formats

Cauchemar tricolore

On sonne à la porte quatre ou cinq fois. Même s’il est très tôt le matin, je m’empresse de sortir du lit pour aller voir qui peut bien me rendre visite à cette heure-là.

À ma grande surprise, j’aperçois Geoff Molson dans ses habits du dimanche.

-«M. Rousseau, je fais une tournée de la province pour connaître le taux de satisfaction des partisans du Canadien. Avez-vous quelques minutes à me consacrer?», dit-il dans un français impeccable.

En plein été, visite surprise de Geoff Molson.

-«Bien sûr que oui. Entre et mets-toi à l’aise, mon cher Geoff. Le CH, je peux t’en parler toute la journée, toute la semaine si tu veux. Même en été. CH/24, douze mois par année!

«Tout d’abord, laisse-moi te dire que j’apprécie le fait que l’équipe de mon enfance, le club le plus auréolé de l’histoire du hockey, soit entre les mains de l’une des familles les plus riches et les plus en vue au pays. Le Canadien pis la Molson, ça marche ensemble. Comme la Budweiser avec les Cards de Saint-Louis. Un naturel.

«Cela dit, je trouve désolant de voir ton équipe tourner en rond depuis si longtemps. Depuis beaucoup trop longtemps, si tu veux mon avis. Je veux bien croire qu’il est de plus en plus difficile de bâtir un club champion dans une ligue à 31 équipes, mais il y a des limites à tout. Vos très fidèles partisans méritent mieux, beaucoup mieux».

-«Très bien. Et quoi encore?»

-«Premièrement, arrêtez donc de nous casser les oreilles avec votre 25e coupe Stanley. On la prendra quand elle viendra… si on est encore là! En attendant, essayez de bâtir un club capable de rivaliser avec les puissances de la ligue quand arrive la fonte des neiges.

«Des saisons de 100 points, c’est bien beau, mais ça vaut ce que ça vaut. C’est du tape-à-l’oeil. Nous, ce qu’on veut, c’est un club bâti pour les séries».

-«Je saisis le message».

-«Ensuite, si ce n’est pas trop te demander, on voudrait une équipe qui ne se fie pas seulement à son «goaler» pour avoir du succès. Il est bien beau et bien bon ton Carey Price, mais il coûte très cher et n’a encore rien gagné dans les séries. Peut-être parce que tout repose sur ses frêles épaules. Pour gagner la coupe, ça va lui prendre de l’aide: de solides défenseurs et une attaque plus que respectable. Faudrait aussi se brancher une fois pour toutes en ce qui concerne le jeune Galchenyuk. Un vrai cirque, cette affaire-là!»

-«Ouin…»

Geoff Molson et son homme de confiance, Marc Bergevin.

-«Ce n’est pas tout, M. Molson. Avant de vous laisser partir, j’aimerais vous signaler que votre Service de recrutement de développement des joueurs est un fiasco sur toute la ligne. À quelques rares exceptions, vos choix de repêchage des 15 dernières années n’ont jamais cessé de décevoir. Voulez-vous des noms?»

-«Ce ne sera pas nécessaire. Autre chose?»

-«Oui. À tort ou à raison, votre ami Bergevin a décidé de ramener Claude Julien à Montréal. Au salaire que vous allez le payer, ce serait une bonne idée de lui trouver quelques «bons chevaux» pour qu’il puisse faire son boulot correctement. Pas des picouilles de 39 ans! Autrement, il n’aura pas l’air plus fin que ses prédécesseurs».

-«C’est tout?»

-«Une dernière chose, mon cher Geoff. Ton département de marketing est le meilleur de la ligue. Ces gars-là pourraient vendre des frigidaires aux Esquimaux, mais il se pourrait que leur message finisse par perdre de son efficacité. Je vous suggère donc de faire plus de hockey et moins de marketing! Pour le reste, ça va».

-«Je peux m’en aller?»

-«Bien sûr que oui. Et meilleure chance à la porte voisine!»

