formats

Madison Bumgarner: comme Gibson et Koufax

octobre
30
par dans Baseball, Potins

Les Giants de San Francisco sont champions de la Série mondiale pour la troisième fois en cinq ans à cause d’un seul homme: Madison Bumgarner.

Quelques heures après avoir encaissé un cuisant revers de 10-0, les Giants ont réussi à se forger une avance de 3-2 sur les Royals de Kansas City, puis le gérant Bruce Bochy a remis la balle à son as lanceur de 25 ans.

Madison Bumgarner: une des plus grandes performanches de toute l'histoire des Séries mondiales.

Madison Bumgarner: une des plus grandes performanches de toute l’histoire des Séries mondiales.

Affichant un calme olympien, Bumgarner s’est moqué de ses adversaires pendant cinq manches pour réussir un des plus grands faits d’armes de toute l’histoire des Séries mondiales. Une performance digne de celles de Sandy Koufax et de Bob Gibson durant les années 1960.

En fin de 9e manche, Bumgarner s’est retrouvé avec un coureur au troisième but suite à une erreur du voltigeur Gregor Blanco, mais il a conservé son sang-froid et il a forcé Salvador Perez à frapper une chandelle dans les mains du joueur de troisième but Pablo Sandoval pour mettre fin à la série devant une foule très déçue.

Bumgarner, qui était de retour au monticule après seulement deux jours de repos, a déclaré: «J’avoue que je suis un peu fatigué, mais comment pourrais-je me plaindre? Nous venons de gagner la Série mondiale. J’aurai tout l’hiver pour me reposer. Je n’avais pas d’objectif précis. Je voulais juste retirer mes adversaires un par un».

«J’espérais que Madison lance trois manches, mais il était tellement en forme qu’il a continué jusqu’à la fin. Ce qu’il vient d’accomplir est absolument incroyable», a déclaré le receveur Buster Posey.

«Ce troisième championnat (en cinq ans) a été le plus difficile à obtenir, a admis le gérant Bruce Bochy. Nous avons dû composer sans le voltigeur Angel Pagan et le lanceur Matt Cain. Tout le monde a fait sa part et Madison a été extraordinaire».

Il ne faudrait pas oublier de mentionner les noms de Pablo Sandoval, Joe Panik et Michael Morse. Le gros Pablo a obtenu trois coups sûrs dans le match décisif et il a croisé le marbre deux fois. Panik a amorcé un double-jeu très important en 3e manche. Quant à Morse, il a produit deux points, dont celui de la victoire, avec un simple et un ballon sacrifice.

Tim Lincecum, qui avait joué un rôle majeur dans les succès de son équipe en 2010 et 2012, est resté dans le «bullpen». Cette fois-ci, le sort des Giants reposait entre les mains de Bumgarner dont le nom est maintenant associé à ceux de Willie Mays, Willie McCovey, Barry Bonds, Juan Marichal, Christy Mathewson, Carl Hubbell et Mel Ott.

«I left my heart in San Francisco», dit la chanson. D’autres échos dans une prochaine chronique.

Java du jeudi

  • MARK HOWE et ses deux frères (Murray et Marty) se sont rendus dans une petite ville du Texas où leur célèbre papa tente de récupérer après avoir été victime d’un AVC très sévère. L’ancien joueur étoile des Red Wings est un TRÉSOR NATIONAL, au même titre que JEAN BÉLIVEAU ou MAURICE RICHARD.

    Gordie Howe tente de récupérer à la suite d'un AVC très sérieux. Il a 86 ans.

    Gordie Howe tente de récupérer à la suite d’un AVC très sévère. Il a 86 ans.

  • Le gardien de but HENRIK LUNDQVIST, des Rangers, a confié ses projets de marketing à la firme TONY GODSICK, la même qui s’occupe du champion de tennis ROGER FEDERER.
  • JOHN MOORE, des Rangers, a été suspendu pour cinq matchs pour son coup de coude à la tête d’Erik Haula, du Wild du Minnesota. STÉPHANE QUINTAL semble déterminé à se montrer plus sévère que son prédécesseur.
  • SERGE SAVARD, Réjean Houle et Pierre Bouchard vont se réunir lundi pour tourner une vidéo en marge du retrait du chandail de leur ami GUY LAPOINTE, le samedi 8 novembre, au Centre Bell. Ils ne sont sûrement pas à court d’anecdotes en ce qui concerne leur ancien coéquipier.
  • L’ami ROBERT CADIEUX me rappelle que le regretté GERMAIN GAGNON, décédé du cancer dimanche dernier, a porté les couleurs des MAROONS DE LACHINE de 1958 à 1961 sous les ordres de PHIL DALGLEISH.
  • PABLO SANDOVAL, des Giants, est une version améliorée de CARLOS THORNE, ex-vedette de la Ligue Senior provinciale. Quel joueur de baseball!

    Pablo Sandoval joue un rôle majeur dans les succès des Giants. Il deviendra joueur autonome, la semaine prohaine.

    Pablo Sandoval joue un rôle majeur dans les succès des Giants. Il deviendra joueur autonome, la semaine prohaine.

  • ANTOINE L’ESTAGE, champion canadien des rallyes automobiles, vise un autre championnat dans le rallye ROCKY MOUNTAIN, en fin de semaine, en Colombie-Britannique. Il fera équipe avec le Torontois ALAN OCKWELL. Pendant ce temps, JACQUES L’ESTAGE, père d’Antoine, prépare le party annuel du GROUPE ROYAL (portes et fenêtres) à Toronto.
  • Les rumeurs envoient JOE MADDON à la barre des CUBS DE CHICAGO ou des Dodgers de Los Angeles. Âgé de 60 ans, Maddon a choisi récemment de quitter l’organisation des Rays de Tampa.
  • JEAN-MARC SARRAZIN, du club Venise, et son frère Conrad sont en deuil de leur maman. Elle avait presque 97 ans. Condoléances à toute la famille.
  • PIERRE BOUCHARD a été surpris d’apprendre le décès de GERMAIN GAGNON, son ex-coéquipier chez les Voyageurs de Montréal (Ligue américaine). Germain a été un des derniers joueurs à fumer dans le vestiaire entre les périodes.
  • J’ai cogné mes dernières balles de la saison sur le parcours détrempé de MILBY avec Pedro Brosseau, Bob Saint-Laurent et mon frère Bill. Entre deux longs coups de départ, Pedro m’a raconté qu’il avait joué une ronde de 62 au club GRANBY-SAINT-PAUL durant sa jeunesse. Il m’a aussi parlé de DON DOE, Robbie Jackson, Bert Cotterell et Arnold Baker. Coudon, Pedro doit commencer à être pas mal vieux!

Le mot d’humour

Yvan Vanier, de Mirabel: «Mieux vaut boire du rouge que broyer du noir».

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Madison Bumgarner: comme Gibson et Koufax  comments