formats

Le diable est aux vaches!

L’échange Domi-Galchenyuk fait jaser les fans du CH

Avalanche de commentaires suite à la décision de Marc Bergevin d’échanger ALEX GALCHENYUK aux Coyotes de l’Arizona en retour du fougueux MAX DOMI. En voici quelques-uns:

GHYSLAIN DELAGE, ex-entraîneur des Castors Juniors: «Incroyable! Où sont passé les penseurs du Canadien? Un autre joueur talentueux qui s’en va et qui ne demandait qu’à être bien encadré. Bergevin ne m’impressionne pas. Son temps achève».

PIERRE TRUDEL, ex-commentateur sportif: «Ce qui me

Pierre Trudel: une incapacité chronique.

déçoit dans cette transaction, c’est qu’elle démontre encore une fois l’incapacité chronique de savoir comment composer avec les jeunes, comment les développer et leur faire confiance. Les partisans ne veulent rien savoir d’un autre plan quinquennal. L’avenir, c’est maintenant!»

ROGER SMITH, ex-hockeyeur de Gatineau: «Galchenyuk doit être aux anges. Il a beaucoup plus de talent que Domi. Faut juste bien l’entourer… comme on l’a fait avec Eller!»

MARIO GOUPIL, agent Re/Max en Estrie: «P.K., Sergachez et maintenant Galchenyuk. Du grand Bergevin. Arrêtez-le quelqu’un!»

JEAN MASSICOTTE, de Joliette: «Galchenyuk était ciblé comme un joueur qui manquait de constance sur et à l’extérieur de la patinoire. Défensivement parlant, il montre de grandes lacunes».

GUY BUREAU, de Saint-Jean-sur-Richelieu: «À quand

Guy Bureau a encore le CH tatoué sur le coeur.

remonte la dernière transaction du Canadien qui n’a pas été contestée? À Montréal, on semble penser que tous les autres directeurs généraux sont incompétents et vont nous donner leurs joueurs. Plus personne ne voulait des problèmes de Galchenyuk».

ÉRIC DOYLE, président de la Ligue Dépression: «Je vais attendre au 1er juillet, mais je voudrais voir plus de buteurs dans cette équipe».

GUY CORRIVEAU, camionneur: «Bergervin est trop émotif pour occuper un tel poste. Ça me fait penser à l’échange qui a envoyé P.K. à Nashville. On a échangé ce qu’on croyait être la pomme pourrie alors que c’est le manque de talent qui fait défaut».

YVES TREMBLAY, de Boucherville: «Le Canadien met la main sur un joueur de caractère. Galchenyuk faisait plus parler de lui pour son train de vie que pour son rendement sur la patinoire».

GEORGES GUILBAULT, de Sherbrooke: «Ça ressemble à un move de panique. Comme dans le cas de Tyler Seguin à

TROTZ QUITTE LE BATEAU: Quelques jours à peine après avoir mené les Capitals de Washington à la conquête de la coupe Stanley, Barry Trotz quitte le bateau et remet sa démission. Une décision très étrange. On finira bien par connaître la «vraie raison». Trotz a 55 ans.

Boston».

FABIEN PERRAS, ancien joueur de hockey Senior: «J’imagine que les joueurs avec beaucoup de talent n’ont pas leur place à Montréal. Les dirigeants du CH sont incapables de gérer les gros egos. Très dommage».

RICHARD DUBUC, président de l’Omnium de golf Fénérick: «Bravo à Claude Julien qui a encore réussi à faire échanger un rebelle… comme il l’a fait à Boston avec Kessel, Seguin, Wheeler et Hamilton. Il n’a pas réussi à se défaire de Pastrnak avant d’être congédié. Heureusement, la bouffe sera meilleure au Centre Bell l’hiver prochain!»

GUY CORMIER, ami Facebook: «Ne reste plus qu’à échanger Pacioretty, un autre scoreur! Bergevin cherche un autre défenseur pour aider Weber à bien paraître».

ROLAND MAILHOT, professeur de journalisme: «Les

Roland Mailhot: trop d’impondérables.

chances de se tromper son grandes quand on repêche un jeune de 17 ou 18 ans. Il y a tellement d’impondérables. Imaginez si on demandait à une compagnie comme Hydro-Québec, Canadian Tire ou Desjardins de sélectionner des jeunes de 17-18 ans pour travailler plus tard dans l’entreprise. Je pense que Domi «fittera» mieux dans l’équipe avec les Gallagher, Shaw, Deslauriers et cie.»

MARCEL ROBERGE, de Rouyn-Noranda: «Il faut savoir ce qui se passe à l’extérieur de la patinoire. Serge Savard savait tout. Il avait ses Colombos!»

