formats

M. Johnson était très ému

D.J. TRIOMPHE À AUGUSTA AVEC UNE FICHE RECORD DE «MOINS 20»

Généralement, le tournoi des Maîtres se gagne sur le deuxième neuf le dimanche après-midi. Pas cet automne. Après tout, on est en 2020, l’année de toutes les surprises.

Après avoir éprouvé quelques ennuis en début de ronde, DUSTIN JOHNSON s’est remis en marche et il a joué 68 pour gagner le Masters par 5 coups. Après son birdie au 13e trou, il

DUSTIN JOHNSON: un grand champion. Il gagne le Masters par 5 coups.

a repris une avance insurmontable et c’en était fait de ses adversaires. Pour le suspense, on repassera!

«J’ai été nerveux toute la journée, a-t-il admis dans le Butler Cabin. C’est le tournoi que je voulais gagner le plus et c’est maintenant chose faite. Je vis comme dans un rêve. Tiger déposera le veston vert sur mes épaules et je serai «Master forever». Je suis content de partager cet honneur avec mon frère Austin (son caddie), Paulina et toute la famille. C’est une journée que je n’oublierai jamais».

Imperturbable dans le feu de l’action, Johnson était visiblement très ému quand on lui a demandé d’expliquer sa victoire et ses états d’âme.

«J’ai grandi à une heure d’ici et je rêve depuis longtemps à ce moment, a-t-il ajouté un peu plus tard dans la salle d’entrevues. De le vivre avec mon frère comme caddie, c’est doublement plaisant. J’étais évidemment ravi de recevoir le «green jacket» des mains de Tiger, mais n’importe qui me l’aurait remis que j’aurais été heureux. Mon objectif est de gagner plusieurs autres tournois majeurs, mais je vais savourer cet instant avant de penser au troisième».

Johnson a gagné l’Open des États-Unis à Oakmont en 2016. Il a alors effacé un déficit de 4 coups en ronde finale pour devancer Shane Lowry. Par contre, il a encaissé 4 défaites majeures après avoir été en tête après 54 trous. Hier, il a démontré qu’il était capable de résister à la pression et de l’emporter. Il faut cependant préciser que les Smith, Im et Ancer ne sont pas de vieux routiers de la PGA. Une fois que D.J. a pris son erre d’aller, il n’y avait personne pour lui bloquer la route.

UN RECORD À AUGUSTA

Le golfeur de Columbia a complété le tournoi avec un pointage de 268, le meilleur de tous les temps à Augusta. L’ancienne marque (270) appartenait à Tiger et à Jordan Spieth. Sa marge victorieuse (5 coups) est aussi la plus grande depuis le triomphe de Tiger en 1997.

Johnson a commis seulement 4 bogeys durant la semaine, un autre record. À 36 ans, il remporte sa première victoire à Augusta au même âge que Sam Snead, Ben Hogan, Carey Middlecoff et Angel Cabrera.

AU 19e TROU

  • L’Australien CAMERON SMITH a non seulement mérité une égalité en deuxième place avec le Sud-Coréen

    Cameron Smith: quatre rondes dans les 60 à Augusta. Ça ne s’était jamais vu!

    SUNGJAE IM, mais il a aussi joué quatre rondes dans les 60. Ça ne s’était jamais vu à Augusta. Il faut cependant préciser que les verts détrempés ont aidé les champions de la PGA durant tout le tournoi.

  • RORY McILROY a réussi à se hisser au 5e rang avec une dernière ronde de 69. Il n’a commis que deux bogeys durant les trois dernières journées. Il faudrait juste lui faire comprendre que le tournoi commence le jeudi matin!
  • TIGER WOODS a vécu une aventure pénible au 12e trou, le fameux GOLDEN BELL. Il s’est fait sonner les cloches avec un score de 10, mais il ne s’est pas laissé abattre par ce «désastre». Il a réussi 5 oiselets sur les 6 trous suivants pour terminer la journée à 76.
  • BRYSON DeCHAMBEAU était peu loquace après une dernière ronde de 73. «Une semaine à oublier, a-t-il déclaré avant de prendre congé.
  • BARNHARD LANGER a terminé le tournoi à «moins 3». Extraordinaire pour un golfeur de 63 ans sur un parcours de presque 7500 verges.
  • COREY CONNERS a été le meilleur Canadien. Il a mérité une égalité en 10e place avec des rondes de 74-65-71-69. Bravo.
  • NICK TAYLOR a terminé 29e et MIKE WEIR 51e.

