formats

Georgie Boy: 80 chandelles!

septembre
5
par dans Hockey, Potins

«Il en a coulé de l’eau sous les ponts depuis le jour où Georges

Guilbault a aidé les Castors Seniors à gagner la coupe Allan dans le vieil aréna de la rue du Parc. Décidément, personne ne peut stopper la Grande Horloge. Pour ses 80 ans, je lui offre cette chronique souvenir sur sa longue carrière dans le hockey:

  1. DANS LES MARITIMES: «Après avoir complété ma carrière junior à VICTORIAVILLE, j’ai été recruté par GEORGES ROY pour aller jouer dans la Ligue Senior des Maritimes, plus

    Georges Guilbault dans le chandail des Maple Leafs de Windsor, en 1963.

    précisément dans la petite ville de Windsor, Nouvelle-Écosse. Au début, je vivais dans une vieille roulotte avec le gardien de but SERGE AUBRY. Un soir, la roulotte a été emportée par une bourrasque de vent et nous avons dû trouver une maison de pension. Mon salaire était de 85$ par semaine. Étant donné que le club se faisait un peu trop brasser, j’ai suggéré qu’on embauche JOHNNY LÉVESQUE, mon ancien coéquipier à Victo. En plus d’être solide à la ligne bleue, Johnny ne craignait pas de jeter les gants pour défendre ses compagnons. C’était la bonne décision à prendre car il nous a aidés à atteindre la finale de la coupe Allan».

  2. LA COUPE ALLAN: «L’année suivante, Georges Roy, ex-vedette

    Simon Nolet a fait ses classes à Sherbrooke et à Québec avant d’aider les Flyers à gagner la coupe Allan.

    des Saguenéens de Chicoutimi, a été attiré à SHERBROOKE par MM. Ivan Dugré et Camille Messara. Je l’ai suivi avec SIMON NOLET, Serge Aubry, Rod Gaudreau, Réjean Richer, Jim Beckman, Frank Bartow et Johnny Lévesque. Les Castors misaient déjà sur des joueurs comme RENÉ PÉPIN, Claude Cardin, Bill Dupré, Gilles Cartier, Lionel Robidas, Larry Drouin, Serge Nadeau, Pierre Thibault et Réal

    Gilles Cartier, de Sorel, en est un autre qui a aidé les Castors à gagner la coupe Allan.

    Rousseau. Nous avons tout balayé sur notre passage pour gagner la COUPE ALLAN. Un des plus beaux souvenirs de ma vie. Quelques mois plus tard, nous avons aussi gagné le trophée BUNNY AHEARNE en Suède. Cette compétition était en quelque sorte le championnat mondial de hockey senior. Après le tournoi, nous sommes allés jouer en RUSSIE et c’est là que j’ai appris le décès de mon PÈRE. J’ai failli rentrer au pays en vitesse, mais je suis finalement resté avec le club jusqu’à la fin du voyage».é

  3. TOUR DU CHAPEAU: «L’hiver suivant, nous avons joué un match hors-compétition contre l’équipe nationale de la Russie dans le tout nouveau PALAIS DES SPORTS. J’ai marqué les trois buts de mon club dans une défaite de 5-3, mais c’est TI-BI CARDIN qui a fait la manchette en grimpant dans les estrades pour s’en prendre à un

    Georges a eu le plaisir de jouer avec le grand Doug Harvey à Kansas City.

    spectateur!»

  4. TRAGÉDIE: «Après avoir tenté ma chance dans l’organisation des BLUES DE SAINT-LOUIS et avoir joué sous les ordres de DOUG HARVEY à Kansas City, j’ai abouti chez les Knights de NEW HAVEN. J’étais le meilleur marqueur de l’équipe lorsque j’ai été atteint accidentellement à l’oeil droit par un tir violent de mon coéquipier GORDIE SMITH (frère de Billy Smith, des Islanders). J’avais seulement 27 ans et j’étais père de famille. J’aurais voulu poursuivre ma carrière même si j’étais borgne, mais on m’a fait comprendre

    Léopold Drolet, de Sher-Wood, a été comme son deuxième père.

    que c’était impossible. Je suis donc rentré à Sherbrooke et j’ai commencé à travailler pour LÉOPOLD DROLET, fondateur de la compagnie Sherwood-Drolet. On pourrait dire que j’ai été chanceux dans ma malchance. Ma deuxième carrière a été très profitable».

