formats

Les dieux du golf

Le 83e tournoi des Maîtres débute ce matin. Rory McIlroy est mon choix pour l’emporter

AUGUSTA, Géorgie— Après avoir écouté et analysé les commentaires de tous et chacun, c’est le temps que la fête commence. Après la cérémonie protocolaire avec Jack Nicklaus et Gary Player, 87 magiciens de la PGA se disputeront le veston vert.

J’aimerais vous garantir que Tiger Woods sera dans la course dimanche après-midi et qu’il livrera bataille à Rory McIlroy pour le trophée, mais ce n’est pas aussi simple que ça. Le tournoi

des Maîtres ne se gagne pas dans la salle d’entrevues, mais sur un parcours de 7475 verges, long et exigeant, avec des verts capables de faire perdre la tête au golfeur le plus patient.

On peut rêver d’une finale entre Tiger et Rory, mais ce n’est pas si simple.

Justin Rose a raison de dire qu’il faut non seulement bien jouer, mais aussi avoir la chance de son côté pour gagner un tournoi de cette envergure. Autrement dit, il faut que «les dieux du golf» soient de ton bord.

Les exemples sont nombreux. Arnold Palmer a été favorisé par une décision des officiels pour battre Ken Venturi en 1958. Dix ans plus tard, Bob Goalby a gagné parce que Roberto De Vicenzo a signé involontairement une carte erronée. En 1983, Seve Ballesteros a envoyé sa balle à l’eau au 15e trou et Greg Norman a raté son coup de fer au 18e. Jack Nicklaus en a profité pour se faufiler et remporter une victoire totalement inattendue. En 1961, Arnold Palmer avait le trophée dans la poche gauche, mais il a perdu sa concentration au dernier trou et il a commis un double-bogey pour offrir la victoire à Gary Player sur un plateau d’argent. En 1989, Scott Hoch a raté un roulé d’environ deux pieds avant de se faire battre par Nick

Nick Faldo n’aurait pas gagné en 1989 sans l’aide de Scott Hoch.

Faldo en prolongation. Et ceteta, et cetera.

Quoi qu’il en soit, voici quelques mots sur les joueurs les plus susceptibles de gagner dimanche:

  • TIGER WOODS a retrouvé une grande partie de ses moyens et il se croit capable, à 43 ans, de faire reculer l’horloge du temps après sa belle victoire de l’automne dernier à East Lake. Il aura l’appui d’une foule considérable et il adore être le centre d’attraction.
  • RORY McILROY a terminé dans le Top-10 durant les cinq dernières années et sa récente victoire au Championnat des joueurs ne peut que le stimuler. Son attitude est meilleure que jamais.
  • JUSTIN ROSE n’est pas numéro un mondial par hasard. Il a cogné deux fois à la porte durant les 3 dernières années et il sait exactement quoi faire pour l’emporter ici.

    Jordan Spieth a l’habitude de très bien jouer à Augusta.

  • JORDAN SPIETH: ses déboires des derniers mois sont inquiétants, mais il a l’habitude de très bien jouer à Augusta. L’an passé, il a fini le tournoi avec une ronde de 64. Il pourrait profiter de ce tournoi pour relancer sa carrière. Spieth n’a que 25 ans.
  • PHIL MICKELSON aura 49 ans à la mi-juin, mais le Masters demeure son tournoi préféré. Il se sent chez lui à Augusta. Nous réserve-t-il une surprise?
  • JUSTIN THOMAS: un élan à faire rêver et une grande détermination, mais il n’a jamais fait mieux qu’une 17e place ici.
  • PATRICK REED: un «bulldog» impopulaire, capable de

    Rickie Fowler a fini à seulement un coup de la tête, l’an passé.

    performer sous pression. Seulement 3 joueurs ont réussi à gagner deux années de suite: Nicklaus, Faldo et Woods.

