formats

Daniel, Phil et Adrien

septembre
27
par dans Général

DANIEL TALBOT ENTRE AU PANTHÉON AVEC FIERTÉ ET HUMILITÉ

Il en a coulé de l’eau sous les ponts depuis l’époque où DANIEL TALBOT frappait des milliers de balle sous les conseils du regretté Jean-Paul Alary au club de Beloeil.

Triple champion de l’Omnium du Québec et vainqueur d’une multitude de tournois, le golfeur au petit gabarit a fait son entrée au Panthéon des sports du Québec, mardi soir. Avec fierté et humilité.

«J’ai beaucoup appris en surveillant Phil Giroux et Adrien Bigras,

Daniel Talbot a toujours été parmi mes favoris. J’étais content de le revoir et de discuter de notre passion commune pour le golf. (Photo Pierre-Yvon Pelletier)

m’a-t-il confié. Phil était champion avec le bois-1 et Adrien était un maître avec son wedge, un peu comme Lee Trevino. Nous nous sommes livrés de très belles luttes, spécialement à Joliette.

«Après avoir été admis au Temple de la renommée de Golf-Québec, voici que j’entre au Panthéon des sports du Québec. Tout ça en l’espace de 3 mois. Je suppose que c’est mon année! Je crois rêver. Dis-moi donc, est-ce que je suis mort par hasard?»

Talbot pouvait tout faire avec un bâton de golf et il était particulièrement efficace avec son bois-1. Il ne lui arrivait presque jamais d’expédier sa balle hors-limites. «Le secret se trouve dans le champ d’exercice, nulle part ailleurs, dit-il. Il faut cogner des balles jusqu’à ce que ça devienne un mouvement automatique. Comme si le bâton faisait partie de ton bras. Mon plus grand plaisir a toujours été d’expédier la balle près du fanion avec un long fer. Comme le regretté George Knudson. Je n’ai jamais eu beaucoup de plaisir sur les verts. Je trouve que le facteur chance est trop important».

Daniel a vécu sa passion un peu partout à travers le monde. Parmi ses plus beaux souvenirs, il y a sa 2e place au tournoi Labatt présenté à Kitchener, en 1981. Il a alors réussi un trou d’un coup en présence d’Arnold Palmer et il a tenu tête à Raymond Floyd jusqu’au 68e trou. Son ami Moe Norman avait terminé 5e.

«Floyd s’informait de moi chaque fois qu’il venait au Canada. Il a été un très grand champion. Quand il prenait les devants, c’était presque impossible de le battre», ajoute-t-il.

Comme tout bon golfeur, Talbot a également subi sa part de défaites. La plus cruelle est survenue en 2004 quand il a raté la qualification du circuit Senior de la PGA par un seul coup. S’il avait mieux joué avec son fer droit, il aurait eu le privilège de se frotter aux Couples, Irwin, Langer et cie. Celle-là n’était pas facile à avaler!

D’AUTRES ÉCHOS DU GALA

  • PETER DALLA RIVA ne rate jamais le gala du Panthéon.

    Peter Dalla Riva applaudit la résurrection des Alouettes. Il pose ici avec Anthony Calvillo.

    L’ancien numéro 74 applaudit les récents succès des ALOUETTES «avec un bon coach et un bon quart-arrière». «La recette n’a pas changé pour attirer les foules: just win, baby!», ajoute-t-il.

  • Lorsque le photographe PIERRE-YVON PELLETIER a fait remarquer à BERNARD PARENT qu’il avait aux doigts ses deux bagues de la coupe Stanley, l’ex-gardien des Flyers lui a dit: «Sois pas jaloux, le CH en a gagné 24!»
  • STÉPHANE RICHER ne regrette pas d’avoir «brassé la cage» des jeunes joueurs du CANADIEN. Comme moi, il pense que les joueurs d’aujourd’hui sont trop gâtés. Stéphane était content de revoir PIERRE CREAMER, son ancien coach à Sherbrooke.
  • GABY MANCINI, ancien boxeur et ex-président de la Fédération québécoise de boxe, est d’avis que FERNAND MARCOTTE aurait fait encore mieux dans le ring s’il avait déménagé à MONTRÉAL au début de sa carrière. Gaby est encore très impliqué dans la communauté italienne (Casa Italia).
  • RENAUD LEFORT, gérant des 4 Chevaliers Easton, applaudit

    Renaud Lefort a grandi en surveillant les exploits de Claude Potvin.

    l’élection de CLAUDE POTVIN à titre posthume. Renaud est le fils de RENÉ LEFORT, ancien joueur de premier but des 4 Chevaliers O’Keefe. CLAUDE POTVIN a amusé plus de 6 millions de Québécois durant sa carrière et il a amassé pour plus de 7 millions de dollars pour différents organismes.

