formats

Les mémoires de Scotty

décembre
3
par dans Hockey

J’ai lu avec grand intérêt le livre écrit par Ken Dryden sur la vie et la carrière de SCOTTY BOWMAN. Sans plus de préambule, voici ce que je retiens:

  1. Il a grandi à VERDUN dans un milieu modeste et rêvait de suivre les traces de ses idoles du coin: DON MARSHALL, Buddy O’Connor et Dollard Saint-Laurent.

    Don Marshall, un champion au hockey et au baseball, était parmi les idoles de jeunesse de Scotty Bowman.

  2. Quand il travaillait chez Sherwin-Williams, il prenait souvent son heure de lunch pour assister à la séance d’entraînement du Canadien au vieux FORUM. Il était souvent le seul spectateur et c’est là qu’il a retenu l’attention des FRANK SELKE, Sam Pollock et Toe Blake.
  3. Il n’en revient pas encore de la force du JEU DE PUISSANCE du Canadien durant les années 1950 avec Béliveau, Geoffrion, Harvey, Olmstead et le Rocket. Un «power play» tellement efficace qu’il a forcé la ligue à modifier le règlement et mettre fin à la punition après un but.
  4. Bowman a fait ses classes à HULL-OTTAWA, à

    Bernard Geoffrion était un joueur-clé en avantage numérique. Il jouait à la pointe avec Doug Harvey.

    Peterborough et avec le Canadien Junior avant de graduer chez les pros. TED KENNEDY, ancien joueur étoile des Maple Leafs, a eu une grande influence sur lui à l’époque où il était coach à Peterborough. Il lui a surtout fait comprendre l’importance de bien jouer dans les deux sens de la patinoire.

  5. Il parle avec enthousiasme des MAPLE LEAFS des années 1960 avec les Kelly, Keon, Mahovlich, Horton, Pulford, Brewer et cie. Une équipe lourde qui jouait à la frontière de la légalité sous la direction de PUNCH IMLACH, ancien joueur des As de Québec.
  6. Il a souvent vu jouer les Red Wings du début des années 1950. GORDIE HOWE et TED LINDSAY étaient les chefs

    Terry Sawchuk a mené les Red Wings à 4 conquêtes de la coupe Stanley. À son apogée, il était le meilleur de la ligue à six équipes.

    de file. Il y avait aussi Sid Abel, Red Kelly, Bob Goldham et le jeune TERRY SAWCHUK. Une équipe qui a gagné 7 championnats de suite en saison régulière et 4 coupes Stanley. À son apogée, semble-t-il que Sawchuk était encore meilleur que JACQUES PLANTE. Ce n’est pas peu dire.

  7. La première EXPANSION lui a ouvert les portes de la LNH, mais il n’a pas oublié que les 6 nouvelles équipes ont dû se débrouiller avec les pires joueurs des clubs originaux. À SAINT-LOUIS, par exemple, il a dû faire confiance à des vétérans comme ALGER ARBOUR, Frank St.Marseille et Red Berenson pour construire une équipe convenable. Il a aussi

    Glenn Hall et Jacques Plante ont aidé les Blues à atteindre 3 fois la finale de la coupe Stanley.

    embauché des anciennes gloires comme DICKIE MOORE, Jacques Plante, Glenn Hall et Jean-Guy Talbot. Il a gagné 3 championnats, mais il savait très bien qu’il n’avait aucune chance de battre le Canadien ou Boston en finale.

  8. Derrière le banc du CANADIEN, il a établi des records qui ne seront jamais battus. Il devient intarissable quand il parle du BIG THREE, de Guy Lafleur, Yvan Cournoyer, Jacques Lemaire, Bob Gainey ou Ken Dryden. À son

    Jacques Lemaire a joué le match de sa vie contre le club de l’Armée Rouge, le 31 décembre 1975.

    apogée, cette équipe a subi 29 défaites en 3 ans!

  9. Deux événements ont rendu cette équipe quasi-imbattable: le match nul de 3-3 contre l’Armée Rouge et la bagarre générale contre les FLYERS à l’automne 1975. Et il se souvient que Lemaire avait été particulièrement bon dans le match contre les Russes.
  10. À BUFFALO, il n’a pas obtenu les résultats escomptés avec une équipe qui commeçait à vieillir. De GILBERT PERREAULT, il dit qu’il était un joueur extraordinaire, mais pas un leader. Il pense qu’il aurait connu une plus grande carrière s’il avait joué à MONTRÉAL avec tous ces

    Gilbert Perreault aurait été encore meilleur s’il avait fait carrière à Montréal, estime Bowman.

    grands joueurs.

