formats

Ogunquit, Maine

octobre
10
par dans Baseball, Hockey, Potins

OGUNQUIT, Maine— Un des plaisirs de l’automne, c’est de rouler sur la vieille 26 en direction du Maine. La vie en kaléïdoscope!

Après Canaan, Grafton Notch, Bethel, South Paris et Gray, il suffit de 45 minutes à pleine allure sur la 95 pour atteindre la sortie de Wells et Ogunquit.

La mer bleu azur donne contre les rochers près de Marginal Way. De toute beauté!

Ogunquit est un mot indien qui signifie «très bel endroit près de la mer». Faut croire que les Indiens ont besoin de moins de mots que nous pour exprimer les beautés de la nature.

La journée d’hier a été fort bien remplie: quelques achats dans les «outlets» de Kittery, balade le long de la mer, dîner sur une superbe terrasse à York Beach, visite des châteaux de la région et du vieux phare, une couple d’heures à la plage et souper à Perkins Cove. Une grosse journée d’ouvrage sous un soleil de plomb. Pas facile, la vie d’artiste!

Un seul accroc: les mouches d’octobre m’ont mangé les chevilles. J’espère que ça ne dérangera pas trop mon «swing» à mon retour au Québec!

Prochaine étape: Portsmouth. À plus.

CRAWFORD EST ROI AU CENTRE BELL

  • En voyage dans le Maine, j’ai vu seulement la 3e période du match CANADIEN-CHICAGO, mais j’en ai vu assez

    Corey Crawford: une fiche quasi parfaite contre le Canadien.

    pour comprendre que l’équipe de Claude Julien n’est pas au bout de ses peines. Comment veux-tu avoir du succès lorsque tu as du mal à marquer un but par match? Comment veux-tu faire trembler l’ennemi avec un jeu de puissance tout à fait impuissant?

  • Toujours est-il que COREY CRAWFORD, de Châteauguay, a porté sa fiche à 8-0-2 contre le Tricolore. Mieux, encore, il affiche une moyenne de ,962 sur la patinoire du Centre Bell où il se sent comme un poisson dans l’eau.
  • La saison est encore très jeune, mais MARC BERGEVIN aura une immense pression sur les épaules si la situation ne change pas bientôt. Si vous voulez mon avis, GEOFF MOLSON a mis la charrue devant les boeufs en prolongeant son contrat jusqu’en 2021 ou 2022.
  • On me dit que JONATHAN DROUIN et Carey Price ont eu droit aux plus belles ovations lors de la présentation des joueurs.
  • Prochain match: TORONTO  (19 buts en 3 parties)!

POT-POURRI DU MERCREDI

  • Dix-neuf buts en 3 parties pour les Maple Leafs. Cette jeune équipe nous réserve de grandes choses.

    Hélène Béliveau avec le petit Arthur.

  • HÉLÈNE BÉLIVEAU, file unique du Grand Jean, est grand-maman pour la première fois. Sa fille Magalie a donné naissance à un petit garçon qui s’appellera Arthur, comme son arrière-grand-père.
  • Pas de BIG PAPI et pas de trophée! Mes Red Sox sont morts et enterrés, mais le soleil brille encore sur la Nouvelle Angleterre. Pas facile de remplacer un tel leader…
  • ANTHONY POULIN, de l’Armada BB, est le joueur de la semaine dans le circuit Courteau. Il a inscrit 4 buts, dont deux filets gagnants, en plus de récolter 3 passes.
  • Brigitte Vincent, de Val-Joli, est la nouvelle championne du club de golf LongChamp. Brigitte a un seul défaut: elle frappe plus loin que moi!
  • Bonne chance à ANNE-CATHERINE TANGUAY sur le circuit de la LPGA. Elle en aura besoin dans une ligue aussi forte.

    Gaston Leblanc a encore le compas dans l’oeil.

  • À 70 ans, le notaire Gaston Leblanc a terminé deuxième au championnat provincial de billard. Champion un jour, champion toujours!
  • Marie-France Hébert, de Laval, croit avoir trouvé le problème du Canadien. «Les joueurs ne sont pas assez bien payés!», dit-elle.
  • Mon ami Jean Larose, du quartier Ahuntsic, a commencé à lire l’autobiographie de Bertrand Raymond. Après 100 pages, il a hâte connaître la suite.
  • ALEX OVECHKIN n’a plus besoin que de 8 buts pour rejoindre MIKE BOSSY (573) sur la liste de tous les temps.
  • Le lutteur ÉRIC DENIS est mort en plein combat. Mes sympathies à ses parents et amis.
  • L’équipe qui gagne la première partie d’une série 3 de 5 l’emporte dans 72% des cas.
  • Savez-vous ce qui manque le plus dans le sport professionnel en 2017? Des barbiers!
  • Marc Poulin, ancien maire de Magog, n’a pas oublié les conseils de Marcel Vaillancourt, un des meilleurs arbitres de l’histoire de la LHJMQ.
  • Ben Roethlisberger a été victime de 5 interceptions à son dernier match contre Jacksonsville. Un sommet personnel.
  • L’affaire Harvey Weinstein: dégueulasse!
  • Quelqu’un m’a dit que nous aurons deux ou trois étés des Indiens. C’est à souhaiter.

Le mot d’humour

Chuck Wepner, ancien rival de Muhammad Ali: «Je mesurais 6 pieds 1 pouce quand j’ai commencé à boxer, mais j’ai encaissé tellement d’uppercuts que j’ai fini ma carrière à 6 pieds 5 pouces!»

Les anniversaires du 11 octobre

  • EL DUQUE HERNANDEZ, ex-lanceur des Yankees, 48 ans.
  • STEVE YOUNG, ex-vedette des 49ers, 56 ans.

    Monique Dépatie a été longtemps relationniste pour la Brasserie Molson. Elle a le CH tatoué sur le coeur.

  • NICK DE SANTIS, de l’Impact de Montréal, 49 ans.
  • MONIQUE DÉPATIE, retraitée de Molson-Coors et chaude partisane du CH, 50 ans et des poussières.
  • MICHELLE WIE, vedette de la LPGA, 28 ans.
  • JOËL DENIS, roi du ya-ya, 81 ans.
  • JENNIFER HEIL, championne de ski acrobatique, 34 ans.
  • CLAUDE LAPOINTE, ancien des Islanders, 49 ans.
  • MARIA BUENO, championne de tennis, 78 ans.
  • JIM MORRISON, ancien des As de Québec, 85 ans.
  • JOCELYN DEMERS, homme d’affaires et golfeur de Valleyfield, 71 ans.
  • LOUISE LAJOIE, conjointe Jean Millaire.

    Jocelyn Demers, ancien président du Port de Valleyfield, passe maintenant ses hivers sous les palmiers.

  • JEAN-MARIE AMADEI, ancien joueur de la LHD, 72 ans.
  • MARTIN BOISVERT, de TVA. 56 ans.
  • MARTIN WOSTENHOLME, tennis, 55 ans.
  • ROBERT MOREAU, de Pointe-aux-Trembles, 46 ans.
  • RICHARD MONTPETIT, ancien gymnaste, 78 ans.
  • MONIQUE HOULE, ex-employée du Journal de Montréal.
  • JASON ARNOTT, ancien joueur de la LNH, 43 ans.
  • LOUISE FAUCHER, du club Milby.

 

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn

Une réponse

  1. Jmassico

    Marc Bergevin n’a pas été capable de retenir Markov et Radulov, voilà le problème…