formats

Les anniversaires du lundi 7 mai

  • CLAUDE RAYMOND, ex-releveur des Expos, des Braves et des Astros, 75 ans.
  • BERNARD TROTTIER, gouveneur du club Médaille d’Or, quatre fois 20 ans.
  • JÉRÔME BLAIS, professionnel de golf de Sherbrooke, 34 ans.
  • TIM CONNELLY, des Sabres de Buffalo, 31 ans.
  • BOB LEPAGE, ex-vedette du National Junior, 66 ans.
  • SYLVAIN LALONDE, président de Hockey-Québec, 48 ans.
  • JEAN LAPIERRE, chroniqueur politique, 56 ans.
  • CARL OUIMET, du club de golf Lorraine.
  • ANDREW WOODRUFF, des Alouettes, 27 ans.
  • OZZIE VIRGIL, ancien instructeur des Expos, 79 ans.
  • SÉBASTIEN GAUTHIER, de Soccer-Laval.
  • JEAN-PAUL OUIMET, ancien boxeur, 87 ans.
  • DON DeMOLA, ex-lanceur des Expos, 60 ans.
  • DANIEL GÉNÉREUX, des JSH.
  • KEVIN MURPHY, trot et amble, 61 ans.
 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Les anniversaires du lundi 7 mai  comments 
formats

Souvenirs des séries: le Chicago Stadium

mai
6
par dans À la Une, LNH

Quand il se plantait à la ligne bleue pour entendre l’organiste Al Melgard interpréter les hymnes nationaux, Gilles Marotte en avait la chair de poule. Pourtant, le gros Gilles n’était pas du genre nerveux.

Dans toute la Ligue nationale, il n’y avait pas d’endroit plus tonitruant que le vieux Chicago Stadium. Un vacarme à vous casser les tympans. Lorsque les Blackhawks s’élançaient à la conquête de la coupe Stanley, l’ambiance devenait électrisante, la foule survoltée.

Dans le temps, je suivais les Expos aux quatre coins de l’Amérique et Chicago était une de mes destinations préférées. D’abord à cause du Wrigley Field, d’Ernie Banks et de Ferguson Jenkins, mais aussi parce que tous les matchs des Cubs étaient présentés en matinée. Le soir, on pouvait faire la fête au Italian Village, chez Victor Hugo ou au George’s Steak House. Et Dieu sait qu’on ne s’est pas privé au fil des ans!

Bobby Hull

Bobby Hull a connu cinq saisons de 50 buts dans l'uniforme des Blackhawks et il a souvent fait vibrer le vieux Chicago Stadium.

Avec un patron comme Jacques Beauchamp, il n’était cependant pas question de se traîner les bottines ou de dormir sur ses lauriers. Au printemps, il m’arrivait donc souvent de couvrir le match des Expos en matinée, puis de sauter dans un taxi en direction du Chicago Stadium pour y faire un reportage sur les Blackhawks.

Y’a rien comme des journées de 14 ou 15 heures pour apprendre le métier.

C’est ainsi que j’ai pu voir à l’oeuvre Bobby Hull et Stan Mikita quand ils étaient les dieux du stade. Je me rappelle qu’il y avait aussi Tony Esposito devant le filet, Keith Magnuson, Bill White, Doug Jarrett et Pat Stapleton à la ligne bleue, ainsi que des joueurs de soutien comme Jean-Pierre Bordeleau, Lou Angotti, Chico Maki, Eric Nesterenko, Dennis Hull, Pit Martin et Cliff Koroll.

C’est à cette époque que le regretté Pit Martin, de Rouyn-Noranda, a soulevé une grande controverse dans la Ville des vents et à travers la Ligue nationale. Il a confié au journaliste Bob Verdi que les Blackhawks manquaient de leadership derrière le banc et au deuxième étage. Il a ajouté que l’équipe n’était l’affaire que de deux super vedettes (Hull et Mikita) et que le reste du club ne comptait pas. Il n’en fallait pas davantage pour mettre le feu aux poudres.

Plusieurs joueurs se sont rangés derrière Martin. Billy Reay a senti le besoin de serrer la vis et Stan Mikita s’en est pris à son coéquipier en le traitant de «Perfect Pit».

Quelques années plus tard, Gilles Marotte m’a confirmé qu’il y avait deux clans chez les Blackhawks: celui de Bobby Hull et celui de Stan Mikita.

LA BARRE HORIZONTALE

Cela n’a pas empêché l’équipe favorite de Paul Houde de connaître beaucoup de succès sur la patinoire et aux guichets. Après avoir gagné la coupe sous la gouverne de Rudy Pilous en 1961, les Blackhawks ont participé quatre fois à la finale entre 1962 et 1973, s’inclinant à trois reprises devant le Canadien et une autre fois devant les Maple Leafs de Punch Imlach.

