formats

Les Red Sox champions pour la 3e fois en 10 ans

octobre
31
par dans Général

Un an après avoir été une des pires équipes du baseball majeur, les Red Sox de Boston sont champions de la Série mondiale et ils peuvent se vanter d’avoir fait mentir la majorité des experts.

De retour devant leurs partisans, les barbus de John Farrell ont été sans pitié pour le jeune Michael Wacha et le releveur Lance Lynn. Ils ont marqué trois points en fin de troisième manche et en ont ajouté trois autres à la manche suivante en route vers une victoire facile de 6 à 1 devant une foule survoltée.

C’était la première fois depuis 1918 que les Red Sox gagnaient la Série mondiale devant leurs fidèles partisans. C’était aussi leur troisième titre depuis 2004 et le huitième de leur histoire.

Shane Victorino a été le héros du dernier match avec quatre points produits.

Shane Victorino a été le héros du dernier match avec quatre points produits.

Le voltigeur de droite Shane Victorino a été la grande vedette du match décisif en faisant compter quatre points, dont trois avec un solide double contre le Monstre Vert. Il faut aussi souligner le travail du lanceur gagnant John Lackey. Le droitier de 35 ans s’est tiré d’impasse à trois reprises avant de céder sa place aux excellents releveurs des Red Sox.

C’est le Japonais Koji Uehara qui a mis fin à la série en retirant les trois frappeurs à lui faire face en 9e manche. Il a sauté dans les bras du receveur David Ross, puis les célébrations ont commencé.

Comme il se doit, David Ortiz a mérité le titre de joueur par excellence de la série. Avec le petit Dustin Pedroia, il a été une source d’inspiration du début à la fin. On aurait également pu donner le trophée à Jon Lester qui a gagné ses deux parties contre Adam Wainwright.

«Ce trophée, je le dédie à tous les fans de Boston, a dit Ortiz. Le printemps dernier, nous savions que nous avions une équipe spéciale et vous en avez maintenant la preuve. Je remercie le Seigneur de m’avoir donné la santé afin de revenir plus fort que jamais. Je suis fier de jouer pour les meilleurs partisans du baseball majeur».

Depuis 2003, Big Papi a frappé 17 circuits et fait compter 60 points dans les séries de championnat, des statistiques qui se comparent à celles d’un certain Reggie Jackson. Boston a aussi son «Monsieur Octobre».

«Si nous sommes champions, c’est parce que tous les joueurs ont poussé dans la même direction, a ajouté Pedroia devant la caméra. Il y a de l’amour dans cette équipe. Ce n’est jamais chacun pour soi».

David Ortiz a mérité le titre de joueur par excellence de la série.

David Ortiz a mérité le titre de joueur par excellence de la série.

Mike Matheny, gérant de l’équipe perdante, a bien résumé la série quand il a dit: «Les Red Sox étaient bien préparés pour affronter le jeune Wacha ce soir. Dans l’ensemble, ils ont été beaucoup plus opportunistes que nous et c’est ce qui a fait la différence. Je leur dis bravo, mais ça ne m’empêche pas d’être très fier de mes joueurs».

 

C’était la dernière Série mondiale de Tim McCarver au micro de FOX. Avant de quitter l’antenne, il a rappelé quelques-uns de ses plus beaux souvenirs et il a remercié son partenaire Joe Buck. J’y reviendrai dans une prochaine chronique.

En bout de ligne, la meilleure équipe a gagné. Si vous aimez les Red Sox autant que moi, vous êtes sûrement très heureux ce matin!

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Les Red Sox champions pour la 3e fois en 10 ans  comments