formats

Les anniversaires du lundi 19 mars

mars
19
par dans Anniversaires
  • CLAYTON KERSHAW, lanceur étoile des Dodgers, 24 ans.
  • TINO ROSSI, père des Mardis cyclistes de Lachine, 72 ans.
  • JOE KAPP, ex-vedette des Lions de Vancouver, 73 ans.
  • VLADIMIR KONSTANTINOV, ex-défenseur des Red Wings, 45 ans.
  • JEAN DUBÉ, Raymond Filion et Phylis Mitchell, trot et amble.
  • GLENN CLOSE, actrice américaine, 65 ans.
  • GAY BREWER, ex-vainqueur du Masters, 80 ans.
  • MICHEL MOUTON, fils du regretté Claude Mouton, 52 ans.
  • BRUCE WILLIS, acteur, 57 ans.
  • DENIS McMANUS, de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, quatre fois 20 ans.
  • JACQUES BEAULIEU, animateur de radio, 66 ans.
  • URSULA ANDRESS, première blonde de James Bond, 76 ans.
  • LUCIE LAURIER, comédienne, 37 ans.
  • DENIS SAINT-PIERRE, de Baseball-Mauricie, 63 ans.
  • STÉPHANE ROSE, de Montréal, 40 ans.
  • MIKE NORRIS, ex-lanceur des Athletics, 57 ans.
  • JAY DOLAN, ex-golfeur de la PGA, 73 ans.
  • ROBERT CHERHAL, ancien recruteur des Saguenéens, 71 ans.
  • MARIE-ÈVE RAYMOND, du quartier Hochelaga.
  • GABRIEL GENEST, de Blainville, 31 ans.
 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Les anniversaires du lundi 19 mars  comments 
formats

Donald reprend le premier rang mondial

mars
18
par dans À la Une, PGA
Luke Donald

Luke Donald

Luke Donald a profité des maladresses du grand Ernie Els en fin de parcours pour mériter une égalité en tête. Il a ensuite disposé de Robert Garrigus, de Jim Furyk et de Sang-Moon Bae au premier trou supplémentaire pour gagner le tournoi Transitions à Innisbrook.

C’était sa cinquième victoire sur le circuit américain de la PGA et elle lui permettait de reprendre le premier rang au classement mondial devant l’Irlandais Rory McIlroy.

Le soleil commençait à se coucher sur la région de Clearwater lorsque Donald a réussi un coup parfait au premier trou de prolongation. Il a ensuite vu Furyk, Bae et Garrigus rater l’oiselet avant de caler lui-même un roulé relativement facile pour se sauver avec le trophée et la première bourse.

C’était la première fois en trois tentatives que Donald sortait vainqueur en prolongation.

En entrevue près du 18e vert, le golfeur de 34 ans n’avait pas tellement envie de parler de sa première place au classement mondial. Ça pourrait changer d’une semaine à l’autre avec un rival de la trempe de McIlroy. Donald a plutôt dit que cette victoire lui servait d’inspiration en vue du prochain tournoi des Maîtres, du 5 au 8 avril, sur les allées du club Augusta National.

En dépit de tous ses succès sur la scène internationale, Donald n’a jamais gagné un tournoi majeur et il pense que le temps est venu de réaliser son rêve.

L’an passé, Donald a mérité une égalité en quatrième place à Augusta. Comme tous les autres aspirants, il a été coiffé au fil d’arrivée par le Sud-Africain Charl Schwartzel qui a réussi des birdies sur les quatre derniers trous, une chose qui ne s’était jamais vue au Masters.

Donald a aussi mérité une égalité en troisième place en 2005. Cette année-là, Tiger Woods a eu raison de Chris DiMarco en prolongation après avoir réussi un coup miracle au 16e trou.

Les champions de la PGA ont rendez-vous sur le parcours d’Arnold Palmer, cette semaine. Six fois champion à Bay Hill, Tiger Woods devrait être de la partie. On sait qu’il a quitté le tournoi de Doral à cause d’une blessure à la cheville.

 

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Donald reprend le premier rang mondial  comments 
formats

Beaucoup d’action au salon Expo-Golf

mars
18
par dans Golf
Adrien Bigras

Adrien Bigras

C’était la première fois que je mettais les pieds au salon Expo-Golf à la Place Forzani de Laval.

Franchement, j’ai beaucoup aimé l’expérience et j’ai profité de l’occasion pour discuter avec des dizaines de personnes qui partagent ma passion pour le golf. Plusieurs m’ont signalé leur intérêt pour mon nouveau blogue. Merci pour les encouragements.

