formats

Les voyous font la fête

avril
17
par dans À la Une, LNH

La violence aide à vendre des billets dans les villes américaines. Les Flyers de Philadelphie en sont la plus belle preuve depuis plus de 40 ans et les Bruins de Boston ne sont pas tellement loin derrière.

Il ne faut donc pas trop s’étonner de voir ce qui se passe depuis le début des séries éliminatoires. Les voyous s’en donnent à coeur joie et les réprimandes ne sont pas suffisamment sévères pour les faire reculer. Au nom de l’intensité, on se tapoche à qui-mieux-mieux pour tout et pour rien. Au diable l’étiquette ou le simple respect de l’adversaire. Si l’intimidation peut nous aider à gagner, allons-y gaiment!

Aucun autre sport majeur ne permet à ses athlètes d’agir de la sorte et c’est pourquoi il y a tant de gens qui ne prennent pas le hockey au sérieux. Pourtant, lorsque la foire éclate, personne ne songe à quitter son siège pour aller s’acheter une bière ou un hot-dog. On veut voir qui est le plus fort parmi les matamores.

Sean Couturier

Dans cette vague de violence, Sean Couturier, des Flyers, a goûté à la médecine de James Neal, des Penguins.

Une ligue qui se respecte mettrait tout en oeuvre pour éliminer ce genre de comportement. On fait de beaux discours durant le calendrier régulier, mais ça ne rime à rien. Arrive la première ronde des séries et c’est le «free for all». Tant et si bien que le préfet de discipline Brendan Shanahan ne sait plus où donner de la tête.

Lundi soir, Benoît Brunet avait parfaitement raison de dire: «C’est inacceptable qu’un jeune joueur comme Sean Couturier se fasse blesser par James Neal sous prétexte qu’il est frustré de voir perdre son équipe. Couturier, c’est l’avenir de la ligue».

Aux quatre coins du circuit Bettman, on nous chante qu’il ne faut pas s’offusquer avec ces excès de violence, que c’est tout simplement du «playoff hockey».

Mario Tremblay, qui n’a jamais eu peur de laisser tomber les gants durant sa jeunesse, est d’avis qu’il faut s’armer pour aller à la guerre. «Si t’as pas des joueurs «tough» dans ton club, t’es mort et enterré», déclare l’ancien ailier droit du Canadien.

J’ai bien peur qu’il ait raison lui aussi. À la guerre comme à la guerre et vive les voyous!

 

 

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Les voyous font la fête  comments 
formats

Les échos du mardi

avril
17
par dans Potins
  • La première série est souvent la plus difficile à gagner. Parlez-en à ALAIN VIGNEAULT et aux Canucks de Vancouver.
  • Dans la LNH, il y a pas moins de 170 joueurs qui touchent un salaire annuel supérieur à 5 millions. Ça ne veut pas dire qu’ils le méritent tous!
  • On attend de grosses foules à SHAWINIGAN et à BOISBRIAND, ce soir, pour des matchs sans lendemain.
  • MIKE VEILLEUX, ambassadeur du club de la Vallée du Richelieu, est grand-père pour la première fois. Le petit VICTOR ne devrait pas tarder à recevoir ses premiers bâtons de golf!
  • WILLIE NELSON, roi du country, était le chanteur préféré de BUTCH BOUCHARD.
  • Bonne chance à PHILIPPE CANTIN, de La Presse, avec son livre «Le Colisée contre le Forum».
  • MATHIEU DARCHE à RDS: «Ma femme me dit souvent que j’ai une grande gueule». En voilà un qu’on verra dans le rôle d’analyste une fois qu’il aura raccroché ses patins.
  • MONIQUE GIROUX (un vrai moulin à paroles) et le pianiste ANDRÉ GAGNON ont rendu un vibrant hommage à nos chanteurs, compositeurs et interprètes sur les ondes du CANAL SAVOIR. Ils en avaient long à raconter sur MONIQUE LEYRAC, Claude Léveillée, Robert Charlebois, Diane Dufresne, Renée Claude et tous les autres. Du bonbon.
  • DALE HUNTER en chique un coup derrière le banc des Capitals. Je me demande parfois s’il ne s’ennuie pas des Knights de London.
  • JOHN TORTORELLA pourrait être beaucoup plus poli avec les journalistes. En voilà un qui se croit tout permis.
  • CARL PETTERSON a gagné la classique Heritage RBC une main dans le dos à Hilton Head. Il a devancé Zach Johnson par cinq coups.
  • Comment l’aéroport de DORVAL peut-il porter le nom d’un homme qui a fait exproprier les fermiers de MIRABEL pour y aménager un aéroport international? Sans doute un autre mystère de la vie.