LES ÉCHOS DU VESTIAIRE

  • TIGER WOODS: «J’ai mal jugé le vent au 12e trou, puis

    Tiger Woods avoue qu’il commence à ressentir le poids des années.

    j’ai commis une foule d’erreurs près de Rae’s Creek. Tu te sens très seul dans une telle situation. Au golf, il n’y a personne pour te venir en aide. Heureusement, je me suis ressaisi par la suite et j’ai bien terminé ma ronde. L’année qui s’achève n’en a pas été une comme les autres…. Plein de gens ont travaillé fort pour permettre la présentation du Masters au mois de novembre. Chapeau!…. Il y a des jours où mon corps ne répond pas aussi bien que par le passé. Il m’arrive aussi d’avoir plus de difficulté à me motiver…. D.J. est un athlète incroyable. Il réussit à garder son calme dans les moments difficiles. Il avait tout ce qu’il faut pour gagner ici».

  • COREY CONNERS: «Je suis fier d’avoir réussi à me

    Corey Conners a de quoi être fier de sa fiche de «moins 9» et de son égalité en 10e position.

    classer parmi les 12 premiers. Je continue d’en apprendre à mon sujet et j’espère être en mesure de revenir souvent ici…. J’étais content de jouer avec Mike Weir, mon idole de jeunesse. Une expérience inoubliable».

  • JUSTIN THOMAS: «Certainement pas ma meilleure semaine. Au moins, cette 4e position est mon meilleur résultat à Augusta jusqu’ici. Je ne sais pas quand, mais je crois que je gagnerai ici un de ces quatre. Je suis à l’aise sur ce parcours. Il faut juste que j’exécute mieux mon travail… Je pense que les conditions de jeu seront très différentes le printemps prochain. Je préfère que les verts soient durs et rapides. J’aimerais que le prochain Masters commence demain matin!»
  • JON RAHM: «J’aurais dû faire mieux. J’ai hâte de finir l’année 2020 et de passer à une autre étape».
  • BROOKS KOEPKA: «Ce n’est certainement pas une 7e place qui va m’exciter le poil des jambes!»
  • DUSTIN JOHNSON: «J’ai commis deux bogeys en début de ronde (4e et 5e trou), mais j’ai réussi un très bon coup au 6e (un coup de fer 8 absolument parfait). Ce birdie m’a aidé à relaxer. Par la suite, j’ai

    Mike Weir est fier d’avoir joué les quatre rondes.

    beaucoup mieux joué. Mon bois-1 fonctionnait à merveille. J’ai pu sauver la normale au 11e, puis j’ai réussi un autre par au 12e. Je savais alors que j’étais sur la bonne voie».

  • MIKE WEIR: «Je suis très content de mon jeu cette semaine, mais pas mon rendement autour des verts. Je suis fier de mes compatriotes (Conners et Taylor. Je m’attends à ce que Mackenzie Hughes soit avec nous le printemps prochain. J’irai faire du ski en Utah, puis je me préparerai pour la prochaine saison».
  • MERCI de m’avoir suivi en grand nombre durant toute la durée du tournoi.

RÉPONSES DU QUIZ DU MASTERS:

  1. Sam Snead a été le premier à porter le veston vert en 1949.
  2. SEVE a gagné deux fois à Augusta. En 1980 et en 1983.
  3. C’est GARY PLAYER qui a profité des largesses d’Arnold Palmer en 1961.
  4. JUSTIN ROSE a perdu en prolongation contre Sergio

    Ben Hogan a gagné 2 fois à Augusta, mais il a aussi terminé 2e à quatre reprises.

    Garcia en 2017.

  5. Le Masters a été vu à la télé pour la première fois en 1956.
  6. BEN HOGAN a terminé deuxième à 4 reprises.
  7. JACK NICKLAUS avait 46 ans quand il a triomphé en 1986.
  8. GENE SARAZEN a réussi le premier albatros à Augusta en 1935.
  9. NICK FALDO a joué 67 en ronde finale contre 78 pour GREG NORMAN
  10. CHRIS DiMARCO a perdu en prolongation contre Tiger Woods en 2005.

EN BREF

  • J’apprends que TOM LASORDA, ancien gérant des

    Tom Lasorda aux soins intensifs.

    Dodgers, est aux soins intensifs quelque part en Californie. L’ex-lanceur des Royaux de Montréal est âgé de 93 ans.

  • FREDDIE FREEMAN était le choix logique pour le titre de joueur par excellence de la Ligue nationale. JOSE ABREU a triomphé dans la Ligue américaine.
  • MAX GROS-LOUIS, qui vient de nous quitter à l’âge de 89 ans, a été un des plus chauds partisans des Nordiques.
  • LA LIGUE DE BASEBALL SENIOR MAJEUR comptera une 10e équipe la saison prochaine: le BROCK DE DRUMMONDVILLE. Une bonne nouvelle pour le 20e anniversaire du circuit Daniel Bélisle.
  • BRANDON SMITH, nouveau pro de la PGA du Québec, est parmi les professeurs au Golf-In de SHERBROOKE.

