formats

Les Glorieux dans mon village

mai
25
par dans Golf, Hockey

Souvenirs de la Canada Paper

Par un curieux hasard, je me retrouve à deux pas de l’ancien club de golf de la CANADA PAPER, là où j’ai cogné mes premières Star-Flite et Canada Cup. Comme Duke Doucet, Maude-Aimée Leblanc, mon frère Bill et mon fils Alexandre. Les souvenirs se bousculent sous mes cheveux de plus en plus gris et de plus en plus longs (sans ma coiffeuse préférée).

Le petit terrain de golf de la Canada Paper était très particulier avec cinq normales 4 et quatre normales 3 pour un total de 32. Le record de 27 appartient à mon ami DUKE depuis bientôt 60

L’usine de la Canada Paper à la fin des années 1950.

ans et ne sera jamais battu parce que le terrain, faute de membres, a été vendu il y a quelques années pour faire place au complexe domiciliaire des Rivières.

À cause des nombreux monticules, on était presque toujours hors d’équilibre, ce qui nous obligeait à savoir jouer les pieds plus haut ou plus bas que la balle. C’était aussi l’endroit idéal pour perfectionner nos coups d’approche. Un bon joueur, comme le regretté Bob Morey, pouvait se taper les neuf trous en 75 ou 80 minutes avec seulement trois ou quatre bâtons. Et jouer la normale ou presque.

LE GROS BILL, HENRI ET BOOM-BOOM

À l’été 1960, je suis sur le point de fêter mes 11 ans lorsque JEAN BÉLIVEAU, Bernard Geoffrion, Doug Harvey, Henri Richard, Jean-Guy Talbot et Phil Goyette, champions de la

Lorsque Jean Béliveau s’est présenté chez nous, c’était comme si le Bon Dieu arrivait en ville!

coupe Stanley et ambassadeurs de la Brasserie Molson, débarquent dans mon village pour jouer une ronde de golf et participer à la fête en l’honneur du boxeur olympique ROBERT PIAU. Pour un jeune partisan des Glorieux, c’est une journée de rêve, un moment inoubliable.

Je voudrais bien servir de cadet au Gros Bill ou au Pocket Rocket, mais on me confie le sac de JEAN-GUY TALBOT. Pas chanceux, le p’tit gars! Je suis alors loin de me douter que Talbot deviendra plus tard un de mes meilleurs amis dans le monde du hockey.

Au bout de quelques années, j’ai su que mes idoles ont ensuite visité le Château Windsor pour caler une bière ou deux et que le légendaire WILD KID CARON, ramonneur de son métier, en a profité pour se frotter à DOUG HARVEY dans une séance de tir au poignet. Joyeux luron venu d’une autre planète, Wild Kid aimait offrir son spectacle au Château ou au club Enac. Il chantait «Mon étoile d’or» et répondait à ses dénigreurs: «La pluie de vos injures n’atteint pas le parapluie de mon indifférence!» Jocelyn Bourque, futur directeur des sports au Journal de Québec, était son meilleur imitateur.

En fouillant dans mes souvenirs, je me rappelle aussi du Calcutta qui réunissait les travailleurs de l’usine de papier, le lundi et le mercredi soir. MAURICE HEALY, Ernie Dunn, Ben Lapierre, Art Smeltzer, Jean-Pierre Noël, Jim Beattie, Robert Caron, Théoval Rousseau et Bernard Saint-Martin sont autant de noms qui résonnent encore dans ma tête. La compétition était vive et chaque demi-point avait son importance pour le classement final. Je me souviens aussi que Liette Saint-Martin, fille de Bernard, était la plus belle du village et faisait rêver tous les garçons de mon âge, moi le premier.

PAPETIERS-MÉTÉORS

Le vieil aréna de la Canada Paper, construit au début des

Les Papetiers de 1955, premiers héros de mon enfance. Les noms des joueurs ne sont pas dans l’ordre.

années 1930, était situé à deux pas du club de golf, derrière le trou #1. C’est là que je me rendais à pied, le dimanche après-midi, pour voir à l’oeuvre les Papetiers de MAURICE BACHAND contre les méchants Météors d’Asbestos. Une bataille endiablée entre les «paper makers» et «les gars de la mine». Une rivalité semblable à celle qui opposera plus tard le Canadien aux Nordiques, mais à l’échelle régionale. Dans le temps, les divertissements étaient peu nombreux et l’équipe locale jouissait d’une immense popularité.

