formats

Bob Hartley raccourcit la liste de Marc Bergevin

Il ne faut pas s’étonner outre-mesure que Bob Hartley ait accepté le poste d’entraîneur des Flames de Calgary.

Même s’ils ont connu peu de succès dans les séries de la coupe Stanley depuis leur participation à la finale en 2004, les Flames forment une très bonne organisation dans une ville où le hockey jouit d’une immense popularité. De plus, le directeur général Jay Feaster est un ami de longue date de Bob Hartley, les deux hommes ayant travaillé ensemble dans l’organisation de l’Avalanche du Colorado. Feaster est même le parrain du fils de Hartley.

Bob Hartley

Bob Hartley est de retour dans la Ligue nationale. À Calgary, il dirigera une bonne équipe dans une ville où le hockey est immensément populaire. Qui plus est, Bob est un ami de longue date du directeur général Jay Feaster.

En annonçant l’embauche de son ami, Feaster a déclaré: «Bob a gagné partout où il est passé et il est un travailleur infatiguable. Il est aussi un motivateur et un bon professeur en plus d’être une très bonne personne. Je suis convaincu qu’il connaîtra du succès à la barre des Flames».

Hartley a sûrement jugé que ses chances de succès étaient meilleures à Calgary… du moins pour le moment.

On ne sait pas s’il figurait avantageusement dans les plans de Marc Bergevin, mais son nom était sûrement dans la courte de liste de candidats potentiels pour diriger le Canadien l’hiver prochain.

Bergevin dit que rien ne presse, qu’il a tout son temps pour prendre sa décision. Il pourrait même attendre jusqu’à la séance de repêchage de la LNH pour nommer son coach.

Il a déjà dit qu’il voulait un entraîneur capable de s’adresser aux partisans du Canadien en français. Michel Therrien, qui a fait du bon travail à Montréal et à Pittsburgh, semble être le candidat numéro un, d’autant que le nouveau patron du Canadien le connaît bien. Ce n’est pas dans les habitudes du Canadien de ramener un «ancien coach» derrière le banc, mais est-ce un critère valable?

Bergevin pourrait aussi se tourner vers Marc Crawford, mais ce dernier est loin d’être parfaitement bilingue et il n’est sûrement pas le choix de la majorité des partisans de l’équipe.

Guy Carbonneau est disponible, mais on entend rarement son nom depuis que la chasse est lancée.

Il y a aussi Patrick Roy. Il a fait de l’excellent travail avec son équipe junior à Québec. Reste à voir s’il pourrait faire bon ménage avec Bergevin et s’en tenir strictement à la fonction d’entraîneur.

Les rumeurs les plus folles n’ont pas fini de courir les rues de la Belle Province.

 

 

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Bob Hartley raccourcit la liste de Marc Bergevin  comments 
formats

Verlander et la java du jeudi

mai
31
par dans Potins

Les Red Sox de Boston ont réussi un rare exploit en marquant cinq points contre Justin Verlander, mardi soir, au Fenway Park.

Si vous ne le savez pas encore, Verlandera gagné le Cy Young et il a été choisi le joueur le plus utile à son équipe dans la Ligue américaine, la saison dernière.

Justin Verlander

Justin Verlander, des Tigers de Détroit, a lancé au moins six manches à ses 53 derniers départs.

Originaire d’un petit village de la Virginie, le droitier de 29 ans a cette rare qualité de se rendre souvent plus loin que la septième manche, ce qui permet aux releveurs des Tigers de respirer un peu. Sa balle rapide frise les 97 milles à l’heure et il n’aime pas quitter le monticule avant la fin de la partie. Il est ce que Jacques Beauchamp appelait un bourreau de travail. Il veut être le meilleur de sa profession et il prend les moyens pour y arriver.

«Il s’améliore d’année en année, déclare Jeff Jones, instructeur des Tigers. Il était un garrocheur, mais il est en train de devenir un lanceur»

Verlander a tenu le coup pendant six manches et plus à ses 53 derniers départs, mais il est encore loin de Bob Gibson qui l’a fait pendant 78 parties de suite entre 1967 et 1970. Steve Carlton (69), Catfish Hunter (61) et un certain Dazzy Vance ont également connu des séquences du genre.