  • MARIETTE THÉORÊT, veuve d’Edgar, a assisté au gala avec son fils ANDRÉ. Elle est devenue championne de tricot.
  • L’increvable PIERRE PLOUFFE se prépare pour une autre compétition au PÉROU. Il était de la fête avec DANIEL DESJARDINS, Sylvie Mayrand, Ménick, les frères Creamer, Pierre Bouchard et LINE LÉVESQUE.
  • Le regretté PIERRE PILOTE, ex-défenseur étoile des Blackhawks, était représenté par ses fils Pierre et Dave, venus

    THE SHOW MUST GO ON: Jennifer Lopez et Shakira seront en vedette au spectacle de la mi-temps lors du prochain Super Bowl. On soulignera alors le 100e anniversaire de la NFL.

    de quelque part en Ontario. Né à Kénogami, Pilote a été capitaine des Hawks pendant 7 ans et il a gagné 3 fois le trophée Norris. Il a aussi gagné la coupe en 1961.

  • SYLVAIN LORTIE, de Repentigny, se rend parfois en Pennsylvanie pour aider BERNARD PARENT à conserver son français.
  • Le regretté ROGER SAINT-JEAN était représenté par ses petits-fils, PHILIPPE et SYLVAIN DULUDE.
  • Le cocktail était une commandite du JARDIN NELSON.
  • Le HOCKEY AMATEUR fête ses 100 ans. On a remis une plaque à YVES SÉGUIN, président de Hockey-Québec, pour souligner l’événement.
  • Parmi les nombreux sportifs que j’ai croisés, il y avait: GUY LAPOINTE, Yvan Cournoyer, Denyse Julien, France Saint-Louis, WALTER SIEBER, Guylaine Bernier, Bernard Brisset, Julie Sauvé, Yves Paquette, SYLVAIN LALONDE, Raymond Labrosse, Jeannot Gilbert, Bernard Creamer, DOMINIC RACINE, Chantal Chartier, Bertrand Raymond, Jean-Pierre Paquette et STEVE SAINT-GERMAIN (RBC).
  • Le programme souvenir était une commandite de la firme PARAGRAPH.
  • Mon calepin est presque vide!

GUY LAFLEUR SE PORTE BIEN suite à son opération à coeur ouvert. Voir l’article suivant svp.

EN BREF

  • ÉTIENNE PAPINEAU, du club Pinegrove, a joué 65 en ronde

    Étienne Papineau, de Saint-Jean, fait sensation avec l’équipe de golf de l’Université West Virginia.

    finale du tournoi de WAKE FOREST. Ça lui vaut le 6e rang au classement. Keep it up, Étienne!

  • Les AIGLES DE TROIS-RIVIÈRES ont besoin de l’aide du conseil municipal afin de poursuivre leur aventure dans la Ligue Can-Am, mais ils devront patienter durant quelques semaines avant d’avoir la réponse. Les Aigles coûtent cher, mais sont une belle vitrine pour la cité de Laviolette.
  • BASEBALL MAJEUR: Les Dodgers ont blanchi les Padres 1-0. CLAYTON KERSHAW a lancé 6 bonnes manches pour récolter sa 16e victoire et MAX MUNCY a produit le seul point du match.
  • Les Indians ont été lessivés 8-0 par les White Sox. JAMES McCANN a frappé un circuit de trois points pour Chicago.
  • Les Red Sox ont encaissé un revers de 7-5 à Arlington. DANNY SANTANA a réussi un grand chelem pour les Rangers et MIKE MINOR a enregistré son 200e retrait sur des prises.
  • Les Astros ont perdu 4-3 à Anaheim. Les deux clubs ont utilisé 18 lanceurs!
  • Oakland a défait les Mariners 3-1 grâce au circuit de 2 points de MATT CHAPMAN, son 36e de la campagne.
  • Les Giants ont croisé le marbre 4 fois en fin de 8e manche pour vaincre Colorado 8-3. Un 21e circuit pour MIKE YASTRZEMSKI, petit-fils de Carl.
  • Les Brewers ont poursuivi sur leur lancée en battant les Reds 5-3. ORLANDO ARCIA a produit 3 points pour Milwaukee.
  • Washington a doublé les Phillies 6-3. Une 18e victoire pour STEPHEN STRASBURG.
  • Les Marlins ont doublé les Mets 4-1. JORDAN YAMAMOTO s’est distingué avec 10 retraits au bâton.
  • CLAUDE RAYMOND et sa famille ont été reçus comme des rois par JULIE PAYETTE à Rideau Hall lors de son intronisation dans l’Ordre du Canada.
  • BENOÎT GROULX, entraîneur du Crunch de Syracuse, est secondé par deux autres Québécois: ÉRIC VEILLEUX et GILLES BOUCHARD. Les 3 hommes ont fait leurs classes dans le circuit Courteau.
  • Les RAYS DE TAMPA sont dans la course aux séries, mais continuent de jouer devant des estrades vides. Leur moyenne d’assistance est de 14 600 spectateurs. Seuls les MARLINS de Miami attirent moins de spectateurs, soit environ 10 000 par match.