VIC THÉRIAULT, promoteur de combats ultimes: «Domi ira à la guerre à tous les soirs, ce que Galchenyuk ne faisait pas».

MARTIN BOISVERT, relationniste: «Il faut faire comme à Las Vegas. Bâtir avec des joueurs qui ont du coeur du début à la fin du match».

YVAN VANIER, de Mirabel: «Les jeunes joueurs du CH sont mal entourés et mal développés. Vite, un grand ménage! Je ne peux plus supporter cette organisation qui s’en va à reculons depuis 6 ans».

HERMAN HERBERS, maire de Cleveland: «Domi a 9 buts, dont 4 dans un filet désert. Je suis inquiet pour la suite des choses».

PAUL-ANDRÉ SENÉCAL, policier à la retraite: «Encore une fois, on donne plus qu’on reçoit en retour… sous prétexte d’assainir la chambre».

RENÉ COURNOYER, de Sorel: «L’important, c’est de gagner en équipe. Le CH gagnera-t-il plus souvent avec Domi? On le saura assez vite».

ALEXANDRE ROUSSEAU, de Gatineau: «Si Bergevin veut garder son job, il a besoin d’en faire pas mal plus. Cela dit, Galchenyuk coûtait trop cher pour ce qu’il rapportait au Canadien».

CAMILLE DUBÉ, retraité de Radio-Canada: «Le talent ne s’échange pas à si bas âge».

ANDRÉ SAINT-JACQUES, du club Le Champêtre: «Restons positifs. Le 1er juillet, Bergevin va nous ramener le col roulé!»

KOEPKA ENTRE DANS LA LÉGENDE

Dans des conditions de jeu plus favorables pour tout le monde, on a eu droit à un excellent spectacle en finale de l’Omnium de golf des États-Unis et c’est BROOKS KOEPKA, un colosse de la Floride, qui s’est sauvé avec le trophée pour une deuxième année de suite.

Brooks Koepka: talent, puissance, confiance en soi et sang-froid remarquable. C’est ça, un grand champion.

C’est tout un exploit quand on pense que des joueurs comme JACK NICKLAUS, Tiger Woods et Arnold Palmer n’ont jamais pu en faire autant.

Le tournoi s’est joué en milieu d’après-midi lorsque Koepka, âgé de 28 ans, a sorti des lapins de son chapeau pour «sauver les meubles» au 11e, 12e et 14e trou. Pendant ce temps, DUSTIN JOHNSON n’arrivait pas à retrouver sa magie sur les verts. Il a ajouté à ses déboires de la veille (72 coups roulés en deux jours) pour voir le trophée lui glisser entre les mains. Impossible de gagner un tournoi de cette envergure si ton fer droit ne répond pas à l’appel.

L’exploit du jour appartient cependant à TOMMY

Tommy Fleetwood a failli gagner le tournoi avec une dernière ronde de 63. Son potentiel est illimité.

FLEETWOOD, un Anglais fort sympathique qui a égalé le record du tournoi en ramenant une carte de 63. Il a offert une performance éblouissante et il serait allé en prolongation s’il n’avait pas raté un roulé de six ou sept pieds au 72e trou.

PATRICK REED, champion du Masters, a réussi cinq birdies dans les sept premiers trous, mais il a ralenti par la suite et il a dû se contenter de la 4e position, un coup derrière Johnson.

Koepka, qui avait raté Augusta à cause d’une blessure au poignet, est seulement le 7e joueur à gagner l’Open des États-Unis deux fois de suite. Avant lui, il y a eu CURTIS STRANGE, Ben Hogan, Ralph Guldahl, Bobby Jones, John McDermott et Willie Anderson. Ce double exploit le fait non seulement entrer dans la légende du golf, mais il lui rapportera des millions de dollars. Il passe aussi du 9e au 4e rang au classement mondial.

BASEBALL MAJEUR

  • Les Giants ont battu les Dodgers 4-1 devant près de 50 000 personnes à Los Angeles. BRANDON BELT a produit deux points pour aider CHRIS STRATTON à enregistrer sa 8e victoire.
  • Boston a gagné 9-3 à Seattle pour diviser les honneurs

    L’artilleur gaucher Eduardo Rodriguez a remporté 9 victoires pour les Red Sox depuis le début du calendrier.

    de la série de 4 parties. Devers, Bogaerts et Bradley Jr. ont mené l’attaque. Une 9e victoire pour EDUARDO RODRIGUEZ.