BASEBALL EXPRESS

  • Les DODGERS ont augmenté leurs chances de participer à la Série mondiale en faisant l’acquisition du vétéran YU DARVISH, des Rangers du Texas. Darvish n’a pas très bien lancé depuis le début du calendrier, mais un changement de décor pourrait lui faire grand bien.

    Sonny Gray: une belle acquisition pour les Yankees. Il a seulement 27 ans.

  • Les YANKEES ont aussi amélioré leur personnel de lanceurs en mettant la main sur SONNY GRAY, des A’s d’Oakland. Le droitier de 27 ans possède une moyenne de points mérités de 3,42 dans le baseball majeur.
  • Les BLUE JAYS, quasiment éliminés, ont envoyé FRANCISCO LIRIANO à Houston et JOE SMITH «je ne sais plus trop où» en retour de joueurs susceptibles de les aider à long terme.
  • DOUG FISTER a lancé son meilleur match depuis qu’il est à Boston et les Red Sox ont remporté une victoire de 6-2 sur Cleveland. MOOKIE BETTS a produit 3 points et le jeune RAFAEL DEVERS a réussi coups sûrs.
  • Les White Sox ont effacé un déficit de 6 points pour vaincre les Blue Jays 7-6. MATT DAVIDSON a été le meilleur avec 3 pp. Josh Donaldson, Russell Martin et JUSTIN SMOAK (30e) ont cogné la longue balle pour Toronto. Un 2e revers de suite pour ROBERTO OSUNA.
  • GIO GONZALEZ a failli lancer un match sans point ni coup sûr dans la victoire de 1-0 des Nationals à Miami. Il a perdu son «no-hitter» sur un simple de DEE GORDON en 9e manche. Gonzalez était un grand ami de JOSE

    Une soirée de 4 coups sûrs pour le jeune Rafael Devers. Dave Dombrowski se félicite de l’avoir rappelé de Pawtucket.

    FERNANDEZ qui a perdu la vie dans un accident de bateau, l’automne passé. BRYCE HARPER a produit le seul point du match avec un simple. Ça lui fait 80 pp.

  • Les Yankees ont vaincu les Tigers 7-3. AARON JUDGE a frappé son 34e circuit et LUIS SEVERINO a mérité sa 8e victoire.
  • Les Orioles ont défait Kansas City 2-1 sur un simple de CRAIG GENTRY en fin de 9e manche. UBALDO JIMENEZ a brillé au monticule pour Baltimore, mais n’a pas été impliqué dans la décision.
  • ADRIAN BELTRE est seulement le troisième joueur de 3e but à atteindre le plateau des 3000 coups sûrs et le premier Dominicain. Avant lui, il y a eu GEORGE BRETT et WADE BOGGS.
  • STEVE PEARCE, des Blue Jays, est seulement le 3e joueur à réussir deux grand chelems victorieux durant la même année. Avant lui, il y a eu CY WILLIAMS en 1926 et JIM PRESLEY en 1986.

EN BREF

  • Mon bon ami Duke Doucet a fêté ses 70 ans avec son 10e trou d’un coup. Il a réussi l’exploit sur le parcours Cascades du club Summerlea avec un fer 8 sur une distance de 150 verges. Son épouse France, Susan et Mike Zeppitani lui servaient de témoins. Le «Duc de Windsor» rides again!

    Duke Doucet a célébré son 10e trou d’un coup en compagnie de sa belle France.

  • Maurice Filion a failli être embauché comme directeur général des Castors Juniors en 1972, mais il a finalement décliné l’offre de Réal Veilleux pour joindre la nouvelle organisation des Nordiques de Québec. Une décision qu’il n’a jamais regrettée.
  • LÉGENDES À COOPERSTOWN: La cérémonie

    Johnny Bench est le meilleur receveur de tous les temps. Il pose ici avec Reggie Jackson avant la Série mondiale de 1972.

    annuelle du Temple de la renommée du baseball a attiré plusieurs légendes dans le petit village de Cooperstown. Parmi eux, il y avait Johnny Bench, meilleur receveur de tous les temps, Whitey Ford, fameux lanceur des Yankees, Nolan Ryan, roi des retraits au bâton, et Ozzie Smith, ex-magicien des Cards à l’arrêt-court… George Brett, meilleur frappeur de sa génération, était aussi de la fête, de même que Rickey Henderson, champion des buts volés, Randy Johnson, Tom Glavine, Frank Thomas, Ken Griffey Jr., Moises Alou et Craig Biggio.

