formats

Les anniversaires du vendredi 13 juillet

juillet
13
par dans Anniversaires
  • RICK CHARTRAW, ancien playboy du Canadien, 58 ans.
  • DON SWEET, ex-botteur de précision des Alouettes, 64 ans.
  • SHELDON SOURAY, des Ducks d’Anaheim, 36 ans.
  • MIKE FITZGERALD, ex-receveur des Expos, 52 ans.
  • DENIS F. MORIN, sportif de Shefford, 62 ans.
  • ANDERS JARRYD, ex-champion de tennis, 51 ans.
  • BOB CARPENTER, ancien des Devils, 49 ans.
  • HARRISON FORD, alias Indiana Jones, 70 ans.
  • BILL COLLINS, ancien du Canadien et des Red Wings, 69 ans.
  • STÉPHANIE LAROSE, du quartier Ahuntsic, 41 ans.
  • MONIQUE FERLAND, retraitée du Journal de Montréal.
  • CHARLES COODY, ex-vainqueur du Masters, 75 ans.
  • Me NORMAND AUCLAIR, de Gatineau, 62 ans.
  • ROMA et YVAN POIRIER, de Valleyfield, 85 ans.
  • BILL CAUDILL, ex-lanceur des Athletics, 56 ans.
  • BOB PLANTE JR., hockey midget, 45 ans.
  • DONALD LAUTREC, chanteur, homme d’affaires et golfeur émérite, 72 ans.
  • FRANÇOIS MORASSE, de Bécancour, 45 ans.
  • ROBERT AMIOT, statisticien, 47 ans.
  • MAURICE PHARAND, de Rouyn-Noranda, 71 ans.
 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Les anniversaires du vendredi 13 juillet  comments 
formats

La java du jeudi

juillet
12
par dans Potins
  • LOUIS MANDEVILLE, un ancien des Patriotes de Trois-Rivières, aidera considérablement la cause du HC Carvena de SOREL à la ligne bleue. Selon JEAN DOYON, il sera particulièrement utile en avantage numérique. La formation soreloise a aussi renouvelé le contrats des défenseurs SÉBASTIEN RIOUX, Benjamin Lecomte et Adam Leblanc-Bourque.
  • PIERRE GAUTHIER s’est trouvé du travail à CHICAGO où il agira comme directeur du personnel des joueurs. Chose certaine, il n’était pas à sa place dans le rôle de directeur général du Canadien.

    Patrick Carpentier

    Patrick Carpentier fera un retour en piste sur le circuit de l’Ile Notre-Dame, le 18 août. Commandité par NAPA pièces d’auto, il pilotera la voiture # 99.

  • PATRICK CARPENTIER, un vrai de vrai, effectuera un retour en piste dans la série Nascar, le 18 août, sur le circuit Gilles-Villeneuve. Commandité par NAPA pièces d’auto, le pilote de 40 ans remettra la moitié de sa bourse à la Fondation de l’hôpital SAINTE-JUSTINE.
  • Ceux qui ont visité le nouveau PALAIS DES SPORTS de Sherbrooke en disent le plus grand bien. L’ambiance sera meilleure et les spectateurs se sentiront plus près de l’action. Ne reste plus qu’à bâtir une équipe gagnante, mon cher Jocelyn…
  • FRED BOURBEAU, ex-lanceur étoile des Cubs de Drummondville, vient de mourir à l’âge de 81 ans. Il était parmi les GRANDS DU SPORT dans son patelin. J’apprends aussi le décès de CLAUDE LIZOTTE, un autre lanceur originaire de Trois-Rivières.
  • Une première moitié de saison désastreuse pour mes chers RED SOX: JOSH BECKETT (4-7) et JON LESTER (5-6) n’ont pas été à la hauteur, CARL CRAWFORD (encore blessé) n’a pas disputé un seul match et KEVIN YOUKILIS a été échangé aux White Sox pour faire place au jeune WILL MIDDLEBROOKS. «Nous allons mieux jouer durant les prochains mois», promet DUSTIN PEDROIA. Ça reste à voir. Jusqu’à date, le 100e anniversaire du FENWAY PARK est loin d’être un succès pendant que les YANKEES fient tout droit vers le championnat de leur section.
  • Le tournoi DUC DE KENT, une tradition vieille de 78 ans, aura lieu vendredi et samedi sur les allées du club ROYAL QUÉBEC. Le record du tournoi (135) appartient à ÉRIC MERCIER depuis 25 ans. On profitera de l’occasion pour remettre le prix Pierre-Nadon au vétéran ANDRÉ GAGNÉ. Ce dernier en sera cette année à sa 50e participation au Duc de Kent. C’est un exploit digne de mention.
  • PIERRE MORIN, ex-réalisateur à Radio-Canada, est décédé au début de la semaine. Âgé de 80 ans, il était le conjoint du populaire animateur RENÉ HOMIER-ROY.
  • CHARLES CÔTÉ, de Thetford-Mines, a terminé 19e au championnat mondial de golf universitaire en République tchèque.
  • Le vétéran YVES B. MOREAU a réussi deux aigles durant la même journée à VICTORIAVILLE. Ça prend un peu de chance et beaucoup de talent.
  • NICKLAS LIDSTROM agira comme recruteur pour les Red Wings. On ne sait pas encore s’il travaillera en Europe ou en Amérique.
  • Les meilleurs TRIATHLÈTES de la province ont rendez-vous à MAGOG les 21 et 22 juillet. RENÉ POMERLEAU est à la tête du Triathlon Tri-Memphré.

