Funérailles de Flower: 10 sur 10

Mon père ne jurait que par Maurice Richard. J’ai appris à patiner en rêvant d’être Jean Béliveau, puis une fois devenu journaliste, j’ai eu le privilège d’assister aux exploits de GUY LAFLEUR et de devenir son ami. Est-ce que je vivrai assez vieux pour voir à l’oeuvre la prochaine grande vedette du CH? C’est ce

(Lire la suite…)

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Funérailles de Flower: 10 sur 10  comments 

RICHER: «À 60 ans, Flower voulait encore marquer des buts»

STÉPHANE RICHER était en Floride quand il appris la mort de son idole et ami GUY LAFLEUR. «Guy et moi, on est de la même eau. Tu sais, il y a seulement une dizaine de milles entre Ripon et Thurso. J’ai d’ailleurs joué mon hockey mineur à THURSO et c’est Guy, alors en pleine gloire,

(Lire la suite…)

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur RICHER: «À 60 ans, Flower voulait encore marquer des buts»  comments 

POINTU: «Flower n’avait pas besoin d’un A ou d’un C»

GUY LAPOINTE, ancien membre du Big Three et successeur de JEAN-GUY TALBOT dans le rôle de joueur de tours au sein du Bleu Blanc Rouge, est très affecté par la mort de son ami GUY LAFLEUR. Autant Pointu aime s’amuser et jouer des tours à ses amis, autant il est sérieux et sensible dans la

(Lire la suite…)

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur POINTU: «Flower n’avait pas besoin d’un A ou d’un C»  comments 

CARBO: «On aurait tous voulu finir notre carrière à Montréal»

GUY CARBONNEAU n’oubliera jamais l’époque où les partisans du Canadien scandaient «Guy Guy Guy!» quand il s’emparait de la rondelle pour attaquer le filet adverse. «C’est certain que ça me faisait un p’tit velours et que ça me stimulait, mais je n’ai jamais été confondu avec GUY LAFLEUR, dit-il à l’autre bout du fil. On

(Lire la suite…)

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur CARBO: «On aurait tous voulu finir notre carrière à Montréal»  comments