LE MOT D’HUMOUR

Lorsque Michel Therrien joue au golf avec Denis Savard, ils le font pas très loin d’un dépanneur au cas où ils manqueraient de cigarettes!

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Les échos du mardi  comments 
formats

Les anniversaires du mardi 17 avril

avril
17
par dans Anniversaires
  • BORJE SALMING, ex-défenseur étoile des Maple Leafs, 61 ans.
  • PHIL GIROUX, ex-champion de la PGA du Québec, 76 ans.
  • BRAD BOYES, des Sabres de Buffalo, 30 ans.
  • ERIC BREWER, du Lightning de Tampa Bay, 33 ans.
  • ROBERT CREVIER, pionnier de la Ligue Dépression, 79 ans.
  • KEN DANEYKO, ex-défenseur des Devils, 48 ans.
  • DARY LAFLAMME, président de Boscus, 59 ans.
  • JIMMY MANN, ancien des Castors de Sherbrooke et des Jets de Winnipeg, 53 ans.
  • SKIP DION, as golfeur de Sherbrooke, 66 ans.
  • CHUCK KOBASEW, des Bruins de Boston, 30 ans.
  • PENNY et VICKY VILAGOS, ex-championnes de nage synchro, 49 ans.
  • TOM RUNNELS, ex-gérant des Expos, 57 ans.
  • PAT HARRINGTON, soccer, 47 ans.
  • PETER McLEOD, humoriste, 43 ans.
  • GENTLEMAN JIM KELLY, ancien lutteur, 82 ans.
  • MICHÈLE GENDRON, de Sports-Québec.
  • BOOMER ESIASON, ex-vedette des Bengals de Cincinnati, 51 ans.
  • MARQUIS GRISSOM ex-voltigeur des Expos, 45 ans.
  • DENNIS HEXTALL, ancien des Red Wings, 69 ans.
  • ANDRÉ BLAIS, ex-adepte du kick-boxing, 44 ans.
  • SOLLY HEMUS, ancien boxeur, 89 ans.
  • LÉON McNICOLL, retraité de Domtar-Windsor, quatre fois 20 ans.
  • RÉAL FORCIER, des JSH, 79 ans.
 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Les anniversaires du mardi 17 avril  comments 
formats

La fricassée du lundi

avril
16
par dans Potins
  • Ceux qui ont choisi les PENGUINS pour faire longue route au printemps peuvent aller se rhabiller, moi le premier. Rarement a-t-on vu un si bonne équipe s’éffondrer de la sorte. Les Penguins sont tombés dans le panneau. Ils jouent le jeu des FLYERS depuis le début de la série. SIDNEY CROSBY n’est pas plus fin que les autres et MARC-ANDRÉ FLEURY connaît une mauvaise passe à un très mauvais moment.
  • Le GONG SHOW est de retour dans la Ligue nationale depuis le début des séries. Les exemples sont nombreux (Hagelin, Carkner, Burns…) et ce n’est pas  très édifiant.

    gilles Tremblay

    Gilles Tremblay a été notre premier «journaliste» et un formidable compagnon de voyage à l'époque de La Soirée du Hockey.

