formats

Les moments inoubliables de l’année 2012

décembre
24
par dans À la Une, Général

Le temps est venu de faire le point sur les douze derniers mois avant de tourner la page et de plonger tête première dans de nouvelles aventures.

Sans plus de préambule, voici les événements qui ont retenu mon attention en l’An de Grâce 2012, accompagnés de commentaires appropriés:

  1. Le congédiement de PIERRE GAUTHIER et l’entrée en scène de Marc Bergevin assombrie par un triste lock-out. On a tellement hâte de voir si le nouveau patron du Canadien pourra faire mieux que son prédécesseur. Le contraire serait plutôt étonnant.
  2. L’arrogance de LANCE ARMSTRONG et le retrait de toutes ses victoires au Tour de France. Tu ne peux pas tricher aussi longtemps sans te faire prendre les culottes à terre.
  3. Le formidable ralliement des EUROPÉENS en coupe Ryder. Le dos acculé au mur, les Luke Donald, Rory McIlroy, Lee Westwood, Sergio Garcia, Paul Lawrie, Justin Rose, Ian Poulter et Martin Kaymer ont multiplié les coups d’éclat le dimanche après-midi. Un très beau spectacle.
  4. L’impressionnante victoire des Giants de SAN FRANCISCO en Série mondiale. Ça devait être l’année des Tigers, mais les Sandoval, Lincecum, Baumgarner, Cain, Romo, Posey et Scutaro n’ont laissé aucune chance à l’équipe de Jim Leyland.
  5. Les 200 millions versés à RYAN SUTER et à ZACH PARISE quelques heures avant l’expiration de la convention collective. Une autre preuve que les propriétaires sont prêts à tout pour gagner, même à se tirer dans le pied.
  6. L’incroyable saut de l’Autrichien FELIX BAUMGARTNER au-dessus du Nouveau-Mexique. Il devenait le premier homme à franchir le mur du son. Ça prend du courage (ou de la démence?) pour se livrer à un tel exercice.
  7. Les COMMOTIONS CÉRÉBRALES dans le sport professionnel, en particulier celle de Sidney Crosby, meilleur patineur de la LNH. C’est devenu un véritable fléau.

    bubba

    Bubba Watson a surpris tout le monde en gagnant le Masters avec un coup miraculeux en prolongation.

  8. Le coup magique de BUBBA WATSON à Augusta. Personne ne le voyait gagner ce tournoi, mais il a fait mentir tous les experts. Trois heures auparavant: le triple-bogey de Phil Mickelson en ronde finale. Il avait l’air d’un joueur de classe C en essayant de sortir sa balle sous les branches.
  9. L’étonnante victoire des CATARACTES de Shawinigan au tournoi de la coupe Memorial. Ils étaient décomptés au milieu de la semaine, mais ils ont réussi l’impossible en gagnant leurs trois derniers matchs.
  10. Les 86 buts de LIONEL MESSI, du FC Barcelone. Comme dirait Moose Dupont: «C’est des goals en tabarnak!»
  11. La retraite du défenseur NIKLAS LIDSTROM, des Red Wings de Détroit, après sept trophées Norris et quatre conquêtes de la coupe Stanley. Le Suédois pouvait tout faire sur la patinoire, sauf nettoyer devant le filet.
  12. La très belle victoire de l’Écossais ANDY MURRAY à l’Open des Etats-Unis. Quand un gars frappe aussi souvent à la porte, il finit par entrer.

    andy

    L’Écossais Andy Murray a mis fin à sa disette en gagnant l’Open des Etats-Unis. Il est ainsi devenu le premier Britannique à gagner un tournoi du Grand Chelem depuis le légendaire Fred Perry.

  13. La conquête de la coupe Stanley par les KINGS de Los Angeles après 45 ans d’attente. Cela n’aurait pas été possible sans la contribution du capitaine Dustin Brown et du gardien de but JONATHAN QUICK.
  14. La saga des COYOTES de Phoenix. Greg Jamison a fini par gagner son point. Les citoyens paieront la facture et l’équipe restera en Arizona envers et contre tous.
  15. Les exploits d’ERIK KARLSSON à la ligne bleue. Le jeune homme a tout ce qu’il faut pour relancer la concession des Sénateurs.
  16. La victoire imprévue des ARGONAUTS dans le match de la coupe Grey. Un joli cadeau pour nos amis de Toronto.
  17. La lutte à finir entre GARY BETTMAN et DONALD FEHR. Deux «patineurs» qui font rager les amateurs de hockey et un tort irréparable à notre sport national.
  18. La domination du nageur MICHAEL PHELPS et du sprinter USAIN BOLT aux Jeux olympiques de Londres. Deux athlètes tout à fait exceptionnels.
  19. La septième victoire de ROGER FEDERER à Wimbledon. C’était son 17e titre majeur, un record qui sera difficile à battre.
  20. La Triple couronne de MIGUEL CABERA, des Tigers de Détroit. On n’avait pas vu cela depuis les beaux jours de Carl Yastrzemski.

P.S. Vous avez d’autres suggestions?

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Les moments inoubliables de l’année 2012  comments