formats

Bravo, M. Danault

Le Canadien n’a rien cassé en Floride, mais il quitte le Sunshine State avec trois points sur une possibilité de quatre. Tout va très bien, madame la Marquise!

À Sunrise, Phillip Danault a donné la victoire au Tricolore en déjouant James Reimer en prolongation. Un autre beau moment dans la carrière du jeune patineur de Victoriaville. Cela n’aurait pas été possible si Brendan Gallagher, qui connaît une saison misérable, n’avait pas créé l’égalité en fin de troisième. C’était son premier but en 14 parties. La victoire va à Al Montoya, l’adjoint de Carey Price.

Phillip Danault s’est échappé en prolongation pour donner la victoire au Canadien à Sunrise.

Sans rien enlever au CH, il faut dire que les Panthers ne vont nulle part depuis qu’ils ont montré la porte à Gerard Gallant. Toujours est-il que le Canadien terminera l’année en rendant visite aux Penguins, samedi soir.

AILLEURS DANS LA LNH

  • Les BLUE JACKETS de Columbus ont enfilé une 14e victoire de suite en allant battre les Jets 5-3 à Winnipeg. ALEXANDER WENNBERG a dirigé l’attaque avec deux buts. Brandon Saad a ajouté son 14e et Nick Foligno son 12e. Le record est de 17 victoires consécutives et il appartient aux Penguins de MARIO LEMIEUX depuis la saison 1992-93.
  • Au Minnesota, le WILD a vaincu les Islanders 6-4 pour en coller une 12e d’affilée. Le but gagnant appartient à ERIK HOULA sur un tir dévié.

    Patrick Kane marque le but gagnant et atteint le cap des 700 points.

  • Les Blackhawks ont arraché une victoire de 3-2 à Nashville. PATRICK KANE a non seulement inscrit le but gagnant, mais il a atteint le plateau des 700 points. Il a aussi mérité une passe sur le but égalisateur de JONATHAN TOEWS.
  • Les Maple Leafs ont gagné 3-2 à Tampa Bay. C’est leur 4e victoire de suite sur la route. NAZIM KADRI a brisé l’égalité en prolongation. AUSTON MATTHEWS a inscrit son 18e but et le jeune ANTOINE BIBEAU, de Victoriaville, a bloqué 25 rondelles pour mériter la victoire.
  • À Edmonton, les Oilers ont vaincu les Kings 3-1. Le défenseur format géant ERIC GRYBA, un ancien des Sénateurs, a brisé l’égalité en début de 3e période en sautant sur le retour de lancer de JORDAN EBERLE. CAM TALBOT a été solide devant le filet des Oilers en repoussant 28 rondelles.
  • À Kanata, ANTHONY MANTHA a marqué en prolongation pour procurer un gain de 3-2 aux Red Wings. De quoi faire plaisir à grand-papa (André Pronovost).
  • À Glendale, les RANGERS ont doublé les Coyotes 6-3. MATT KUEMPEL, un colosse de Windsor, Ontario, a fait la différence avec trois buts en avantage numérique. 12e de Kreider et 10e de J.T. Miller.
  • À Calgary, ANTOINE VERMETTE a récolté un but et une passe dans la victoire de 3-1 des Ducks d’Anaheim. JOHN GIBSON a bloqué 31 rondelles et RICKARD RIKELL a inscrit son 15e but.
  • Les BRUINS ont quitté Buffalo avec un gain de 4-2. RYAN SPOONER a été l’étoile du match avec un doublé au dernier tiers. 6e de Bergeron et 8e de Krejci.
  • Enfin, les Devils ont gagné 2-1 à Washington en tirs de barrage. KEITH KINKAID a été la grande vedette du match avec 43 arrêts. MIKE CAMMALLERI et JACOB JOSEFSON ont marqué pour les Devils en fusillade.
  • Très belle lutte entre Crosby, McDavid, Malkin et Tarasenko pour le premier rang des marqueurs.

(Sources: NHL.com et notes personnelles)

Meilleurs souvenirs de golf

Mes meilleurs souvenirs de golf en 2016: le club Grey Hawk en banlieue d’Ottawa (un bijou de parcours); Glasgow Hills sur l’Ile-du-Prince-Édouard (ma meilleure ronde depuis très longtemps); Westchester à Boynton Beach (une journée parfaite avec Charlie Thiffault et Claude Labelle); Bald Head Island, sur une île au large de Wilmington (de toute beauté); Keswick Hall, quelque part en Virginie (jamais eu l’impression d’être aussi riche).

Ce qu’ils ont dit:

  • Pierre Boivin, ex-président du Canadien de Montréal: «Les hot-dogs sont meilleurs quand l’équipe gagne».

    Johnny Miller a été un grand champion avant de devenir analyste à la télévision.

  • Johnny Miller, ex-vedette de la PGA: «J’ai connu mes plus belles années entre 1973 et 1976. Je gagnais surtout parce que j’excellais avec mes fers. Dès l’âge de 8 ans, je savais que je deviendrais champion. Dans la trentaine, je suis devenu père de six enfants et j’ai commencé à étudier d’autres options».
  • Muhammad Ali: «Je ne suis pas obligé d’être comme les gens voudraient que je le sois. Je suis libre d’être moi-même».
  • Sam Saunders, petit-fils d’Arnold Palmer: «Mon grand-père ressemblait beaucoup à l’homme que vous avez vu si souvent à la télévision. Il était chaleureux avec tout le monde».
  • Jack Nicklaus: «J’ai toujours accepté de finir deuxième à condition d’avoir fourni ma pleine mesure. Ma famille passait avant tous mes trophées. Je dirais que Barbara (son épouse) est responsable de 15 de mes 18 victoires dans les tournois majeurs. Elle a été une maman exemplaire».
  • Tom Watson: «Pebble Beach a été dessiné par deux personnes:  Donald Ross et le Bon Dieu».