    Duke Doucet

    Ex-champion de la PGA du Québec, Duke Doucet joue encore du très bon golf sur les allées du club Summerlea.

  • DUKE DOUCET joue encore du bon golf à 65 ans. Il a récemment joué une ronde de 68 à Summerlea. S’il peut vieillir assez vite, il finira par jouer son âge!
  • MUTT DUSSAULT a fait un retour sur les allées du club Milby en compagnie de GILLES DUBÉ, ancien joueur étoile de la Ligue Senior provinciale.
  • Au début, TOM WATSON n’aimait pas du tout les parcours d’Écosse. Il trouvait que le facteur chance était trop important sur ce genre de terrain. Petit à petit, il a changé d’avis, puis il a connu des succès considérables au pays de TOM MORRIS. Il a gagné cinq fois l’Open de Grande-Bretagne et il a failli répéter l’exploit à Turnberry à 59 ans.
  • Après avoir dirigé son Académie de golf à Asbestos, JOSÉE PÉRUSSE s’est rendue à Valcourt pour seconder l’équipe de CLAUDE BRODEUR.
  • Par accident, je suis tombé sur un vieux film mettant en vedette Claude Maher et MICHELINE LANCTÔT. Maudit que Micheline était belle en 1975!
  • JEAN GUILDA, décédé récemment à l’âge de 88 ans, a marqué l’histoire du show-business québécois. «Il avait beaucoup de talent et il était un perfectionniste, a dit GILLES LATULIPPE. Véritable caméléon, il ne laissait rien au hasard et ne faisait jamais de lipsinc. Quand il chantait, c’était sa propre voix».

    Jean Guilda

    Jean Guilda, décédé récemment à l’âge de 88 ans, a marqué l’histoire du show-business québécois. Gilles Latulippe lui a rendu un bel hommage.

  • Le rocker ALICE COOPER, passionné de golf, a foulé les allées du club RIVERMEAD, en fin de semaine dernière.
  • GLEN NAGER, nouveau président de la USGA, reconnaît que les règles de golf sont trop compliquées, mais ce n’est-là qu’un élément pour expliquer la BAISSE DE POPULARITÉ de ce sport à travers l’Amérique.
  • Fausse la rumeur voulant que Gilbert Rozon invite IVAN LENDL au festival Juste pour Rire.
  • SERGE BOISVERT, ancien joueur étoile des Canadiens de Sherbrooke, présidera le premier tournoi de golf du PHOENIX, le 5 septembre, au club Venise.

LE MOT D’HUMOUR

Muhammad Ali: «J’ai livré mon plus dur combat contre ma première femme!»