  5. MOMENT HISTORIQUE: «J’étais à Memphis avec l’équipe de Kansas City le jour où MARTIN LUTHER KING est tombé sous les balles de son assassin. J’ai entendu les coups de feu et les commentaires racistes à son endroit. Par mesure de sécurité, nous sommes restés enfermés dans un hôtel pendant deux jours et nous avons participé en direct à l’émission de télévision de JOHNNY CARSON».
  6. LES CASTORS JUNIORS: «Au début des années 1970, j’ai dirigé le VERT & OR de l’Université de Sherbrooke pendant deux ou trois ans, puis je suis devenu directeur général des

    Rick Vaive a été le meilleur joueur des Castors Juniors.

    CASTORS JUNIORS, un poste que j’ai occupé pendant neuf ans. Je n’avais peur de rien et je prenais les grands moyens pour former une équipe championne d’année en année. GHISLAIN DELAGE dirigeait l’équipe de main de maître. Il connaissait son affaire et il était toujours bien préparé. Nous avons remporté quelques championnats et atteint deux fois le tournoi de la coupe Memorial. Nous avons aussi battu les Russes 7-0 au Palais des sports et gagné la médaille d’argent lors de championnat mondial junior présenté en Finlande. Vers la fin, les choses se sont gâtées. Ghislain et moi avons vécu une séparation douloureuse».

  7. UN RÊVE INACHEVÉ: «Au milieu des années 1970, j’en menais

    John Ferguson a aidé Guilbault à avoir un club dans la Ligue américaine.

    pas mal large. Je travaillais pour Sher-Wood, j’étais patron des Castors et propriétaire du bar LE CARROUSEL au centre-ville de Sherbrooke en plus d’agir comme conseiller d’affaires pour un certain nombre de joueurs. Je connaissais alors les dirigeants d’à peu près toutes les équipes de la Ligue nationale. J’aurais aimé tenter ma chance dans la grande ligue. J’ai discuté avec MARCEL AUBUT pour devenir directeur général des Nordiques, mais ça n’a pas fonctionné».

  8. JETS ET CANADIENS: «EN 1982, JOHN FERGUSON m’a proposé d’acheter la concession des Braves de Boston dans la Ligue américaine. C’est ainsi que sont nés les Jets de Sherbrooke, club-école des Jets de Winnipeg. L’aventure n’a pas duré très longtemps. Nous avons ensuite négocié avec SERGE SAVARD et RONALD COREY pour déménager les Voyageurs d’Halifax au Palais des sports. Nous avons gagné la COUPE CALDER dès la première année avec plusieurs jeunes joueurs qui ont ensuite fait le saut à Montréal

    Guy Lafleur a été un grand ami de Georges et ils ont fait les 400 coups ensemble.

    (Roy, Richer, Lemieux, Skrudland, Boisvert…). J’étais alors très proche de GUY LAFLEUR et cela a créé des frictions avec la direction du Canadien et avec SERGE SAVARD. À la fin, je me suis fait tasser par l’organisation».

  9. LAFLEUR ET KHARLAMOV: «Dans l’ensemble, je suis très fier de ce que j’ai accompli dans le hockey. Dans mon travail chez Sherwood-Drolet, je me suis lié d’amitié avec plusieurs vedettes de la Ligue nationale. Même que le grand VALERI KHARLAMOV a joué avec nos bâtons. J’ai aussi négocié le contrat de GUY LAFLEUR avec les Rangers: boni de signature de 100 000$ et salaire de 300 000$. À Québec, il a obtenu le même genre de contrat. Il fallait que Guy soit tout un athlète pour réussir son retour au jeu après quatre ans d’absence. Il vaudrait combien, mon ami «Ti-Guy» dans le hockey d’aujourd’hui?»
  10. LA VIE CONTINUE: «J’ai subi un dur coup lorsque mon épouse Francine est morte du cancer, en 2015. Heureusement, j’ai une bonne santé et un bon moral. Il ne sert à rien de s’apitoyer sur son sort».

Bonne fête, M. Gigabou!

BICHETTE S’ÉCLATE: BO BICHETTE a frappé 3 circuits dans la

Bo Bichette: 3 circuits et 7 points produits.

deuxième partie et les Blue Jays ont balayé les honneurs du programme double à Baltimore. Bo a terminé sa journée de travail avec 7 points produits. Une 11e victoire pour KEVIN GAUSMAN et une 10e pour JOSÉ BERRIOS.