  • DUSTIN JOHNSON frappe la balle «au bout du monde», mais il est rarement menaçant à Augusta.
  • BROOKS KOEPKA: un autre champion de la longue balle. Il a déjà gagné 3 tournois majeurs, dont les deux derniers U.S. Opens. Un joueur à surveiller.
  • FRANCESCO MOLINARI n’a jamais fait mieux qu’une 20e place sur les terres de Bobby Jones.
  • JASON DAY semble avoir du mal à retrouver sa touche magique.
  • SERGIO GARCIA: sa victoire en 2017 a été le couronnement de sa carrière. Il connaît très bien les lieux.
  • BRYSON DECHAMBEAU: un golfeur pas comme les autres, très méthodique. Le physicien du golf. On a très hâte de voir ce qu’il pourra faire en fin de semaine.
  • RICKIE FOWLER: un des favoris de la foule. Il a terminé à un coup de la tête, l’an passé. À 30 ans, il est dû pour parader dans le cercle des vainqueurs.

MON CHOIX: McIlroy.

RAYMOND NE SE SOUVIENT PAS

  • Je suis allé voir RAYMOND FLOYD sous le grand chêne

    Ray Floyd: un des meilleurs golfeurs de sa génération. Il a participé au Masters 45 fois.

    pour lui demander s’il se souvenait d’ADRIEN BIGRAS, son rival à Miami au début des années 1960. «Désolé, ce nom ne me dit rien, a-t-il répondu. À mon âge (76 ans), j’ai la mémoire qui flanche».

  • Floyd a été un des meilleurs golfeurs de sa génération. Il a gagné le Masters par 8 coups en 1976 et il a terminé deuxième à 3 reprises. Il a aussi gagné le championnat de la PGA et le U.S. Open.
  • J’ai écouté les explications de MARC BERGEVIN pendant une quinzaine de minutes et j’en ai eu assez. La prochaine saison sera cruciale pour lui et pour son équipe. Revenir avec le même club ne sera pas suffisant.
  • MATT WALLACE a gagné la compétition Par-3 mercredi après-midi. Il a battu son compatriote SANDY LYLE en prolongation…. Il y a eu 4 trous d’un coup. Wallace en a réussi un. Les autres appartiennent à MARK O’MEARA, Devon Bling et Shane Lowry… Le trio de Nicklaus, Player et Watson totalisait 231 ans.
  • À plus.

ÉPHÉMÉRIDES du 11 avril: En 2016, JEAN-LUC BRASSARD remet sa démission comme chef de mission de l’équipe canadiennne olympique… En 2006, LUC ROBITAILLE annonce sa retraite du hockey… En 1970, les BEATLES sont en tête du palmarès pour la 19e fois avec la chanson Let It Be Me… En

Le coloré Louis Laberge a présidé la FTQ pendant 27 ans.

2018, PHILIPPE BOUCHER remet sa démission comme entraîneur et d.g. des Remparts… En 1991, LOUIS LABERGE quitte la présidence de la FTQ après avoir tenu le fort pendant 27 ans… En 1954, les Cards échangent le vétéran ENOS SLAUGHTER aux Yankees en retour du jeune BILL

Carl Yastrzemski: meilleur voltigeur de l’histoire des Red Sox. Il a dominé son sport pendant 23 ans.

VIRDON et de deux autres joueurs…. En 1961, CARL YASTRZEMSKI dispute son premier match dans l’uniforme des Red Sox… En 1979, première de l’opéra-rock STARMANIA à Paris. En vedette: FABIENNE THIBEAULT et DIANE DUFRESNE… En 1988, le film Le dernier empereur de BERNARDO BERTOLUCCI gagne 9 statuettes à la soirée des Oscars… En 2010, PHIL MICKELSON devance Lee Westwood par 3 coups et gagne le Masters pour la 3e fois… En 1961, ouverture du procès du criminel de guerre ADOLF EICHMANN à Jérusalem…. En 1962, les METS de New York jouent le premier match de leur histoire et encaissent un revers de 11-4 contre les Cards. L’équipe est dirigée par le légendaire CASEY

Fabienne Thibeault: une voix exceptionnelle.