  • Quand on pense que le Canadien aurait pu repêcher CLAUDE GIROUX à la place de David Fischer en 2006, ça donne la nausée. Fischer est un défenseur dont on n’a plus jamais entendu parler par la suite tandis que Giroux est devenue une pièce maîtresse chez les Flyers. En plus d’avoir beaucoup de talent, il est un travailleur infatiguable. Dimanche, il a réussi un tour du chapeau à la GORDIE HOWE: un but, une passe et un combat de boxe (contre Crosby).
  • Il y a 30 ans cette semaine, DALE HUNTER marquait en prolongation pour éliminer le Canadien. C’était le début d’un rivalité extraordinaire, souventes fois exagérée.
  • Ça me désole de voir GILLES TREMBLAY vieillir de la sorte. En plus d’avoir été un excellent ailier gauche, Gilles a été notre premier «joueurnaliste» et un formidable compagnon de voyage. Je me joins à tous les Québécois pour lui souhaiter bon courage face à la maladie.
  • Les Predators de NASHVILLE ne sont pas excitants à voir jouer, mais ils peuvent causer des surprises avec un gardien de but du calibre de PEKKA RINNE.
  • JEAN-PAUL CHARTRAND, le dinosaure de RDS: «Butch Bouchard n’était pas du genre à commencer les bagarres, mais il savait comment les finir!»
  • DENIS CASAVANT fait de l’excellent boulot comme descripteur à RDS. Il est aussi bon au hockey qu’au baseball ou au football. Un vrai pro.
  • ROLLAND GODIN, un grand nom du tennis québécois, a passé un bel hiver sous les palmiers avec sa douce moitié. Ils étaient les invités de leur fils ÉRIC, pro de tennis au Woodfield Country Club de Boca Raton.
  • ÉMILE (Butch) BOUCHARD est mort 100 ans, jour pour jour, après le naufrage du TITANIC. Son décès survient aussi deux semaines avant son 65e anniversaire de mariage. Les funérailles auront lieu samedi (11h.) en la cathédrale Saint-Antoine-de-Padoue à LONGUEUIL.
  • RONALD COREY verrait très bien PATRICK ROY derrière le banc du Canadien. «Patrick est un gagnant», a-t-il déclaré lors de son récent passage à Trois-Rivières. L’ex-président du Canadien pense aussi que GEOFF MOLSON a agi sagement en faisant appel à un homme de hockey de la trempe de SERGE SAVARD. On se souviendra que Corey a pris la décision la plus difficile de sa vie le jour où il a congédié Savard. C’était à l’automne 1995.

    Ronald Corey

    Ronald Corey verrait très bien Patrick Roy derrière le banc du Canadien.

  • CLAUDE RAYMOND et sa belle Rita sont de retour à Saint-Jean après avoir passé une couple de mois au soleil dans la région de COCOA BEACH.
  • Les MARQUIS DE JONQUIÈRE sont les nouveaux Flyers de la Ligue nord-américaine. Ils sont gros et il adorent le brasse-camarade.
  • Le dialogue de sourds entre NOS ÉTUDIANTS et le gouvernement Charest est triste à voir. Ça me rappelle un certain lock-out!
  • MICHEL CHAMPAGNE, retraité de Domtar et ancien joueur des Papetiers de Windsor, est un fan du joueur de centre EVGENI MALKIN, du moins avant le début de la série contre les Flyers. Malkin serait son premier choix pour bâtir une nouvelle équipe, avant Sidney Crosby.
  • ROBERT CADIEUX, chef de pupitre à la retraite, souhaite de tout coeur que la future direction du Canadien se tourne davantage vers le talent québécois même s’il est plus rare qu’avant.
  • Réponse au QUIZ de la semaine: l’ailier gauche DOUG MOHNS, ancien joueur des Bruins de Boston, a succédé à Ted Lindsay et à Ab McDonald comme membre de la «Scooter Line» chez les Blackhawks de Chicago. Mohns a évolu au sein de ce trio de 1964 à 1969.

LE MOT D’HUMOUR

Les pharmacies ne sont rien de moins que des confiseries pour personnes âgées.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur La fricassée du lundi  comments