  • Les Giants ont battu les Dodgers 7-4 devant presque 52 000 spectateurs à L.A. LEWIS BRINSON, un ancien des Marlins, a produit 3 points avec ses 2 longues balles. Une 12e victoire pour LOGAN WEBB.
  • Les Angels ont blanchi les Tigers 10-0. SHOHEI  OHTANI a frappé 2 circuits et il a fait compter 3 points. Le surdoué montre une moyenne de ,270 avec 32 CC et 85 PP.
  • Les Yankees ont vaincu les Twins 5-2 sur le circuit de deux points d’AARON JUDGE en fin de 6e manche. Ça lui en fait 54 et il terminera la saison avec 65 s’il conserve le même rythme.
  • Tampa a utilisé 5 lanceurs dans un gain de 4-3 sur Boston. DAVID PERALTA a produit le point gagnant. Une 75e victoire pour l’équipe de la Floride.

    Aaron Judge se dirige vers une saison de 65 circuits. MVP!

  • Les Brewers ont gagné 6-4 à Denver sur le circuit de 3 points de VICTOR CARATINI.
  • Les White Sox ont battu Seattle 3-2. ELVIS ANDRUS a tranché avec une claque de 2 points.

    Shohei Ohtani: 32 circuits et 85 points produits.

  • Les Guardians ont arraché un gain de 6-5 à Kansas City sur un double d’OSCAR GONZALEZ en début de 10e manche.
  • Les Astros ont blanchi leurs voisins du Texas 1-0. MARTIN MALDONADO a produit le seul point avec un simple.
  • Arizona a eu raison des Padres 5-0 derrière RYNE NELSON et un duo de releveurs.
  • Washington a gagné 6-0 à St-Louis. ANIBAL SANCHEZ et MASON THOMPSON ont brillé au monticule pour les visiteurs.

EN BREF

  • TIGER WOODS sur le web: «Ça ne me surprend pas que

    Tiger: une flèche empoisonnée pour ses amis de la LIV.

    les joueurs de la LIV portent des culottes courtes car ce sont leurs femmes, en général, qui portent le pantalon à la maison!»

  • Les CASTORS D’ACTON VALE ont marqué 3 fois au début de la 11e manche pour arracher une victoire de 9-6 à St-Jean et créer l’égalité 3-3 dans la série. EMMANUEL FORCIER a produit le point  gagnant avec un ballon sacrifice et GABRIEL THIBODEAU a suivi avec un simple bon pour 2 points. Le match décisif aura lieu mercredi soir à Acton Vale.
  • TOM LAPOINTE a été victime d’un problème cardiaque avant de quitter la Floride en direction de PARIS. Je n’en sais pas plus pour le moment.
  • PAUL HENDERSON, héros de la Série du siècle, est un homme très religieux… comme son ami DANIEL BOUCHARD, ex-gardien des Nordiques. «Dieu ne

    Paul Henderson a fondé LeaderImpact, un ministère chrétien qui s’adresse aux athlètes et aux hommes d’affaires dans 77 pays et plus de 900 villes.

    s’attend pas à ce que nous soyions parfaits, dit-il. Il veut juste qu’on l’aime et qu’on aime notre prochain».

  • NOLAN ARENADO (St-Louis) et ALEX BREGMAN (Houston) sont les joueurs du mois dans le baseball majeur.

    Emmanuel Forcier donne la victoire aux Castors avec un ballon sacrifice en 11e manche. La série est égale 3-3.

  • À Milby, CLAUDE ROBILLARD a réussi son premier trou d’un coup en 51 ans de golf. CLAUDE LABRIE et ROBERT DOWNEY ont assisté à son exploit sur une distance de 165 verges.
  • SEPTEMBRE est devenu le mois des GRANDES PROMESSES!

    Jean-Paul Belmondo a été une des plus grandes étoiles du cinéma français. Il nous a quittés l’an passé à l’âge de 87 ans.

  • LE VIAGRA, c’est comme DISNEYLAND: «Une heure d’attente pour 2 minutes de plaisir!»
  • BOB MAILLOUX, de Laval: «Mon ami ANDRÉ MALTAIS joue son âge au golf. Moi, je joue mon poids!»
  • Excellent documentaire sur le regretté JEAN-PAUL BELMONDO à TV5. Bébel a joué avec les plus grandes stars et il était assez athlétique pour tourner ses propres cascades. Son credo: «On apprend durant toute sa vie».
  • PENSÉE DU JOUR: La lecture vous permet de visiter le monde entier sans quitter la maison.