  11. Plusieurs pages sont consacrées aux ISLANDERS du début des années 1980, des exploits de Potvin, Bossy et Trottier ainsi que de l’acquisition de BUTCH GORING.
  12. Il nous parle aussi de la formidable attaque des OILERS avec Gretzky, Messier, Kurri, Anderson et cie. Une équipe bien dirigée par le flamboyant GLEN SATHER.
  13. À Pittsburgh, il a eu la chance de gagner une coupe avec le grand MARIO LEMIEUX et de très bons joueurs de soutien. Il se souvient surtout de la très longue portée de Mario et de ses jeux imprévisibles.

    Les Red Wings sont devenus une équipe championne le jour où Steve Yzerman a accepté de devenir un joueur complet.

  14. À Détroit, Scotty a réussi son meilleur coup lorsqu’il a convaincu STEVE YZERMAN de devenir un joueur complet… à la Jacques Lemaire. Cela a changé la dynamique de l’équipe. Il a également eu le privilège de diriger le fameux RUSSIAN FIVE (Fetisov, Larionov, Fedorov, Kozlov et Konstantinov). Quand il avait besoin d’un joueur additionnel, que ce soit BRETT HULL, Shanahan, Robitaille ou Hasek, MIKE ILITCH était toujours prêt à payer la facture.
  15. Il a participé indirectement aux 3 coupes des BLACKHAWKS en tant que père et conseiller du directeur général STAN BOWMAN. Les succès des Hawks tiennent essentiellement à quatre personnes: JONATHAN TOEWS, Patrick Kane, Duncan Keith et JOEL QUENNEVILLE.

P.S. La table est mise. Ne vous reste plus qu’à lire le livre pour en savoir davantage.

EN BREF

  • Les Sabres ont marqué 5 fois au premier tiers pour écraser les Devils 7-1. CONOR SHEARY a inscrit 2 buts pendant que JACK EICHEL obtenait un but et 2 passes.
  • Les Blues ont gagné 4-0 à Chicago. JAKE ALLEN a stoppé 38 rondelles pour mériter le jeu blanc. PATRICK KANE a vu sa série de matchs avec au moins un point s’arrêter à 15.
  • Les Islanders ont gagné 4-1 à Détroit. JORDAN EBERLE a réussi ses deux premiers buts de la campagne et

    P.J. Stock: «À Geoff de décider».

    ANTHONY BEAUVILLIER a marqué le but gagnant. Une 8e défaite de suite pour les Red Wings.

  • Les Golden Knights ont défait les Rangers 4-1. ALEX TUCH a marqué 2 fois et MAX PACIORETTY a ajouté son 10e.
  • RUSSELL WILSON est à son mieux quand il participe au

    Nouveau gardien du CH: Le Canadien vient de faire signer un contrat à un gardien de but de la Chine. Son nom: Win One Soon!

    match du LUNDI SOIR. Fiche de 9-2. Wilson est dans la course avec LAMAR JACKSON pour le titre de joueur par excellence, mais ce dernier sera dur à battre.

  • RODGER BRULOTTE a reçu la médaille d’honneur de l’Assemblée nationale des mains du premier ministre FRANÇOIS LEGAULT. La cérémonie a eu lieu au club de golf Le Mirage. Tant mieux pour lui. J’ajouterai simplement ceci: il y a des piliers au JOURNAL DE MONTRÉAL qui auraient mérité un tel honneur avant lui. Et n’allez pas croire que je cherche à obtenir une médaille!
  • Très belle victoire de JOËLLE BOUTIN dans Jean-Talon. Et cruelle défaite pour les Libéraux et les Péquistes.
  • P.J. STOCK: «Le sort du CH repose entre les mains de GEOFF MOLSON. À lui de décider si Bergevin est encore l’homme de la situation».
  • BENOÎT BRUNET ajoute: «Il y a trop d’improvisation dans cette organisation». En effet, Jean-Maurice!
  • Dernière rumeur: MARC BERGEVIN en Russie pour discuter avec BOB HARTLEY… GEORGES LARAQUE aurait-il une boule de cristal?
  • NATHAN MacKINNON est le joueur de la semaine dans la LNH. La deuxième étoile va à DAVID RITTICH, gardien des Flames et la troisième à MARTIN JONES, gardien des Sharks.

