formats

Chicago peut-il battre Jonathan Quick?

mai
30
par dans À la Une, Hockey

Les Blackhawks ont dû travailler très fort, mais ils ont finalement éliminé les Red Wings de Détroit mercredi soir et il affronteront les Kings de Los Angeles, champions en titre, en finale de conférence.

C’est un but de Brent Seabrook qui a mis fin aux hostilités après 3:35 minutes de prolongation. Son tir a dévié sur le défenseur Niklas Kronwall avant de tromper la vigilance de Jimmy Howard. Il s’agit évidemment d’une défaite très cruelle pour les Red Wings qui s’étaient donné une avance de 3-1 dans la série avant de voir leurs rivaux renverser la vapeur.

Seabrook semblait avoir procuré la victoire aux Blackhawks en fin de troisième période, mais son but a été refusé parce que l’arbitre a sifflé une pénalité mineure double avant que la rondelle ne pénètre dans le filet.

Jonathan Quick, dernier vainqueur du trophée Conn Smythe, est le joueur de l'heure dans la LNH. Il affrontera maintenant la mitraille des Blackhawks de Chicago.

Jonathan Quick, dernier vainqueur du trophée Conn Smythe, est le joueur de l’heure dans la Ligue nationale. Il affrontera maintenant la mitraille des Blackhawks de Chicago.

«Nous venons de battre toute une équipe de hockey, a avoué le capitaine Jonathan Toews devant les caméras de CBC. Nous avons prouvé que nous pouvons faire face à l’adversité et l’emporter. Il faut maintenant poursuivre sur notre lancée».

«La prochaine série ne sera guère plus facile, a ajouté Seabrook. Les Kings ont beaucoup de talent et ils peuvent pratiquer un style de jeu très physique. De plus, ils misent sur un excellent gardien de but».

Il ne pouvait pas mieux dire. Jonathan Quick, dernier vainqueur du trophée Conn Smythe, est présentement le meilleur gardien de la planète. C’est son brio devant le filet qui a permis aux Kings d’éliminer Saint-Louis et San Jose. De plus, il a gagné ses 13 derniers matchs devant ses partisans.

La série Chicago-Los Angeles promet d’être excitante au possible. Il en va de même pour le duel Boston-Pittsburgh. À noter que les quatre finalistes ont gagné les quatre dernières coupes Stanley.

VIGNEAULT À NEW YORK?

  • Suite au congédiement de JOHN TORTORELLA, les spéculations vont bon train. Il y en a plusieurs qui voient déjà ALAIN VIGNEAULT derrière le banc des Rangers, mais il est loin d’être le seul candidat en lice. Dans ce milieu, c’est souvent «qui tu connais» qui fait la différence. LINDY RUFF, ex-entraîneur des Sabres de Buffalo, est un ami de longue date de JIM SCHOENFELD, bras droit de Glen Sather. On verra.

    Congédié par les Canucks, Alain Vigneault figure-t-il dans les plans de Glen Sather?

    Congédié par les Canucks, Alain Vigneault figure-t-il dans les plans de Glen Sather?

  • Après 10 ans derrière le banc des Huskies de Rouyn-Noranda, ANDRÉ TOURIGNY aura la chance de travailler avec PATRICK ROY au Colorado. Tout un cadeau pour ses 39 ans! «André est aussi passionné que moi, a dit Roy sur les ondes de RDS. Nous pouvons très bien nous asseoir ensemble et jaser de hockey jusqu’à 3h. du matin».
  • DON CHERRY a raison quand il dit qu’on éviterait bien des problèmes si les BANCS DES JOUEURS n’étaient pas du même côté.
  • On peut imaginer la joie de PAUL HOUDE quand il a vu Brent Seabrook marquer le but de la victoire. Depuis longtemps, il a le logo des Blackhawks tatoué sur la poitrine.
  • La dernière fois que les BLACKHAWKS ont perdu un match numéro 7 devant leurs partisans, c’était en 1971. Le Canadien avait alors effacé un déficit de 2-0 pour gagner le match et la coupe Stanley. HENRI RICHARD et Jacques Lemaire, vous vous souvenez?
  • Je ne veux pas me péter les bretelles, mais j’ai choisi 10 gagnants sur 12 depuis le début des séries. Je suis 4 en 4 pour la dernière ronde. Ma chance doit tirer à sa fin.
 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Chicago peut-il battre Jonathan Quick?  comments