formats

Mon ami Bérubé

octobre
15
par dans Général

Nous sommes à l’été 1969, juste avant que Neil Armstrong devienne le premier homme à mettre pied sur la lune.

Quand je ne travaille pas à l’épicerie de mon oncle Paul, je joue à la balle molle au Stade municipal ou j’écris des articles pour La Tribune en tant que correspondant régional. André Therrien m’a laissé sa place pour aller étudier en droit et j’ai déjà la piqûre du journalisme.

Un beau matin, le téléphone sonne. Au bout du fil, c’est Paul

Paul Bérubé et moi au Mess des officiers, à Sherbrooke. Un ancien vendeur de bière et un amateur de bière!

Bérubé, représentant Molson en Estrie. Il a fait pression auprès de son patron du temps, Georges Massé, pour que je participe à une excursion à Terre des Hommes où je pourrai célébrer la  dernière conquête de la coupe Stanley avec des invités de partout en province.

Évidemment, je dis oui tout de suite, sans savoir que ce voyage éclair allait changer complètement ma vie.

Conseil de Jean Chartier

À Terre des Hommes, je croise Jean Chartier, ex-directeur des sports à La Tribune. Il travaille maintenant au P’tit Journal. Entre deux bières, Jean me dit: «Si jamais tu décides de venir travailler à Montréal, je te conseille de le faire pour un quotidien. Incidemment, Jacques Beauchamp vient de quitter le Montréal-Matin pour diriger le Journal de Montréal et il est à la recherche de jeunes journalistes pour remplir sa salle de rédaction. Il est justement ici aujourd’hui et je pense que tu devrais aller le voir».

Il ne me l’a pas dit deux fois. Même si je viens de signer mon contrat pour être professeur au secondaire, je n’ai pas tellement envie de pratiquer ce métier. C’est le journalisme sportif qui m’attire. C’est là-dedans que je veux faire ma vie.

Prenant mon courage à deux mains, je vais voir M. Beauchamp et lui fait part de mon désir de travailler sous ses ordres. Il me répond de lui envoyer un de mes articles le plus vite possible et qu’il va me rappeler quelques jours plus tard.

Faut croire que mon article était «pas si mal». Moins d’une semaine plus tard, je suis embauché à 95$ par semaine et je saute dans le premier train en direction de la métropole. C’est le début d’une grande aventure qui a duré presque 40 ans et se poursuit de plus belle via Internet.

Tout un pistolet

C’est à tout cela que je pensais lorsque j’ai revu mon ami Bérubé au Mess des Officiers, à Sherbrooke.

Il faut savoir que Paul a été expert en empreintes digitales pour la SQ sur les scènes de crime avant de travailler chez Molson en Estrie et en Beauce. Bon vivant et excellent conteur, il a donné une grande partie de sa vie à la famille Molson. Lorsque son budget était crevé, il n’hésitait pas à fouiller dans sa poche pour payer la traite à ses amis.

Je n’oublierai jamais les «voyages de hockey» qu’il a organisés à Chicago et à Montréal. La bière coulait à flots et il voyait à ce que tous ses invités aient du bon temps. Même qu’une fois, plusieurs de ses clients n’ont jamais vu la partie de hockey!

Né à Cabano, à quelques kilomètres du Nouveau-Brunswick, Paul avait aussi une grande passion pour le baseball. Dans notre ligue de balle molle, il se défendait très bien au bâton et au champ gauche. Et il était encore bien meilleur… après la partie!

À 80 ans, il n’a rien perdu de sa joie de vivre. Chaque fois qu’il le peut, il saisit son accordéon et va jouer de la musique pour les gens du troisième âge. Il s’occupe aussi de sa très chère Guylaine qui éprouve des ennuis avec le Parkinson.

En terminant, j’aimerais vous dire que Paul est un champion avec un grand C et qu’il a joué un rôle important dans ma carrière. Il était là au bon moment pour m’offrir une opportunité en or et j’ai su la saisir. Ça ne s’oublie pas.

LAURÉATS DE LA PGA DU QUÉBEC

La nouvelle PGA du Québec a fêté ses champions lors d’un gala à l’hôtel Brookstreet, en banlieue d’Ottawa. Voici la liste des lauréats:

  • JEAN-PHILIPPE MOFFET (Manoir Richelieu): gestionnaire

    Debbie Savoy-Morel et Steve Deschênes étaient à l’honneur lors du gala de fin de saison de la PGA du Québec en banlieue d’Ottawa.

    de l’année.