  • Toronto a vaincu Washington 8-6 pour balayer la série. Grichuk (2), Solarte et Teoscar Hernandez ont frappé la longue balle pour les Jays.
  • Tampa a disposé des Yankees 3-1 devant plus de 46 000 personnes. MATT DUFFY a produit deux points et WILMER FONT a été solide au monticule pour les visiteurs.
  • Les Astros ont gagné 7-4 à K.C. pour inscrire une 11e victoire de suite. CARLOS CORREA a produit 3 points.
  • Les Cards ont utilisé 5 lanceurs pour blanchir les Cubs 5-0 au stade Busch. MATT CARPENTER a réussi son 10e circuit pour les locaux.
  • Les Brewers ont encaissé un revers de 10-9 contre Philadelphie. MAIKEL FRANCO a produit 4 points pour

    Jean-Luc Brassard, un papa heureux.

    les visiteurs.

  • Balitmore a battu les Marlins 10-4 grâce à JACE PETERSON (4 pp). Une 20e victoire en 5o parties pour les Orioles.
  • Les Twins ont gagné 4-1 à Cleveland. Une première victoire dans les majeures pour SHANE BIEBER.
  • Les joueurs des CARDS portent le numéro 2 sur la manche gauche en mémoire de RED SCHOENDIENST.

BASEBALL SENIOR: Deux autres victoires pour les

Emmanuel Forcier a frappé 8 circuits pour les Castors depuis le début du calendrier.

PIRATES DE SAINT-JEAN. En vedette: DANY DESCHAMPS, Jonathan Jones, François Lafrenière et Louis-Karl Pedneault… FRANÇOIS-ALEXANDRE TAMBOSSO a produit 4 points pour mener les Brewers de Montréal à la victoire… Thetford-Mines a battu Acton Vale 7-1. EMMANUEL TURCOTTE a frappé la longue balle pour les Blue Sox et EMMANUEL FORCIER (8e) a répliqué pour les Castors.

EN BREF

  • Tel que prévu, ROGER FEDERER a eu raison de MILOS RAONIC pour gagner le tournoi de Stuttgart. Encore deux victoires et il en aura 100.
  • Le jeune FÉLIX AUGER-ALIASSIME a conservé son titre au tournoi de Lyon. Il a vaincu JOHAN SÉBASTIEN TATLOT en trois sets.
  • FERNANDO ALONSO a gagné les 24 Heures du Mans. Il lui manque une victoire au Indy 500 pour obtenir la Triple couronne de la course automobile.

Le mot d’humour

Preston Gomez, ancien gérant des Padres de San Diego: «Le problème avec les joueurs de baseball, c’est qu’ils sont rendus trop vieux une fois qu’ils ont un peu de plomb dans la tête!»

Les anniversaires du 18 juin

  • LOU BROCK, ancien roi des buts volés, 79 ans.
  • MARTIN SAINT-LOUIS, ex-joueur étoile du

    Martin Saint-Louis a gagné deux fois le trophée Art Ross.

    Lightning et des Rangers, 43 ans.

  • ANDRES GALARRAGA, ancien des Expos, 57 ans.
  • RICHARD MORENCY, ancien v.p. des Expos et ex-président de la Ligue de hockey Junior AAA, 74 ans.
  • DENIS HERRON, ex-gardien du CH et des Penguins, 66 ans.
  • Sir PAUL McCARTNEY, star internationale, 76 ans.
  • SIMON CAMERAND, professeur de golf.
  • BRENT AUBIN, ex-vedette des Remparts, 32 ans.
  • JACQUES HUOT, du Manoir des Sables, 64 ans.
  • RICHARD MARR, as golfeur de Saint-Eustache.
  • KYLE McLAREN, ex-défenseur des Bruins, 41 ans.

    Jacques Huot vous attend au club de golf du Manoir des Sables.

  • RÉAL VEILLEUX, sportif de Richmond, 83 ans.
  • ROBERT CADIEUX, grand supporter des Mardis cyclistes, 73 ans.
  • PIERRE RINFRET, commentateur sportif, 69 ans.
  • MARTIN MORENCY, professionnel de golf, 52 ans.
  • GÉRARD BOULONNE, du club Médaille d’Or, 73 ans.
  • CHRIS NEIL, ancien des Sénateurs, 39 ans.

    Richard Morency: 74 printemps!

  • BERNARD LIVERNOCHE et HERB LIVERMAN, trot et amble.
  • GENEVIÈVE DUGAS, de Rosemère, 43 ans.
  • DAVID VOLEK, ancien des Islanders, 52 ans.
  • LUC RIVARD, du Collège Saint-Stanislas, 49 ans.
  • PABLO FERRERI, soccer.
  • SANDY ALOMAR, ancien des Indians, 52 ans.
  • ANDRÉ DEMERS, de Saint-Sauveur, 72 ans.
  • ANTERO NITTYMAKI, ex-gardien de la LNH, 38 ans.
  • JEAN-PAUL JEANNEAU, ancien du National Junior, 89 ans.
  • DOUG BODGER, ancien joueur de la LNH, 52 ans.