formats

Java du jeudi

mars
16
par dans Potins
  • LA LÉGENDE DU GROS BILL: Très bon documentaire sur la carrière de Jean Béliveau, hier soir, à Historia. J’ai apprécié les commentaires des Jean-Guy Talbot, Serge Savard, Réjean Houle, Bernard Brisset, Bertrand Raymond, Dave Stubbs et Philippe Cantin, mais aussi ceux d’Élise Béliveau, de sa fille Hélène et de Richard Ouellet, ex-maire de Saint-Simon-de-Rimouski. Le Gros Bill était un

    Jean Béliveau: un athlète comme il ne s’en fait plus.

    joueur pas comme les autres. Un athlète supérieur qui alliait talent, classe et leadership. «Quand on le voyait faire, on avait envie de faire comme lui, a dit Savard. Si c’était bon pour Béliveau, c’était bon pour nous autres». Quelques mots qui témoignent du respect que lui vouaient les joueurs du Canadien.

  • Le regretté Jean-Claude Tremblay m’a souvent dit que Jean Béliveau avait été le plus grand capitaine de l’histoire des Glorieux. Il était toujours là pour aider ses coéquipiers.
  • Ce qui me fascinait chez Béliveau, à part sa façon de jouer au hockey, c’était son jugement, son amour des gens, sa discipline et son gros bon sens. Il a marqué la vie de millions d’amateurs de hockey. Jusqu’à ma mort, je remercierai le ciel d’avoir pu me lier d’amitié avec le héros de mon enfance.
  • La télésérie Béliveau commencera le mercredi 22 mars à Historia. Semble-t-il que le personnage de Maurice Richard est tout sauf sympathique.

    Saison de 30 buts pour le jeune David Pastrnak.

  • À Calgary, les Bruins ont stoppé à 10 la série de victoire des Flames en les battant 5-2. DAVID PASTRNAK a réussi deux buts (29e et 30e) et BRAD MARCHAND a ajouté son 36e. ANTON KHUDOBIN était devant le filet des Bruins.
  • À Philadelphie, STEVE MASON a blanchi les Penguins 4-0 et l’excellent WAYNE SIMMONDS a enregistré son 200e but dans la LNH. SEAN COUTURIER, Claude Giroux et Dale Weise ont réussi les autres buts des Flyers qui gardent espoir de participer aux séries.
  • Vincent Blanchette, du club Pinegrove, termine ses études à l’Université Gardner-Webb. Au mois de mai, il obtiendra son bac en finances. Il veut toutefois tenter sa chance au golf professionnel avant d’utiliser son diplôme. Vincent est le fils de Richard Blanchette, ancien joueur des Vulkins de Victoriaville.

    Norman Flynn croit que le Canadien doit modifier sa philosophie.

  • Norman Flynn, analyste à RDS et ex-entraîneur de la LHJMQ, pose une bonne question: Est-ce que le Canadien ne devrait pas modifier sa philosophie qui consiste à se fier d’abord et avant tout à Carey Price pour remporter la victoire? À son avis, les meilleures équipes misent sur l’attaque pour remporter le championnat. Il cite en exemple les Penguins, les Rangers, Chicago et Tampa Bay. Encore faut-il miser sur un vrai joueur de centre numéro un!
  • À Anaheim, les Ducks ont vaincu les Blues 2-1. En vedette: Ryan Getzlaf (but gagnant et une passe), Rickard Rakell (30e) et Jonathan Bernier.
  • À Denver, victoire de l’Avalanche (3-1) contre Détroit. Matt Duchene a réussi son 17e filet et J.T. Compher son premier but dans la LNH.
  • Tony Marinaro, de TSN-960, estime que le CH aurait dû échanger Alexei Emelin lorsque sa valeur était à la hausse. Un peu tard, n’est-ce pas?
  • Dustin Johnson, Jordan Spieth et Phil Mickelson sont absents à Bay Hill cette semaine, mais il ne faut pas y voir là un manque de respect envers le regretté Arnold Palmer. Parmi les cinq parrains d’honneur du tournoi, il y a Graeme McDowell, ex-vainqueur de l’Omnium des États-Unis.
  • SEIZE CHAMPIONS CANADIENS: Dans toute l’histoire de la PGA américaine, il y a eu 16 champions canadiens pour un total de 38 victoires. Voici la liste:
  • KEN BLACK, 1936; JULES HUOT, 1937; PAT FLETCHER, 1954; AL BALDING, 4 victoires entre 1955 et