SOUVENIRS, SOUVENIRS: En 1997, GILLES VILLENEUVE signe son premier contrat avec FERRARI…. En 2004, LUCIEN BOUCHARD est

Sébastien Lareau a été 76e au monde en simple et un grand champion en double.

nommé président du c.a. de l’OSM…. En 2000, SÉBASTIEN LAREAU triomphe en double à Sydney avec son partenaire DANIEL NESTOR… En 1999, PLACIDO DOMINGO ouvre la saison du Metropolitan Opera pour la Xième fois, éclipsant la marque du légendaire ENRICO CARUSO… En 2012, LINO ZAMBITO témoigne devant la Commission Charbonneau… En 2005, MICHAËLLE JEAN prête serment comme gouverneure générale du Canada… En 1998, naissance de GOOGLE et d’une nouvelle époque… En 1973, NOLAN RYAN fait sauter le record de SANDY KOUFAX avec son 383e retrait au bâton de la saison… En 1964, les BEACH BOYS sont les invités d’ED SULLIVAN… En 1999, MICHEL TREMBLAY, Ginette Reno, Louis

Lee Harvey Oswald: seul assassin du président Kennedy?

Quilico et Denise Filiatrault reçoivent le prix du gouverneur-général… En 1990, MARVIN GAYE est immortalisé sur Hollywood Boulevard… En 1964, le RAPPORT WARREN affirme que LEE HARVEY OSWALD est l’assassin de JOHN F. KENNEDY et qu’il a agi seul. Il y a encore des sceptiques dans la salle!…. En 1923, premier circuit du légendaire LOU GEHRIG…. En 1999, FELIPE ALOU remporte sa 600e victoire à la barre des EXPOS… En 1989, avant-première du film CRAZY à Chicoutimi… En 1992, dernier match de GARY CARTER au Stade olympique… En 1934, inauguration de l’Institut neurologique de l’Université McGILL. Le premier directeur sera le

George Blanda, légende de la NFL, a joué chez les pros pendant 26 ans comme quart-arrière et botteur de précision.

docteur WILDER PENFIELD… En 1913, pose de la pierre angulaire du futur hôpital SAINTE-JUSTINE… Nous ont quittés le 27 septembre: GEORGE BLANDA, légende de la NFL; HUGH HEFNER, éditeur du magazine Playboy; PIERRE RENAUD, cofondateur des librairies Renaud-Bray; ROBERT MONTGOMERY, acteur américain; FERNAND ROBIDOUX, chanteur de charme; VINCENT DE PAUL, prêtre français au service des pauvres.

Merci à MM. Goulet et Champoux.

LE MOT D’HUMOUR

Duke Doucet n’avait pas mis les pieds au théâtre Granada de Sherbrooke depuis plus de 50 ans. La dernière fois, c’était pour y voir un film… en noir et blanc!

ANNIVERSAIRES du 27 décembre

  • KATHY WHITWORTH, recordwoman de la LPGA, 80 ans.

    Kathy Whitworth a gagné 88 tournois de la LPGA, un record inattaquable.

  • MIKE SCHMIDT, superstar des Phillies, 70 ans.
  • JAY BOUWMEESTER, défenseur des Blues, 36 ans.
  • CHRIS KUNITZ, ancien des Penguins, 40 ans.
  • CLARA HUGHES, championne de vélo et de patinage de vitesse, 47 ans.
  • ELLIOTTE FRIEDMAN, analyste de hockey, 49 ans.
  • JULIE SAUVÉ, professeure de nage synchro, 67 ans.
  • AL MacNEIL, ancien coach du Canadien, 84 ans.
  • CONSTANT HOTTE, le Gordie Howe de Beauharnois, 81 ans.
  • JACQUES VINCENT, ex-président de la Ligue Ambiance, 76 ans.
  • MARTIN DUPUIS, de Laval, 50 ans.
  • GARY SUTHERLAND, ancien des Expos, 75 ans.

    Mike Schmidt en a fait voir de toutes les couleurs aux lanceurs des Expos.

  • SYLVIE GLADU, la «maman» des Anciens Canadiens.
  • MIROSLAV FRYCER, ancien des Maple Leafs, 60 ans.
  • MICHEL RIVARD, chanteur-compositeur, 68 ans.
  • ANNIE LÉPINE et SUZANNE GODBOUT, de Sherbrooke.
  • FABIEN DESCHAMPS, ex-hockeyeur, 60 ans.
  • ROBERT PAGÉ, ancien des Patriotes de TR, 52 ans.
  • BERNARD LORD, ex-politicien du Nouveau-Brunswick, 54 ans.
  • MARC DUVAL, ancien d.g. du club de golf Deux-Montagnes.
  • GWYNETH PALTROW, actrice américaine, 47 ans.
  • CATHERINE GAUTHIER, de Boucherville, 33 ans.
  • NICOLAS LESSARD, sportif d’Iberville, 46 ans.
  • PASCAL QUIRION, de Gatineau.
  • DAYMOND LANGKOW, ancien joueur de la LNH, 43 ans.
  • MICHEL CAREAU, coureur de l’Outaouais.
  • WALLY BOYER, ancien des Penguins, 82 ans.
  • VANESSA THIBAULT, avocate de Gatineau.
  • PIERRE COURNOYER, des JSH, 61 ans.