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur La java du jeudi  comments 
formats

Les anniversaires du jeudi 12 juillet

juillet
12
par dans Anniversaires
  • BRUNY SURIN, champion olympique, 45 ans.
  • RON FAIRLY, ancien des Expos, 74 ans.
  • GILLES MELOCHE, des Penguins de Pittsburgh, 62 ans.
  • BOB FILLION, ex-coéquipier du Rocket, 91 ans.
  • DAVE SEMENKO, ancien policier des Oilers, 55 ans.
  • MARTINE LAPARÉ, la femme à tout faire de la PGA du Québec, 48 ans.
  • LOUIS-M. BERGERON, journaliste de l’Outaouais, 67 ans.
  • THIERRY TULASNE, tennis, 49 ans.
  • TONY ARMAS, ancien des Athletics, 61 ans.
  • FRANÇOIS ROBERT, ex-défenseur des Castors de Sherbrooke, 57 ans.
  • AIMÉ BERTRAND, sportif de Saint-Lazare, 70 ans.
  • MAURICE LÉVESQUE, ancien des Alouettes, 74 ans.
  • MARIO SOTO, ex-lanceur des Reds, 56 ans.
  • GRAEME MITCHELL, trot et amble, 61 ans.
  • KERRY DONOHUE, de Golf Tours.
  • ANDRÉE CRISTOFARO, de Laval.
  • GABRIEL THIBAULT, de Sherbrooke, 36 an.
  • MATHIEU BOULAY, de la Ligue Junior AAA, 33 ans.
  • CHANTAL RAIL et GINETTE DESMARCHAIS, des JSH.
  • ALAIN PAQUETTE, de Bromptonville, 52 ans.
  • FRANCINE PICARD-MARCHAND, de Soccer-Laval.
  • MICHEL LOUVAIN, notre Perry Como national, 74 ans.
  • MARK HAYES, ex-golfeur de la PGA, 63 ans.
 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Les anniversaires du jeudi 12 juillet  comments 
formats

La leçon de Lou Brock

juillet
11
par dans À la Une, Baseball

Lou Brock, l’ex-marchand de vitesse des Cards de Saint-Louis, a été honoré durant le congé de la partie d’étoiles. On lui a présenté le «Jackie Robinson Legacy Award» pour souligner son importante contribution au sport du baseball entre 1961 et 1979.

Les amateurs d’un certain âge se souviendront que Brock était la bougie d’allumage de son équipe et qu’il a longtemps été le roi des buts volés avant de se faire ravir le titre par Rickey Henderson.

Lou Brock

Lou Brock était un athlète dans une classe à part. Les amateurs de baseball n’oublieront jamais ses exploits dans l’uniforme des Cards de Saint-Louis. Il a terminé sa carrière avec plus de 3000 coups sûrs, 900 points produits et 938 buts volés. Il a aussi été le héros de trois Séries mondiales.

À une époque où les athlètes professionnels commandaient encore des salaires raisonnables, «Sweet Lou» avait le don d’intimider l’adversaire par sa vitesse sur les sentiers. Il était aussi un excellent frappeur, comme en témoignent ses 3000 coups sûrs et ses 900 points produits.

Mieux encore, il élevait son jeu d’un cran lorsque son équipe participait à la Série mondiale. Avec Bob Gibson au monticule et lui sur les sentiers, les Cards ont gagné la classique deux fois sur trois entre 1964 et 1968. Ils ont battu les Yankees et les Red Sox en sept parties, puis ils ont subi le même sort contre Mickey Lolich et les Tigers de Détroit en 1968.

DE L’AIDE DE JESSE OWENS

En acceptant le prix en mémoire de Jackie Robinson, l’ancien voltigeur de gauche a tenu à souligner la contribution de Cool Papa Bell et de Jesse Owens au début de sa carrière.

Cool Papa Bell a longtemps été une étoile de la Negro League. On le disait plus vite que le vent. Il a refilé à Brock quelques tuyaux sur la façon de déjouer ses rivaux. Quant à Jesse Owens, super héros des Jeux olympiques de 1936, il lui a enseigné comment démarrer plus rapidement.

Brock a tellement bien suivi les conseils de ces deux champions qu’il est devenu une menace constante pour l’adversaire. On avait beau le surveiller du coin de l’oeil, il était souvent rendu au deuxième but avant que le tir du lanceur n’atteigne le marbre.