Lorsque mon père parvenait à mettre la main sur deux sièges dans le jubé, au deuxième étage, c’était comme si j’entrais au paradis. Personne devant moi pour surveiller cette guerre entre ennemis jurés. Un bel après-midi pour la modique somme de 25 cents!

Entre les périodes, un bon hot-dog «steamé» dans le petit

Tiger Woods et Peyton Manning ont gagné leur match amical contre Phil Mickelson et Tom Brady dans le sud de la Floride. Par un seul trou. L’événement a permis d’amasser 20 millions pour les victimes du Coronavirus.

resto de l’ex-gardien de but ROGER LONGPRÉ, le même homme qui se promenait à travers les rues au volant de son automobile pour annoncer le prochain match des Papetiers avec ses gros haut-parleurs.

J’ai du mal à croire que cette époque soit déjà si lointaine. Les deux derniers mois ont été éprouvants pour tout le monde, spécialement les plus âgés. Ce maudit microbe risque de changer nos vies à tout jamais. Me semble que tout était plus simple au temps des Papetiers…

EN BREF

  • RÉGIS LÉVESQUE se tape quelques bons cigares chez sa fille Annie avant le grand voyage.

    Zackary Michaud: 1er récipiendaire de la coupe des 3P.

  • ZACKARY MICHAUD, des Cantonniers de Magog, est le premier récipiendaire de la coupe des 3P. On a voulu souligner sa persévérance, son positivisme et sa passion pour le hockey.
  • MARC-ÉTIENNE BUSSIÈRES, un des meilleurs golfeurs de la province, devient actionnaire du club LONGCHAMP, de Sherbrooke. Il a 34 ans.
  • SUZANNE LECLERC a réussi un trou d’un coup au club LONGCHAMP.
  • DENIS MESSIER retrouvera sa plume le mois prochain.

ÉPHÉMÉRIDES du 25 mai: En 1995, les NORDIQUES quittent définitivement Québec pour aller vivre au COLORADO. Ils ont

Il y a 25 ans, les Nordiques ont été vendu pour 75 millions.

été vendus à COMSAT VIDEO pour la somme de 75M$…. En 1970, dernier épisode du téléroman Les Belles Histoires des pays d’en haut. On nous offre encore des reprises, 50 ans plus tard…. En 2010, STEVE YZERMAN est nommé vice-président et d.g. du Lightning de TAMPA BAY…. En 1982, le Canadien FERGUSON JENKINS, des Cubs, atteint le plateau des 3000 retraits sur des prises…. En 1992, JAY LENO succède à JOHNNY CARSON au micro du Tonight Show…. En 1981, CARL YASTRZEMSKI, des Red Sox, joue sa 3000e partie. Il est seulement le 4e joueur à durer si longtemps… En 2001, le sprinter DONOVAN BAILEY annonce

Lanny McDonald a marqué son dernier but au Forum de Montréal pour aider les Flames à gagner la coupe Stanley.

qu’il en est à sa dernière saison… En 2007, VITO RIZZUTO est condamné à 10 ans de prison dans un tribunal de New York. Il ira purger sa peine au Colorado…. En 1977, première de STAR WARS à Hollywood… En 1989, les FLAMES DE CALGARY gagnent la coupe Stanley sur la patinoire du FORUM, un exploit très rare. Le capitaine LANNY McDONALD marque son dernier but et AL MacINNIS hérite du trophée Conn Smythe… En 1935, BABE RUTH cogne ses 3 derniers circuits dans le chandail des Braves de Boston… En 1973, la chanteuse CAROLE KING attire 100 000 personnes à CENTRAL PARK…. En 2003, le scénariste DENYS ARCAND et l’actrice MARIE-JOSÉE CROZE triomphent au Festival de Cannes pour leur rôle dans Les invasions barbares… En 1991, MARJO chante Tant qu’il y aura des enfants…. En 1951, WILLIE MAYS joue son premier match avec les Giants de New York. Il est blanchi en 5 visites à la plaque… En 2011, dernier talk show d’OPRAH WINFREY… En 2018, HARVEY WEINSTEIN est au banc des accusés pour ses délits d’ordre sexuel… En 1965, ALI passe le K.-O à SONNY LISTON avant la fin du premier round à Lewiston…. En 1968,