Dans le baseball d’aujourd’hui, on demande généralement au lanceur partant de tenir le coup pendant cinq manches avant de s’en remettre à un «comité de releveurs». Ce n’est pas le style de Verlander. S’il le pouvait, il lancerait les neuf manches chaque fois qu’il grimpe sur la butte.

Malgré sa défaite contre Boston, Verlander présente un dossier de 5-3 avec une moyenne de points mérités de 2,55. En 81 manches de travail, il n’a accordé que 16 buts sur balles et il a passé 82 frappeurs dans la mitaine. Ce sont des chiffres qui ne mentent pas. S’il jouait dans un marché comme New York, Chicago ou Los Angeles, il serait beaucoup mieux connu du grand public.

 LA JAVA DU JEUDI

  •  Le premier match de la série finale entre les Devils et les Kings ne passera certainement pas à l’histoire, mais ANZE KOPITAR y a mis fin avec un très beau but après 8:13 minutes de prolongation. Les Devils doivent absolument gagner la prochaine partie car ils ne peuvent se permettre de s’envoler pour Los Angeles en tirant de l’arrière 0-2 contre une aussi bonne formation.
  • BOB HARTLEY semble se rapprocher de Calgary et MICHEL THERRIEN du Centre Bell. Le suspense se poursuit, mais nous devrions être fixés très bientôt.
  • NIKLAS LIDSTROM doit annoncer sa retraite aujourd’hui. C’est la fin d’une époque chez les RED WINGS. L’as défenseur rentre à la maison avec sept trophées Norris, quatre coupes Stanley et une fiche de «plus 450». Comme dirait MICHEL BERGERON: Ayoye!
  • REX RYAN, entraîneur des Jets de New York, a assisté au match Kings-Devils, mercredi soir. Son joueur favori est ILYA KOVALCHUK.
  • ALAIN VIGNEAULT est d’avis qu’il n’y a pas plus de pression à Montréal qu’il peut y en avoir dans une ville comme VANCOUVER. C’est ce qu’il a confié à FRANÇOIS GAGNON après avoir signé un nouveau contrat de deux ans avec les Canucks.
  • Les meilleur golfeurs seniors de la province se réuniront au club REVERMONT D’AMQUI au début du mois d’août. SERGE DAGENAIS, du club Summerlea, est le champion en titre. MICHEL GIROUX, du Royal Québec, revendique six victoires dans ce tournoi. ANDRÉ GAGNÉ a gagné quatre fois et GRAHAM COOKE trois fois. Les trois meilleurs joueurs du championnat provincial seront invités à participer au championnat canadien au club LE GRIFFON de Mirabel à la fin août.
  • BOBBY ORR, Andy Bathgate et Ted Lindsay sont parmi ceux qui ont téléphoné à JEAN BÉLIVEAU pour lui souhaiter un prompt rétablissement.
  • ALEXANDRE BILODEAU, Jasey Jay Anderson, David Desharnais et Joé Juneau ont confirmé leur participation à la grande randonnée cycliste de PIERRE LAVOIE, le 17 juin.
  • JACK NICKLAUS applaudit le coup miracle de BUBBA WATSON lors du dernier tournoi des Maîtres. On se souviendra que Watson, à travers les arbres, a réussi un formidable crochet d’une quarantaine de verges (avec son wedge) pour envoyer la balle à 10 pieds du trou et battre LOUIS OOSTHUIZEN en prolongation. Quand on a demandé à Nicklaus s’il aurait pu réussir un coup pareil quand il était plus jeune, il a répondu sagement: «Je ne sais pas. Je n’ai jamais visité cet endroit!»
  • LAC-MÉGANTIC accueillera le championnat cycliste du Canada entre le 21 juin et le 1er juillet. On y attend 700 coureurs. DENIS BOLDUC et STEVE ROVER sont à la tête du comité organisateur. Ils apprécient le support du conseil municipal et de la députée JOANNE GONTHIER.

