formats

Direction Lanaudière

juin
15
par dans Potins

Bel hommage de Gretzky à Gordie Howe

  •  Me voici en route pour Saint-Jean-de-Matha afin de participer au tournoi André-Chalut. Depuis le traversier entre Sorel et Saint-Ignace-de-Loyala, je vous envoie mes derniers échos:
  • Des milliers d’amateurs de hockey ont rendu un dernier hommage à
    Gordie Howe est un dieu à Détroit et au Canada anglais.

    Gordie Howe est un dieu à Détroit et au Canada anglais.

    Gordie Howe à l’aréna Joe Louis. Wayne Gretzky, Steve Yzerman et Scotty Bowman sont parmi ceux qui ont pris la parole. «Quelqu’un a dit que Maurice Richard, Jean Béliveau et Gordie Howe pouvaient transformer un aréna en cathédrale. Tu peux toujours remplacer un joueur de hockey, mais tu ne remplaces par une icône comme Gordie Howe», a déclaré le 99, visiblement ému.

  • Randy Carlyle, ex-défenseur étoile des Jets de Winnipeg, est le premier à dire qu’il est chanceux de retourner derrière le banc d’une équipe aussi solide que les Ducks d’Anaheim. Reste à voir s’il est capable de les amener plus loin. Carlyle est de la vieille école.
  • La nouvelle équipe de Las Vegas pourra réclamer quelques bons joueurs et des choix de repêchage. À 500 millions (U.S.) c’est tout à fait normal.
  • Sébastien Cossette a enlevé la deuxième étape des Mardis cyclistes devant Mathieu Roy et Jean-François Laroche.
  • Jamais facile de concilier sa famille et sa carrière. Richard Garneau, ex-vedette de Radio-Canada, est le parfait exemple. Il en avait parlé dans son livre À toi Richard. Il en sera aussi question dans un documentaire à RDI, le 21 juin.

    Johnny Miller avait 26 ans quand il a gagné l'Open des États-Unis avec une ronde finale de 63 à Oakmont.

    Johnny Miller avait 26 ans quand il a gagné l’Open des États-Unis avec une ronde finale de 63 à Oakmont.

  • Tous les amateurs de golf auront les yeux tournés vers Oakmont, en fin de semaine, lors de la présentation de l’Omnium des États-Unis. Situé en banlieue de Pittsburgh, le club Oakmont a souvent été l’hôte du U.S. Open. C’est à cet endroit que Johnny Miller a joué 63 en ronde finale pour se sauver avec la victoire en 1973.
  • C’est aussi à Oakmont que Jack Nicklaus a gagné son premier tournoi majeur en 1962. Arnold Palmer, alors à son apogée, était le favori de la foule, mais il n’a pu faire mieux que 74 en ronde éliminatoire et Nicklaus l’a battu par trois coups. C’était le début d’une des plus grandes rivalités dans l’histoire du sport.

    La rivalité Palmer-Nicklaus est née à Oakmont.

    La rivalité Palmer-Nicklaus est née à Oakmont.

  • Oakmont est probablement le parcours le plus difficile aux États-Unis. C’est en tout cas ce que pense Phil Mickelson, six fois deuxième dans le championnat national. Le terrain est très accidenté et les verts sont difficiles à lire. On peut donc s’attendre à toutes sortes de rebondissements.
  • Je suis allé à Oakmont en 2007 pour assister au U.S. Open. Tiger Woods a travaillé très fort pour arracher la victoire, mais l’Argentin Angel Cabrera a eu le dernier mot, le dimanche après-midi. Je le vois encore célébrer sa victoire. On aurait dit qu’il venait de gagner 100 millions à la loterie!
  • Jim Furyk était lui aussi dans la course, mais il a commis un bogey fatal au 71e trou.
  • Mon ami Jacques L’Estage, ancien directeur du marketing du Groupe Royal, se meurt dans un hôpital de la métropole. Je me joins à tous ses amis pour lui dire merci.
  • BASEBALL MAJEUR: Au Fenway Park, Manny Machado et Jonathan Schoop ont frappé la longue balle contre David Price et les Orioles se sont sauvé avec une victoire de 3-2. Chris Tillman (9-1) est l’artilleur gagnant… À Philadelphie, Josh Donaldson a cogné son 15e circuit et produit cinq points pour mener les Blue Jays à une victoire facile de 11-3. Edwin Encarnacion a ajouté son 16e… À Kansas City, l’imposant Salvador Perez a
    Salvador Perez a procuré la victoire aux Royals.

    Salvador Perez a procuré la victoire aux Royals avec son 10e circuit.

    donné la victoire aux Royals contre Cleveland avec son 10e circuit… À Tampa, Evan Longoria a procuré un gain de 8-7 à son équipe avec une claque de trois points en fin de 7e manche… À son deuxième départ dans les majeures, Jameson Taillon, des Pirates, a blanchi les Mets 4-0. Il se dirigeait vers un «no-hitter» jusqu’en 7e manche… Les Cubs ont gagné de justesse (4-3) à Washington pour enregistrer leur 44e victoire de la campagne.

  • Concours Activin: Louise Laverdière et Martin Lajeunesse ont gagné le concours Activin du mois de mai. Le prochain prix est un Valpolicella Classico Ripasso La Giretta. Il vous suffit de cliquer sur la bande-annonce pour participer au concours.
  • Participez aussi au concours du Regroupement PAR. À chaque mois, on fera tirer un quatuor de golf avec voiturette.
  • Jasmin Frappier, de Sorel, sera opéré aux deux hanches en octobre et en décembre. Ça devrait relancer sa carrière de golfeur.
  • Ghislain Arsenault, le résident le plus coloré du Village olympique, a retrouvé ses souliers de danse!
  • Les travaux d’amélioration se poursuivent à la station de ski du Mont Gleason, près de Victo.
  • Au club Venise: Roger H. Legault, cinq fois champion du club Venise, partage le record avec Gerry Leblanc, Bert Cotterell et François Bernier. Chez les dames, Irène Brouillard est toute seule avec ses 17 championnats.
  • La dépouille mortelle de Jos Saro sera exposée au salon Alfred Dallaire situé au 1120, rue Jean-Talon est, jeudi. Les funérailles auront lieu vendredi matin en l’église Notre-Dame-de-la-Défense, sur Henri-Julien.

Son 6e mari

Un percepteur d’impôts épouse une jolie femme qui a déjà été mariée cinq fois.

Le soir des noces, la jeune épouse dit à son mari: «Mon chéri, sois très doux avec moi car je suis encore vierge».

Incrédule, il lui répond: «Comment peux-tu être encore vierge si tu as été mariée cinq fois?»

– «Laisse-moi t’expliquer, mon amour. Jean-Paul, mon premier mari, était psychiatre et ne s’intéressait au sexe que pour en jaser. Mon deuxième, Serge, était gynécologue et passait son temps à m’examiner. Le troisième, Christian, était philatéliste et se contentait de me lécher. Le quatrième, Yvon, était directeur des ventes. Il connaissait très bien le produit, mais ne savait pas comment s’en servir. Pour ce qui est d’Alexandre, mon cinquième mari, il était informaticien chez Microsoft. Il me répétait que si tout fonctionne bien, il ne faut toucher à rien».

«Alors, je t’ai épousé toi, Denis, un gars de l’impôt, pour être certaine de…»

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Direction Lanaudière  comments