yvan Vanier, Mario Bourbonnais (Honda Blainville), Fernand Lanteigne, Stéphane Sabourin, Michel Chartier et Michel Pépin. Entre deux «milk shakes», Jean-Luc aurait exécuté quelques pas de danse!
  • N.B. Pour me suivre en temps réel, il vous suffit de cliquer sur le rectangle Facebook à la droite de ma page web (sous les commandites). Merci.
  • Vincent Damphousse au sujet du grand Zdeno Chara: «Il a ralenti avec les années, mais il demeure un joueur intimidant».

    Pélo et Rousseau sur les ondes de Cogeco.

  • ON JASE AVEC PÉLO: J’ai eu le plaisir de participer à l’émission On jase avec Pélo dans le hall de l’Auberge Estrimont, tout près du mont Orford. Nous avons naturellement parlé du récent congédiement de Michel Therrien et de l’embauche de Claude Julien. L’émission sera diffusée à 9 reprises en fin de semaine sur les ondes de Cogeco (canal 555). Je n’aime pas l’hiver, mais le paysage était magnifique au pays des Cantonniers.
  • Rappel: Pour visiter mon site web en temps réel, il vous suffit de cliquer sur le RECTANGLE FACEBOOK à droite de ma page (sous les commanditaires).
  • Martin Brodeur a rendu visite au jeune gardien de but Evan Fitzpatrick à Sherbrooke. Il lui a conseillé de faire preuve de patience. Fitz connaît une saison difficile avec une équipe de dernière position.
  • Les Canadiens Mackenzie Hughes et Nick Taylor ont terminé dans le Top-10 au tournoi de Pebble Beach. Ça leur a valu une bourse de 172 800$ chacun.
  • Jerry Remy, qui analyse les matchs des Red Sox depuis 30 ans, souffre du cancer du poumon. Il a 64 ans.
  • Charles Lachance, de Windsor, est allé se coucher lorsque les Patriots tiraient de l’arrière 28-9. Le lendemain, il a renversé son café en apprenant que Tom Brady avait été le joueur par excellence du Super Bowl.

Le mot d’humour

La femme regarde son fils de 18 ans et dit à son mari: «Marcel, cet enfant ne ressemble ni à toi ni à moi».

-«Je sais, Nicole. Tu te souviens quand il a fait caca à la maternité. Tu m’as dit «Change-le». C’est en plein ce que j’ai fait».

 

 
formats

Les anniversaires du 16 février

février
16
par dans Anniversaires
  • JOHN McENROE, l’ex-enfant terrible du tennis, 58 ans.
  • LANNY McDONALD, ancien joueur étoile des Flames et des Maple Leafs, 64 ans.
  • DUKE DOUCET, le «vieux pro» de Summerlea, 70 ans.

    Lanny McDonald a marqué exactement 500 buts durant sa carrière. Il a connu une saison de 66 buts avec les Flames et trois saisons de 40 buts avec les Maple Leafs. À sa dernière campagne à Calgary (1989), il a soulevé la coupe Stanley.

  • ANDRÉ SAINT-LAURENT, ancien des Red Wings et des Islanders, 64 ans.
  • ROBERT LABELLE, président d’Importations Activin, 66 ans.
  • MARCEL DION, du club de golf LongChamp, 73 ans.
  • ANDY VAN HELLEMOND, ex-arbitre de la LNH, 69 ans.
  • JACQUES DINEL, policier à la retraite.
  • KEITH GRETZKY, frère cadet de Wayne, 50 ans.
  • GILLES GIRARD, le «p’tit gros» des Classels, 75 ans.
  • SAM SAINT-LAURENT, ex-gardien des Red Wings, 58 ans.
  • DARCY ROTA, ancien des Blackhawks, 64 ans.
  • BARRY FOOTE, ex-receveur des Expos, 65 ans.
  • JOHN CIARELLI, de Montréal, 45 ans.
  • STEVE BOIVIN, de la SQ-Estrie, 49 ans.
  • GUILLAUME ROBERT, de Boisbriand, 37 ans.
  • TERRY CROWLEY, ex-voltigeur des Orioles, 70 ans.
  • MARTINE SARAULT, la fille à Jean-Paul, 57 ans.
  • ONORINO ZANAGA, des JSH, 89 ans.
 
formats

Bergevin en direct

Marc Bergevin a revêtu son plus bel habit pour répondre aux questions des journalistes suite au congédiement de son ami Michel Therrien et à l’embauche de Claude Julien.