Johnny Rougeau avec son protégé René Lévesque et l’ancien journaliste Pierrre Luc.

inauguration de l’arche GATEWAY à Saint-Louis. Ça devient le symbole de la porte d’entrée pour l’Ouest américain… En 1912, l’agent des terres HECTOR AUTHIER débarque à AMOS… Nous ont quittés le 25 mai: JOHNNY ROUGEAU, lutteur, homme de hockey et garde du corps de René Lévesque; WOJCIECH JARUZELSKI, dernier chef communiste en Pologne; MARCEL CÔTÉ, économiste et conseiller de Robert Bourassa et Brian Mulroney; ROBERT LEBEL, évêque de Valleyfield.

Une création de MM. Goulet et Champoux.

LE MOT D’HUMOUR

-«Maman, est-il vrai que dans certains pays, tu ne connais pas ton mari avant de l’avoir marié?»

-«Ma fille, c’est vrai dans tous les pays!»

ANNIVERSAIRES du 25 mai

  • MATT MURRAY, gardien des Penguins, 26 ans.
  • DAVID PASTRNAK, joueur étoile des Bruins.
  • ROBERT PICARD, ex-défenseur du CH et des Nordiques,

    Robert Picard et son épouse sous le ciel de la Floride.

    63 ans.

  • NICK FOTIU, ancien matamore des Rangers, 68 ans.
  • ALEX ANTHOPOULOS, d.g. des Braves d’Atlanta, 53 ans.
  • RICK WAMSLEY, ex-gardien du Tricolore, 61 ans.
  • JEAN LUSIGNAN, sportif de Sorel, 72 ans.
  • MICHEL GODBOUT, de TVA Sports.
  • RIC NATTRESS, ex-défenseur du CH, 58 ans.
  • ALAIN VILLIARD, de Bauer-Nike, 55 ans.
  • IAN McKELLEN, brillant acteur britannique, 81 ans.

    Matt Murray: les Penguins se fient à lui pour gagner une autre coupe Stanley.

  • CHRISTIAN CHÉNIER, de Repentigny, 66 ans.
  • ANDREW SNAJDER, champion de tennis, 53 ans.
  • BRIAN URLACHER, ex-vedette des Bears, 42 ans.
  • JEAN-PHILIPPE BACHAND, d’Asbestos.
  • CLAUDE LAVOIE Jr., de Montréal, 56 ans.
  • PAULO JUTRAS, trot et amble, 60 ans.
  • D.A. WEIBRING, vétéran de la PGA, 67 ans.
  • JOHN MONTEFUSCO, ex-lanceur des Giants, 70 ans.
  • FÉLIX DAIGNEAULT, ancien voltigeur des Cardinaux de Windsor, 84 ans.
  • DAVID SHAW, ancien des Nordiques, 56 ans.

    Félix Daigneault a été un excellent joueur de baseball durant sa jeunesse. Son frère Julien aussi.

  • LOUISE CUTRONE, de Montréal-Concordia.
  • RAFA CABRERA-BELLO, golfeur espagnol, 36 ans.
  • JASMINE LALONDE, de Gatineau.
  • DENIS FORGUES, de Sherbrooke, 74 ans.
  • MARCEL BRISSON, de Laval, 78 ans.
  • CAROLINE OUELLETTE, championne de hockey féminin, 41 ans.
  • ANDRÉ GÉNÉREUX, sportif de Joliette.
  • YVON BOURASSA, de Valleyfield, 85 ans.
  • STÉPHANE LEMAY, baseball, 45 ans.
  • LOUISE MARION, du quartier Villeray.
  • GILLES BROUILLETTE, de Lachine, 65 ans.
  • MARIO DesROSIERS, de Mirabel, 78 ans.
  • MIGUEL TEJADA, ancien des Orioles, 44 ans.
  • JASON KUBEL, des Twins, 38 ans.
  • BOB KNEPPER, ex-lanceur des Astros, 66 ans.
  • MICHEL THIBAULT, Alice Brousseau et Marc-André Généreux, des JSH.

 

 

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Les Glorieux dans mon village  comments