LE MOT D’HUMOUR

Paramètres, un mot à la mode qui signifie: «Négocions encore un peu!»

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Verlander et la java du jeudi  comments 
formats

Les anniversaires du jeudi 31 mai

mai
31
par dans Anniversaires
  • JOE NAMATH, ex-vedette des Jets de New York, 69 ans.
  • ERIK KARLSSON, défenseur étoile des Sénateurs d’Ottawa, 22 ans.
  • DEBBIE SAVOY-MOREL, professionnelle du club Le Mirage.
  • MICHAËL BOURNIVAL, des Cataractes de Shawinigan, 20 ans.
  • TONY PAJACZKOWSKI, ancien des Alouettes, 76 ans.
  • JEAN LEMIEUX, ancien joueur des Flames d’Atlanta, 60 ans.
  • KENNY LOFTON, ex-voltigeur des Indians de Cleveland, 45 ans.
  • JACKIE BROWN, ancien des Expos, 69 ans.
  • JIM CRAIG, ex-gardien de but des Bruins et de l’équipe des USA, 55 ans.
  • LAURA BAUGH, ex-golfeuse de la LPGA, 57 ans.
  • CHAD CAMPBELL, vétéran de la PGA, 38 ans.
  • VINCENT LAROUCHE, journaliste.
  • DANIEL ROBIN, ex-champion de lutte olympique, 69 ans.
  • JUSTIN FILION, trot et amble, 39 ans.
  • RÉAL GAGNON, de Deux-Montagnes, 66 ans.
  • FRANCINE MALTAIS, golfeuse de Laval.
  • RICHARD GUAY, de la Banque Laurentienne.
  • GUY SAUVAGEAU Jr., de l’Université de Montréal, 50 ans.
  • GILLES VAILLANCOURT, ex-champion quilleur, 79 ans.
  • DANIEL HARDY, de Trois-Rivières, 66 ans.
  • TIPPY MARTINEZ, ex-releveur des Orioles, 62 ans.
  • JOE ORSULAK, ancien des Pirates de Pittsburgh, 50 ans.
  • ARMEL JOLETTE, ancien du National de Rosemont, 62 ans.
  • CLINT EASTWOOD, acteur et cinéaste américain, 82 ans.
  • JEAN-ROBERT LEBLANC, de Longueuil.
  • GARY HALLBERG, vétéran de la PGA, 54 ans.
  • MONIQUE BLANCHET et DOMINIC PAGEAU, des JSH.
 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Les anniversaires du jeudi 31 mai  comments 
formats

Jacques Demers: «Il existe une hiérarchie à respecter»

Jacques Demers est d’avis que Geoff Molson a fait un excellent choix en confiant son équipe de hockey à Marc Bergevin.

«Marc n’a jamais joué sous mes ordres, mais je crois bien le connaître, dit l’ex-entraîneur du Canadien. Il a travaillé fort pour en arriver là et il apportera une nouvelle dimension à l’équipe. Marc sait quand s’amuser et quand être sérieux. Il semble aussi savoir comment s’entourer d’hommes compétents.

Jacques Demers

Jacques Demers n'a que des éloges pour Marc Bergevin et il apprécie le fait qu'il veuille s'entourer d'hommes compétents.

«Il savait très bien ce qu’il faisait en sortant Rick Dudley de Toronto. Rick a joué pour moi à Cincinnati au milieu des années 1970. Il était mon capitaine. Il n’est pas le champion des communications ou des relations publiques, mais il a une bonne tête de hockey et il connaît son affaire. Il a du métier, du vécu. Je me réjouis également qu’on ait décidé de garder Larry Carrière à Montréal. C’est un gars d’équipe et il va travailler fort pour relancer le Canadien».

