formats

Décès d’Ernie Banks

janvier
24
par dans Baseball

Ernie Banks, une grande légende du baseball, est mort vendredi. Mr. Cub avait 83 ans.

Aucun autre joueur n’a marqué autant l’histoire du Wrigley Field. Élu 14 fois dans l’équipe d’étoiles, il a cogné 512 circuits et fait compter plus de 1600 points durant sa carrière. Il a aussi mérité le titre de joueur par excellence de la Ligue nationale en 1958 et 1959 même s’il faisait partie d’une équipe perdante.

Ernie Banks a marqué l'histoire des Cubs de Chicago. Il était un dieu dans la Ville des vents.

Ernie Banks a marqué l’histoire des Cubs de Chicago. Il était un dieu dans la Ville des vents.

J’ai eu le bonheur de croiser Ernie Banks à quelques reprises au début des années 1970. Il était alors en fin de carrière, mais n’avait rien perdu de son amour du baseball. Il nous accueillait près de la cage des frappeurs avec un large sourire en nous disant «Let’s play two». Il aimait tellement son sport qu’il aurait joué un programme double à tous les jours.

Les Cubs ont retiré officiellement son numéro 14 en 1982. Il y a deux ans, le président Barack Obama lui a décerné la médaille de la liberté, l’hommage suprême pour un citoyen américain.

GUY ÉMOND DANS LE COMA

En dernière heure, Richard Camirand nous apprend que Guy Émond est dans la coma à l’hôpital de Le Gardeur.

Le Cerf-Volant a marqué à sa façon l’histoire du Dimanche-Matin et du Journal de Montréal. Il a aussi travaillé comme chanteur dans le style de son idole Elvis Presley. Nos prières l’accompagnent.

Jamais vu un hiver semblable!

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Décès d’Ernie Banks  comments