formats

Un champion plus humain

avril
16
par dans Général

TIGER WOODS A CHANGÉ POUR LE MIEUX

HAZELTON, Pennsylvanie– Ce matin, je serai bref. Je suis sur le chemin du retour après un mois sous les palmiers et une autre belle semaine à Augusta. C’était mon 17e voyage au pays de Bobby Jones et je ne me lasse jamais. En fait, j’ai toujours peur que ce soit la dernière

Une 17e fois à Augusta. Un homme très chanceux!

fois…

J’ose espérer que vous avez apprécié la victoire de monsieur Woods autant que moi. Comme je l’ai écrit quelques heures avant la finale, Tiger est encore le favori de la foule. Il existe une vieille histoire d’amour entre lui et son public. Les gens ont oublié ses écarts de conduite et se bousculent pour aller le voir jouer. En bon français: «He’s the man!»

Tiger nous a fait vivre un moment historique, dimanche. Le retour le plus impressionnant depuis celui de Ben Hogan après un grave accident de la route au début des années 1950. La victoire du travail et de la persévérance.

Comme l’a si bien dit Brendel Chamblee, de Golf Channel, les

Tiger Woods avait un bon plan de match, il était bien préparé et il nous en a mis plein la vue. Un grand moment dans l’histoire du sport professionnel.

Américains adorent les histoires des athlètes ou des artistes qui se relèvent après avoir vécu les pires tourments.

Je vous invite à voir les commentaires de Tiger dans l’article suivant et je remercie tous ceux et celles qui ont pris la peine de lire mes chroniques depuis le club Augusta National.

En roulant dans la campagne de la Caroline et de la Pennsylvanie, j’ai écouté les commentaires des amateurs de golf par le truchement de la radio XM. Il en ressort un consensus: non seulement Tiger a-t-il épaté la galerie, mais il a changé durant les dernières années et il est maintenant un champion plus sympathique, bien dans sa peau et plus humble.

Demain, je serai de retour avec vous autres pour suivre les séries de la coupe Stanley et bien d’autres choses encore. En attendant, voici les derniers échos:

  • J’apprends le décès de DENIS DUPÉRÉ, ancien joueur des Maple Leafs et des Capitals, victime du cancer. Il était de retour au Saguenay depuis environ un an.
  • FRANCESCO MOLINARI a encaissé la défaite avec classe. «J’ai choisi le mauvais bâton au 12e trou, a-t-il dit, et j’ai été déjoué par le vent qui tourbillonnait. Ça me servira de leçon pour l’an prochain. Pour ce qui est de Tiger, on savait ce qui s’en venait après sa victoire à East Lake, l’automne passé. Il mérite pleinement la victoire».
  • Je vous avais dit qu’il fallait surveiller les BLUE JACKETS. Par contre, je n’avais pas prévu que les ISLANDERS feraient aussi bien contre Sid The Kid et les Penguins.
  • Invité à commenter la victoire de Tiger, JACK NICKLAUS a déclaré: «Personne ne veut voir ses records être battus, mais je lui souhaite tout le succès possible. Il a joué très intelligemment en ronde finale. Tiger connaît sa valeur et il sait ce qu’il faut faire pour gagner un tournoi de cette importance. Quand Molinari a commis sa bourde au 12e, je savais que Tiger allait l’emporter».
  • Les Maple Leafs ont battu Boston 3-2 pour rendre une avance de 2-1 dans la série. AUSTON MATTHEWS a donné l’avance aux locaux, puis ANDREAS JOHNSSON a

    Alex Ovechkin: solide au bout du poing!

    inscrit ce qui allait devenir le but gagnant.

  • NATHAN MacKINNON a obtenu 2 buts et une passe dans un gain de 6-2 sur Calgary. L’Avalanche mène la série 2-1.
  • Nashville a gagné 3-2 à Dallas sur un but de MIKAEL GRANLUND en milieu de troisième. PEKKA RINNE a bloqué 40 rondelles devant le filet des Predators.
  • Les Hurricanes ont blanchi les Capitals 5-0 pour reprendre espoir. WARREN FOEGELE et DOUGIE HAMILTON ont marqué 2 buts chacun. ALEX OVECHKIN a passé le K.-O. à son compatriote SVECHNIKOV.
  • J’aime de plus en plus la musique COUNTRY. J’ai roulé pendant 12 heures en écoutant WAYLON JENNINGS, Johnny Cash, Loretta Lynn, Conway Twitty, Hank Snow, Patsy Cline et WILLIE NELSON.
  • Bonne chance à ALAIN VIGNEAULT à Philadelphie. Il a du métier et il aura du succès si les FLYERS peuvent enfin avoir un gardien fiable. «Montrez-moi un bon gardien et je vous montrerai un bon coach!», répète souvent BOB HARTLEY.
  • Le club de golf CANDIAC ouvrira ses portes demain (mercredi). À VICTORIAVILLE, l’ouverture se fera vendredi. Bonne chance à tous!

LE MOT D’HUMOUR

La pire chose que j’ai entendue au club Augusta National: «Ladies and gentlemen, the bar is now closed!»

ANNIVERSAIRES du 16 avril

  • NOLAN ARENADO, joueur étoile des Rockies du Colorado, 28 ans.
  • BILL BELICHICK, entraîneur-chef des Patriots, 67 ans.

    Bill Belichick: un génie du football.

  • BRUCE BOCHY, gérant des Giants de San Francisco, 64 ans.
  • JIM LONBORG, ex-lanceur des Red Sox, 76 ans.
  • VIC THÉRIAULT, promoteur des arts martiaux, 63 ans.
  • MATTHIEU PROULX, analyste de football à RDS, 38 ans.
  • KYLE OKPOSO, des Sabres de Buffalo, 31 ans.
  • TRAVIS SHAW, des Brewers de Milwaukee, 29 ans.
  • GARRY GALLEY, ancien des Kings, 56 ans.
  • KAREEM ABDUL-JABBAR, supervedette de la NBA, 72 ans.
  • CONCHITA MARTINEZ, championne de tennis, 47 ans.
  • FRANCIS OUELLETTE, ex-gardien de but de la LHJMQ, 49 ans.
  • JEAN-PHILIPPE BEAULIEU, de Rouyn-Noranda, 32 ans.
  • ISABELLE C. BELLIVEAU, de Saint-Jérôme, 31 ans.
  • ANDRÉ CHARETTE, historien de Windsor.
  • SERGE PROULX, des Saguenéens, 53 ans.
  • JOHANNE GUERTIN, des JSH.
  • MAX BRADETTE, trot et amble.