    George Knudson, de Winnipeg, a été un de nos plus grands champions. Comme Mike Weir, il a remporté 8 victoires sur le circuit de la PGA. Au total, il a gagné 28 tournois chez les pros, dont cinq championnats de la PGA du Canada. Il est mort du cancer du poumon en 1989. Il avait seulement 51 ans.

    1957; STAN LEONARD, 3 victoires entre 1957 et 1960; GEORGE KNUDSON, 8 victoires entre 1961 et 1972; AL JOHNSTON, 1962; DAN HALLDORSON, 2 victoires en 1980 et 1987; DAVE BARR, 1981; RICHARD ZOKOL, 1992; MIKE WEIR, 8 victoires entre 1999 et 2007; IAN LEGGATT, 2002; STEPHEN AMES, 4 victoires entre 2004 et 2009; NICK TAYLOR, 2014; MACKENZIE HUGHES, 2016; ADAM HADWIN, 2017.

  • On peut ajouter que Mike Weir a gagné le tournoi des Maîtres en 2003 et que George Knudson a terminé deuxième en 1969, un coup derrière le grand George Archer.
  • Merci à André Maltais (et Mario Brisebois) pour les recherches.

    La blague du jour.

  • Quatre équipes de la LNH ont connu des séquences de 10 victoires ou plus, cette saison: Columbus (16), Minnesota (12), Philadelphie (10) et Calgary (10). Dans le hockey d’aujourd’hui, les prolongations et les tirs de barrage favorisent ce genre de séries.
  • Mario Durocher, vieux routier de la LHUMQ, se demande ce que l’avenir lui réserve à la barre des Foreurs de Val-d’Or. Pas facile, ce fichu métier.
  • Andrei Markov souhaite disputer son 1000e match dans l’uniforme du CH, l’hiver prochain. Seulement 5 joueurs ont joué plus de 1000 matchs avec le Bleu Blanc Rouge: Henri Richard, Jean Béliveau, Claude Provost, Bob Gainey et Larry Robinson.
  • TROIS PIEDS DE NEIGE: Il était content, le monsieur, quand il est rentré de West Palm Beach dans trois pieds de neige! Heureusement qu’il a bon caractère et qu’il sait apprécier les joies de l’hiver. Il se console aussi en pensant à ceux et celles qui ont été coincés sur l’autoroute 13 durant plusieurs heures. Cartier, Oh! Jacques Cartier!

    Tempête de neige à la mi-mars: le bout de la marde!

  • Les Foreurs de Val-d’Or ont honoré récemment le vétéran Jérémy Lauzon. À sa dernière saison dans le circuit Courteau, Lauzon a été repêché par les Bruins en deuxième ronde en 2015.
  • Guy Daigneault, marchand de meubles à Acton Vale, n’a pas oublié les exploits d’Henri Corbeil et de Sherman Carter dans la Ligue de baseball Senior du Québec durant les années 1960. Les Castors d’Acton Vale étaient alors dirigés par le regretté Roland Meunier.

Le mot d’humour

Un mec va chez le médecin parce que sa testicule gauche est enflammée. Le doc l’examine et lui dit: «Cher monsieur, l’inflammation est sévère. Voici le numéro de téléphone d’un urologue».

Par mégarde, le médecin se trompe et lui donne le numéro de téléphone de son avocat.

Le patient prend rendez-vous, se présente au bureau, baisse son pantalon et dit: «Docteur, comme vous pouvez voir, ma testicule gauche est enflammée».

Éberlué, l’avocat lui répond: «Désolé, monsieur, mais ma spécialité c’est le Droit!»