STENGEL… En 1975, Radio-Canada annonce que la populaire émission APPELEZ-MOI LISE ne sera pas de retour… En 1966, FRANK SINATRA enregistre Strangers in the Night… En 2005, JEFF FILLION et ses coanimateurs de CHOI-FM sont condamnés à verser 340 000$ à SOPHIE CHIASSON…. En 1952, sortie du film Singin’ In The Rain, un classique du cinéma américain. GENE KELLY est magistral…. En 2003, dernier match des CASTORS DE SHERBROOKE, éliminés par les Olympiques de Hull. L’équipe déménagera à LEWISTON, Maine… En 1997, MARIO LEMIEUX atteint le cap des 50 buts pour la 6e fois… En 1989, RON HEXTALL, des Flyers, devient le premier gardien à marquer un but durant les séries de la coupe

Harold Ballard: un propriétaire très controversé.

Stanley… En 1974, GOLDA MEIR remet sa démission comme première ministre d’Israël…. En 1963, publication de l’encyclique PACEM IN TERRIS… En 1909, fondation de la ville de TEL AVIV… En 1814, NAPOLÉON abdique devant les troupes des nations européennes qui ont envahi PARIS…. Nous ont quittés le 11 avril: ED SNIDER, fondateur de Comcast Spectator et propriétaire des Flyers; HAROLD BALLARD, controversé propriétaire des Maple Leafs; BUNNY AHEARNE, promoteur de hockey d’origine irlandaise; ADHÉMAR RAYNAULT, maire de Montréal; JAMES A. BAILEY, du cirque Barnum & Bailey.

Merci à Guy Champoux et à son ami Irénée Goulet.

LE MOT D’HUMOUR

Le regretté Dan Jenkins, célèbre chroniqueur de golf, a eu la chance d’avoir Ben Hogan comme professeur et il est devenu «scratch golfer». Il a eu plus de veine que moi avec Roger Bouchard et André Maltais!

ANNIVERSAIRES du 11 avril

  • JENNIFER HEIL, championne de ski acrobatique, 36 ans.
  • JASON VARITEK, ancien capitaine des Red Sox, 47 ans.

    Jason Varitek a été longtemps capitaine des Red Sox. Il a frappé 11 circuits dans les séries de championnat.

  • BRET SABERHAGEN, ex-lanceur étoile des Royals de K.C., 55 ans.
  • PIERRE LACROIX, ex-défenseur des Nordiques, 60 ans.
  • TREVOR LINDEN, ancien du CH et des Canucks, 49 ans.
  • ANDRÉ BURNS, professionnel de golf, 79 ans.
  • MICHEL MAHEU, président de Maheu & Maheu, 58 ans.
  • MARK TEIXEIRA, ancien des Yankees, 39 ans.
  • CARL TARDIF, du journal Le Soleil, 55 ans.
  • CHRIS PRIDHAM, champion de tennis, 54 ans.
  • ALEXANDRE MESSIER, ancien gérant des Expos de

    Alex Burrows, de Pincourt, a vécu ses meilleurs moments dans le chandail des Canucks. Il a même connu une saison de 35 buts.

    Sherbrooke, 47 ans.

  • ALEX BURROWS, ancien des Canucks, 38 ans.
  • PHILIPPE (Feller) GRAVEL, sportif de Rouyn-Noranda.
  • SYLVIE PION, du journal La Tribune.
  • KELVIM ESCOBAR, ex-lanceur des Angels, 43 ans.
  • JEAN-LOUIS LOOF, sportif de la Rive-Sud, 74 ans.
  • ANGEL COSTELLO, de Montréal-Concordia.
  • RICHARD SÉVIGNY, gardien de but des Anciens Canadiens, 62 ans.
  • BRUNO LAPOINTE, de Châteauguay.
  • GUY LAPIERRE, des JSH.