  • DEBBIE SAVOY-MOREL (Le Mirage): professionnelle en titre par excellence.
  • STEVE DESCHÊNES (Pinegrove): professionnel classe A.
  • MARC-ÉTIENNE BUSSIÈRES (LongChamp): joueur de l’année et meilleur membre de l’association.
  • KEVIN TREMBLAY (La Tempête): enseignant de l’année.
  • LOUIS BOURGEOIS (Gray Rocks): leader au niveau junior.
  • PIERRE-LUC BERGERON et MAXIME BEAULIEU (B2 Golf): détaillant de l’année.

RAPIDO DU LUNDI

  • GROSSE VICTOIRE DES RED SOX: En voyage dans Charlevoix, je n’ai pas pu voir le deuxième match de la

    Jackie Bradley a vidé les sentiers avec un double opportun en fin de 3e manche. La série est égale 1-1 et les trois prochains matchs auront lieu à Houston.

    série Boston-Houston, mais j’ai bondi de joie en apprenant la victoire de 7-5 de mes Red Sox. JACKIE BRADLEY Jr. a vidé les sentiers avec un double opportun près de la ligne de démarcation du champ gauche et les 4 releveurs utilisés par ALEX CORA ont sauvé la mise. Il faudra maintenant essayer de remporter une couple de victoires à Houston. Grosse commande…. La tenue de DAVID PRICE est légèrement encourageante. Il n’a jamais été dominant en séries de championnat.

  • Les PATRIOTS ont dû travailler fort pour infliger aux CHIEFS de Kansas City leur première défaite de la saison. STEPHEN GOSTKOWSKI a tranché (37-34) avec un

    Tom Brady: 200e victoire en saison régulière.

    placement en toute fin de rencontre. C’est la 200e victoire de TOM BRADY en saison régulière. Il en a aussi 27 en séries de championnat. PAT MAHOMES a bien fait dans la défaite en lançant 3 passes de touché.

  • DENIS GIRARD devient pro et d.g. du club de golf L’ÉPIPHANIE. En quittant les lieux, BERNARD VAILLANCOURT déclare: «Il y avait divergences d’opinion entre la direction du club et moi. Je suis content pour Denis et je prends quelques mois de repos avant de relever un nouveau défi».
  • DUKE DOUCET a fait un très beau voyage en IRLANDE avec son fils Phil et une quinzaine de golfeurs de Montréal. «À 72 ans, ça se complique quand le vent se lève le long de la mer du nord!», avoue-t-il.
  • DANS LA LNH: Les Ducks d’Anaheim ont arraché un gain de 3-2 à Saint-Louis sur un but d’ANDREW COGLIANO en fin de troisième période.
  • Les Hurricanes ont subi leur première défaite de la saison, un revers de 3-1 à Winnipeg. Le but gagnant appartient à BRYAN LITTLE et belle performance du gardien de but LAURENT BROSSOIT (34 arrêts).
  • Les Devils, encore invaincus, ont eu raison des Sharks 3-2. KYLE PALMIERI a réussi 2 buts pour une troisième match de suite et KEITH KINKAID a repoussé 37 rondelles.
  • Les CANUCKS de Vancouver vont retirer les chandails des JUMEAUX SEDIN la saison prochaine dans le cadre de leur 50e anniversaire.
  • PIERRE BOURDAGES est le nouveau PDG du Centre de ski OWL’s HEAD.
  • JACQUES PRIMEAU, ancien réalisateur de La Soirée du Hockey, pousse encore la rondelle avec ses amis de la Rive-Sud à SAINT-HUBERT.
  • GUY CHAMPOUX, animateur de radio à Ville-Marie, s’ennuie parfois de THETFORD-MINES.
  • JEAN DAVID a fait un succès du tournoi de golf du club Optimiste de SAINT-AUGUSTIN.

ÉPHÉMÉRIDES du 15 octobre: En 1986, RENÉ LÉVESQUE publie ses mémoires sous le titre Attendez que je me rappelle… En 1988, KIRK GIBSON, des Dodgers, frappe son fameux circuit aux dépens de DENNIS ECKERSLEY en Série mondiale… En

Kirk Gibson: un circuit historique… sur une seule jambe.

