formats

Kessel a le dernier mot

Dans un match aussi âprement disputé, il était évident que le premier but allait faire toute la différence.

Ce but tant attendu a finalement été marqué par le vétéran Phil Kessel en fin de troisième période et les Penguins ont défait les Sénateurs 1-0 pour niveler les chances dans la série. Les deux prochains matchs auront lieu à Ottawa. Voici ce qu’il faut retenir de cette partie:

Phil Kessel a réussi le seul but du match pour donner la victoire aux Penguins. La série est égale 1-1.

1- Les Penguins doivent faire preuve de patience contre une équipe qui pratique un style aussi hermétique. «Il ne faut jamais lâcher prise et générer des chances de marquer, a dit Sidney Crosby après la partie. Nous devrons jouer de mieux en mieux pour gagner la série».

2- Phil Kessel est un joueur très émotif. Quand ça ne fonctionne pas à son goût, il ne se gêne pas pour le faire savoir. Il a eu une couple de prises de bec avec son coéquipier Evgeni Malkin sur le banc des Penguins, mais les deux hommes ont travaillé ensemble sur le but gagnant.

3- Marc-André Fleury n’a pas été aussi occupé que son vis-à-vis Craig Anderson, mais il a quand même récolté son 10e jeu blanc dans les séries de la coupe Stanley. Son ami Crosby lui a remis la rondelle du match.

4- Les Penguins sont sérieusement amochés à la ligne bleue. Ils ont joué presque toute la partie avec 5 défenseurs. Dans une longue série, ça pourrait devenir un facteur important.

5- Dion Phaneuf a distribué plusieurs mises en échec percutantes. Il ressemblait au jeune joueur qu’il était à Calgary au début de sa carrière.

6- Les Sénateurs obtiennent du succès en fermant le jeu, mais ils devront se lancer à l’attaque plus souvent s’ils veulent éliminer les Penguins.

7- Guy Boucher estime que son équipe a joué cinq bonnes périodes sur six depuis le début de la série. «On leur a trop donné la rondelle en 3e période», a-t-il avoué.

JETER EST LE 22e À RECEVOIR UN TEL HONNEUR

Accompagné de son épouse Hannah, DEREK JETER est devenu dimanche le 22e joueur ou gérant des Yankees à voir son numéro être retiré officiellement de la circulation. Voici la liste:

1- BILLY MARTIN: héros des Séries mondiales et gérant au style flamboyant.

2- DEREK JETER: capitaine pendant 12 ans. Il a gagné 5 séries mondiales et frappé plus de 3400 coups sûrs.

Babe Ruth: premier grand héros de l’histoire des Yankees. Un athlète plus grand que nature. Le seul et unique Bambino.

3- BABE RUTH: il a été longtemps le roi de la longue balle avec 714 circuits. Un personnage plus grand que nature.

4- LOU GEHRIG: puissant frappeur, il a formé un duo extraordinaire avec le Bambino. Il a aussi été l’homme de fer du baseball jusqu’à ce que Cal Ripken Jr. batte son record en 1995.

5- JOE DiMAGGIO: possiblement le meilleur voltigeur de centre de tous les temps. Il détient le record intouchable de 56 parties consécutives avec au moins un coup sûr. Neuf championnats en 15 ans.

6- JOE TORRE: l’ancien joueur des Braves et des Cards a mené les Yankees à quatre conquêtes de la Série mondiale entre 1996 et 2000.

7- MICKEY MANTLE: meilleur frappeur ambidextre de toute l’histoire du baseball. Le Mick valait à lui seul le prix d’admission. Le héros de mon enfance.

8- YOGI BERRA: en plus de gagner 10 Séries mondiales, Yogi s’est rendu célèbre par ses commentaires loufoques et il est devenu un personnage de dessins animés.

8- BILL DICKEY: première grande vedette des Yankees derrière le marbre.

9- ROGER MARIS: il est entré dans la légende en frappant 61 circuits en 1961. Un joueur trop souvent sous-estimé.

Roger Maris a formé le duo «M&M» avec Mickey Mantle au début des années 1960.

10- PHIL RIZZUTO: un des meilleurs joueurs de champ intérieur de son époque. Il a aussi fait sa marque au micro avec un style très particulier.

15- THURMAN MUNSON: le leader des Yankees durant les années 1970.

16- WHITEY FORD: artilleur numéro un de son équipe durant plusieurs années. 10 victoires dans les World Series
pour celui qu’on a baptisé «Chairman of the Board».

20- JORGE POSADA: excellent receveur et frappeur opportuniste.

23- DON MATTINGLY: champion frappeur et excellent joueur de premier but.

32- ELSTON HOWARD: il a joué dans l’ombre de Berra avant de devenir un grand leader.

37- CASEY STENGEL: un personnage unique avec un discours difficile à comprendre. Il a mené son équipe à 5 championnats consécutifs entre 1949 et 1953.

Casey Stengel: un gérant comme il ne s’en fait plus. Il a gagné 7 Séries mondiales à la barre des Yankees entre 1949 et 1958.

42- MARIANO RIVERA: meilleur releveur de tous les temps et héros de 5 Séries mondiales.

42- JACKIE ROBINSON: n’a pas joué pour les Yankees, mais son numéro a été retiré par toutes les équipes pour son immense contribution au baseball.

44- REGGIE JACKSON: Monsieur Octobre. Toujours à son mieux sous pression. Trois circuits dans le dernier match contre les Dodgers en 1977.

46- ANDY PETTITE: un des meilleurs gauchers de son époque. Excellent dans les séries de championnat.

