formats

JOHNSON, une main dans le dos!

novembre
15
par dans Tournoi des Maîtres

D.J. TRIOMPHE À AUGUSTA AVEC UNE FICHE RECORD DE «MOINS 20»

Généralement, le tournoi des Maîtres se gagne sur le deuxième neuf le dimanche après-midi. Pas cet automne et certainement pas en 2020, l’année de tous les malheurs.

Après avoir éprouvé quelques ennuis en début de ronde, DUSTIN JOHNSON s’est remis en marche et il a joué 68 pour gagner le Masters par 5 coups. Après son birdie au 13e trou, il

DUSTIN JOHNSON: un grand champion. Il gagne le Masters par 5 coups.

a repris une avance insurmontable et c’en était fait de ses adversaires. Pour le suspense, on repassera!

«J’ai été nerveux toute la journée, a-t-il admis dans le Butler Cabin. C’est le tournoi que je voulais le plus gagner et c’est maintenant chose faite. Je vis comme dans un rêve. Tiger déposera le veston vert sur mes épaules et je serai «Master forever». Je suis content de partager ce moment avec mon frère Austin (son caddie), Paulina et toute la famille. C’est une journée que je n’oublierai jamais».

Le golfeur de Columbia a complété le tournoi avec un pointage de 268, le meilleur de tous les temps à Augusta. L’ancienne marque (270) appartenait à Tiger et à Jordan Spieth. Sa marge victorieuse (5 coups) est aussi la plus grande depuis le triomphe de Tiger en 1997.

AU 19e TROU

  • L’Australien CAMERON SMITH a non seulement mérité une égalité en deuxième place avec le Sud-Coréen

    Cameron Smith: quatre rondes dans les 60 à Augusta. Ça ne s’était jamais vu!

    SUNGJAE IM, mais il a aussi joué quatre rondes dans les 60. Ça ne s’était jamais vu à Augusta. Il faut cependant préciser que les verts détrempés ont aidé les champions de la PGA durant tout le tournoi.

  • RORY McILROY a réussi à se hisser au 5e rang avec une dernière ronde de 69. Il n’a commis que deux bogeys durant les trois dernières journées. Il faudrait juste lui faire comprendre que le tournoi commence le jeudi matin!
  • TIGER WOODS a vécu une aventure pénible au 12e trou, le fameux GOLDEN BELL. Il s’est fait sonner les cloches avec un score de 10, mais il ne s’est pas laissé abattre par ce «désastre». Il a réussi 5 oiselets sur les 6 trous suivants pour terminer la journée à 76.
  • BRYSON DeCHAMBEAU était peu loquace après une dernière ronde de 73. «Une semaine à oublier, a-t-il déclaré avant de prendre congé.
  • COREY CONNERS a été le meilleur Canadien. Il a mérité une égalité en 10e place avec des rondes de 74-65-71-69. Bravo.
  • NICK TAYLOR a terminé 29e et MIKE WEIR 51e.

LES ÉCHOS DU VESTIAIRE

  • TIGER WOODS: «J’ai mal jugé le vent au 12e trou, puis

    Tiger Woods avoue qu’il commence à ressentir le poids des années.

    j’ai commis une foule d’erreurs près de Rae’s Creek. Tu te sens très seul dans une telle situation. Au golf, il n’y a personne pour te venir en aide. Heureusement, je me suis ressaisi par la suite et j’ai bien terminé ma ronde. L’année qui s’achève n’en a pas été une comme les autres…. Plein de gens ont travaillé fort pour permettre la présentation du Masters au mois de novembre. Chapeau!…. Il y a des jours où mon corps ne répond pas aussi bien que par le passé. Il m’arrive aussi d’avoir plus de difficulté à me motiver…. D.J. est un athlète incroyable. Il réussit à garder son calme dans les moments difficiles. Il avait tout ce qu’il faut pour gagner ici».

  • COREY CONNERS: «Je suis fier d’avoir réussi à me

    Corey Conners a de quoi être fier de sa fiche de «moins 9» et de son égalité en 10e position.

    classer parmi les 12 premiers. Je continue d’en apprendre à mon sujet et j’espère être en mesure de revenir souvent ici…. J’étais content de jouer avec Mike Weir, mon idole de jeunesse. Une expérience inoubliable».

  • JUSTIN THOMAS: «Certainement pas ma meilleure semaine. Au moins, cette 4e position est mon meilleur résultat à Augusta. Je ne sais pas quand, mais je crois que je gagnerai ici un de ces quatre. Je suis à l’aise sur ce parcours. Il faut juste que j’exécute mieux mon travail… Je pense que les conditions de jeu seront très différentes le printemps prochain. Je préfère que les verts soient durs et rapides. J’aimerais que le prochain Masters commence demain matin!»
  • DUSTIN JOHNSON: «J’ai commis deux bogeys en début de ronde (4e et 5e trou), mais j’ai réussi un très bon coup au 6e. Ce birdie m’a aidé à relaxer. Par la suite, j’ai beaucoup mieux joué. Mon bois-1 fonctionnait à merveille. J’ai pu sauver la normale au 11e, puis j’ai réussi un par au 12e. Je savais alors que j’étais sur la bonne voie».
  • MIKE WEIR: «Je suis très content de mon jeu cette semaine, mais pas mon rendement autour des verts. Je suis fier de mes compatriotes (Conners et Taylor. Je m’attends à ce que Mackenzie Hughes soit avec nous le printemps prochain. J’irai faire du ski en Utah, puis je me préparerai pour la prochaine saison».
  • À plus tard et merci de m’avoir suivi durant toute la durée du tournoi.