formats

Koepka et DeChambeau s’emparent de la tête à Augusta

Phil Mickelson (67) est à un seul coup des meneurs

AUGUSTA, Géorgie— Brooks Koepka, double champion de l’Open des États-Unis, et Bryson DeChambeau, étoile montante de la PGA, ont joué 66 dans des conditions idéales

Brooks Koepka partage le premier rang avec Bryson DeChambeau après la première ronde du Masters. Les deux hommes ont joué 66.

pour s’emparer de la tête après la première ronde du 83e tournoi des Maîtres.

Koepka et DeChambeau ont multiplié les oiselets sur le neuf de retour pour jouer 31. Koepka aurait pu jouer 64 s’il n’avait pas raté des roulés relativement faciles au 16e et au 18e trou. Quant à DeChambeau, le physicien du golf, il a réussi un oiselet après avoir expédié son coup de départ sous les grands pins au 17e et il est venu à deux pouces d’un aigle au 18e. Sa balle a frappé la tige et s’est arrêtée tout près du fanion.

Phil Mickelson, qui fêtera ses 49 ans à la mi-juin, a été l’autre étoile de la journée. Après avoir commis des bogeys au 10e et 11e trou, Lefty s’est ressaisi de belle façon et il a réussi 5 birdies pour jouer 67.

Mickelson tente de remporter une 4e victoire à Augusta. Il

Phil Mickelson a fait plaisir à sa légion d’admirateurs avec 5 birdies sur le neuf de retour.

pourrait aussi devenir le plus vieux joueur à gagner un tournoi du Grand Chelem. Cette marque appartient à Julius Boros. Il avait 48 quand il a gagné le championnat de la PGA, il y a bien des lunes.

Dustin Johnson et Ian Poulter ont joué 68, soit un coup de mieux que Jon Rahm et Kevin Kisner. Tiger Woods est dans un autre groupe à 70.

Patrick Reed, Justin Thomas, Rory McIlroy et Sergio Garcia n’ont pu faire mieux que 73. Justin Rose (75) a fait encore pire, mais ce n’est rien à comparer à Paul Casey qui a joué un affreux 81.

Bernhard Langer a fait fi de ses 61 ans pour jouer une ronde de 71, un coup de mieux que le Canadien Mike Weir.

TIGER SATISFAIT: En quête d’un 5e veston vert, Tiger Woods était satisfait de sa première ronde (70). C’est la première fois depuis 2014 qu’il amorce un tournoi majeur avec un pointage sous la normale. «J’ai bien contrôlé la balle, a-t-il dit. Au 15e trou, j’ai frappé trop loin avec mon fer 4 et je me suis retrouvé dans une fâcheuse position. Heureusement, j’ai pu sauver la normale. La semaine est encore jeune».

RORY McILROY n’a pas cherché d’excuses pour son 73. «Les conditions n’étaient pas difficiles et je n’ai pas su en profiter, a-t-il déclaré. J’ai réussi 5 birdies, mais j’ai aussi commis des erreurs stupides. Je m’en vais immédiatement au vert d’exercice pour corriger la situation».

JON RAHM (69): «J’ai éprouvé des ennuis avec mon bois-1 et avec mes fers, mais je n’ai jamais perdu patience. Je devrai faire mieux sur les normales 5, mais ce n’est pas si facile que ça».

Conners est un homme heureux

L’Ontarien COREY CONNERS était très heureux après avoir joué 70 en première ronde du Masters. C’est un aigle au 15e trou grâce à un coup de fer 6 presque parfait qui lui a permis

Corey Conners vole sur un tapis magique depuis une semaine.

de terminer sa ronde sous le par.

«C’est 10 coups de moins qu’à ma première visite ici en 2015, a-t-il souligné. J’ai réussi plusieurs bons coups et je suis très content du résultat. Je sais que je suis chanceux de participer au tournoi et je tente d’en profiter au maximum. Il y avait plein de Canadiens pour m’encourager et je les en remercie».

Conners faisait partie du premier groupe à prendre le départ, jeudi matin, et il a reçu la visite de Jack Nicklaus avant de frapper sa première balle. Nicklaus était sur le tertre avec Gary Player pour la cérémonie protocolaire.

«Comme lui, je vis dans la région de Palm Beach, mais c’était la première fois qu’il m’adressait la parole. En fait, je suis surpris qu’il me connaisse. C’est pas mal cool», a dit le golfeur de 27 ans.

Conners vole sur un tapis magique depuis environ une semaine. Il joue bien et la chance lui sourit. «Je suis un amateur de statistiques et mes chances de venir ici étaient quasiment nulles avant ma qualification au Texas. J’espère que ça va continuer», a-t-il conclu.

AU 19e TROU: On prévoit de la pluie durant toute la fin de semaine. Ça pourrait compliquer les choses, mais les gens du club Augusta National ont plusieurs trucs et beaucoup d’employés pour faire face à la musique…. Les fleurs sont moins belles que d’habitude à Amen Corner… Il faisait très chaud pour suivre les champions de la PGA, jeudi après-midi, mais vous ne m’entendrez pas me plaindre de la chaleur. Ça serait honteux de ma part!

Scott Sanderson a lancé pour 7 équipes des ligues majeures et il a terminé sa carrière avec 163 victoires.

EN BREF

  • J’apprends le décès de SCOTT SANDERSON, ex-lanceur des Expos, des Cubs et des Angels. Il avait seulement 62 ans et souffrait du cancer. Sanderson a aussi lancé pour les Yankees, les Giants, les Athletics et les White Sox.
  • Le club de golf VERCHÈRES est à vendre.

