formats

Obama a tellement raison

décembre
14
par dans À la Une, Hockey

Barack Obama n’a pas l’intention de s’immiscer dans les négociations entre la LNH et le syndicat des joueurs, mais ça ne l’empêche pas d’avoir son opinion sur ce triste conflit de travail qui perdure depuis 90 jours.

«Ils peuvent faire ce qu’ils veulent en ce qui concerne le partage des revenus, mais ils ne doivent pas oublier de se comporter dignement face aux amateurs qui les supportent, a-t-il déclaré en entrevue à une station de télévision (WCCO) de Minneapolis. Je n’ai pas à intervenir dans une dispute entre des joueurs très à l’aise et des propriétaires encore plus riches. Ils devraient être capables de régler ça eux-mêmes. Qu’ils se souviennent seulement des gens qui mettent tout cet argent dans leurs poches».

barack

Barack Obama frappe dans le mille quand il parle du respect de la clientèle. C’est vrai au hockey comme dans tous les autres domaines.

Ça ne saurait être plus clair. Ça s’appelle le respect de la clientèle, une chose qu’on semble malheureusement avoir oublié dans la LNH.

Normalement, deux personnes intelligentes auraient réglé ce conflit depuis belle lurette. On ne dit pas que Gary Bettman et Donald Fehr ne sont pas intelligents, mais ils se détestent tellement qu’ils ne sont pas capables de négocier de bonne foi. Tant et si bien qu’on en vient à les prendre pour «deux têtes de cochon».

Bettman voudrait écraser le représentant syndical et faire ramper les joueurs à quatre pattes. Quant à Fehr, ancien élève de Marvin Miller, il a une réputation à défendre et il ne veut surtout pas s’en laisser imposer. Ça donne ce que ça donne: des séances de négociation qui se terminent en queue de poisson.

Le 30 décembre, 43 pour cent des matchs auront été annulés. Bettman a sûrement une date en tête pour la reprise des activités et on imagine que c’est quelque part au mois de janvier.

Ce qu’il ne semble pas comprendre, c’est que la Ligue nationale de hockey est en train de se faire très mal. Il y a des villes où on aura beaucoup de misère à remener les partisans dans les gradins. On ne se moque pas de ses clients sans en subir des conséquences.

Bettman et Fehr devraient aussi savoir que le hockey vient loin derrière la NFL, le baseball majeur et la NBA dans le coeur des Américains. Je viens de passer trois semaines en Floride et je n’ai entendu personne se plaindre parce que la saison de hockey n’était pas encore commencée.

Dans une ligue où 18 des 30 équipes perdent de l’argent, on aurait avantage à régler ce conflit le plus rapidement possible et à signer une entente à très long terme afin de ne plus vivre ce genre de situation loufoque.

Bonne fin de semaine, tout le monde.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Obama a tellement raison  comments