formats

Le Phoenix sera fier de son amphithéâtre

avril
19
par dans À la Une, LHJMQ

Construit en 1966 suite à la conquête de la coupe Allan par les Castors Seniors de Georges Roy, le Palais des Sports de Sherbrooke était encore une des belles patinoires de la province, mais il avait grandement besoin d’une cure de rajeunissement pour accueillir le Phoenix de Sherbrooke, nouvelle concession de la LHJMQ.

C’est ce qu’on est en train de faire sur la rue du Parc, dans l’est de la ville. Lorsque les travaux seront terminés, à la fin juin, le Palais des Sports sera méconnaissable avec ses 3700 bancs bleu foncé, ses 28 loges corporatives, son hall d’entrée revampé et son nouveau tableau indicateur. Les coûts des travaux, estimés à 4,6 millions, sont partagés entre la Ville de Sherbrooke et le gouvernement du Québec.

Jocelyn Thibault

Jocelyn Thibault met tout en oeuvre pour que le Phoenix de Sherbrooke soit un grand succès.

L’ex-gardien de but Jocelyn Thibault, copropriétaire de la nouvelle équipe, n’a cependant pas l’intention de se fier uniquement au nouvel amphithéâtre pour attirer les amateurs de hockey des Cantons de l’Est. Il prendra tous les moyens pour créer un sentiment d’appartenance. Il désire aussi que chaque match au Palais des Sports devienne un happening.

Récemment, il a rencontré les étudiants en administration de l’Université de Sherbrooke pour recueillir leurs suggestions. C’est ainsi qu’il se penchera sur la possibilité d’organiser des «tailgates partys», d’embaucher un orchestre pour les entractes et de faire la promotion de son équipe dans les salles de cinéma de la région.

On songe également à favoriser les échanges entre joueurs et partisans sur Facebook et Twitter.

Le meilleur marketing demeure le rendement de l’équipe sur la patinoire, mais on peut dire que le Phoenix est sur la bonne voie. Une fois que le produit sera lancé officiellement, on prendra les moyens pour bien l’enrober et pour créer un lien solide entre l’équipe et ses clients.

LEFEBVRE ENTRAÎNEUR?

Encore à la recherche de son premier entraîneur, la direction du Phoenix a obtenu la permission de discuter avec Sylvain Lefebvre, de l’Avalanche du Colorado.

L’ex-défenseur du Canadien et des Maple Leafs est originaire de Richmond et il est un ami de longue date de Jocelyn Thibault. Il semble avoir une longueur d’avance sur les autres candidats. Les autres noms mentionnés sont ceux de Judes Vallée, Martin Bernard et Paulin Bordeleau.

L’ouverture du camp d’entraînement aura lieu le 13 août. À sa première saison dans le circuit Courteau, le Phoenix aura le droit d’aligner cinq joueurs de 20 ans.

 

 

 

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Le Phoenix sera fier de son amphithéâtre  comments