1989, ROCH VOISINE récolte 4 Félix au gala de l’ADISQ… En 1964, les Cards battent les Yankees 7-5 dans le 7e match de la Série mondiale. BOB GIBSON est le héros du jour… En 2007, ANDRÉ BOISCLAIR quitte la vie politique…. En 1970, ROBERT BOURASSA demande l’aide de l’armée canadienne pour contrer le mouvement terroriste au Québec… En 2005, BRETT HULL met fin à une carrière de 19 saisons dans la LNH… En 1965, inauguration du pont McDONALD-CARTIER à Hull-Ottawa… En 1968, la télésérie CHARTRAND ET SIMONE rafle 6 prix à la soirée des Gémeaux… En 1994, L’IMPACT remporte le championnat de sa ligue au Centre Claude-Robillard… En 1989, WAYNE GRETZKY marque deux buts à Edmonton pour faire sauter le record de 1850 points du légendaire GORDIE HOWE… En 1976, la tension monte à Drummondville après 6 mois de grève à l’usine CELANESE…. En 1972, STAN MIKITA devient le 6e joueur à atteindre le cap des 1000 points… En

Charlie Chaplin dans le rôle du Dictateur.

1970, les Orioles gagnent la Série mondiale et BROOKS ROBINSON est élu joueur par excellence… En 1983, PAUL McCARTNEY et MICHAEL JACKSON chantent en duo Say Say Say… En 1959, début de la télésérie THE UNTOUCHABLES avec Robert Stack dans le rôle de l’agent ELIOT NESS…. En 1940, lancement du film THE GREAT DICTATOR, le chef-d’oeuvre de CHARLIE CHAPLIN… En 1955, HENRI RICHARD marque le premier but de sa carrière contre les Rangers… En 1996, le gouvernement du Québec annonce que le barrage LG-2 portera dorénavant le nom de ROBERT BOURASSA… En 1910, les familles TURCOTTE arrivent en Abitibi pour fonder la ville d’AMOS… En 1968, première émission de SOL ET GOBELET avec Marc Favreau et Luc Durand… En 1951, début de la télésérie I LOVE LUCY… En 1946, les Cards gagnent la Série mondiale contre Boston en neutralisant les efforts de TED WILLIAMS… En 1815, NAPOLÉON BONAPARTE, prisonnier des Anglais, arrive sur l’île Sainte-Hélène… Nous ont quittés le 15 octobre: FRANK SHOOFEY, criminaliste; COLETTE BONHEUR, chanteuse; HERMANN GOERING, un des lieutenants du Führer; PIERRE LAVAL, premier ministre de France; MATA HARI, danseuse, aventurière et espionne; GUY BÉLANGER, évêque de Valleyfield; KENNETH TAYLOR, ambassadeur canadien; SUSAN LÉGER, animatrice; CARLO GAMBINO, chef de la famille du même nom; ALEXANDRE LAUMET DE LA MOTHE CADILLAC, fondateur de Détroit.

P.S. Merci à Irénée Goulet et Guy Champoux pour les éphémérides.

LE MOT D’HUMOUR

À la maison des vieux, Gertrude se présente au milieu de la salle à dîner et dit: «Celui qui devine ce que j’ai dans la main gauche peut faire l’amour avec moi ce soir».

Lucien se lève et dit: «Un cheval!»

Gertrude réfléchit quelques instants, puis elle lui répond: «C’est assez proche de la vérité, tu gagnes!»

ANNIVERSAIRES du 15 octobre

  • JIM PALMER, ex-lanceur étoile des Orioles, 73 ans.
  • WILLIE O’REE, premier Noir à avoir jouer dans la LNH, 83 ans.
  • BRIGITTE SAINT-HILAIRE, championne de tennis.

    Jean Massicotte, as golfeur de Joliette, fête ses 70 ans.

  • JEAN MASSICOTTE, as golfeur de Joliette, 70 ans.
  • RODNEY SCOTT, ancien des Expos, 65 ans.
  • GERRY SIMPSON, ancien boxeur, 84 ans.
  • ÉRIC SIMARD, président d’Idunn Technologies.
  • LOUISE BUREAU, ma coiffeuse préférée, 56 ans.
  • JEAN-GUY BRILLON, de Saint-Hyacinthe, 71 ans.

    Louise Bureau sous le ciel de Paris.

  • MARC BOISCLAIR, de Cap-de-la-Madeleine, 65 ans.
  • PHILIPPE-ANDRÉ TELLIER, champion de ski nautique.
  • JOCELYNE BACHAND, golfeuse de Windsor.
  • DIANE DUBOIS, de Deux-Montagnes.
  • VICTOR PECCI, tennis, 63 ans.
  • JOE KLECKO, ancien des Jets de New York, 65 ans.
  • RONALD BRISSON, de Blainville, trois fois 20 ans.
  • HANK CIESLA, ancien des Rangers, 84 ans.
  • SERGE FORCIER, de Trois-Rivières, 53 ans.
  • MARLÈNE DÉSORMEAUX, des JSH.

 

 

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn

Une réponse

  1. Jmassico

    Merci André…Enfin 70, malheureusement ce n’est pas mon “Score'” au Golf!