  • L’artilleur Guillaume Blanchette, des Expos de Sherbrooke, est l’employé de la semaine dans la LBMQ. Il a remporté une victoire et mérité deux sauvetages en maintenant une moyenne de 1,54.
  • Jacques Rougeau organise un gala de lutte Père et fils. Le spectacle aura lieu le vendredi 18 août au stade UniPrix.
  • Les Anciens Nordiques ne se sont pas fait prier pour faire l’éloge de Maurice Filion. Son de cloche intéressant de la part de Dave Pichette: «Maurice était dur en affaires».
  • Colin Kaepernick, ex-vedette des 49ers, aimerait poursuivre sa carrière dans l’uniforme des Ravens de Baltimore.

    André Savard a bien connu Maurice Filion, ancien coach des Remparts et ancien patron des Nordiques.

  • André Savard au sujet de M. Filion: «Maurice voulait de la discipline et il était très exigeant. C’est la façon de faire pour avoir du succès».
  • Les funérailles de Maurice Filion auront lieu vendredi. Elles seront célébrées en privé dans l’église Sainte-Cécile de Charlesbourg.
  • Le mois d’août a toujours été mon mois préféré. J’ai confiance que les prochaines semaines seront les plus belles de l’année. Et vous?

Le mot d’humour

Yvan gars décide de laver son chandail de hockey. Une fois rendu au sous-sol, il crie à sa blonde: «Quel cycle j’utilise, ma chérie?»

-«Ça dépend de ce qui est écrit sur le chandail», répond-elle.

-«C’est écrit BOSTON».

Sancho, va chercher le fusil!

Les anniversaires du 1er août

  • MADISON BUMGARNER, lanceur étoile des Giants, 28 ans.

    Madison Bumgarner connaît la pire saison de sa carrière dans une équipe en déroute.

  • ADAM JONES, voltigeur des Orioles, 32 ans.
  • SERGE TOUCHETTE, célèbre chroniqueur de baseball, 65 ans.
  • MARC DENIS, analyste à RDS, 40 ans.
  • BOB HORNER ex- vedette des Braves, 60 ans.
  • JOHN PARIS Jr., ex-entraîneur de la LHJMQ, 71 ans.
  • BRAD FAXON, vétéran de la PGA, 56 ans.
  • WILLIE MASTIN, brillant joueur de hockey et de baseball, 78 ans.
  • DANIEL VINCELETTE, ancien des Blackhawks, 50 ans.
  • PETE MACKANIN, gérant des Phillies, 66 ans.

    Marc Denis fête ses 40 ans.

  • WENDEL YOUNG, ancien joueur du Lightning, 54 ans.
  • JACQUES ALEPIN, du club Islesmere, 79 ans.
  • SYL APPS Jr., ancien des Penguins, 70 ans.
  • BERNARD BARRÉ, expert de boxe de Saint-Hyacinthe, 63 ans.
  • GREG ADAMS, ancien des Canucks, 54 ans.
  • BOB RIVARD, ancien des As de Québec, 78 ans.
  • CLAUDE GIROUARD, de Varennes, 56 ans.
  • NICOLE THIBODEAU, d’Anjou.
  • CHANTAL LANGLOIS, de Trois-Rivières.
  • GREGG JEFFERIES, baseball, 50 ans.
  • DIANE MARCOTTE, de Magog.
  • JULIE DESMARAIS, de Saint-Eustache, 49 ans.
  • JOHANNE CARPENTIER, des JSH.