En tout cas, les gens semblaient apprécier leur visite des différents kiosques. Voici donc les échos de mon passage à cette exposition:

  • JEAN-LOUIS LAMARRE, Ben Boudreau et Carlo Blanchard ont multiplié les conseils aux amateurs dans le local réservé par les patrons du Championnat de Montréal. Ce tournoi mettant en vedette Fred Couples et d’autres champions Seniors de la PGA aura lieu au club de la Vallée du Richelieu du 20 au 24 juin. RONALD COREY  et David Skitt sont à la tête du comité organisateur.
  • ADRIEN BIGRAS était fier d’annoncer que le club Le Griffon des Sources (anciennement Le Manoir) accueillera le championnat senior masculin du Canada du 27 au 31 août. Adrien était accompagné d’ALAIN NORTON, surintendant de ce club privé dans la région de Mirabel.
  • JEAN-PHILIPPE MOFFET, un jeune homme dynamique, prépare sa 13e saison sur le site enchanteur du MANOIR RICHELIEU. Quand il était plus jeune, J.P. a joué une ronde de 64 au Manoir en compagnie du journaliste JEAN-PHILIPPE DÉCARIE.
  • MICHEL NORMAND JR. suit les traces de son papa. Il en est à sa 21e année comme représentant de la firme Taylor Made. En super forme, il participera au marathon d’Ottawa à la fin mai et il espère prendre part à celui de BOSTON avant d’avoir 50 ans.
  • JEAN-THOMAS KOBELT, ex-résident de Saint-Lambert, offre des excursions de golf à MYRTLE BEACH et sa clientèle est presque exclusivement québécoise. On peut le joindre à l’adresse suivante: info@MyrtleBeachGolf.ca
  • DAVID BRADLEY, nouveau propriétaire du club Le Sorcier en banlieue de Gatineau, parle avec enthousiasme de sa plus récente acquisition. Il a déjà dépensé beaucoup d’argent pour asphalter les sentiers et le terrain de stationnement. Il s’attaquera prochainement à la rénovation du chalet. Natif de Rouyn-Noranda, David est le fils de l’homme d’affaires WALLACE BRADLEY, partisan à vie des Maple Leafs de Toronto.
  • JEAN-PIERRE BEAULIEU, président de Golf-Québec, était sur place avec son jeune adjoint FRANÇOIS ROY. Originaire de l’Estrie, François a appris à jouer sur le petit parcours de Valcourt. Il en est à sa 10e année dans le monde du golf.
  • LAVAL TREMBLAY et NADIA DiMENNA ont accueilli des centaines de golfeurs et golfeuses au kiosque du club Le Versant.
  • SYLVIE SCHETAGNE offrait aussi ses conseils dans le local Golf-Tonus. Elle adore son métier d’enseignante.
  • RICHARD De CARUFEL, gouverneur du club Médaille d’Or et président du comité de sélection du Panthéon des sports du Québec, avait réservé un peu d’espace pour faire la promotion du prochain Marathon de golf de la Sclérose en plaques. Ce tournoi aura lieu le 2 juillet sur les parcours de Waterloo et du Château Bromont.
  • Le club de L’Île de Montréal était représenté par ISABELLE PLOURDE, Donald Pigeon, Jean-Marc Arcand, Yannick Langlois et la petite Véronique dont j’oublie le nom de famille.
  • MICHEL W. LACROIX, la voix du Canadien au Centre Bell, agissait comme animateur du salon. Michel n’oubliera jamais son récent voyage à Augusta.
  • CHRISTIAN HAMEL, de Saint-Jérôme, en est à sa 11e année comme directeur général du club Hemmingford. L’ancien élève de MARCEL PIGEON a un pied au Québec et l’autre aux Etats-Unis!
  • SERGE DESLONGCHAMPS, mon compagnon de voyage en Bretagne au début des années 2000, menait l’encan avec enthousiasme au kiosque VIA Rail.
  • Tout le monde voulait voir LAUREN THOMPSON, animatrice à Golf Channel. La jolie demoiselle a toutes ses dents et même plus!
  • CLAUDE TREMBLAY, un des bons vétérans du circuit provincial, amorce sa cinquième année comme directeur général du magnifique club LE BOISÉ, à Lachenaie.
  • BEN BOUDREAU, associé au Parcours du Cerf de Longueuil depuis déjà 22 ans, a passé l’hiver dans la région de Boca Raton. Il a également mérité une 20e place lors d’un tournoi présenté à CASA Di CAMPO. Ben vante les mérites du «moonbag», un sac très léger pour ceux et celles qui désirent jouer à pied.
  • RICHARD LABONTÉ, le pro de Cowansville, a discuté de son sport favori avec MARTIN DUCHARME, du Château Bromont, et MARC-ANTOINE BOISVERT, de l’Intergolf de Granby. Richard est remis complètement de ses problèmes de santé et il envisage la prochaine saison avec beaucoup d’optimisme.
  • Mon fils Alexandre faisait équipe avec JOEL WINGERT au kiosque du Château Cartier.
  • ROCH COUTURE, un long cogneur, est ambassadeur du club Glendale. Son fils Éric agit comme coordonnateur de tournois pour Golf-Québec.
  • NORMAN DOYLE, de l’Estérel, est venu de la Floride pour participer à l’exposition. Excellent hockeyeur, il a déjà été le coéquipier de PHIL ESPOSITO dans les ligues mineures.
  • CLAUDE ROYER, ancien juge de lignes de la LHJMQ, a joué 172 rondes à Chambly l’été passé. Il aura du mal à faire mieux en 2012!
  • MATHIEU LAVOIE, de Cobra, est le fils de Christian Lavoie, directeur général du club Whitlock.
  • PIXEL GOLF offre toutes sortes de balles multicolores. Ils peuvent même imprimer votre photo sur la balle ou encore mieux celle de votre patron!
  • JEAN TREMBLAY faisait la promotion du club Les Dunes de Sorel-Tracy.
  • Le grand FRED JACQUET vient de lancer Chronogolf, une compagnie spécialisée dans la réservation d’heures de départ. Fred a visité sa famille à Paris avant de nous revenir en grande forme.
  • CAROL VADNAIS, ex-défenseur des Bruins et des Rangers, a visité le salon avec son bon ami DANIEL TARTRE, du club Islesmère. J’ai aussi croisé ANDRÉ BURNS, de Carling Lake, DENIS BAILLARGÉ, golfeur émérite et bénévole du baseball amateur, DENIS BEAUDOIN (Omnium Fénérick), MICHEL BOLDUC, arbitre de golf, de même que les Yvon Caron, Julien Dupont et Michel Bouchard.
 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Beaucoup d’action au salon Expo-Golf  comments 
formats