JE ME SOUVIENS: En 1995, CAL RIPKEN Jr. devient l’homme

Kent Nagano a dirigé l’OSM pendant 15 ans.

de fer du baseball en participant à un 2131e match consécutif… En 2006, KENT NAGANO dirige l’OSM pour la première fois… En 1978, SAM POLLOCK quitte la direction général du CH après avoir gagné 9 coupes Stanley en 14 ans… En 1963, PIERRE DUPUY est nommé secrétaire général d’EXPO 67… En 1997, ELTON JOHN chante Candle In The Wind en mémoire de la princesse DIANA… En 1978, les Penguins échangent JEAN PRONOVOST aux Flames d’Atlanta en retour de GREG SHEPPARD… En 1989,

Jean Pronovost a connu une saison de 52 buts à Pittsburgh et deux autres de 40 buts et plus.

dernière représentation de OH! CALCUTTA sur Broadway… En 1982, les Pirates retirent le numéro 8 de WILLIE STARGELL… En 1960, publication des INSOLENCES DU FRÈRE UNTEL par Jean-Paul Desbiens… En 1974, LARRY PARRISH et WARREN CROMARTIE font leurs débuts avec les EXPOS… En 1957, LOUIS ST-LAURENT quitte la vie politique… En 1993, DENIS BOUCHER devient le premier Québécois depuis CLAUDE RAYMOND à lancer pour les Expos….En 1991, les Blackhawks échangent DOUG WILSON aux Sharks de SAN JOSE. Il deviendra plus tard leur directeur général… En1999, RON HEXTALL accroche ses jambières… En 1981, inauguration

Doug Gilmour a joué pour le Canadien en fin de carrière. Il a connu ses meilleures saisons à St-Louis, Calgary et Toronto.

officielle du PARC DE LA MAURICIE par Pierre Trudeau et Jean Chrétien… En 1988, les Blues échangent DOUG GILMOUR aux Flames de Calgary… En 1999, DISTRIBUTION AUX CONSOMMATEURS déclare faillite… En 1982, début du téléroman LES MOINEAU ET LES PINSON… En 1996, EDDIE MURRAY frappe son 500e circuit… En 2011, NATHALIE NORMANDEAU quitte la vie politique dans la tourmente… En 1952, naissance de RADIO-CANADA TÉLÉVISION… En 2001, le Canadien nous annonce que SAKU KOIVU souffre du cancer… En 1983, GUY CHOUINARD, des Flames, est échangé aux Blues de ST-LOUIS… Nous ont quittés un 6 septembre: RENÉ LECAVALIER, la voix du CH

René Lecavalier a créé le vocabulaire du hockey et il a décrit les plus beaux exploits des Glorieux.

pendant plus de 30 ans; LUCIANO PAVAROTTI, plus grand ténor du XXe siècle; NOËL PICARD, défenseur du CH et des Blues; TOM FOGERTY, chanteur; JEAN-BAPTISTE COLBERT, contrôleur des finances sous Louis XIV.

Une création de MM. Goulet et Champoux.

ANNIVERSAIRES du 6 septembre

  • LEYLA A. FERNANDEZ, championne de tennis, 20 ans.
  • GEORGES GUILBAULT, ex-patron des Castors Juniors, quatre fois 20 ans.

    Luc Bellemare, de RDS, a grandi à Shawinigan-Sud.

  • GREG RUSEDSKI, champion de tennis, 49 ans.
  • LUC BELLEMARE, de RDS.
  • DANIEL COURTOIS, ex-joueur de soccer, 57 ans.
  • GLEN SHARPLEY, ancien des Festivals de Hull, 66 ans.
  • BILL ROOT, ancien du Tricolore, 63 ans.
  • DUSTIN MAY, lanceur des Dodgers, 25 ans.

    Glen Sharpley a fait ses classes en Outaouais.

  • MICHEL BOUDRIAS, de Softball-Québec.
  • ALEKSANDRA WOZNIAK, championne de tennis, 35 ans.
  • PAUL PUPO, baseball senior, 59 ans.
  • WILLY BOIVIN, de Lévis, 30 ans.
  • JEAN-FRANÇOIS CODÈRE, journaliste.
  • DOW FINSTERWALD, ex-golfeur de la PGA, 93 ans.
  • GHYSLAIN GOYETTE, de St-Lin-des-Laurentides, 49 ans.
  • VÉRONIQUE FORTIN, de l’Impact.
  • BRIGITTE LÉGARÉ, ex-membre du club Médaille d’Or.
  • MARTINE DUPONT, employée du Centre Bell, 44 ans.
  • LOUISE VIENS, de Richmond.
  • VÉRONIC PAQUETTE, de Windsor.
  • MARC-ANDRÉ MALENFANT, de Québec.
 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Georgie Boy: 80 chandelles!  comments