Tiger: fortune de 740 millions

Selon la revue Forbes, Tiger Woods vient au 7e rang parmi les Américains les plus riches avec une fortune

Tiger Woods: sa fortune est évaluée à 740 millions.

estimée à 740M$. Il n’est cependant pas l’athlète le plus riche. Michael Jordan occupe le 3e rang avec une fortune évaluée à 1,2 milliard de dollars.

À son apogée, Woods gagnait environ 100M$ par année en dehors du golf, mais il a perdu des commandites à la suite du scandale qui l’a éclaboussé en 2009.

Durant les dernières années, Woods s’est lancé dans le dessin de parcours de golf. Il travaille d’ailleurs sur un projet à Dubaï en compagnie du richissime Donald Trump.

Tout ça pour vous dire que Tiger a plus peur de la fin du monde que de la fin du mois!

DES CHIFFRES HALLUCINANTS

Tiger Woods fête aujourd’hui ses 41 ans. Pour lui rendre hommage, Golf Channel a compilé les statistiques suivantes:

  1. Tiger a gagné 79 tournois sur le circuit de la PGA, dont 14 dans les épreuves du Grand Chelem. Il a remporté 32 de ces victoires entre 1999 et 2003.
  2. Il a gagné 7 tournois majeurs entre 1999 et 2002.
  3. Il a gagné quatre tournois à 7 reprises ou plus (Bay Hill, Bridgestone, Torrey Pines et Buick Open). Sam Snead, huit fois champion à Greensboro) est le seul autre golfeur à avoir réussi l’exploit.

    Tiger Woods avec son ami Arnold Palmer après une autre victoire à Bay Hill.

  4. Il est trois fois champion junior des États-Unis, 3 fois champion amateur et 3 fois champion du U.S. Open.
  5. Entre 2000 et 2005, il a effectué 1540 coups roulés de trois pieds ou moins et n’en a raté que 3.
  6. Il a été numéro un mondial durant 683 semaines consécutives, un record absolument imbattable.
  7. Il a gagné le Masters par 12 coups et l’Omnium des États-Unis par 15 coups à Pebble Beach.
  8. Il a empoché plus de 110 millions en bourses.
  9. Il avait 46 victoires en poche avant de fêter ses 30 ans.
  10. Sa moyenne à Augusta est de 70,8 coups par ronde.
  11. Il a remporté 5 victoires de suite à trois reprises.
  12. Il a gagné 39 tournois sur le circuit européen.
  13. Entre 1998 et 2003, il a joué 142 tournois d’affilée sans rater la coupure. Byron Nelson est deuxième avec une série de 113 tournois sans se faire éliminer après 36 trous.
  14. Il a été en avance 45 fois après 54 trous et il a gagné 43 fois.
  15. Il a mérité le trophée Vardon (meilleure moyenne de coups) à 9 reprises. Billy Casper et Lee Trevino ont réussi l’exploit cinq fois chacun.
  16. Il a été choisi deux fois le sportif de l’année par la revue Sports Illustrated.
  17. Il présente une fiche de 16-1 en prolongation. Billy Mayfair a été le seul à le battre (en 1998 à la classique Nissan).
  18. Il a complété le Grand Chelem à l’âge de 24 ans.
  19. Il est le seul golfeur de l’histoire à avoir gagné les 4 tournois majeurs en succession (Tiger Slam).
  20. Entre 1997 et 2008, il a retranché 126 coups à la normale dans les tournois majeurs. Aucun autre golfeur n’a réussi à jouer sous la normale.

Vendredi en vrac

  • Tom Renney quittera la présidence de Hockey Canada l’été prochain. Il cédera son poste à Scott Smith, un gars de Bathurst.
  • Les discussions auraient repris entre le puissant frappeur Jose Bautista et la direction des Blue Jays. C’est évident que les Jays veulent le garder à Toronto après avoir perdu Edwin Encarnacion sur le marché des joueurs autonomes. L’été dernier, Bautista a dû se contenter de 22 circuits et 69 points produits, mais il a été limité à 116 parties à cause des blessures.
  • Parmi les grands disparus de 2016, il ne faut pas oublier Jean Lapierre, Jean-Paul Lallier et Lionel Duval.
  • La finale de la coupe Spengler aura lieu samedi matin. Elle opposera le Canada au HC Lugano.
  • L’Assurancia de Thetford-Mines a infligé une deuxième défaite de suite au Cool FM à Saint-Georges-de-Beauce. C’est Bruno Saint-Jacques qui a marqué le but gagnant en prolongation. Sébastien Courcelles a poursuivi sur sa lancée avec deux autres filets.
  • Le Blizzard de Trois-Rivières a échangé Nicholas Pard à l’équipe de Thetford-Mines en retour de l’attaquant Pierrick Martel, de Saint-Hyacinthe. Le Blizzard est bon dernier dans le circuit Godin.

DEMAIN, je vous offrirai mes premiers voeux du Nouvel An.

Le mot d’humour

Vous connaissez l’amour à l’irlandaise?

Le premier soir, tu te saoules avec ta blonde et tu fais l’amour. Le deuxième soir, tu te saoules avec ta blonde et tu fais l’amour. Vingt ans plus tard, c’est encore la même rengaine!»

 

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Bravo, M. Danault  comments