Price doit trouver le temps long

Carey Price

Carey Price

S’il y a un joueur du Canadien qui attend la fin de saison avec impatience, c’est sûrement le gardien de but Carey Price.

Comment peut-il s’amuser avec une équipe qui n’a aucun objectif dans la dernière portion du calendrier, sauf essayer de sauver la face?

Il suffit de le regarder sur le banc des joueurs, les soirs de congé, pour s’apercevoir qu’il en a marre de jouer avec cette bande de fainéants. Son contrat viendra bientôt à échéance et il faudra lui faire une offre alléchante pour le garder à Montréal. En fait, la direction du Bleu Blanc Rouge n’a d’autre choix que de satisfaire ses exigences salariales.

On a beau chercher toutes sortes d’excuses pour expliquer les déboires du Canadien et sa position au classement, le fait est que cette équipe est tout simplement affreuse à la ligne bleue. Ce qui veut dire que le pauvre Carey est trop souvent laissé à lui-même.

Tout juste de retour au jeu après une longue absence, Andrei Markov se déplace encore avec prudence. Josh Gorges, un joueur surévalué, est à bout de souffle après avoir été surutilisé durant toute la campagne. Quant à P.K. Subban, le potentiel est là, mais il n’a pas encore terminé ses études. Il joue cependant beaucoup mieux depuis une couple de mois. Il semble avoir compris qu’il ne doit pas essayer d’en faire trop.

Tous les autres défenseurs ne sont que de vulgaires joueurs de la Ligue américaine (ou quelque chose du genre).

Price pourrait tenter de sauver sa saison en portant les couleurs de l’équipe canadienne au championnat du monde. Il pourrait aussi retourner dans son coin de pays et s’occuper de ses chevaux en attendant de voir ce que Geoff Molson fera pour éviter un deuxième naufrage.

Au risque de me répéter, le Canadien a atteint LE FOND DU BARIL. La direction a multiplié les gaffes et il ne sera pas facile de renverser la vapeur. On peut se consoler en pensant aux Sénateurs d’Ottawa ou aux Blues de Saint-Louis qui ont changé pour le mieux en l’espace de quelques mois. Le problème, c’est que le Canadien ne peut pas se fier sur la relève à Hamilton.

Pour la première fois depuis longtemps, le Canadien bénificiera d’un très bon choix à la séance de repêchage. Il ne faudrait surtout pas rater son coup comme on l’a fait dans le passé avec les Kyle Chipchura, Jason Ward, Éric Chouinard, Terry Ryan, Ron Hainsey et Mike Komisarek.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Price doit trouver le temps long  comments