Selon l’homme de hockey devenu sénateur à Ottawa, Bergevin ne se trompera pas s’il confie ses joueurs à Bob Hartley, à Michel Therrien ou à Patrick Roy, mais il ajoute: «Il existe une hiérarchie à respecter. L’entraîneur a pour mission de faire produire les joueurs sur la patinoire, mais les décisions finales appartiennent au directeur général. Quand j’étais derrière le banc du Canadien, j’avais un «boss» et il s’appelait Serge Savard».

LE POT-POURRI DU MERCREDI

  • LUCIE GUAY, championne olympique de canoë-kayak, supporte la FONDATION MATHIEU-LAFOND depuis cinq ans. Cet organisme a pour but de diminuer la détresse chez les jeunes en difficulté. Depuis 2006, on est venu en aide à plus de 5000 enfants. Le 16 juin, Lucie vous invite à participer à la course des PETITS BATEAUX au Beach Club de POINTE-CALUMET. L’objectif visé est de 160 000$. Pour en savoir plus, cliquez sur: info@fondationmathieulafond.com

    Lucie Guay

    Lucie Guay vous invite à participer à la course des Petits Bateaux au Beach Club de Pointe-Calumet.

  • MARCO DiVAIO a été accueilli par plus de 150 personnes à l’aéroport Montréal-Trudeau. À 35 ans, on lui demande de devenir le leader et la PIERRE ANGULAIRE de l’Impact de Montréal. C’est une grosse commande.
  • GUY LAROSE, qui a lutté longtemps sous le nom de HANS SCHMIDT, vient de mourir à l’âge de 87 ans. Il jouait les méchants, mais il ne l’était pas. Mes condoléances à sa femme MONIQUE, à ses deux enfants et à toute la famille.
  • MAUDE-AIMÉE LEBLANC, recrue de la LPGA, a profité du mois de mai pour corriger son élan et son putting. Elle a travaillé en compagnie de JIM McLEAN, un réputé professeur de golf qu’elle a croisé au club Weston, en Floride. Elle frappe maintenant ses coups de départ avec un crochet de gauche à droite (fade) et elle effectue ses coups roulés avec la technique «mains croisées». C’est évident qu’elle obtiendra de MEILLEURS RÉSULTATS si elle garde sa balle en jeu et si elle évite les «trois putts». Maude aurait aussi décidé de laisser un peu moins de place à son caddie dans ces décisions. Good luck!
  • DENIS VÉZINA, président de Badminton Laurentides, a été honoré par le Réseau du sport étudiant pour son dynamisme et son dévouement.
  • Je vous invite à lire l’article sur «Mes 10 ans à Augusta» dans le dernier numéro de la revue GOLF INTERNATIONAL.
  • Le vieux club de curling de DANVILLE sera bientôt rénové. Un investissement d’environ 140 000$.
  • ARNOLD PALMER présidera les célébrations entourant le 100e anniversaire de la victoire de FRANCIS OUIMET à l’Omnium des Etats-Unis. Ça se passait en 1913 au club Brookline de Boston.
  • Mon bon ami MARCEL LAVOIE, de Magog, applaudit le courage et la persévérance des CATARACTES de Shawinigan. Il n’est pas le seul.

    Annie Pelletier

    Le Groupe financier LA CAPITALE a renouvelé son partenariat de trois ans avec la Fondation de l'athète d'excellence du Québec. René Rouleau, chef de direction de La Capitale, a remis un chèque de 2000$ au plongeur Félix Gauthier en présence d'Annie Pelletier, directrice des communications de la FAEQ.

  • PIERRE LAHAYE, Lionel Larochelle et le gentleman-farmer GÉRALD SÉVIGNY ont été honorés par les Chevaliers de Colomb de WINDSOR pour leur dévouement au cours des 25 dernières années.
  • La contribution du Groupe financier LA CAPITALE à la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec est de 300 000$ sur une période de trois ans.

LE MOT D’HUMOUR

Un poète russe: «Les meilleurs hommes, ce sont les femmes!»

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Jacques Demers: «Il existe une hiérarchie à respecter»  comments