formats

Webb Simpson gagne l’Open des Etats-Unis

juin
18
par dans À la Une, Golf

Webb Simpson, un golfeur de 26 ans relativement peu connu, a très bien joué et profité des largesses de ses adversaires pour enlever les honneurs du 112e Omnium des Etats-Unis au club Olympic de San Francisco.

Après une deuxième ronde de 68 sur un parcours super exigeant, Simpson a surveillé la fin du tournoi à la télévision. Graeme McDowell et Jim Furyk avaient besoin d’un birdie au 18e trou pour le rejoindre, mais ils ont tour à tour failli à la tâche. Incrédule, Simpson a célébré calmement sa victoire en embrassant son épouse. Il s’est ensuite rendu sur le 18e vert pour accepter le trophée des mains du président de la USGA.

Webb Simpson

Webb Simpson est venu de l'arrière avec quatre birdies en cinq trous pour gagner l'Open des Etats-Unis au club Olympic de San Francisco. Il n'a que 26 ans.

C’est un grand jour pour l’ancien protégé d’Arnold Palmer à l’Université Wake Forest. Non seulement entre-t-il dans la légende du golf, mais il sera invité à tous les grands tournois durant les prochaines années. Il sera aussi courtisé par plusieurs compagnies pour annoncer leurs produits.

Simpson a gagné l’Open quand il a réussi quatre oiselets entre le 6e et le 10e trou. Il a aussi fait preuve de beaucoup de cran sur son coup d’approche au dernier trou. «Je n’ai jamais été aussi nerveux de toute ma vie», a-t-il avoué au commentateur Bob Costas.

Sur un parcours aussi difficile à négocier, six ou sept joueurs ont eu la chance de l’emporter, mais on a eu droit, dans l’ensemble, à une comédie d’erreurs.

Michael Thompson (67), Padraig Harrington (68) et David Toms (68) ont bien fait en ronde finale, mais c’était trop peu trop tard. Même chose pour John Peterson et Jason Dufner. Ernie Els était lui aussi dans la course après son aigle au 7e trou, mais il n’a pas été capable de maintenir le rythme et il a terminé à trois coups de la tête.

Lee Westwood a de nouveau failli à la tâche en finale d’un tournoi majeur. À sa défense, il faut dire qu’il a joué de malchance lorsque sa balle est restée coincée dans un arbre au 5e trou. Il a ensuite commis un double-bogey qui a ruiné sa journée.

La défaite est particulièrement cruelle pour le très méthodique Jim Furyk. Le golfeur de la Pennsylvanie menait le tournoi jusqu’à ce qu’il rate complètement son coup de départ au 16e trou. Il ne s’en est jamais remis. À 42 ans, de telles occasions ne se présentent pas souvent.

DÉSASTRE POUR TIGER WOODS

Tiger Woods, meneur après 36 trous, a connu un très mauvais week-end. Il s’est sorti de la course avec une ronde de 75 samedi et il n’a guère fait mieux dimanche. Il était à «plus 6» après seulement six trous et il a dû se contenter d’un 73.

Woods n’a pas gagné un tournoi majeur depuis quatre ans. Il n’intimide plus ses rivaux comme il le faisait auparavant. On peut se demander s’il a perdu sa magie ou s’il veut trop provoquer les choses. Il a si bien «ouvert la porte» à ses adversaires que les neuf derniers tournois majeurs ont été gagnés par des joueurs différents.

Quoi qu’il en soit, le club Olympic sort grand gagnant car aucun joueur n’a réussi à terminer la compétition sous la normale. L’an passé, Rory McIlroy avait triomphé avec un cumulatif de «moins 16» au club Congressional, près de Washington.

Soulignons finalement que Jack Fleck et Billy Casper, vainqueurs au club Olympic en 1955 et en 1966, étaient présents pour la présentation du trophée. Fleck a 90 ans et Casper 80.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Webb Simpson gagne l’Open des Etats-Unis  comments 
formats

Les anniversaires du lundi 18 juin

juin
18
par dans Anniversaires
  • MARTIN SAINT-LOUIS, du Lightning de Tampa Bay, 37 ans.
  • LOU BROCK, ex-voltigeur des Cards de Saint-Louis, 73 ans.
  • DENIS HERRON, ex-gardien de but du Canadien, 60 ans.
  • ANDRES GALARRAGA, ancien des Expos, 51 ans.
  • CHRIS NEIL, des Sénateurs d’Ottawa, 33 ans.
  • SIR PAUL McCARTNEY, 70 ans.
  • RICHARD MORENCY, président de la Ligue Junior AAA, 68 ans.
  • GÉRARD BOULONNE, gouverneur du club Médaille d’Or, 67 ans.
  • BRENT AUBIN, ex-vedette des Remparts, 26 ans.
  • ROBERT CADIEUX, retraité du Journal de Montréal, 67 ans.
  • JACQUES HUOT, directeur de golf au club Venise, 58 ans.
  • JEAN-PAUL JEANNEAU, ancien du National Junior, 83 ans.
  • BERNARD LIVERNOCHE et HERB LIVERMAN, trot et amble.
  • PIERRE RINFRET, du club Le Mirage, 63 ans.
  • RÉAL VEILLEUX, grand sportif de Richmond, 77 ans.
  • SANDY ALOMAR, ancien des Indians de Cleveland, 46 ans.
  • DAVID VOLEK, ancien des Islanders, 46 ans.
  • GENEVIÈVE DUGAS, de Rosemère, 35 ans.
  • ANTERO NIITTYMAKI, des Sharks de San Jose, 32 ans.
  • PABLO FERRERI, soccer.
  • MARTIN MORENCY, de Montréal, 46 ans.
  • KYLE McLAREN, ancien des Bruins, 35 ans.
  • DOUG BODGER, ex-défenseur de la LNH, 46 ans.
 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Les anniversaires du lundi 18 juin  comments 
formats