ÉPHÉMÉRIDES du 12 avril: En 1960, MAURICE RICHARD marque le dernier but de sa carrière contre JOHNNY BOWER, des Maple Leafs, en finale de la coupe Stanley… En 1989, JACQUES RICHARD,

Jacques Richard: un grand joueur qui a connu plein d’ennuis en dehors de la patinoire.

ancien joueur étoile des Remparts et des Nordiques, écope de 7 ans de prison pour importation de drogue… En 1969, THE FIFTH DIMENSION triomphe avec la chanson Aquarius/Let The Sunshine In… En 1966, les BRAVES jouent leur premier match à Atlanta et WILLIE STARGELL, des Pirates, gâche la fête avec un circuit de 2 points en 13e manche… En 1917, les soldats canadiens prennent d’assaut la crête de VIMY… En 1991, DENIS BOUCHER fait sensation à son premier match dans l’uniforme des BLUE JAYS…. En 2009, ANGEL CABRERA gagne le tournoi des Maîtres devant Kenny Perry et Chad Campbell… En 1980, TERRY FOX, atteint du cancer des os, amorce à Terre-Neuve son MARATHON DE L’ESPOIR…. En

Terry Fox: un exemple de courage pour tous les Canadiens.

1986, MIKE BOSSY passe devant le Rocket avec son 83e filet dans les séries de la coupe Stanley… En 1978, RENÉ LÉVESQUE épouse CORINNE CÔTÉ dans la plus stricte intimité… En 1961, YOURI GAGARINE devient le premier homme de l’espace… En 1988, le chanteur SONNY BONO est élu maire de

Sonny Bono a tenu la vedette avec Cher et est devenu maire de Palm Springs.

Palm Springs…. En 1954, BILL HALEY enregistre Rock Around The Clock… En 1980, dernier match des FLAMES D’ATLANTA. L’équipe déménagera à Calgary… En 2010, RUSSELL CROWE est immortalisé sur Hollywood Boulevard…. En 1958, première représentation des GRANDS BALLETS CANADIENS à la Comédie Canadienne…. En 1961, RAY CHARLES vole la vedette au gala des Grammys…. Nous ont quittés le 12 avril: CAMIL DESROCHES, fidèle employé du CH pendant 55 ans; MICHEL CHARTRAND, chef syndicaliste; CARL MORTON, lanceur des Expos; SUGAR RAY ROBINSON, meilleur boxeur de tous les

Camil DesRoches a consacré presque toute sa vie à l’organisation du Canadien. Un homme que j’aimais beaucoup.

temps, livre pour livre; FRANKLIN D. ROOSEVELT, président des États-Unis pendant 3 termes; JOE LOUIS, roi des poids lourds pendant 11 ans; JOSÉPHINE BAKER, immense vedette du music-hall; CLARA BARTON, fondatrice de la Croix-Rouge aux États-Unis; ALEXANDRE TASCHEREAU, archevêque de Québec; PHIL WRIGLEY, propriétaire des Cubs de Chicago.

Merci à Irénée Goulet et à Guy Champoux

LE MOT D’HUMOUR

Jack Nicklaus à son ami Gary Player: «Je pensais qu’il fallait gagner au moins 10 tournois majeurs pour être considéré comme une superstar!»

(Player a gagné 9 majeurs durant sa carrière, soit la moitié du total de Nicklaus)

ANNIVERSAIRES du 12 avril

  • ROMAN HAMRLIK, ex-défenseur du CH et du Lightning, 45 ans.
  • MARC JUTEAU, de Classic Auctions, 46 ans.

    Pat Hickey peut bien dormir de temps en temps à couvrir un club aussi excitant!

  • PAT HICKEY, chroniqueur de hockey, 75 ans.
  • HÉLÈNE BÉLIVEAU, fille du Grand Jean.
  • DOUG MacLEAN, analyste de hockey à Sportsnet, 65 ans.
  • DONALD PILON, comédien, 78 ans.
  • ADAM ROUSSO, gardien de but à Saint-Georges-de-Beauce, 36 ans.
  • RON MacLEAN, de Hockey Night In Canada, 59 ans.
  • SILVAIN CORRIVEAU, président du Puffs Open.
  • DAVID LETTERMAN, ex-animateur à CBS, 72 ans.
  • JACQUES LAVOIE, ancien de CHLT-radio, 69 ans.
  • NEAL FORT, ancien des Alouettes, 51 ans.

    Doug MacLean, ancien patron des Panthers et des Blue Jackets, connaît son hockey et il fait honneur à ses compatriotes de l’Ile-du-Prince-Édouard.

  • ANDY GARCIA, acteur cubain, 63 ans.
  • PIERRE (Turner) LÉTOURNEAU, de Saint-Césaire, 66 ans.
  • DENISE LÉPINE, de Sherbrooke.

    Antoine Tardif a fait sa marque au hockey avant de travailler pour le Parti conservateur du Canada.

  • ANTOINE TARDIF, directeur des opérations du Parti conservateur au Québec et grand amateur de sport.
  • BOB GUAY, de Beauharnois.
  • NICOLE HÉROUX, du club de golf Dallaire.
  • ANDRÉ GIRARD, pharmacien.
  • ADAM GRAVES, ancien des Rangers, 51 ans.
  • STÉPHANE GUÉRARD, ancien des Nordiques, 53 ans.
  • LINDA PARÉ, d’Hydro-Québec.
  • RON LEBLANC, sportif de l’Outaouais.
  • PIERRE CÔTÉ, de Sainte-Dorothée.
  • TOMAS JONSSON, ancien des Islanders, 59 ans.
  • MICHEL LAFLEUR, des JSH.