formats

Marc Bergevin: un choix logique

mai
2
par dans À la Une, Hockey

Marc Bergevin, ex-défenseur des Blackhawks, des Blues et du Lightning de Tampa Bay, succède à Pierre Gauthier comme directeur général du club de hockey Canadien. La nouvelle a été confirmée par Geoff Molson mercredi matin. Il présentera son homme de confiance aux journalistes cet après-midi au Centre Bell.

Bergevin a fait ses classes à tous les niveaux (joueur, recruteur, directeur du personnel et entraîneur-adjoint) avant de devenir directeur général adjoint chez les Blackhawks de Chicago en juin 2011. Sa feuille de route est donc très bien remplie. Il a l’avantage de bien s’exprimer en français et en anglais, un plus pour son nouvel emploi. Il est dans la fleur de l’âge (46 ans) et il connaît tous les rouages d’une équipe de hockey.

Marc Bergevin

Marc Bergevin possède une feuille de route impressionnante et il a tous les atouts pour devenir directeur général du Canadien.

Au final, il aurait été préféré à Julien Brisebois, bras droit de Steve Yzerman à Tampa Bay, et à Pierre McGuire, analyste de hockey au réseau TSN.

On peut s’imaginer que Serge Savard, conseiller de Geoff Molson dans ce dossier, a consulté son bon ami Scotty Bowman pour en savoir davantage au sujet de Bergevin. Bowman est encore dans l’organisation des Blackhawks et son fils Stan occupe le poste de directeur général de l’équipe.

Un ami de longue date de Mario Lemieux, Bergevin est père de trois enfants. Dès son arrivée à Montréal, il aura beaucoup de pain sur la planche: trouver un adjoint et un entraîneur compétents et bien se préparer à la prochaine séance de repêchage de la Ligue nationale.

Ce qu’on peut souhaiter par-dessus tout, c’est que le nouveau patron du Canadien soit en poste durant plusieurs années afin d’amener de la stabilité. Il faudra aussi que les partisans fassent preuve de patience. Personne ne peut rebâtir une équipe en l’espace de quelques mois.

Il est cependant possible de redonner de la crédibilité à une équipe assez rapidement, comme Dale Tallon vient de le prouver à Miami. Quoi qu’il en soit, le prochain DG du Canadien pourra difficilement faire pire que son prédécesseur!

On raconte aussi qu’il possède un très bon sens de l’humour. Dans un marché comme celui de Montréal, ça devrait être utile.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Marc Bergevin: un choix logique  comments