Voici en gros ce qu’il avait à dire:

  • «Ça n’a pas été facile de remercier Michel. Nous avons travaillé ensemble pendant 5 ans. Mike est un fighter. Il a travaillé fort pour obtenir tout ce qu’il a. Cette décision n’a rien à avoir avec lui ou avec moi. Cette décision a été prise pour le bien de l’équipe».

    Marc Bergevin en attend plus de son équipe et il considère Claude Julien comme une superstar dans son domaine.

  • «Oui, Carey Price a connu des difficultés depuis un certain temps et je m’attends à plus de sa part. Je le considère comme le meilleur et je suis sûr qu’il va rebondir».
  • «Il faut trouver une façon de replacer l’équipe sur les rails et Claude Julien est les plus qualifié pour le faire. Regardez ce qu’il a fait à Boston. Il est un superstar dans son domaine. Il a de la crédibilité, de l’expérience et il est respecté par tout le monde. Avez-vous entendu les propos de Patrice Bergeron à son sujet? L’équipe lui appartient à partir de maintenant».
  • «Est-ce que nous allons faire un échange d’ici la date limite? Je ne sais pas. Ça dépend toujours de qui est disponible et à quel prix. Il n’est pas question que j’échange les meilleurs «prospects» de l’organisation. Il y en a moins que 5».
  • «J’ai fait beaucoup de choses pour améliorer l’équipe. En bout de ligne, la balle aboutit toujours dans mon camp. Je pense que nous avons les éléments pour avoir du succès. La ligne est mince entre la victoire et la défaite. Il faut que nous jouions de façon plus responsable».

CONTRAT DE CINQ ANS

En début d’après-midi, c’était au tour de Claude Julien de répondre aux questions des journalistes au téléphone depuis sa résidence de Boston. Après avoir confirmé qu’il avait signé un contrat de cinq ans avec sa nouvelle équipe, il a déclaré:

  • «J’ai été congédié il y a environ une semaine et je sais très bien comment Michel Therrien se sent à l’heure actuelle. Je sympathise avec lui. Michel est un bon coach et il a fait du bon travail à Montréal. Je lui souhaite d’avoir une autre chance de faire ses preuves».

    Claude Julien sait très bien qu’il ne pourra pas tout changer du jour au lendemain.

  • «Mon plan initial était d’attendre au printemps avant de réorienter ma carrière, mais l’offre du Canadien a tout changé. J’adore les défis. J’ai grandi dans l’Outaouais et j’ai longtemps été partisan du CH. J’ai toujours aimé Montréal et l’organisation du Canadien. Leurs partisans sont extraordinaires».
  • «Je dois discuter avec les entraîneurs-adjoints avant de décider quoi que ce soit. Je ne peux pas tout changer du jour au lendemain. C’est impossible. Souvent, de petits ajustements peuvent faire une grande différence. Il y a beaucoup de talent chez le Canadien, à commencer par le gardien de but. Nous allons travailler tous ensemble pour retrouver le chemin de la victoire».
  • «J’ai vécu 10 belles années à Boston et ça ne me donnerait rien d’être amer. Je respecte leur décision et j’ai le plus grand respect pour mes anciens joueurs. Je suis très heureux d’aboutir à nouveau dans un gros marché de hockey. C’était la situation idéale. Je doute que les Bruins auraient pu m’empêcher d’aller à Montréal, mais j’apprécie qu’ils aient donné leur accord».
  • «J’ai beaucoup appris en travaillant avec les Mike Babcock, Joel Quenneville et Ken Hitchcock. Il faut toujours essayer de s’améliorer. Je sais qu’il y aura de la critique, ça fait partie du métier. Je vais me concentrer sur mon travail. J’ai toujours eu de bonnes relations avec mes joueurs».
  • «Le respect, ça se gagne. Il est important d’avoir des vétérans qui savent transmettre le message aux plus jeunes. Je souhaite diriger une équipe qui joue avec fierté… offensivement et défensivement».
  • «J’espère que mon prochain séjour à Montréal sera aussi long que celui que je viens de vivre à Boston».

 

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn