formats

KOEPKA «means business»

AUGUSTA, Géorgie— Les noms de Brooks Koepka, Bryson DeChambeau et Phil Mickelson étaient sur toutes les lèvres après la ronde initiale du tournoi des Maîtres.

Le cas de Koepka est particulièrement intéressant. Le jeune homme de West Palm Beach totalise seulement 5 victoires sur le circuit de la PGA, mais trois d’entre elles ont été remportées dans les tournois majeurs.

«J’adore me retrouver sous les réflecteurs et je suis à l’aise

Brooks Koepka adore jouer dans les tournois du Grand Chelem.

dans les tournois majeurs, avoue-t-il. C’est ton rendement dans ce genre de tournoi qui fait ta renommée».

Double vainqueur du U.S. Open, Koepka est entouré par les mêmes personnes depuis 4 ans et il garde la même routine en ce qui concerne ses séances d’entraînement, sa nutrition et sa préparation mentale. Si on se fie aux résultats, il a trouvé la bonne recette.

Quand on lui fait remarquer qu’il a perdu une vingtaine de livres, il répond: «On disait que j’étais trop gros pour jouer au golf. Je perds un peu de poids et on dit que je suis trop petit. Je ne sais plus quoi faire. Je suis à la fois trop gros et trop petit!»

Ce qui est certain, c’est que Koepka est fort comme un cheval, qu’il frappe la balle très loin et qu’il a confiance en ses moyens. La semaine est jeune, mais voilà un joueur à surveiller durant les prochains jours.

SOUS LES GRANDS PINS

  • BRYSON DeCHAMBEAU, le physicien du golf, a réussi 6 oiselets dans les 7 derniers trous pour jouer 31 sur le neuf de retour, jeudi. Il a terminé sa journée de travail avec 9 birdies, fournissant ainsi la preuve qu’il était capable de se signaler sur un parcours aussi exigeant…. Perfectionniste jusqu’au bout des doigts, il s’est rendu à Dallas, la semaine dernière, pour corriger son jeu avec

    Bryson DeChambeau a passé 15 heures à Dallas pour corriger son jeu avec les cocheurs.

    les cocheurs (wedges). Il a frappé 125 balles avant d’obtenir réponse à ses questions. DeChambeau ne laisse rien au hasard et il ne compte pas les heures pour s’améliorer. Il est aussi très intelligent. Un nom à retenir.

  • FRED COUPLES a connu beaucoup de succès à Augusta durant les 35 dernières années, mais le poids des années commence à faire son oeuvre. Il n’a pu faire mieux que 78 en premier parcours. IAN WOOSNAM (80), Vijay Singh (80) et Angel Cabrera (82) ont aussi éprouvé des

    Fred Couples aura 60 ans cet automne.

    ennuis. Même chose pour JOSE MARIA OLAZABAL (78) et Larry Mize (77).

  • IAN POULTER est très réaliste. «J’ai 43 ans, je suis ici pour m’amuser et je n’ai rien à perdre», dit-il. On se souviendra toujours de lui pour ses exploits en coupe Ryder.
  • JASON DAY s’est blessé au dos en jouant avec ses enfants. Il a quand même joué 70 en première ronde.
  • Il y a 55 ans cette semaine, ARNOLD PALMER était couronné champion du Masters pour la 4e fois.
  • Si ça peut vous consoler, BRYSON DeCHAMBEAU n’a jamais réussi un trou d’un coup.
  • Durant l’été, on va construire du TUNNEL sous Washington Road pour faciliter les déplacement des spectateurs. Ici, «money is no object».
  • À plus.