Méli-mélo

  • Joan Moore, qui a été l’épouse de Dickie Moore pendant 60 ans, est décédée lundi à l’âge de 84 ans. Les funérailles auront lieu jeudi à Dorval. Mes sympathies à ses enfants (Lianne et John) et à toute la famille.
  • Les Blue Jays ont encaissé un revers de 10-6 contre les Braves au stade Rogers. Freddie Freeman, Matt Kemp et Nick Markakis ont dirigé l’attaque pour les visiteurs.
  • Les Indians ont résisté aux poussées des Twins dans un gain de 8-7 à Cleveland. Lonnie Chisenhall a frappé un circuit de 3 points dès la première manche.
  • Les Astros ont gagné 7-2 à Miami. Yudi Gurriel a réussi un grand chelem et Jose Altuve a produit les 3 autres points des Astros.
  • La victoire de Si Woo Kim au Championnat des joueurs lui vaut une invitation à Augusta durant les trois prochaines années.

    Rafael Nadal a remporté 52 de ses 72 victoires sur terre battue. Un 10e titre à Roland-Garros?

  • Rafael Nadal a remporté 72 victoires, dont 52 sur terre battue. Ça dit tout.
  • Roger Federer sera absent à Paris cette année. Il préfère concentrer ses efforts sur Wimbledon où il vise un 8e titre.
  • La Ligue de hockey Sénior de la Mauricie change de nom pour devenir la Ligue Senior AAA du Québec. Elle sera présidée par le Sherbrookois Steve Grimard et comprendra 10 équipes: Louiseville, Donnacona, Cap-de-la-Madeleine, Bécancour, La Tuque, Windsor, Waterloo, Joliette, Saint-Cyrille et Saint-Léonard-d’Aston. On promet du jeu robuste et quelques bagarres entre goons.
  • Tony Perez a fait un passage à la télé pendant le match des Marlins, lundi soir. On lui a offert un gros gâteau pour ses 75 ans. L’ancien joueur étoile des Reds semble en grande forme.
  • Guy Champoux, de Ville-Marie, se demande si l’échange aux Predators n’a pas servi de «wake-up call» à P.K. Subban.
  • Le lac qui ceinture le 17e trou à TPC Sawgrass a accueilli plus de 630 000 balles depuis 2003. Le trou ne mesure que 135 verges, mais tout le monde a la «chienne» sur le tertre de départ.
  • Correction: le Golf des Écossais (Sherbrooke) est la propriété de Stéphane Bergeron depuis 2012. Il est le neveu de Luc Bergeron.
  • Une quarantaine de sportifs de Sorel ont confirmé leur présence au tournoi des Anciens de la Ligue Senior du Québec, le 10 août, à Drummondville. L’ex-hockeyeur Ben Leblanc est responsable du groupe.
  • On joue encore aux fers au pays du Survenant. Parmi les réguliers à Pointe-aux-Pins, il y a Julien Paul, organisateur, Normand Dumas, Roger Lamoureux et l’ex-champion Fernand Thibault.

Le mot d’humour

Le gars téléphone au concierge et lui dit: «S’il vous plaît, venez vite à mon appartement. Je viens d’avoir une engueulade avec ma femme et elle veut sauter par la fenêtre».

– «Je m’excuse, monsieur, mais c’est un problème personnel».

-«Écoutez. La fenêtre est coincée et ne s’ouvre pas. Je vous jure que c’est un problème de maintenance!»

LES ANNIVERSAIRES DU 16 MAI

  • JACK MORRIS, ex-lanceur étoile des Twins et des Tigeres, 62 ans.
  • GABRIELA SABATINI, la très belle championne de tennis de Buenos Aires, 47 ans.

    Gabriela Sabatini, championne de tennis et reine de beauté. Elle a gagné les Internationaux des États-Unis en 1990.

  • JEFF SKINNER, joueur étoile des Hurricanes, 25 ans.
  • ALEXANDRE MARCHAND, un as de l’athlétisme, 40 ans.
  • JEAN-SÉBASTIEN GIGUÈRE, de TVA Sports, 40 ans.
  • COREY PERRY, des Ducks d’Anaheim, 32 ans.
  • RICK RHODEN, ex-lanceur des Pirates, 64 ans.
  • DENIS McSWEEN, golfeur de Valleyfield, 65 ans.
  • DENISE FILIATRAULT, comédienne et metteure en scène, 86 ans.
  • BERTRAND ROUSSEAU, ancien patron du Centre Immaculée-Conception, 72 ans.
  • ÉRIC GODIN, professeur de tennis en Floride, 46 ans.
  • RICK REUSCHEL, ex-lanceur des Cubs, 68 ans.
  • ANNY BIENVENUE-FORCIER, de Sainte-Julie.
  • PIERRE FELLICE, journaliste du Saguenay, 77 ans.
  • KERRY WATKINS, ancien des Alouettes, 38 ans.
  • STÉPHANE BOILEAU, hockey senior, 31 ans.
  • PIERCE BROSNAN, alias James Bond, 65 ans.
  • SOPHIE GINGRAS, retraitée du Journal de Montréal.
  • CLAUDE DELORME, golfeur de Laval, 95 ans.
  • MITCH WEBSTER, ancien des Alouettes, 58 ans.
  • DENIS PLOUFFE, sportif de Gatineau.
  • FLOYD SMITH, ancien des Maple Leafs, 82 ans.
  • OLGA KORBUT, championne de gymnastique, 62 ans.
  • TOMAS FLEISCHMANN, ancien des Capitals, 33 ans.
  • KYLE WELLWOOD, ancien des Leafs, 34 ans.
  • FERNAND TAILLEFER, du Centre Bell, 66 ans.
  • TONY FAHRHAN, hockey, 64 ans.
 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Kessel a le dernier mot  comments