AU FIL DU TEMPS: En 1998, le Canadien échange JOCELYN THIBAULT, Dave Manson et Brad Brown aux Blackhawks en

Jocelyn Thibault, avant son départ pour Chicago.

retour de JEFF HACKETT et de deux inconnus… En 1983, MARIO LEMIEUX, des Voisins de Laval, établit un record du hockey junior avec 50 buts en 27 parties… En 1999, disparition de JULIE SURPRENANT à Terrebonne. Elle ne sera jamais retrouvée…. En 1983, MARGARET TRUDEAU demande le divorce… En 2006, GAROU est en vedette à l’Olympia de PARIS… En 1998, PETER STASTNY et MICHEL GOULET entrent au Panthéon du

Michel Goulet a marqué 548 buts avant de voir son chandail être hissé au plafond du Colisée.

hockey avec ROY CONACHER, Yvon Pedneault et Howie Meeker…. En 1988, JOSE CANSECO, des Athletics, est un choix unanime pour le titre de MVP…. En 2011, l’écrivain VICTOR-LÉVY BEAULIEU est honoré par l’Assemblée nationale… En 2004, RICHARD DESJARDINS reçoit le prix de l’Académie CHARLES CROS à titre de chanteur… En 1931,

Richard Desjardins, fier fils de l’Abitibi et défenseur de nos forêts.

ouverture du zoo de CHARLESBOURG…. En 1966, ROBERTO CLEMENTE est élu joueur par excellence de la LN. Il a obtenu 10 votes de plus que SANDY KOUFAX…. En 2001, SONNY BONO a maintenant sa statue au centre-ville de PALM SPRINGS… En 1995, SHARON STONE est immortalisé sur Hollywood Boulevard….

Sharon Stone a sa plaque sur Hollywood Boulevard.

En 1999, JOHNNY DEPP a droit au même honneur…. En 2009, première du film POUR TOUJOURS LES CANADIENS, une réalisation de SYLVAIN ARCHAMBAULT…. En 1959, la production SOUND OF MUSIC voit le jour à Broadway… Nous ont quittés le 16 novembre: EDDY PALCHAK, gérant de l’équipement du Canadien pendant 31 ans; CLARK GABLE, géant du cinéma américain; HUBERT LOISELLE, comédien, BERT OLMSTEAD, ailier gauche du CH et des Maple Leafs; JEAN-CLAUDE MALÉPART, politicien de l’est de

Bert Olmstead était un fier compétiteur. Une source d’inspiration pour Boom-Boom et le Gros Bill.

la métropole; JIM BREWER, lanceur des Dodgers; ROBERT SMITH, médecin et cofondateur des AA en 1935; LOUIS RIEL, chef des Métis; HENRI-GUSTAVE JOLY DE LOTBINIÈRE, premier ministre du Québec.

Une création de MM. Goulet et Champoux.

LE MOT D’HUMOUR

À la pharmacie du coin, les préservatifs sont maintenant disponibles en trois formats: petit, grand et vantard!

ANNIVERSAIRES du 16 novembre

  • PIERRE LAROUCHE, joueur étoile du CH, des Penguins et

    Pierre Larouche a terminé sa carrière dans le chandail des Rangers.

    des Rangers, 65 ans.

  • DWIGHT GOODEN, ex-lanceur des Mets, 56 ans.
  • JOHN MARVENTO, sportif de Montréal-Nord, 60 ans.
  • COREY PAVIN, vétéran de la PGA, 61 ans.
  • RUDY DULISCAT, soccer, 53 ans.
  • JEAN-PIERRE COALLIER, ex-vedette de TVA, 83 ans.
  • KARI LEHTINEN, ancien des Stars de Dallas, 37 ans.
  • TERRY LABONTE, ex-champion de la série Nascar, 64 ans.
  • DON HAHN, ancien des Expos, 72 ans.
  • JACQUES AYOTTE, de Montréal-Concordia.

    Jean-Pierre Coallier a été une des grandes stars de TVA.

  • STÉPHANE VEILLEUX, ancien du Wild du Minnesota, 39 ans.
  • KEVEN CLOUTIER, hockeyeur de Saint-Georges-de-Beauce, 40 ans.
  • TIM SCOTT, ancien des Expos, 54 ans.
  • RICHARD DESROCHES, de Laval, 63 ans.
  • NEKTAR MELETAKOS, des Éditions Grand Duc.
  • FRANÇOIS LEMAIRE, de Trois-Rivières, 58 ans.
  • ZENA GARRISON, tennis, 57 ans.
  • Me MARTINE SAINT-LOUIS, de Trois-Rivières.
  • FRANÇOIS LACHANCE, ami Facebook.
  • DENIS LEMIRE, placier au Centre Bell, 70 ans.
  • MICHEL FORCIER, des JSH, 72 ans.