formats

Verlander et la java du jeudi

mai
31
par dans Potins

Les Red Sox de Boston ont réussi un rare exploit en marquant cinq points contre Justin Verlander, mardi soir, au Fenway Park.

Si vous ne le savez pas encore, Verlandera gagné le Cy Young et il a été choisi le joueur le plus utile à son équipe dans la Ligue américaine, la saison dernière.

Justin Verlander

Justin Verlander, des Tigers de Détroit, a lancé au moins six manches à ses 53 derniers départs.

Originaire d’un petit village de la Virginie, le droitier de 29 ans a cette rare qualité de se rendre souvent plus loin que la septième manche, ce qui permet aux releveurs des Tigers de respirer un peu. Sa balle rapide frise les 97 milles à l’heure et il n’aime pas quitter le monticule avant la fin de la partie. Il est ce que Jacques Beauchamp appelait un bourreau de travail. Il veut être le meilleur de sa profession et il prend les moyens pour y arriver.

«Il s’améliore d’année en année, déclare Jeff Jones, instructeur des Tigers. Il était un garrocheur, mais il est en train de devenir un lanceur»

Verlander a tenu le coup pendant six manches et plus à ses 53 derniers départs, mais il est encore loin de Bob Gibson qui l’a fait pendant 78 parties de suite entre 1967 et 1970. Steve Carlton (69), Catfish Hunter (61) et un certain Dazzy Vance ont également connu des séquences du genre.

Dans le baseball d’aujourd’hui, on demande généralement au lanceur partant de tenir le coup pendant cinq manches avant de s’en remettre à un «comité de releveurs». Ce n’est pas le style de Verlander. S’il le pouvait, il lancerait les neuf manches chaque fois qu’il grimpe sur la butte.

Malgré sa défaite contre Boston, Verlander présente un dossier de 5-3 avec une moyenne de points mérités de 2,55. En 81 manches de travail, il n’a accordé que 16 buts sur balles et il a passé 82 frappeurs dans la mitaine. Ce sont des chiffres qui ne mentent pas. S’il jouait dans un marché comme New York, Chicago ou Los Angeles, il serait beaucoup mieux connu du grand public.

 LA JAVA DU JEUDI

  •  Le premier match de la série finale entre les Devils et les Kings ne passera certainement pas à l’histoire, mais ANZE KOPITAR y a mis fin avec un très beau but après 8:13 minutes de prolongation. Les Devils doivent absolument gagner la prochaine partie car ils ne peuvent se permettre de s’envoler pour Los Angeles en tirant de l’arrière 0-2 contre une aussi bonne formation.
  • BOB HARTLEY semble se rapprocher de Calgary et MICHEL THERRIEN du Centre Bell. Le suspense se poursuit, mais nous devrions être fixés très bientôt.
  • NIKLAS LIDSTROM doit annoncer sa retraite aujourd’hui. C’est la fin d’une époque chez les RED WINGS. L’as défenseur rentre à la maison avec sept trophées Norris, quatre coupes Stanley et une fiche de «plus 450». Comme dirait MICHEL BERGERON: Ayoye!
  • REX RYAN, entraîneur des Jets de New York, a assisté au match Kings-Devils, mercredi soir. Son joueur favori est ILYA KOVALCHUK.
  • ALAIN VIGNEAULT est d’avis qu’il n’y a pas plus de pression à Montréal qu’il peut y en avoir dans une ville comme VANCOUVER. C’est ce qu’il a confié à FRANÇOIS GAGNON après avoir signé un nouveau contrat de deux ans avec les Canucks.
  • Les meilleur golfeurs seniors de la province se réuniront au club REVERMONT D’AMQUI au début du mois d’août. SERGE DAGENAIS, du club Summerlea, est le champion en titre. MICHEL GIROUX, du Royal Québec, revendique six victoires dans ce tournoi. ANDRÉ GAGNÉ a gagné quatre fois et GRAHAM COOKE trois fois. Les trois meilleurs joueurs du championnat provincial seront invités à participer au championnat canadien au club LE GRIFFON de Mirabel à la fin août.
  • BOBBY ORR, Andy Bathgate et Ted Lindsay sont parmi ceux qui ont téléphoné à JEAN BÉLIVEAU pour lui souhaiter un prompt rétablissement.
  • ALEXANDRE BILODEAU, Jasey Jay Anderson, David Desharnais et Joé Juneau ont confirmé leur participation à la grande randonnée cycliste de PIERRE LAVOIE, le 17 juin.
  • JACK NICKLAUS applaudit le coup miracle de BUBBA WATSON lors du dernier tournoi des Maîtres. On se souviendra que Watson, à travers les arbres, a réussi un formidable crochet d’une quarantaine de verges (avec son wedge) pour envoyer la balle à 10 pieds du trou et battre LOUIS OOSTHUIZEN en prolongation. Quand on a demandé à Nicklaus s’il aurait pu réussir un coup pareil quand il était plus jeune, il a répondu sagement: «Je ne sais pas. Je n’ai jamais visité cet endroit!»
  • LAC-MÉGANTIC accueillera le championnat cycliste du Canada entre le 21 juin et le 1er juillet. On y attend 700 coureurs. DENIS BOLDUC et STEVE ROVER sont à la tête du comité organisateur. Ils apprécient le support du conseil municipal et de la députée JOANNE GONTHIER.

LE MOT D’HUMOUR

Paramètres, un mot à la mode qui signifie: «Négocions encore un peu!»

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Verlander et la java du jeudi  comments