Brock a terminé son petit discours par une boutade. Quand on lui a demandé contre quel lanceur il était le plus difficile de voler un but, il a répondu: «Sandy Koufax, Bob Gibson et Tom Seaver étaient dans une classe à part pour la simple raison qu’ils ne laissaient pas leurs rivaux atteindre le premier coussin!»

LE POT-POURRI DU MERCREDI

  • Le voltigeur MELKY CABRERA, un ancien des Yankees, est le sixième joueur des GIANTS à mériter le titre de joueur par excellence de la partie d’étoiles. WILLIE MAYS (deux fois), JUAN MARICHAL, Willie McCovey et Bobby Bonds sont les autres.
  • PABLO SANDOVAL, qui a vidé les buts avec un triple, et MATT CAIN, lanceur gagnant, ont aussi fait honneur aux Giants.
  • Tout le monde se demande comment un lanceur de la trempe de JUSTIN VERLANDER a pu être victime de cinq points dès la première manche.
  • Il ne fait aucun doute que le WILD DU MINNESOTA formera une meilleure équipe avec l’addition de l’attaquant ZACH PARISE et du défenseur RYAN SUTER. Les deux joueurs se connaissaient bien et ne voulaient pas rater cette occasion de poursuivre leur carrière ensemble. Avec autant d’argent sur la table (98 millions chacun), leur décision a été rendue plus facile. Parise donnera du «punch» à l’attaque tandis que Suter aura pour mission de rafermir une défense chancelante.
  • Un des plaisirs de l’été, c’est de fouler les allées du club RIVERMEAD à Gatineau. C’est ce que j’ai fait avec ANDRÉ LACASSE, mon fils Alexandre et NICK GOSSELIN, de Rogers. Malgré la canicule, nous avons passé un très bel après-midi sur un parcours absolument impeccable, 48 heures avant la présentation du tournoi Alexandre de Tunis. Celui qui peut bien jouer au Rivermead peut bien jouer partout dans le monde.
  • Francis Bouillon

    Francis Bouillon, du Canadien, participera au tournoi de golf de Stéphane Fiset, jeudi, à Victoriaville. Parmi les invités, il y aura aussi Matthew Lombardi, Alexandre Daigle, Claude Savoie et Carl Mallette.

  • BELLE VISITE À VICTORIAVILLE: FRANCIS BOUILLON, du Canadien, et MATTHEW LOMBARDI, des Maple Leafs, participeront au tournoi de golf de l’ex-gardien de but STÉPHANE FISET demain (jeudi) à Victoriaville. ALEXANDRE DAIGLE, Carl Mallette et Claude Savoie, trois anciennes vedettes des Tigres, ont aussi confirmé leur présence. La journée sera parrainée par ALEXANDRE et ANTOINE TARDIF et les profits seront remis à la Fondation 2AT.
  • ÉRIC VANDAL, originaire du Lac Saint-Jean, en est déjà à sa huitième année comme propriétaire du GOLF DU BOISÉ à Lachenaie. Qualité-prix, il s’agit d’un des meilleurs clubs de la province.
  • Ron Martineau

    Ron Martineau, ex-employé des Expos, a profité du tournoi de golf Bernard Trottier pour renouer avec son ancien patron Richard Morency. Maintenant chez Loto-Québec, Richard occupe la présidence de la Ligue de hockey Junior AAA depuis de nombreuses années.

  • VIVE LE QUÉBEC LIBRE! Il y a 45 ans, le Général DE GAULLE prononcait ces paroles célèbres depuis le balcon de l’Hôtel de Ville de Montréal. Comme quoi les choses ne changent pas facilement dans le monde de la politique!

LE MOT D’HUMOUR

Une fois mort, pourquoi se faire incinérer? Voyons donc. On naît d’une étincelle d’amour, puis on devient la flamme de nos parents. On se fait ensuite chauffer les fesses jusqu’à l’adolescence. Dans la vingtaine, on pète le feu, puis on bûche jusqu’à 65 ans. À 75 ans, on est brûlé. À 80, on se ramasse au foyer et à 90, on s’éteint. C’est pas suffisant. Faudrait se faire incinérer en plus?

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur La leçon de Lou Brock  comments