En 1971, Chicago aurait probablement battu le Canadien si le puissant tir de Bobby Hull n’avait pas touché la barre horizontale. Les Blackhawks menaient alors 2-0 dans le septième match. Quelques minutes plus tard, Jacques Lemaire a trouvé le fond du filet sur un lancer de 80 pieds qui a échappé à l’attention de Tony Esposito, puis le vétéran Henri Richard s’est chargé du reste, marquant le but égalisateur et le but de la victoire.

Je me souviens aussi d’un arrêt miracle de Ken Dryden aux dépens de Jim Pappin. Deux ans plus tard, c’est Yvan Cournoyer qui a pris les choses en mains contre Chicago. Quelques mois auparavant, le Roadrunner avait été un des héros du Canada dans la la Série du siècle.

Au début des années 1980, le petit Denis Savard, de Verdun, a fait vibrer le Chicago Stadium avec ses pirouettes et ses feintes extraordinaires, puis le fougueux Chris Chelios a pris la relève et l’équipe a déménagé dans un stade plus moderne. Les Blackhawks ont ensuite connu les ténèbres avant de voir arriver les Jonathan Toews, Patrick Kane, Brent Seabrook et Duncan Keith. C’est la grande roue du sport professionnel.

Les assistances sont meilleures que jamais au United Center et les Hawks sont redevenus une des puissances de la ligue, mais les gens de ma génération n’oublieront jamais l’ancien Chicago Stadium et son orgue à 40 000 tuyaux.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Souvenirs des séries: le Chicago Stadium  comments 
formats

Les anniversaires du dimanche 6 mai

  • MARTIN BRODEUR, le recordman des Devils, 40 ans.
  • WILLIE MAYS, peut-être le meilleur joueur de baseball de tous les temps, 81 ans.
  • TOM COUSINEAU, ancien joueur des Alouettes, 55 ans.
  • BERNARD LEMAIRE, un des fondateurs de Cascades, 76 ans.
  • KEITH BROWN, ex-défenseur des Blackhawks, 52 an.
  • BILL HANDS, ex-lanceur des Cubs de Chicago, 72 ans.
  • TIM SIMPSON, vétéran de la PGA, 56 ans.
  • PATRICK CAMPEAU, pêcheur professionnel, 49 ans.
  • BOB BASSEN, ancien des Blues de Saint-Louis, 47 ans.
  • BOB GOLDING, de Lachine, 71 ans.
  • ANDRÉ (Pépé) PÉRIARD, photographe.
  • CAROLE VALLIÈRES, ex-partisane des Expos.
  • LUCIANO GIDARI, de Montréal-Concordia.
  • JEAN-YVES LALONDE, notaire de Montréal, 62 ans.
  • CLAUDE MARTEL, as quilleur de Les Cèdres, 78 ans.
  • JEAN-PAUL LARIVIÈRE, ex-proprio des Rapides de LaSalle, 69 ans.
  • LINDA MAJOR, de Rosemère.
  • TONY BLAIR, ex-premier ministre de Grande-Bretagne, 59 ans.
  • ISABELLE UNDERWOOD, de Saint-Léonard, 34 ans.
  • MONIQUE THIBAULT, des JSH.
 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Les anniversaires du dimanche 6 mai  comments 
formats

Le quiz de la semaine

mai
5
par dans Général

Deux gardiens de but ont gagné le trophée Vézina à six reprises dans l’uniforme du Canadien. De qui s’agit-il?

(La réponse dans les potins de lundi)

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Le quiz de la semaine  comments 

Inscrivez-Vous, Commentez et Partagez!

Inscrivez-vous au blogue (haut de page) et commentez ensuite mes articles (au bas droit de chaque article).
N.B. Aucun bulletin d'information sur le blogue n'est expédié aux abonnés.

Cliquez "J'aime" quand un article vous plaît, même chose pour ma page Facebook que je vous encourage aussi à suivre et partager.
N'hésitez pas à me transmettre un courriel (haut de page) ou un message Facebook pour toute question ou suggestion.

J'apprécie grandement votre support.

Merci à tous!

Responsive iFeature Pro Slider

slider

The Responsive iFeature Pro Slider now adjusts dynamically when being viewed by a mobile device such as an iPhone or iPad. It also includes image resizing, and thumbnails.

Responsive Design

blueprint

With Responsive Design, and iFeature Pro your website will now magically adjust to mobile devices such as the iPhone, iPad, and Android devices.

Excellent Support

docs

We designed iFeature Pro to be as easy to design with as possible, if you do run into trouble we provide a support forum, and precise documentation.