SOUVENIRS, SOUVENIRS: En 1976, sortie du film ROCKY. En

Sylvester Stallone est devenu une légende dans le rôle de Rocky Balboa.

vedette: SYLVESTER STALLONE et TALIA SHIRE COPPOLA…. En 2013, le Groupe CH fait l’acquisition de l’ÉQUIPE SPECTRA (le Metropolis, Festival de Jazz de Montréal, FrancoFolies et Montréal en lumière)…. En 1995, RÉJEAN HOULE annnonce que le joueur étoile PATRICK ROY est suspendu indéfiniment et qu’il tentera de l’échanger dans les plus brefs délais (à la demande de Ronald Corey)…. En 2004, une fuite dans le témoignage de BARRY BONDS devant un grand jury nous apprend qu’il a consommé des stéroïdes pour améliorer ses performances sur le losange… En 1968, ELVIS est de retour sur scène après 7 ans d’absence…. En 1987, les Bruins retirent le

Raymond Bourque a surpris tout le monde quand il a retiré son numéro 7 pour enfiler le 77, en 1987.

numéro 7 de PHIL ESPOSITO. Durant la cérémonie au Boston Garden, RAYMOND BOURQUE surprend tout le monde en affichant pour la première fois le numéro 77… En 1999, la cloche de la BOURSE DE MONTRÉAL se fait entendre pour la dernière fois…. En 2003, FÉLIX et LA BOLDUC sont élus au Panthéon des auteurs-compositeurs avec GORDON LIGHTFOOT et HANK SNOW…. En 2009, la championne de tennis AMÉLIE MAURESMO prend sa retraite… En 1965, inaurguration du THÉÂTRE DE QUAT’SOUS sur la rue des Pins… En 1966, la chanson WINCHESTER CATHEDRAL joue dans toutes les radios… En 1994, le jeu PlayStation est lancé au

John Bateman, un colosse de l’Oklahoma, a été un des premiers héros des Expos au stade Jarry.

Japon…. En 2004, les enquêteurs fouillent la résidence de MICHAEL JACKSON… En 2009, STEVIE WONDER est nommé Messager de la paix…. En 1936, l’opinion publique condamne le mariage d’ÉDOUARD VIII avec la roturière WILLIS SIMPSON…. Nous ont quittés le 3 décembre: JOHN BATEMAN, receveur des Astros et des Expos; BILL BENNETT, premier ministre de la Colombie-Britannique; RENOIR, célèbre peintre français; ROBERT LAVOIE, comédien; ANDRÉE MAILLET, romancière et poète; FRANÇOIS XAVIER, missionnaire jésuite.

Une création de MM. Goulet et Champoux.

LE MOT D’HUMOUR

Toto dit à sa maman: «Je crois que ma grande soeur a commencé à fumer».

-«Comment sais-tu ça?»

-«Sur son portable, j’ai vu un message de son copain qui disait «Merci pour la pipe!»

ANNIVERSAIRES du 3 décembre

  • IGOR LARIONOV, joueur étoile des Red Wings et de

    Igor Larionov savait quoi faire avec la rondelle.

    l’Armée Rouge, 59 ans.

  • KATARINA WITT, super championne de patinage artistique, 54 ans.
  • JULIEN GOULET, as golfeur, 28 ans.
  • CLAUDE DOLBEC, légende de la Mauricie, 92 ans.
  • FRANZ KLAMMER, champion de ski alpin, 65 ans.
  • ROGER LATERREUR, pionnier du club Médaille d’Or, 77 ans.
  • MIKE RAMSEY, ancien des Sabres, 59 ans.
  • ALBERTO JUANTORENA, champion d’athlétisme, 69 ans.
  • WAYNE GARRETT, ancien des Mets, 72 ans.
  • BOBBY ALLISON, pilote automobile, 82 ans.
  • MAUDE SAINT-GERMAIN, de Saint-Jérôme.

    Roger Laterreur a joué longtemps dans la Ligue des Bons Vivants à Montréal-Est.

  • JACQUES DUBOIS, retraité de Domtar-Windsor, 61 ans.
  • LUCIEN BOND, de Delson, 66 ans.
  • TONY DeMICHEL et ROBERT GARCIA, soccer.
  • YVON (Pompon) SARRAZIN, ancien du National Junior, 81 ans.
  • CLAY DALRYMPLE, ancien des Phillies, 83 ans.
  • ÉRIC HOZIEL, comédien, 60 ans.
  • CAROLE DUMONT, de Trois-Rivières.
  • RICK MEARS, sport automobile, 68 ans.
  • MICHELLE BERTHIAUME, des JSH.