Les anniversaires du dimanche 17 juin

juin
17
par dans Anniversaires
  • EDDY MERCKX, cinq fois champion du Tour de France, 67 ans.
  • ROBERT SAUVÉ, ex-gardien de but des Sabres de Buffalo, 57 ans.
  • STÉPHANE FISET, ex-gardien des Nordiques et de l’Avalanche, 42 ans.
  • DAVE CONCEPCION, ancien des Reds de Cincinnati, 64 ans.
  • MIKE MILBURY, analyste de hockey, 60 ans.
  • RICHARD PRIEUR, ex-employé du Grand Prix du Canada, 62 ans.
  • JOHN GARRETT, ex-gardien des Nordiques, 61 ans.
  • TONY ROCHE, ex-champion de tennis, 67 ans.
  • PIERRE GRAVEL, du club de golf Murray Bay, 50 ans.
  • CHRISTIAN RAYMOND, joueur de tennis de Lachenaie, 36 ans.
  • ANNIE FAMOSE, ex-championne de ski alpin, 68 ans.
  • BOB BARLOW, ancien des As de Québec, 77 ans.
  • CATHY SHERK, ex-golfeuse de la LPGA, 62 ans.
  • LARRY KWONG, ancien des Braves de Valleyfield, 89 ans.
  • STEVE CADIEUX, ex-vedette des Cataractes, 43 ans.
  • YVES DUBUC, ancien boxeur, 62 ans.
  • GIANLUCA POZZI, tennis, 47 ans.
  • YVON TURENNE, ancien boxeur, 79 ans.
  • DENIS CÔTÉ, sportif de Windsor, 76 ans.
  • TERRY CIANNI, soccer, 46 ans.
  • PATRIK KJELLBERG, ancien du Tricolore, 43 ans.
  • TOM WATT, ex-entraîneur des Jets de Winnipeg, 77 ans.
  • P.S. Heureuse fête des pères à tous ceux qui le méritent.
 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Les anniversaires du dimanche 17 juin  comments 
formats

Tiger Woods déçoit de nouveau ses admirateurs

juin
16
par dans À la Une, Golf

Pas facile de reprendre sa place au sommet après une si longue absence, même pour Tiger Woods.

Deux semaines après avoir gagné le tournoi de Jack Nicklaus en Ohio, Woods semblait prêt à ajouter un 15e titre majeur à sa collection. Au lieu de cela, il a joué un malheureux 75 en troisième parcours de l’Omnium des Etats-Unis au grand désespoir de ses millions de partisans.

Tiger Woods

Tiger Woods n'entendait pas à rire après avoir joué 75 en troisième ronde de l'Omnium des Etats-Unis. Ses chances de victoire sont nulles si on se fie à son passé.

Il a si mal joué qu’il se retrouve à cinq coups des meneurs Jim Furyk et Graeme McDowell avant la ronde finale. Si on se fie au passé, ses chances de l’emporter sont carrément nulles car il n’est jamais venu de l’arrière pour gagner un tournoi majeur.

Son dernier titre du Grand Chelem remonte à l’été 2008. Jouant quasiment sur une seule jambe, il avait eu raison de Rocco Mediate à Torrey Pines après un duel endiablé.

Par contre, on devrait assister dimanche à une lutte de tous les instants entre Furyk et McDowell. Champion en 2003, Furyk est le «col bleu» le plus tenace de la PGA. Il ne lâche jamais prise. McDowell, vainqueur à Pebble Beach il y a deux ans, prend lui aussi les allures d’un «bulldog» quand il sait qu’il a de bonnes chances de l’emporter.

Les deux hommes se connaissent très bien, d’autant qu’ils ont joué ensemble les deux premières rondes du tournoi.

Sur un parcours aussi difficile que celui de San Francisco, ils devront y mettre toute la gomme car plusieurs bons joueurs qui sont encore dans la course, dont Lee Westwood, Ernie Els, Fredrik Jacobson, Jason Dufner et Beau Hossler, un golfeur de 17 ans qui n’a pas froid aux yeux. On peut aussi ajouter les noms de Retief Goosen, Martin Kaymer et Matt Kuchar.

On dit souvent que l’Open des Etats-Unis est le tournoi le plus dur à gagner avec celui de Grande-Bretagne. On devrait avoir droit à un spectacle de choix durant la dernière journée.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Tiger Woods déçoit de nouveau ses admirateurs  comments 

Inscrivez-Vous, Commentez et Partagez!

Inscrivez-vous au blogue (haut de page) et commentez ensuite mes articles (au bas droit de chaque article).
N.B. Aucun bulletin d'information sur le blogue n'est expédié aux abonnés.

Cliquez "J'aime" quand un article vous plaît, même chose pour ma page Facebook que je vous encourage aussi à suivre et partager.
N'hésitez pas à me transmettre un courriel (haut de page) ou un message Facebook pour toute question ou suggestion.

J'apprécie grandement votre support.

Merci à tous!

Responsive iFeature Pro Slider

slider

The Responsive iFeature Pro Slider now adjusts dynamically when being viewed by a mobile device such as an iPhone or iPad. It also includes image resizing, and thumbnails.

Responsive Design

blueprint

With Responsive Design, and iFeature Pro your website will now magically adjust to mobile devices such as the iPhone, iPad, and Android devices.

Excellent Support

docs

We designed iFeature Pro to be as easy to design with as possible, if you do run into trouble we provide a support forum, and precise documentation.