formats

On a une série!

Radulov brise l’égalité en prolongation et le CH nivèle les chances 1-1

Trente-trois ans après le triste match du Vendredi Saint, le Canadien et les Rangers ont offert un spectacle de grande qualité, hier soir, sur la patinoire du Centre Bell. Du vrai hockey des séries avec de solides mises en échec et beaucoup d’intensité de part et d’autre.

La troupe de Claude Julien était à 17 petites secondes de se retrouver en déficit de deux parties lorsque Tomas

Tomas Plekanec a joué avec brio et il a marqué son plus gros but dans les séries de la coupe Stanley.

Plekanec, souvent décrié par les journalistes et les amateurs, a fait dévier une passe d’Alex Radulov derrière Henrik Lundqvist pour créer l’égalité et forcer la prolongation.

Le vent dans les voiles, le Canadien a dominé largement le jeu en supplémentaire et il a fini par avoir le dernier mot (4-3) lorsque Radulov a gagné sa bataille contre Mika Zibanejad devant le filet des Rangers. Il a déjoué Lundqvist sur un retour de lancer pour semer l’hystérie dans la foule.

Si le CH avait perdu, il aurait eu la tâche quasi-impossible de gagner 4 des 5 parties suivantes. La situation est maintenant fort différente. Il amorcera dimanche une série 3 de 5 où tous les espoirs lui sont permis.

En quelques lignes

  • Claude Julien était un homme soulagé quand il a rencontré les journalistes après la partie. Il sait très bien que son équipe ne pouvait pas échapper celle-là. «On a travaillé fort pour nos buts, a-t-il dit. On a commis des erreurs en défense, mais on a fait montre de caractère. Il faut bâtir là-dessus pour le prochain match».

    Shea Weber a disputé un très fort match pour le Tricolore.

  • L’entraîneur du CH n’a pas manqué de souligner le travail acharné de Tomas Plekanec à qui on demande d’abord de surveiller les meilleurs attaquants du camp adverse. Il a aussi expliqué qu’il avait accordé plus de temps de glace à Alex Galchenyuk en fin de partie parce qu’il jouait avec énergie.
  • Carey Price ne pouvait rien sur les buts de Michael Grabner, Rick Nash et Mats Zuccarello. Il a ensuite fermé la porte quand ça comptait vraiment.
  • Henrik Lundqvist a fait face à 58 lancers et il a mérité la deuxième étoile, derrière Radulov et devant Plekanec. Il n’a pas grand-chose à se reprocher, sauf qu’il se bat parfois avec la rondelle.
  • J.T. Miller a osé jeter les gants face à Shea Weber. Ce dernier s’est fait bousculer à quelques reprises, mais ça ne l’a pas empêché de terminer le match en force. Il a failli marquer le but gagnant en prolongation, mais son tir a atteint le poteau de plein fouet.
  • Brendan Gallagher a très bien joué en compagnie de Plekanec et de Paul Byron. Il a terminé la partie avec 9 tirs au but.
  • C’est seulement la 13e défaite des Rangers en 43 parties à l’étranger depuis le début de la saison.
  • «Nous avons joué avec l’énergie du désespoir, a dit Plekanec. Il s’agit de continuer dans le même sens».

SID THE KID ET CONNOR McDAVID

  • SIDNEY CROSBY a marqué le premier but du match et il en a préparé deux autres pour mener les Penguins à une victoire de 4-1 sur les Blue Jackets. MARC-ANDRÉ FLEURY a été l’autre étoile de la rencontre avec 39 arrêts. Pittsburgh mène la série 2-0.

    Connor McDavid: quel joueur de hockey!

  • Les BLUES ont remporté une deuxième victoire de suite par la marque de 2-1 sur la patinoire du Minnesota. JADEN SCHWARTZ a réussi le but gagnant en fin de troisième. BRUCE BOUDREAU doit faire du sang de cochon.
  •  À Edmonton, ZACK KASSIAN et CONNOR McDAVID ont trouvé le fond du filet en désavantage numérique et les Oilers ont battu les Sharks 2-0 pour niveler les chances dans la série. CAM TALBOT n’a eu qu’à repousser 16 rondelles pour mériter le blanchissage. Gagnant du trophée Art Ross, McDavid a obtenu au moins un point dans ses 16 derniers matchs. C’était la première victoire des Oilers en séries depuis la finale de 2006 contre Caroline.

LES ÉCHOS DU BASEBALL

  • À Los Angeles, CLAYTON KERSHAW a gagné facilement son premier duel contre son ex-coéquipier ZACH GREINKE dans un gain de 7-1 sur les D’Backs.
  • À Boston, les Rays de Tampa ont frappé 4 circuits contre RICK PORCELLO pour doubler les Red Sox 10-5. Grand chelem de LOGAN MORRISON.
  • Les Giants ont vaincu les Rockies 8-2 derrière JOHNNY CUETO (3-0).
  • À Toronto, les Orioles ont cogné 4 longues balles pour vaincre les Blue Jays 6-4. Neuf défaites en 10 parties pour les Torontois.
  • Victoire de 4-2 des Pirates contre Chicago. Cervelli et Freese ont produit deux points chacun.
  • Les Yankees ont vaincu les Cards 3-2. En vedette: Tanaka, Castro et Romine.
  • MIGUEL CABRERA a frappé un circuit de 3 points pour mener les Tigers à un gain de 7-6 sur Cleveland.
  • Washington a vaincu Philalelphie 3-2 en 10 manches. DANIEL MURPHY a produit le point gagnant avec un double au champ opposé.
  • Seattle a eu raison de Texas 2-1 derrière FELIX HERNANDEZ.

 

 

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur On a une série!  comments