formats

Colette Tremblay était une perle

Pour toutes sortes de raisons, j’ai raté la rentrée victorieuse du Canadien contre Dallas. Ça n’a pas beaucoup d’importance.

Je viens d’apprendre le décès de Colette Tremblay, épouse de Mario, et c’est tout ce qui m’intéresse pour le moment.

Je savais que la belle Gaspésienne était très malade depuis une couple d’années. Il suffisait d’une simple question à l’ancien joueur du Canadien pour savoir que ça n’allait pas bien. Le cancer est une maladie qui pardonne rarement.

Mario Tremblay, un vrai de vrai, est en deuil de son épouse Colette.

Mario Tremblay, un vrai de vrai, est en deuil de son épouse Colette.

Depuis quelques mois, les mauvaises nouvelles se bousculent à un rythme effarant. Assez pour en avoir ras-le-bol.

Je vous mentirais en vous disant que j’étais un intime de Colette Tremblay, mais je la connaissais suffisamment pour savoir qu’elle était une femme en or, qu’elle adorait son «Bleuet Bionique» et sa petite famille. Elle avait aussi une grande passion pour le golf. Je me souviens de l’avoir croisée à Myrtle Beach où elle profitait de quelques jours de congé avec des amies pour pratiquer son sport favori. Je l’ai aussi rencontrée à Alma au chalet de ses beaux-parents. Elle était d’une extrême gentillesse, toujours de bonne humeur.

Colette a vécu les hauts et les bas de la carrière de Mario: ses conquêtes de la coupe Stanley, la blessure à l’épaule qui l’a poussé à la retraite, sa carrière à la radio et à la télé, son séjour houleux derrière le banc du Canadien, sa confrontation avec Patrick Roy, sa brasserie à Alma et bien d’autres choses encore.

Elle était toujours là pour épauler son homme, ses deux filles (Janie et Claudia) et ses petits-enfants.

Mes plus vives condoléances à mon ami Mario et à toute sa famille.

Les échos du sport

  • Tout le monde aime EUGÉNIE BOUCHARD, mais elle a encore des croûtes à manger. Contre les joueuses du Top 5, sa fiche est maintenant de 1-9.
  • CHARLES HUDON, jeune espoir du Canadien, a réussi un TOUR DU CHAPEAU lors du match des étoiles de la Ligue américaine.
  • Les YANKEES sont encore en guerre avec ALEX RODRIGUEZ au sujet de son contrat. Ils ne veulent pas lui verser un boni de 6M$ s’il parvient à égaler la marque de circuits (660) du grand WILLIE MAYS. Il en a présentement 554.

    Alex Rodriguez continue de donner des maux de tête à l'organisation des Yankees.

    Alex Rodriguez continue de donner des maux de tête à l’organisation des Yankees.

  • En principe, A-Rod participera au prochain camp des Yankees. S’il prouve qu’il est en forme, il pourrait être utilisé comme frappeur de choix. Il est sous contrat pour trois autres saisons à raison de 21M$ par année.
  • Le dossier de MIKE RICHARDS est une autre preuve que les directeurs généraux sont parfois trop généreux envers leurs protégés. Richards a rendu de précieux services aux KINGS et les a aidés à gagner deux coupes Stanley, mais il n’a plus la rapidité d’antan même si son baptistère indique qu’il a seulement 29 ans. Il est devenu un joueur de 4e trio avec un salaire ridicule de 5,7M$ par année. On pourrait comparer son histoire à celle de DION PHANEUF ou de SCOTT GOMEZ. Toujours la démesure…
  • BILL MONBOUQUETTE, ex-lanceur étoile des Red Sox, est mort à Boston dimanche passé. Il avait 78 ans. Monbo a gagné 20 parties pour les Red Sox en 1963 et il a terminé sa carrière avec une fiche de 114-112. Il a été élu au panthéon des Red Sox en l’an 2000.
  • MARK BRUNELL, qui a fait carrière dans la NFL pendant 17 ans comme quart-arrière, pense que TOM BRADY a triché avec la complicité du préposé aux ballons des Patriots. TROY AIKMAN en est un autre qui a attaqué verbalement le joueur étoile des Patriots. Ça ne finira jamais…
  • VOTE DE CONFIANCE: L’organisation du PHOENIX de Sherbrooke a décidé de prolonger le contrat de l’entraîneur-chef JUDES VALLÉE pour deux autres saisons. Même chose pour ses adjoints BENOÎT DESROSIERS et JEAN-FRANÇOIS LABBÉ. Après avoir mangé son pain noir avec un club d’expansion, Vallée peut maintenant prouver ce qu’il peut faire avec une bonne équipe. Ça ne pouvait pas arriver à un MEILLEUR GARS.

    Judes Vallée a signé un nouveau contrat de deux ans comme entraîneur-chef du Phoenix de Sherbrooke.

    Judes Vallée a signé un nouveau contrat de deux ans comme entraîneur-chef du Phoenix de Sherbrooke.

  • THEOREN FLEURY, ancien joueur étoile des Flames de Calgary, se passionne pour la musique country. Il a même son propre orchestre.
  • STAN MIKITA sur les ondes d’ESPN: «Il y avait seulement six équipes dans mon temps et plein de joueurs qui attendaient l’occasion de faire le saut dans la grande ligue. Il n’était donc pas question de sauter mon tour ou de prendre les choses aisément. Je jouais BLESSÉ quand il le fallait». Plusieurs autres anciens joueurs m’ont raconté la même histoire.
  • Le 34e gala du MÉRITE SPORTIF ESTRIEN aura lieu le 4 février à l’hôtel Delta de Sherbrooke. On y attend plus de 600 personnes. MARCEL TOULOUSE, fondateur du club de boxe de Sherbrooke, sera parmi les lauréats.
  • JEAN BÉDARD, président des restos La Cage aux Sports, lorgne du côté d’Ottawa et des Maritimes.
  • ROBERT CADIEUX a passé une belle soirée au Centre Bell avec son petit-fils (Thomas)… exception faite de la MUSIQUE qui lui cassait les oreilles.
  • Les gars de la MÉTÉO devront rajuster leurs radars…
  • GILLES ROBICHAUD, ancien voltigeur de la Ligue Senior provinciale, souhaite une victoire des PATRIOTS dimanche soir et il s’attend à un match très défensif.
  • La carrière du chanteur JACQUES BREL ressemble à celle de BOBBY ORR: un éclair dans le ciel de la réussite.

Le mot d’humour

Jacques B. Côté, de Ronor International: «Je ne regrette pas mes erreurs de jeunesse. Je regrette seulement de ne pas pouvoir les refaire!»

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Colette Tremblay était une perle  comments