formats

Chez-nous, c’est Ski-Doo!

février
18
par dans Général, Potins

En fin de semaine, les amateurs de plein air et de motoneige ont rendez-vous dans le petit village de la famille Bombardier pour la présentation du 33e Grand Prix de Valcourt.

Donald Lemay, président du comité organisateur, compte sur l’appui d’environ 250 bénévoles. En plus des courses de motoneige, de nombreuses activités sont au programme, dont des jeux pour toute la famille, une bataille de balles de neige, des artistes invités, la visite du Musée Joseph-Armand Bombardier, la fabrication de marionnettes et les populaires soirées Budweiser.

Le clou du 33e GPV sera l’hommage rendu à Jacques Villeneuve dimanche après-midi, juste avant la finale. On soulignera bien sûr ses trois triomphes à Valcourt entre 1986 et 2006, de même que ses trois championnats du monde à Eagle River (Wisconsin).

Jacques Villeneuve: un champion pas comme les autres. Il sera honoré à Valcourt dimanche après-midi.

Jacques Villeneuve: un champion pas comme les autres. Il sera honoré à Valcourt dimanche après-midi.

Le casse-cou de Berthierville n’est pas un champion comme les autres. Il a passé une grande partie de sa vie à jouer avec «les poignées de sa tombe». À 61 ans, il voudrait bien continuer, mais son corps a fini par lui faire comprendre que toute bonne chose a une fin. Il s’est blessé sérieusement à une cheville lors d’une récente sortie de piste à Boonville (N.Y.) et il souffre d’un cancer de l’estomac depuis environ un an. Même s’il a encore le feu sacré et la passion des courses, il réalise que le temps est venu et tourner la page et de penser à sa santé.

Cette semaine, l’Oncle Jacques a parlé de son frère Gilles en conférence de presse. L’ancien protégé d’Enzo Ferrari, mort durant les essais du Grand Prix de Belgique au printemps 1982, est à la fois son idole, son ange-gardien et son meilleur chum. Il lui a servi d’inspiration et de porte-bonheur durant toute sa carrière.

Durant le week-end, Villeneuve pourra rencontrer ses admirateurs, échanger avec eux et signer des autographes avant de donner le signal de départ de la finale. Tous ensemble, nous disons «chapeau» à un individu très particulier. On s’est souvent moqué de lui à cause de son débit rapide, mais il reste qu’il a vécu une aventure pas mal extraordinaire. Pour plus d’infos:

https://www.google.com/search?q=Grand+Prix+de+Valcourt&ie=utf-8&oe=utf-8

En bref

  • Les KINGS de Los Angeles ont gagné leurs cinq dernières parties. S’ils passent en deuxième vitesse, ATTENTION!
  • STÉPHANE WAITE doit se lever chaque matin en remerciant le ciel d’avoir un poulain aussi talentueux que CAREY PRICE.

    Yvan Cournoyer ne rate jamais une occasion de rendre visite à son ami Dennis Hull à Palm Springs.

    Yvan Cournoyer ne rate jamais une occasion de rendre visite à son ami Dennis Hull à Palm Springs.

  • YVAN COURNOYER a rendu visite à son bon ami DENNIS HULL à Palm Springs. Il en a profité pour jouer cinq rondes de golf dans un décor de rêve. Yvan et Dennis ont été coéquipiers durant la SÉRIE DU SIÈCLE et ils ont toujours gardé le contact.
  • JACOB DE LA ROSE: quel joli nom pour un joueur de hockey!
  • ANDRÉ MALTAIS est prêt pour lancer son livre sur la vie et la carrière de JULES HUOT, son ancien patron au club Laval-sur-le-Lac. Le lancement aura lieu le lundi 9 mars au Liquor Store de MAGOG.
  • GARY CONNELLY, ex-policier du Canadien Junior, est enseveli sous la neige à CHARLOTTETOWN. Le pire hiver depuis 1982 sur l’Ile-du-Prince-Édouard. Gary n’a jamais eu aussi hâte qu’arrive le printemps!
  • ROBERT PILON, président de Barwood-Pilon à Laval, ne passe pas une seule journée sans penser à son ami CAROL VADNAIS, mort du cancer l’automne dernier. Il n’est pas le seul!
  • La rivalité RANGERS-ISLANDERS demeure une des plus fortes dans le monde du sport.
  • LES YANKEES VONT-ILS TROP LOIN?: Ce n’est pas un, mais trois joueurs que les Yankees vont honorer en retirant leur numéro la saison prochaine. Je vous ai déjà parlé du lanceur ANDY PETTITE, mais il faut ajouter les noms du voltigeur BERNIE WILLIAMS et du receveur JORGE POSADA. Il me semble qu’ils auraient pu y aller un peu plus mollo. Pettite est probablement le plus méritant des
    Bernie Williams a frappé 22

    Bernie Williams a frappé 22 circuits dans les séries de championnat en 465 présences au bâton.

    trois. Il a remporté plus de 250 victoires en saison régulière et 19 autres dans les séries de championnat. Il était à son mieux dans les gros matchs. Williams a été un très bon voltigeur de centre, mais il n’est sûrement pas dans la classe de JOE DiMAGGIO ou de MICKEY MANTLE. Ses 22 circuits dans les séries de championnat ont sûrement milité en sa faveur. Cependant, l’athlète de Porto Rico a souvent failli à la tâche durant le mois d’octobre. Quant à Posada, il a été un bon receveur et un frappeur opportuniste, mais ça n’a rien à voir avec la carrière de YOGI BERRA (cinq saisons de 100 points produits et trois titres de joueur par excellence de la Ligue américaine). Les Yankees savent-ils faire la différence entre les bons joueurs et les supervedettes? Est-ce uniquement une affaire de marketing?

  • Le jeune CONNOR McDAVID a récolté 86 points en 34 parties avec les Otters d’Erie. Curieusement, il ne détesterait pas être réclamé par les MAPLE LEAFS.
  • DIMITRI KULIKOV a posé un geste salaud en frappant TYLER SEGUIN à la hauteur des genoux. Il mérite pleinement sa suspension de quatre parties. Heureusement pour lui, c’était la première fois qu’il se faisait prendre en défaut.
  • JASON GIAMBI se retire du baseball avec 440 circuits à son actif. En l’an 2000, il a été le joueur par excellence de la Ligue américaine avec 43 circuits et 137 points produits. Il jouait alors pour les Athletics d’Oakland.
  • MIKE WEAVER est une bonne roue de secours pour le CH.
  • Le quart-arrière JÉRÉMI ROCH, du Vert & Or, a profité des conseils d’ANTHONY CALVILLO à sa nouvelle Académie du leadership. Roch rêve de faire carrière chez les pros.

Le mot d’humour

Au bar Iron Horse, la bière et la boisson forte seront gratis durant tous les matchs éliminatoires des Maple Leafs!

 

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Chez-nous, c’est Ski-Doo!  comments